Aller au contenu

DistantDreamer

Panthéon Actif
  • Compteur de contenus

    3 821
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par DistantDreamer

  1. DistantDreamer

    Droit constitutionnel général

    Droit constitutionnel et théorie de l'État - UEF 2 - M. Gohin - Mai 2012 Les étudiants traiteront, au choix, l'un des deux sujets suivants : Sujet 1 : La France souffre-t-elle d'un déficit démocratique ? Sujet 2 : Commentez cet extrait du discours de Philippe SEGUIN, député des Vosges, devant l'Assemblée nationale, le 5 mai 1992 : « On connaît l'argument: il nous faut faire l'Europe, donc il nous faut concéder une partie de notre souveraineté. Comme si cette relation causale allait de soi ! Comme si le respect des souverainetés interdisait la coopération, l'ouverture, la solidarité ! Comme si les États souverains en étaient fatalement réduits à un splendide isolement et condamnés à une politique frileuse de repliement sur soi ! C'est oublier que, si cela lui parait nécessaire, un État peut souverainement décider de déléguer des compétences ou les exercer en commun avec d'autres. La querelle n'est pas purement sémantique. C'est une chose, en effet, que de déléguer temporairement un pouvoir susceptible d'être récupéré lorsque la délégation n'est plus conforme à l'intérêt national ou ne répond plus aux exigences du moment. C'est tout autre chose que d'opérer un transfert sans retour pouvant contraindre un État à appliquer une politique contraire à ses intérêts et à ses choix. La coopération, la concertation, même quand elles sont poussées très loin, s'accommodent très bien du droit de veto. On peut même dire que le veto est le meilleur stimulant de la concertation puisqu'il oblige à prolonger la négociation jusqu'au consentement général des États. C'est d'ailleurs sur cette philosophie qu'était fondé, j'y reviens, le fameux compromis de Luxembourg, que, après la politique de la chaise vide, de Gaulle imposa à nos partenaires et qui n'a pas empêché, bien au contraire, le développement d'une politique agricole commune. On pourra toujours objecter bien sûr que tout cela n'est pas très important puisque les traités ne sont jamais eux-mêmes totalement irréversibles et que, le cas échéant, chaque pays membre pourra toujours les dénoncer en bloc. Les choses ne sont pas si simples. D'abord parce que, vérification faite, le traité ne prévoit ni sécession ni retrait. C'est même la première fois qu'un traité est ainsi marqué par la notion d'irréversibilité, et on ne sait que trop ce qu'il en est dans les systèmes où les États fédérés gardent pourtant, théoriquement, le droit de quitter la fédération. On sait comment aux États-Unis les États du Nord ont interprété ce droit quand les États du Sud ont voulu faire sécession. On sait aussi ce que celui-ci signifiait dans la Constitution soviétique. On sait ce qu'il veut dire en Yougoslavie. Et quand bien même les perspectives seraient, en l'occurrence, moins dramatiques, la question se pose de savoir si nous ne sommes pas en train de créer une situation dans laquelle la dénonciation en bloc des traités va devenir si malaisée et si coûteuse qu'elle ne sera bientôt plus qu'un solution illusoire. Il ne faut pas rêver. Sans monnaie, demain, sans défense, sans diplomatie, peut-être, après-demain, la France, au mieux, n'aurait pas plus de marge de manoeuvre que n'en ont aujourd'hui l'Ukraine et l'Azerbaïdjan. Certains s'en accommodent. Quant à moi, Ce n'est pas l'avenir que je souhaite à mon pays. D'ailleurs, les tenants de la marche vers le fédéralisme ne cachent pas leur dessein. Ils veulent bel et bien, et ils le disent, que les progrès du fédéralisme soient sans retour en droit et, surtout, en pratique, et force est de constater que nous voilà d'ores et déjà pris dans un redoutable engrenage. Depuis que la règle de la majorité s'applique de plus en plus largement dans les prises de décision du Conseil européen et que les jurisprudences convergentes de la Cour de cassation et du Conseil d'État admettent que les traités et le droit communautaire qui en est dérivé bénéficient d'une primauté absolue sur nos lois nationales, le Gouvernement, dès lors qu'il est en minorité au Conseil, non plus que le Parlement français, n'a plus son mot à dire pour infléchir les règles communautaires jugées inacceptables pour la France. Songez que le juge administratif n'éprouve plus aucune gêne à décider qu'un ministre commet une infraction en prenant un arrêté conforme à une loi nationale dès lors que cette loi est contraire à une directive communautaire, même si la loi est postérieure. L'administration peut même, à ce titre, se voir condamnée à verser des dommages et intérêts. Où allons-nous? Où allons-nous si le juge, tout en déclarant qu'il ne veut pas censurer la loi, s'arroge le droit de la rendre inopposable ou inapplicable? La République, ce n'est pas une justice aux ordres : mais ce n'est pas non plus le gouvernement des juges, a fortiori quand il s'agit de juges européens qui font parler l'esprit des traités ! Bientôt, pourtant, comme nous l'a annoncé M. Delors, au moins 80 p. 100 de notre droit interne sera d'origine communautaire, et le juge ne laissera plus d'autre choix au législateur que le tout ou rien : ou se soumettre totalement ou dénoncer unilatéralement et en bloc des traités de plus en plus contraignants. Bref, quand, du fait de l'application des accords de Maastricht, notamment en ce qui concerne la monnaie unique, le coût de la dénonciation sera devenu exorbitant, le piège sera refermé et, demain, aucune majorité parlementaire, quelles que soient les circonstances, ne pourra raisonnablement revenir sur ce qui aura été fait. Craignons alors que, pour finir, les sentiments nationaux, à force d'être étouffés, ne s'exacerbent jusqu'à se muer en nationalismes et ne conduisent l'Europe, une fois encore, au bord de graves difficultés, car rien n'est plus dangereux qu'une nation trop longtemps frustrée de la souveraineté par laquelle s'exprime sa liberté, c'est-à-dire son droit imprescriptible à choisir son destin. On ne joue pas impunément avec les peuples et leur histoire. Toutes les chimères politiques sont appelées un jour ou l'autre à se briser sur les réalités historiques. La Russie a bel et bien fini par boire le communisme comme un buvard parce que la Russie avait plus de consistance historique que le communisme, mais à quel prix ? Alors, si nous organisons l'Europe, organisons-la à partir des réalités. Et les réalités, en Europe, ce sont toutes les nationalités qui la composent ».
  2. DistantDreamer

