Aller au contenu
lucie

Comment devenir avocat ?

Messages recommandés

Comment devenir avocat ?

 

Comme beaucoup de gens posent des questions sur ce merveilleux sujet, je me permets de vous faire un petit résumé du parcours pour devenir avocat…

 

Le CRFPA

 

Pour devenir avocat, il faut tout d’abord passer l’examen donnant accès à l’un des Centres Régionaux de Formation à la Profession d’avocat.

 

Les CRFPA, au nombre de 15 et regroupent de grandes régions.

 

En région parisienne, vous avez ainsi un centre pour Paris (appelé l’Ecole de Formation du Barreau = EFB) et un centre pour Versailles.

 

Cet examen est communément appelé le CRFPA, ou encore le « pré-CAPA » (surtout en province).

 

L'IEJ

 

Pour pouvoir passer cet examen, il faut vous inscrire préalablement dans un IEJ (Institut d’Etudes Juridiques). L’IEJ vous prépare pendant l’année à l’examen du CRFPA, cependant, aucune assiduité au cours n’est requise en théorie (pas d’appel, de feuilles de présence).

 

Vous pouvez vous inscrire à l’IEJ [g]dès votre entrée en Master 1[/g], en sachant que ce diplôme est un pré-requis pour pouvoir devenir avocat.

 

La préparation de l’IEJ a lieu de septembre de l’année N à juin de l’année (N+1). Vous pouvez ensuite passer l’examen en septembre de l’année N+1.

 

Exemple :

 

------------Rentrée 2007----------|------------------Sept 2008-------|Janvier 2009----------

 

...........|--------------------IEJ-----------------------|CRFPA|---------|Entrée à l’école du barreau----------

 

Il faut noter que vous ne pouvez passer le CRFPA que trois fois. Et à chaque fois, il faudra vous réinscrire à l’IEJ (et donc payer les frais de scolarité d’environ 300 euros, hors Sécu).

 

Le choix de l’IEJ détermine le CRFPA où vous serez affecté (à moins d’obtenir une dérogation).

l'EFB regroupe les CRFPA suivants :

- Paris I Panthéon Sorbonne

- Paris XII Saint Maur

- Paris II Panthéon Assas

- Paris XIII Villetaneuse

- Paris V Malakoff

- Evry Val d’Essonne

 

En revanche, les élèves de l’IEJ de Cergy sont affectés au Barreau de Versailles.

 

Attention donc, pour passer le CRFPA en septembre 2007, c’est trop tard car les inscriptions à l’IEJ sont closes depuis environ le mois de novembre dernier !

 

La scolarité à l’IEJ : Il s’agit de cours (le soir) et de galops d’essai (le samedi).

 

 

Les épreuves du CRFPA

 

Les épreuves écrites d’admissibilité

 

 

1- Une note de synthèse

rédigée en cinq heures, à partir de documents, relatifs aux aspects juridiques des problèmes sociaux, politiques, économiques ou culturels du monde actuel, affectée d'un coefficient 2

 

2- Une épreuve de raisonnement juridique

d'une durée de cinq heures comprenant deux compositions :

 

-la première portant sur le droit des obligations;

 

-la seconde portant, au choix du candidat lors du dépôt de son dossier d'inscription, sur une des trois matières suivantes:

* procédure civile;

* procédure pénale;

* procédure administrative contentieuse.

 

Cette note est affectée d'un coefficient 2;

 

3- Une épreuve écrite de caractère pratique

d'une durée de trois heures, portant, au choix du candidat exprimé lors du dépôt de son dossier d'inscription, sur l'une des 11 matières suivantes :

- droit des personnes et de la famille;

- droit patrimonial;

- droit pénal général et spécial;

- droit commercial et des affaires;

- procédures collectives et sûretés;

- droit administratif;

- droit public des activités économiques;

- droit du travail;

- droit international privé;

- droit communautaire et européen;

- droit fiscal des affaires.

 

La note est affectée d'un coefficient 2.

 

Les candidats ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10/20 sont déclarés admissibles.

