Aller au contenu

Nina_Chabal

Members
  • Compteur de contenus

    1 360
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    11

Nina_Chabal a gagné pour la dernière fois le 5 août 2011

Nina_Chabal a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Nina_Chabal

  • Rang
    Membre

core_pfieldgroups_2

  • Gender
    Male
  1. Nina_Chabal

    Sarkozy : une dérive sécuritaire?

    Purée mais Heimdall . L'information n'a été donnée que par Alliance, un syndicat super objectif, et personne sur le terrain n'a confirmé cette information. Il faut arrêter de gober n'importe quoi sous prétexte que ça accrédite des idées de bandes de fous furieux encouragés par le laxisme de la garde des Sceaux .
  2. Nina_Chabal

    Revue de presse

    Nan mais B ou pas, un recruteur s'en branle et ne connaît pas les notations de l'AERES. Ce qui les intéresse c'est l'intitulé du M2 et le nom de ton université à la rigueur, mais quand je passe des entretiens d'embauche, tout le monde s'en carre, ce qui les intéresse c'est si je sais lire un bulletin de paie, et ce genre de choses. Faut vraiment se dégager de ces histoires de classements et de notations, ça joue pour certains grands cabs, mais sinon, les recruteurs n'ont juste pas envie de perdre leurs billes avec des boulets, tout simplement.
  3. Nina_Chabal

    Revue de presse

    Il existe des M2 de droit des aff' internationales à la Sorbonne (c'est même leur grand truc). Après, évidemment que tu t'en sors mieux quand t'as fait un bon cursus, mais des mecs de l'ESCP qui galèrent, ou des mecs de Sup de Co Reims qui galèrent alors qu'ils veulent faire de l'audit (clairement c'est pas histoire de l'art), ça existe. Juste pour information: quand mon frère est sorti d'école il y a 7 ans (avant la crise), d'une école de commerce du top 10, il a pris 6 mois avant de trouver un taf (il postulait en audit et contrôle de gestion, donc pas des secteurs à la con, type communication interculturelle). Il y a un problème structurel en France avec les JD qui ne date pas d'aujourd'hui. Après, le tout est d'en avoir conscience, et de ne pas se foutre des boulets aux pieds avec des formations à la con dans des secteurs pourris.
  4. Nina_Chabal

    Revue de presse

    En fait, tout le monde morfle en ce moment. J'ai des amis de tous les secteurs (Sc Po, école de commerce, ingénieurs, etc...) et c'est dur pour tout le monde en ce moment, parce que la croissance est à zéro voire négative, et que le marché des cadres n'est pas florissant. Les entreprises sont en quête de techniciens qualifiés (bac+3), pas de cadres, et encore moins de jeunes cadres (pensée émue pour cette banque venue à un forum dans une des écoles de commerce du top 3 pour dire aux jeunes diplômés: vous êtes super mignons, mais nous on cherche des mecs à foutre au guichet). A cela s'ajoutent les pb structurels de l'université: beaucoup de diplômes bidon, une professionnalisation insuffisante, et une formation pas toujours adaptée aux demandes des professionnels.
  5. Nina_Chabal

    Quand la gauche s'éveillera...

    Oh mais pitié, ça y'est, on sort les violons: à cause de vous, le fascisme va monter . Il est évident que le FN monte depuis l'ANi sur la sécurisation de l'emploi. Sérieusement? Le chômage de masse date des années 80. Et dans les pays hérauts du socialisme moderne, je ne suis pas franchement époustouflée: certes, si tu redistribues à l'arrache la rente pétrolière, tu vas colmater quelques brèches, mais de là à considérer qu'on vit mieux au Venezuela qu'en France...il y a un pas que je ne franchirais pas (mais il est vrai que les Français voient tellement tout en noir qu'ils sont + déprimés que les Irakiens...)
  6. Nina_Chabal

    Quand la gauche s'éveillera...

    ça fait au moins depuis Maastricht qu'on nous dit que les eurosceptiques vont gagner....ça fait 20 ans que les partis europhiles gagnent toutes les élections... Ensuite pour le reste, je répète que ton raisonnement part de l'idée que "yakafokon": genre on s'occupe du chômage, et hop tout va être réglé. L'OIT qu'on ne peut qualifier d'organisation néo-ilibérale dit que le problème est mondial. Donc le "y'a qu'à faire plein de lois là-dessus et le chômage sera à 0%" c'est un peu ridicule (sorry).
  7. Nina_Chabal

    Quand la gauche s'éveillera...

