Aller au contenu

JeanFlop

Members
  • Compteur de contenus

    667
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    7
  1. JeanFlop

    Candidatures M2 2014

    C'est un bon M2. Il talonne un peu le MDBF de Paris 2, mais c'est sans importance. Pour mettre les pieds en cabinet, c'est suffisant. Ensuite ce seront les stages qui feront la différence. Je ne comprends pas d'où vient cette idée récurrente chez les étudiants qui voudrait qu'un M2 avec peu d'heures de cours soit un mauvais M2. C'est probablement la meilleure chose qui puisse vous arriver à l'issue d'un parcours droit classique, parce que cela vous donnera le temps de travailler vos fondamentaux et d'apprendre à faire de vrais recherches, ce qui sera extrêmement utile ensuite dans votre vie professionnelle. Quant à la question de savoir si le M2 droit des affaires de P2 est suffisant pour entrer en gros cabinet, la réponse est oui. Il suffit de regarder le cv de certains partners des meilleurs cabinets de la place, tel que chez Bredin Pratt, qui sont passés par là. De toute façon, à l'embauche, les critères sont assez simples : ou bien vous avez fait HEC / Sc Po et votre cv passe en tête de pile parce qu'on est dans une époque où la reproduction de caste est à la mode, ou bien vous n'avez pas fait ces écoles, mais vous avez fait P2 (étant précisé que certains cabinets ne recrutent presque que des gens de P1 et P2, hélas pour eux d'ailleurs) et vous avez fait des stages, voire un LLM. Donc : faites des stages.
  2. JeanFlop

    Candidatures M2 2014

    Ma préférence va clairement pour le DPG de Paris 2, étant précisé que chaque année nombreux sont ceux qui, à P2, ont été admis à P1 également mais ont préféré P2. Cela étant dit, peut-être que l'inverse est également vrai (mais j'ai des doutes, vu qu'il me semble qu'il n'y a pas de liste d'attente pour P2)
  3. Au centre Panthéon premier étage à côté des salles 104 C et 110 logiquement.
  4. Pas nécessairement. De mémoire il y a toujours un décalage entre le moment où la liste papier est publiée et celui où l'administration enregistre les résultats numériquement. Je ne peux donc pas me prononcer sur cette question.
  5. Il me semble que les résultats ont été affichés au Panthéon.
  6. JeanFlop

    Master 2 Droit des affaires (recherche)

    Dans la première quinzaine de juillet probablement, comme l'année dernière, et l'année d'avant.
  7. Au delà des aspects classiques propres à tout entretien de motivation, comprendre présenter un parcours cohérent et expliquer en quoi cette formation s'inscrit dans votre projet professionnel, probablement qu'il n'est pas inopportun de lire les derniers numéros de la Revue de droit bancaire et financier LexisNexis, ainsi que les dernières chroniques de droit financier des revues de référence (Revue droit des sociétés LexisNexis ; Revue sociétés Dalloz ; RTD. fin. ; quelques rubriques postées dans le Recueil Dalloz). Enfin, il n'est pas inopportun non plus de connaître l'architecture juridique de base des systèmes bancaires et financiers. (Par exemple : qu'est-ce que le monopole bancaire ? Que recouvre-t-il ? Étant précisé que le monopole a fait l'objet d'une modification lors de la réforme de 2013).
  8. Si tu as des questions sur ce Master 2 au sein duquel je suis en ce moment, je puis y répondre. Envoie-moi ton mail par message privé.
  9. JeanFlop

    Interrogation Avocat D'affaire

    L'inutilité des stages avant le master 1 peut être relativisée. Outre que cela permet d'avoir une première approche de la réalité du métier, c'est aussi un moyen, à la condition d'être encadré, d'acquérir une méthode qui diffère légèrement de celle enseignée en université, mais qui, si elle est appliquée à l'Université, peut produire ses fruits.
  10. JeanFlop