 

 

Les épreuves orales d’admission

 

 

1- L'oral de libertés publiques

Un exposé de quinze minutes après une préparation d'une heure, suivi d'une discussion de quinze minutes avec le jury, sur un sujet relatif à la protection des libertés et des droits fondamentaux permettant d'apprécier l'aptitude à l'argumentation et à l'expression orale du candidat; la note est affectée d'un coefficient 3

2- L'oral d'option

Une épreuve orale de quinze minutes (après une préparation de quinze minutes) portant, au choix du candidat exprimé lors du dépôt de son dossier d'inscription, sur l'une des 11 matières non choisies par le candidat à la troisième épreuve d'admissibilité; la note est affectée d'un coefficient 2;

- droit des personnes et de la famille;

- droit patrimonial;

- droit pénal général et spécial;

- droit commercial et des affaires;

- procédures collectives et sûretés;

- droit administratif;

- droit public des activités économiques;

- droit du travail;

- droit international privé;

- droit communautaire et européen;

- droit fiscal des affaires.

 

3- L'oral de procédures

Une épreuve de quinze minutes (après une préparation de quinze minutes) portant, au choix du candidat exprimé lors du dépôt de son dossier d'inscription, sur les procédures civiles d'exécution [g]ou[/g] la procédure communautaire et européenne; la note est affectée d'un coefficient 1 ;

 

Cette épreuve orale peut faire l’objet de dispense

 

4- Une épreuve de comptabilité privée [g]ou [/g]de finances publiques

Un oral de quinze minutes (après une préparation de quinze minutes) selon le choix du candidat exprimé lors du dépôt de son dossier d'inscription; la note est affectée d'un coefficient 1;

[clignote]Cette épreuve orale peut faire l’objet de dispense[/clignote]

 

5- Un oral de langue vivante

Un oral portant sur une langue vivante étrangère choisie par le candidat; la note est affectée d'un coefficient 1.

 

Les candidats ayant obtenu pour l'ensemble des épreuves écrites et orales une moyenne au moins égale à 10 / 20 sont déclarés admis.

 

 

Les dérogations

 

Il existe des possibilités d’intégrer l’EFB sans passer le CRFPA dans les cas suivants :

• les titulaires du diplôme de doctorat en droit, sous certaines conditions énumérées à l'article 12-1 de la loi du 31 décembre 1971.

• certaines personnes justifiant d'une expérience professionnelle, énumérées dans l'article 11 de la loi du 31 décembre 1971.

• Certaines professions peuvent être dispensées de la formation théorique et pratique du CAPA comme les notaires, les huissiers de justice, les administrateurs judiciaires. Elles sont toutes répertoriées dans l'article 98 du décret du 27 novembre 1991.

• Etre déjà inscrit à certains barreaux étrangers (article 100)

La scolarité à l’EFB

 

Une fois le CRFPA en poche, vous pouvez intégrer l’EFB (avec possibilité de repousser de plrs années votre entrée à l’école).

 

Je vais donc faire ici une brève présentation de la scolarité à l’EFB. Ce développement ne concerne que Paris car si les principes sont les mêmes, les modalités d’organisation de la scolarité peuvent varier d’un CRFPA à l’autre…

 

La scolarité est divisée en 3 périodes :

- La période de cours + stage en alternance

- Le PPI

- Le stage final en cabinet d’avocat.

 

Chacune de ces périodes dure 6 mois.

 

A noter que vous devez [g]obligatoirement[/g] finir votre scolarité à l’EFB par le stage final de 6 mois en cabinet. En revanche, vous pouvez commencer par le PPI ou par les cours.

 

Les cours / le stage en alternance

 

Il y a 11 semaines de cours, répartis sur toute la durée de cette période de 6 Mois (à noter que dans certains CRFPA comme celui de Toulouse, les cours sont accolés). A Paris, les cours sont dispatchés sur toute la durée des 6 mois.

 

A noter que le stage en alternance est facultatif.

 

Il faut ajouter aux cours les modules de e-learning (30 heures de formation valider : vous pouvez accéder au e-learning de chez vous + 30 heures de e-learning en langues, sauf dispense)

 

Le PPI

 

Le PPI peut être :

 

- Un stage, par exemple en juridiction, dans une entreprise, auprès de collectivités locales, territoriales, d’associations, de syndicats, un stage à l’étranger, auprès des institutions communautaires, auprès des ministères,ou d’AAI, cette liste de suggestions n’étant pas exhaustive (à titre très exceptionnel, un stage en cabinet d'avocat, mais ce n'est pas le but premier du PPI)

 

- L’accomplissement d’une deuxième partie d’un Master (M2), sous réserve du contrôle de la cohérence avec le projet pédagogique individuel.