    Quel ordinateur ?

    Et sinon, pour les plus petits budgets => http://www.fnac.com/PC-Portable-Asus-X205TA-BING-FD015B-11-6/a7774126/w-4 Non, Assas.Net n'a vraiment aucune participation au capital d'Asus, on maintient Excellente autonomie (10-11h en coupant le wifi), moins d'un kilo, fin, écran 11,6 pouces, ultra rapide (disque dur SSD), largement suffisant pour la prise de note, surfer sur internet, streaming etc., mais pas assez puissant je pense pour faire du graphisme de la vidéo ou autre activité gourmande en mémoire graphique. J'en utilise un depuis presque 1 an, je n'en tire que du positif. Seul hic, dû au disque SSD, il n'y a que 32 Go de stockage sur l'ordi. L'astuce est donc d'ajouter une carte microSD, en comptant donc 50 euros en plus de l'ordi
  3. DistantDreamer

    Nouveau sur le forum ? Présente toi ici !

    Bienvenue à toutes et à tous sur le forum !
  4. DistantDreamer

    Offre de stage

    Bonjour à tous, une amie recherche un stagiaire juriste en droit des sociétés pour sa boite (urgent - juillet 2015) Voici l'annonce : SCOR SE - Chargé dEtudes juridiques H/F Juillet 2015 - 6 mois Dans le cadre dune société cotée de dimension internationale, la Direction Juridique Groupe a pour principale mission de contribuer au bon fonctionnement des organes sociaux et de traiter les dossiers juridiques Groupe. Constituée dune équipe de 7 juristes, dune paralegal et dune assistante, la Direction Juridique Groupe a notamment en charge : Les questions de droit des sociétés et de secrétariat juridique (conseils dadministration, assemblées) des sociétés françaises et le suivi du reporting des juristes des différents Hubs relatif aux structures juridiques, La réalisation (en France) ou la supervision et le suivi (à létranger) des opérations de restructuration du groupe (fusions, liquidations, opérations sur le capital), Le support juridique des opérations de croissance externe et les opérations de restructuration en résultant, Les questions de droit boursier et le suivi du respect des obligations règlementaires du Groupe vis-à-vis des autorités de marché, Les questions de droit financier (émissions de dette, conventions de crédit, contrats de couverture, la mise en place de sûretés, émission dobligations catastrophes et autres insurance linked securities), La revue des contrats passés par le Groupe, la gestion des grands contentieux et la gestion du reporting des contentieux du groupe, Le support juridique en matière de réassurance (revue des contrats de réassurance, support des projets dachat de portefeuille, questions règlementaires, suivi des licences), lassistance et le conseil juridique auprès des départements opérationnels (Division Property & Casualty, Vie, et gestion dactifs) et fonctionnels (direction financière, risk management, audit interne). Sous la responsabilité dun juriste confirmé, vous interviendrez sur les missions suivantes : Support juridique sur les opérations de droit des sociétés (projets de fusion/acquisition, opérations de restructuration intra-groupe) et opérations de marché (augmentations de capital, émissions obligataires). Préparation des conseils dadministration et assemblées générales (ordre du jour, documentations, procès-verbaux) Intervention sur les différents dossiers juridiques du Groupe Rédaction dactes, de courriers juridiques, pouvoirs, etc Suivi des demandes dagréments dans les pays où le Groupe exerce ses activités directement depuis Paris Recherches juridiques diverses Rédaction et relecture de contrats Ce stage vous permettra dêtre pleinement intégré à la vie dune direction juridique en réalisant