    Interrogation Avocat D'affaire

    Je reprends quelques éléments. • Est-ce un plus de faire l'Essec après un premier master 2 ? Cela dépend de plusieurs éléments, mais notamment du master 2. C'est un véritable atout sur le cv, et probablement - mais j'ai des scrupules à affirmer cela - que l'école de commerce apporte des éléments de méthode et de connaissance qui seront un plus sur le terrain, que ce soit pour comprendre les problématiques du client que pour lui répondre dans un langage qui lui soit accessible. À l'inverse, certains master 2 se suffisent probablement à eux-mêmes, de même qu'il n'est pas nécessaire de cumuler un master 2, une école de commerce ET un LLM, équivalent d'un master 2 à l'étranger, généralement aux États-Unis. • Comment ça marche l'Essec après un master 2 ? Tout est indiqué ici : http://www.u-paris2.fr/1226567757682/0/fiche___article/&RH=ACCUEIL_FR Autrement dit, à la condition que l'étudiant ait fait l'un des masters 2 qui est intégré au partenariat, il sera admissible d'office à l'un des deux programmes suivant (au choix de l'étudiant) : - Mastère spécialisé de droit des affaires internationales et management - Cursus Grande Ecole Oui, le partenariat permet d'intégrer le cursus Grande École. À charge seulement pour l'étudiant de passer l'épreuve d'admission, c'est-à-dire un entretien oral légèrement codé, où certaines formes de réponses sont attendues pour certaines questions, au delà de la simple question de savoir quel est le projet du candidat. • L'admission en master 2, pour les masters de droit des affaires, se fait en fonction de deux critères : la qualité du dossier, et (j'étais tenté d'écrire à nouveau "la qualité du dossier") la lettre de motivation. Autrement dit, pour intégrer le master 2 recherche droit des affaires d'Assas (master plus que convenable), il est recommandé d'avoir eu deux mentions. Mais plusieurs l'ont avec une, parce qu'ils auront fait des cursus supplémentaires pendant leurs quatre années, ou des stages, etc. Donc travail régulier et intelligent pendant les quatre années de droit, éventuellement des stages (ce n'est pas idiot de faire des stages découvertes dans des cabinets de moyenne structure, parce que cela permet de se faire une idée du milieu et qu'en plus, il y aura du travail intelligent à faire). La fac d'origine importe peu. Simplement, parce que ce sujet a été mentionné à plusieurs reprises, il est inexact de dire que toutes les facultés se valent. Cela ne veut pas dire qu'un étudiant d'une autre faculté que Paris 2 ne sera pas pris. Tous les dossiers sont évalués et c'est uniquement la qualité du dossier qui est appréciée, pas l'origine du candidat au master. Simplement, la qualité du corps professoral de notre faculté n'est pas à redire, et c'est probablement un élément de nature à stimuler les esprits. Tandis que j'ai eu des retours bien différents d'autres facultés, où il vaut mieux avoir une bonne dose de motivation dès le départ plutôt que d'espérer se la voir transmettre par la chaire. À l'inverse, mes quatre années d'études au centre Assas - avant d'aller au Panthéon pour les masters 2 - furent une sinécure, tellement le centre est hostile, froid, inconfortable. Les horaires de cours sont assez poussés - avoir 10 heures de cours de suite avec pour seule pause 5 minutes par heure fut mon agenda du mercredi en troisième année pour chaque semaine) et c'est l'armée prussienne : 10 000 culs pour un siège. Donc pas de confort, perdu dans la masse. Il faut savoir être fort et avoir envie d'en bouffer.
  11. JeanFlop

    Partiels

    Cela fait des années que des demande sont formulées auprès de l'administration pour qu'il y ait une véritable semaine de vacance en février. C'est un combat qui mérite d'être porté ; le second semestre s'en porterait probablement mieux en terme de résultats étudiants.
  12. JeanFlop

    Cumul de LLM master 2 et IEJ

    À voir. À charge pour toi de te dresser un agenda et une organisation qui te permette de travailler correctement dans les deux. C'est faisable, mais cela veut dire travailler intensément tous les jours de la semaine, quitte à profiter du samedi soir et du dimanche si tu as une bonne concentration le reste du temps.
  13. JeanFlop

    Cumul de LLM master 2 et IEJ

    Droit privé général et ensuite droit bancaire et financier, tous deux à Paris 2.
  14. JeanFlop

    Cumul de LLM master 2 et IEJ

    Pour préciser mes propos : lors de mon premier master 2, plusieurs préparèrent d'autres choses à côté (IEJ, en particulier ENM, ou stages, etc). Ces personnes furent les plus insatisfaites de la formation, à quelques exceptions, et se plaignirent de ne pas avoir appris grand chose du master 2. Malheureusement pour elles il est vraisemblable qu'elles soient passées à côté de l'apporter du master 2. Car un master 2 n'apporte pas juste un titre, il apporte un lot de connaissance et une méthode. Ces derniers cependant ne pourront être acquis qu'à la condition de travailler. Autrement dit, pour profiter d'un master 2, il faut aller en chercher les richesses ; elles ne seront certainement pas déballées sur un plateau.
×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.