    Je n'aime pas trop cette idée de dire qu'on s'éparpille pour des luttes qui ne servent pas l'intérêt général: accorder aux homosexuels les droits déjà accordés aux hétérosexuels ne signifie pas se foutre du reste. Pas plus que le droit de vote des étrangers ne signifie "ah bah le chômage monte, on s'en fout". Vraiment, cette idée me gêne. Pendant que les députés de droite venaient faire chier à l'AN pour le mariage gay, ils n'allaient à aucune commission sur la réforme bancaire. Pendant ce temps, le gouvernement augmente les crédits en matière de politique sociale, etc.... On peut ne pas être d'accord sur leurs idées, mais dire qu'on s'éparpille et que rien n'est fait pour le reste, c'est faux et archi-faux. Pis bon, ça suppose dès le départ qu'il y a les vrais Français puis ceux qui le sont un peu moins; boaf, les homosexuels, on s'en carre, ce qui compte c'est le vrai bon Français de la Thiérache? Mouais, bof. Après, le côté souverainiste/patriote de gauche, j'avoue que j'ai jamais accroché, et je ne sais pas si c'est franchement l'avenir, ni de la gauche, ni du pays tout court. D'ailleurs, je ne sais pas si ça paie électoralement: aux dernières européennes, EELV a fait un super score avec un Cohn Bendit europhile notoire.
  8. Nina_Chabal

    Revue de presse

    Je ne suis pas allée manifester en hommage à Clément Méric, contrairement à certains de mes potes du PG (faut pas déconner non plus), mais en ce qui me concerne, je ne retire rien de ce que j'ai dit à l'époque, à savoir qu'il me paraît invraisemblable que des mecs d'extrême-droite portent des poings américains en pleine rue, et que Clément Méric, vu son gabarit, ne représentait un danger physique pour personne. Honnêtement, même s'il sautait sur quelqu'un, y'a moyen de le maîtriser assez vite, le coco, et ce sans lui foutre deux coups de poing sur la tronche. Quant au fait de mourir en plein Paris, gare Saint Lazare, ça me semble toujours aussi invraisemblable que personne ne soit intervenu.
  9. Nina_Chabal

    Quand la gauche s'éveillera...

    Mais Flashy, les choses ne sont pas aussi simples. La situation de l'immigré ou de la personne d'origine étrangère n'a pas à être considérée comme plus favorable que le pauvre gars de Tergnier dans l'Aisne, et ce d'autant plus que l'image que tu présentes des immigrés en banlieue parisienne représente une minorité d'immigrés en France. Il y a aussi des Noirs, des Arabes dans des zones périurbaines, donc tout réduire au Blanc Picard/du Sud vs le grand Noir de la Courneuve me paraît archi faux. Et c'est faux de dire que personne ne s'en est jamais occupé: on s'en est occupé mal, mais les retraites à 42 ans des mineurs lorrains, on les paie encore aujourd'hui, par exemple. Il est certain qu'on y met moins d'argent que certaines banlieues, parce qu'a priori, à Tergnier, on cause français, et on n'a pas les problèmes d'intégration que tu peux avoir à Montfermeil ou je ne sais où, et il ne me semble pas que les mesures prises dans les banlieues pauvres y soient adéquates. En revanche, il est certain qu'il n'y a pas et qu'il n'y aura jamais de boulot là-bas à part faire du service à la personne ou du bâtiment, donc il est inutile de faire miroiter aux gens l'accession à la propriété dans ces zones paumées. Mais on en revient au problème de l'aménagement du territoire, et de l'inégale prospérité économique de la France (big news): ça n'a rien à voir avec le droit de vote des étrangers.
  10. Nina_Chabal

    Quand la gauche s'éveillera...

    Je pense qu'il faut faire une modulation du vote FN selon les régions: le vote FN en Picardie et dans ce coin relativement déshérité du Sud n'a pas la même signification que le vote FN en Alsace, par ex. Globalement, je partage l'idée d'un politologue qui disait que le vote FN avait tendance à reculer dans leurs anciens bastions (Alsace, partie un peu riche du Sud, etc...) et à augmenter considérablement dans les espaces périurbains déshérités. En l'occurrence, vu les populations, on peut donc comprendre une collusion électeurs de gauche/Front National. Par contre, de là à penser que le FN gagnerait une élection présidentielle en 2017, ça me paraît relever pour l'instant d'une projection exagérée: la plupart des grandes villes (qui sont donc les + peuplées) sont très loin d'être acquises au Front National, à commencer par l'Ile de France, qui a un vote FN très faible, sans même compter les territoires et départements d'outre mer qui rejettent en grande majorité le FN. Or, il me paraît mathématiquement impossible que le FN puisse accéder au pouvoir sans convaincre ces grandes villes: l'Idf représente 11 millions d'habitants. Et honnêtement, un vote FN majoritaire à Paris (pour prendre cet exemple), j'attends de voir.
  11. Nina_Chabal