Exemple :

Vous entre en Master 2 en septembre 2008. Vous passez en meme temps le CRFPA que vous obtenez. Vous pouvez vous inscrire à l'EFB dès janvier 2009 et faire valider le reste de votre M2 qu'il vous reste à effectuer dans le cadre de l'EFB. Ensuite, vous commencerez la période de cours / Stage en alternance dès juillet 2009.

De la même manière, le PPI peut permettre de terminer votre scolarité à Science po ou dans une école de commerce.

 

- Une pré-spécialisation, par le biais d’une période de 250 heures de formation, coordonnée par l’EFB, et dispensée par les universités ou autres organismes de formation supérieure et l’EFB (125 h pour l’EFB).

 

- Un panachage d’une ou plusieurs des suggestions ci-dessus.

 

Le stage final en cabinet d’avocat

 

Les stages en cabinets d’avocats situés à l’étranger sont possibles si :

• Le cabinet est localisé dans un Etat membre de l’Union Européenne, ou

• Le cabinet est localisé en dehors de l’Union Européenne, et vous avez déjà effectué unstage en cabinet de six mois en France.

 

Il est envisageable d’accomplir un stage en cabinet d’avocats au Conseil dès lors que vous pouvez justifier d’un stage en cabinet de six mois déjà effectué récemment de façon continue.

 

Deux stages de trois mois chacun dans deux cabinets d’avocats sont envisageables à titre tout à fait exceptionnel ; dans ce cas, vous devez faire la demande de deux conventions de stage.

 

Dans tous les cas, le stage en cabinet doit être effectué dans un cabinet différent de celui éventuellement accompli dans le cadre du PPI.

 

Les épreuves du CAPA

 

S’agissant enfin de la notation et des épreuves, vous serez noté sur :

- Un contrôle continu lors des cours (assiduité, QCM, etc.)

- Une épreuve de langue

- Une épreuve écrite au cours du mois de juillet suivant la fin du stage de 6 mois en cabinet d’avocat

- Des épreuves orales les 3 dernières semaines de septembre

- Le PPI et le stage final font également l'objet d'un rapport de stage, dont la note est intégrée dans la note de contrôle contninu.

 

J'espère que ce petit guide vous aura quelque peu éclairé, n'hésitez pas à poser vos questions :hello:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Précisions et questions réponses :

 

Certes, le stage en alternance est facultatif mais vivement recommandé tant par l'EFB que par les praticiens de la profession car cela vous permettra d'acquérir de l'expérience et ainsi vous "familiariser" avec les procédures existantes ...

 

encore une petite question: peut on s'inscrire dans des IEJ d'autres fac, et passer plusieurs fois le concours, pour le même CRFPA ou pour des différents?

 

Réponse de tode : Pour Paris et sa région, tu ne peux pas t'inscrire dans d'autres IEJ. Preuve qu'il en est, on te fait remplir à l'inscription une déclaration sur l'honneur comme quoi tu déclares ne pas t'être inscrit dans d'autres IEJ. De plus, samscie, le CRFPA n'est pas un concours mais un exam même si cela s'apparente en un concours...

 

Une question: Si je réussi l'examen d'entrée en décembre, j'ai cru comprendre que les cours commençaient en janvier quand se finit la formation? Et comment?

 

Réponse de cezdarr : L'EFB dure 18 mois (3x6mois) donc si tu commence en janvier 2008 tu auras fini en juillet 2009.

 

Tu peux commencer par le PPI ou les cours mais il faut obligatoirement finir par le stage de 6 mois en cabinet d'avocats.

 

 

J'ai quelques petites questions pour les connaisseurs. Les voici :

 

En fait l'année prochaine je ne reste pas à Paris, je vais en province et par conséquent je serai inscrit à l'IEJ sur place (fort logiquement). Si je suis admis après l'examen du CRFPA, cela sous-entend que je resterai sur place pendant deux ans supplémentaires non ? Il ne doit pas y avoir de système de transfert... Autrement dit, dois-je me préparer à quitter Paris pour 3 ans (c'est pas du tout un drame cela dit !) ?

 

La phase "post-CAPA" est très floue pour moi. En admettant que je l'ai eu dans telle ou telle EFB, suis-je nécessairement affecté au barreau considéré ? Ou un avocat peut-il exercer où il veut indépendamment de son établissement d'origine ? Bref en gros j'y comprends rien !