des missions diverses touchant à lensemble de lactivité du département, et dappréhender les enjeux stratégiques et les problématiques complexes dun Groupe international côté. Profil De formation juridique bac+5 (type 3ème cycle Droit des sociétés/ Droit des Affaires, EFB, CRFPA ou DJCE), vous souhaitez réaliser votre stage de fin détudes au sein du département juridique dune entreprise aux projets internationaux denvergure. Doté(e) de qualités relationnelles et dynamique, vous bénéficiez dune première expérience, idéalement au sein dun cabinet davocats et/ou dans une entreprise internationale. De nature à vous impliquer dans les missions que vous menez, vous souhaitez vous investir au sein dune équipe jeune et dynamique. Votre bonne maîtrise de langlais, éventuellement dune seconde langue (espagnol / allemand), alliée à vos compétences techniques et à vos qualités personnelles vous permettront de mener ces missions à bien. La personne à contacter est Pauline Vilain Mouilleron au 0682733620 ou par mail paulinevilainmouilleron @ymail.com (pas gmail, ymail) A vos CV !
  5. DistantDreamer

    On change de sujet(sondage)

    Tu as écrit "Cochez trois réponses" Sous la forme actuelle du sondage, on ne peut en choisir qu'une C'est fait exprès ? Edit : j'ai répondu
  6. DistantDreamer

    Bataille d'image, les 100 jours.

    @@Elyal poste une image ! Je réponds donc sur ton gif Signée : une expat' qui a bien précisé qu'elle n'avait pas besoin d'une bétonneuse à Noël
  7. DistantDreamer

    Bataille d'image, les 100 jours.

    On voit cette affiche partout à Genève en ce moment, mon subconscient a fait l'association
  8. DistantDreamer

    Nouveau sur le forum ? Présente toi ici !

    Bienvenue à vous, nouvelles têtes !
  9. DistantDreamer

    Nouveau sur le forum ? Présente toi ici !

    Bienvenue à toutes et à tous !!
  10. DistantDreamer

    Topic ordinateurs

    Si tu as lu les pages de ce topic, tu as peut être vu que je ne jurai que par Asus J'ai toujours pensé que 13-14" était trop grand un ordi que tu trimballeras tous les jours, mais je suis une fille, et j'ai donc un sac de fille, aussi grand soit-il (Et j'ai un gros 13 pouces Asus chez moi) Je travaille actuellement sur un Asus 11,6" qui tient très bien dans la durée (5h voire 6h) quand je le coupe du wifi et que je diminue un peu sa luminosité (astuces pourries qui marchent). Il dure depuis ma L1, soit 3 ans. Niveau RAM et mémoire de stockage, le vendeur de boulanger t'a raconté des cracks, les netbooks sont tout à fait bien pour l'utilisation que tu en feras à la fac ^^ 256 Go de mémoire, c'est excellent, et pas besoin d'énormément de RAM pour faire fonctionner une Suite Office ! Mais garde ton Pc fixe chez toi, tout de même. Je stocke des tonnes de choses sur mon Pc, et je ne dépasse pas les 90 Go de données depuis les 3 ans d'utilisation En L1, tu as peu de chance d'avoir 6h d'un coup, quoique j'en ai entendu parler il me semble. Concernant ton heure d'arrivée pour la place au premier rang, dis toi qu'il y aura toujours de gens plus rapides et pressés si tu arrives 1/4 h avant le cours, ça passe, je pense ^^ mais tout dépend de la population de ton futur amphi Bref, prends un Pc pas trop lourd, mais sur lequel tu seras à l'aise pour lire et relire tes cours sans t'abimer les yeux (dc pas trop petit) 11,6 ou 13 pouces sont de bons compromis, s'il allie légèreté et performances acceptables
  11. DistantDreamer

    Intronisations admins/mods/staffs

    Merci beaucoup Ririx pour ton excellent travail d'admin Félicitations à vous deux, Rainy et Strawberry Fields !!
  12. DistantDreamer