    Revue de presse

    Oui mais en Allemagne, la situation est tout à fait différente, que ce soit sur la perception de l'extrême-gauche, la naissance de l'Etat allemand, etc... En France, l'extrême-droite a toujours été liée à la trahison nationale, aux défaites (que ce soit les réactionnaires contre la Révolution, les collaborationnistes sous la deuxième guerre, et plus près de nous l'OAS et l'Algérie), ce qui n'est pas étranger d'ailleurs à l'opprobre qui lui est normalement associé. En revanche, l'extrême-gauche française historique n'a pas du tout eu le même rôle, que ce soit les babouvistes, les communards et autres. C'est en ce sens qu'à mon avis, mettre sur le même plan l'extrême-droite française et son histoire honteuse et l'extrême-gauche française n'a pas tellement de justification historique. Je le comprendrais si on était en Allemagne ou en Europe centrale, mais de la part de Français, je ne comprends pas (même si le PCF était spécialement lourdingue avec son emprise intellectuelle après guerre, mais ça n'a rien de comparable avec ce qu'ont vécu les Allemands de l'Est ou les Hongrois. Et l'extrême gauche historique française n'a quand même pas eu la portée nuisible de l'extrême droite française, je suis navrée) Je précise par ailleurs qu'on ne peut réduire l'extrême-gauche au communisme, et la pensée philosophique de la gauche non marxiste a quand même été particulièrement prolifique en France (je pense à Proudhon, par ex).
  12. Nina_Chabal

    Revue de presse

    Hum? En France en tout cas, l'extrême-droite a accompagné la réaction monarchiste, et par conséquent, n'a pas franchement accompagné la naissance de l'Etat nation, puisque les révolutionnaires ont été les premiers à séparer la nation française du roi, ce qui n'était par définition pas le cas du camp d'en face . Ce n'est pas un hasard si le FN salue la Vendée d'ailleurs. Donc en ce qui concerne la France, je ne suis pas convaincue par ton argument.
  13. Nina_Chabal

    Revue de presse

    Bah on ne va pas faire un débat historique: mais la Révolution française c'est autant Robespierre et Saint Just que Danton et Mirabeau. Après, on peut ne pas l'accepter, comme le fait une partie de la droite, mais le droit au travail, ou autres droits sociaux qui étaient garantis par la Constitution de 1793 ont été repris en partie dans le Préambule de la Constitution de 46, qui fait encore partie de notre bloc de constitutionnalité à ma connaissance. Je n'ai pas dit quintessence de la démocratie par ailleurs: j'ai juste dit que les principes de base de la Révolution française et autres principes fondateurs étaient en principe compris par l'extrême gauche à l'excès (démocratie directe, référendums révocatoires, etc... dont on peut difficilement dire qu'ils ne sont pas démocratiques, au moins dans l'esprit). Pour le reste, je suis peu favorable aux milices pour tabasser les gens, et je n'ai pas de sympathie particulière pour Lutte Ouvrière et le NPA, mais je ne les mets par sur le même plan que l'extrême-droite (en même temps fort égoïstement, je ne vais pas te dire que des gens qui peuvent tabasser des Noirs ou des Maghrébins parce qu'ils sont sur leur chemin, c'est top et pareil qu'un militant antifasciste dont quelques idées peuvent rejoindre les miennes)
  14. Nina_Chabal

    Revue de presse

    je ne serai jamais d'accord pour mettre extrême-droite et extrême-gauche sur le même plan, pour une raison qui a été très bien expliquée dans je ne sais plus quel article: l'extrême-gauche pousse les idéaux fondateurs de notre démocratie à l'extrême ce qui a tendance à les dévoyer, alors que l'extrême-droite les refuse en bloc dès le départ. Pour le reste, Clément Méric a été fort mal inspiré d'aller se foutre là-dedans sans préparation physique préalable, et l'autre brute aurait mieux fait de passer son chemin. Je n'ose espérer que ça dissuade à l'avenir ce genre de groupes de se taper sur la gueule: s'ils étaient capables de discuter ensemble, ça se saurait.
  15. Nina_Chabal

    Quand la gauche s'éveillera...

    C'est plutôt une bonne nouvelle pour le Front de gauche et Europe Ecologie, en même temps . Honnêtement, je ne sais pas qui sont les plus faciles à raisonner: hormis Mélenchon, Chassaigne n'a pas l'air d'être un enragé, et il y a sans doute moyen de négocier quelque chose avec leurs alliés d'outre-mer et quelques vieux communistes sur le retour. Du côté d'Europe Ecologie, y'a quand même des vieux de la vieille spécialement relous.
×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.