    Topic anniversaire

    Joyeux anniversaire !!
  13. DistantDreamer

    Ennuis de santé

    Selon l'évaluation faite par le handicap santé, tu pourrais également être bénéficiaire d'un tiers-temps pendant les examens, si les symptômes de ta maladie peuvent t'affecter ^^ D'où l'intérêt du relais handicap, demande leur des précisions sur cet aménagement particulier !
  14. DistantDreamer

    Questions relatives aux inscriptions administrative et pédagogique

    Il me semble qu'un contrat de travail peut justifier un changement de centre, non ? @@Strawberry Fields
  15. DistantDreamer

    [Topic unique] Erasmus et programmes d'échange

    Rageant.... bon courage à toi..! @@SophieC je ne connais plus le pseudo de Julie pour Oxford
  16. DistantDreamer

    Paiement des droits d'inscription

    Bonjour ! Pour compléter ce qu'a dit Boum, je me permets d'ajouter que la scola sera fermée (comme tous les services de la fac), du 25 juillet au 25 août. Pour le délai de validation, ça peut prendre 3 jours comme ça peut prendre plus de temps, selon la date de réception de ton chèque ou virement Je te conseille donc d'envoyer ton paiement avant le 25 juillet, afin d'avoir une validation au plus tôt. Tu pourras alors procéder à ton inscription pédagogique dès la validation du paiement
  17. DistantDreamer

    Intronisations admins/mods/staffs

    Bravo à tous !! Félicitations au nouveau bureau, et au nouveau CS !! Et félicitations spéciales à Pierrick !!
  18. DistantDreamer

    [Topic unique] Erasmus et programmes d'échange

    Bonjour, L'an dernier, j'ai été admise aux rattrapages, mais j'ai perdu mon Erasmus car je n'avais pas validé en juin. On m'a refusé le départ. Par ailleurs, je suis allée hier à une des réunions de départ. Les coordinatrices ont bien précisé que valider en juin était la condition du départ. C'est une règle qui a été instaurée à Assas, quelle que soit la date du début des cours dans l'université d'accueil.... je suis désolée pour cette mauvaise nouvelle bon courage
  19. DistantDreamer

    Nouveau sur le forum ? Présente toi ici !

    Bienvenue à toi sur le forum !
  20. DistantDreamer

    Crédits ECTS - Licence 2

    Ah oui effectivement ça varie selon les universités, ce genre de modalités ^^ Les ECTS ça doit être pour évaluer la matière... Mais je ne vois pas non plus l'utilité Merci pour ton explication ! Et bravo pour ta sélection en tout cas
  21. DistantDreamer

    Crédits ECTS - Licence 2

    Bonjour @@marie-anne222 , Je me permets d'actualiser le sujet (avec beaucoup de retard, désolée) Tout ce qu'a dit Strawberry Fields est parfaitement vrai pour Paris 2, mais dans le cadre d'Erasmus, la fac d'accueil (pays étranger) aurait plutôt tendance à demander les cours que tu comptes suivre dans leur fac à la rentrée prochaine (en L3, donc). La fac d'accueil demande ça dans le cadre d'un "contrat d'étude provisoire" le plus souvent, je ne sais pas si c'est ce dont tu parlais. Je dis ça sans m'avancer, n'étant pas certaine de parler de la même chose que toi. Dans ce cas, il faut remplir avec des matières de l'université d'accueil et leur valeur ECTS, et non les matières de Paris^^ Tu as déjà du obtenir une réponse certaine depuis le temps, mais j'actualise pour les prochains qui auront besoin de ce renseignement
  22. DistantDreamer

    RIP - Topic unique

    Paix à sa mémoire et à celle de sa femme...
  23. DistantDreamer

    Intronisations admins/mods/staffs

    Bravo ! ça sent le renouveau de la catégorie staff, tout ça !
  24. DistantDreamer

    [Topic unique] Erasmus et programmes d'échange

    Bonjour ! Vu que le service ré-ouvre demain, tu seras bientôt fixée ^^ Personnellement, je n'ai jamais entendu parler de ce genre de cas. Je sais juste que l'an dernier j'ai été rappelée plus tard que les résultats, pour ma destination, car on me proposait une place dans mon 1er choix. Mais, sachant que tu n'avais pas postulé à cet échange au moment des sélections, tout repose sur l'avis du professeur chargé de la sélection. As tu envoyé ton dossier (+lettre de motiv pour la destination concernée ?) avec le mail à l'Action internationale ?
  25. DistantDreamer

    Game of Thrones

    Cadeau ! http://www.minutebuzz.com/insolite--game-of-pecs-devinerez-vous-a-quel-personnage-appartiennent-ces-pectoraux-saillants/
×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.