 

Autre petite question : que fait-on exactement à l'IEJ ? Je sais que les étudiants sont préparés à tous les types d'exercices possibles à l'examen mais y a-t-il une sorte de révision générale du programme ? (oui parce que le droit des obligations ça a bien vieilli dans mon petit crâne...).

 

Cela me permet d'enchaîner sur une autre question : quelle est la valeur des prépas privées ? Je sais que je n'aurai pas les moyens d'en intégrer une, par conséquent serai-je désavantagé ?

 

Enfin, un forumeur a dit que l'examen ressemble à un concours. En quoi exactement ?

 

Réponse de tode : l'EFB c'est le nom spécifique pour Paris. Pour les autres, on dit CRFPA.

Une fois que t'as le CAPA, tu peux t'inscrire n'importe où en France. T'es libre d'aller où tu veux et tu ne peux t'inscrire que dans un seul barreau.

 

à l'IEJ, t'as des cours le soir de 20 à 22h, ce sont des cours d'actualisation. Tu vois les derniers arrêts rendus dans la matière et on te prépare via galops d'essai où tu peux t'entraîner notamment à la dissert, commentaire arrêt ou cas pratique et t'as 6 séances de note de synthèse dont tu peux faire chez toi ou à la fac (ça se passe le samedi de 12 à 17h (durée 5h)).

Perso, j'ai pas fait de prépa privée et j'ai réussi du 1er coup à avoir l'exam (comme quoi je suis pas trop cloche). Tu seras pas désavantagé, crois moi.

Le forumeur qui dit que le CRFPA est un concours a dit une bêtise que moi et Lucie s'efforçons de combattre. C'est un EXAMEN (suffit d'avoir 10/20 et tu l'as)

Une fois que tu as l'examen, tu peux t'inscrire dans n'importe quel CRFPA à condition que t'envoies un CV, une lettre de motivation et la preuve par une attestation que t'as réussi l'examen.

 

******

 

N'hésitez surtout pas si vous avez d'autres questions :hello:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3- L'oral de procédures

Une épreuve de quinze minutes (après une préparation de quinze minutes) portant, au choix du candidat exprimé lors du dépôt de son dossier d'inscription, sur les procédures civiles d'exécution [g]ou[/g] la procédure communautaire et européenne; la note est affectée d'un coefficient 1 ;

 

Cette épreuve orale peut faire l’objet de dispense

 

Justement, comment on est dispensé de cette épreuve???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut au moment de ton inscription que tu fasses une photocopie de ton relevé de note de l'année où t'as passé l'épreuve pour montrer que t'as eu la moyenne à cette matière et que t'as le droit de te faire dispenser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non ce n'est que lorsque tu donnes ton relevé de notes de M1 et le choix de tes matières que tu dois donner ta dispense (juillet pour les M1).

 

Mais effectivement ce n'est qu'une photocop de ton relevé de notes, par exemple de L2 si tu te dispenses de finances publiques, et on te demande de gentiment surligner la matière en question. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

edit Canard et erreur pendant l'edit (disoulée :) )

la discussion se continue dans le topic IEJ

Modifié par canard psychopathe
derniers messages (kriska et franz) déplacés dans le topic IEJ 2007 008 pour éviter qu'on demande tous les mêmes infos un peu partout dans cette section ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut,

 

ancienne d'assas j'ai fini par migrer en province, je prépare le CRFPA à Bordeaux, sauf que je voudrais éviter d'y rester encore deux ans.

 

D'après ce que j'ai compris si j'ai l'examen à Bordeaux, je pourrais m'inscrire à Marseille par exemple, si je fourni un cv et une lettre de motivation.

Mais est ce qu'il faut avoir une vrai excuse ou pas (genre travail, conjoint qui est muté ou autre?)

 

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
salut,

 

ancienne d'assas j'ai fini par migrer en province, je prépare le CRFPA à Bordeaux, sauf que je voudrais éviter d'y rester encore deux ans.

 

D'après ce que j'ai compris si j'ai l'examen à Bordeaux, je pourrais m'inscrire à Marseille par exemple, si je fourni un cv et une lettre de motivation.

Mais est ce qu'il faut avoir une vrai excuse ou pas (genre travail, conjoint qui est muté ou autre?)

 

Merci

 

Je pense qu'il y a pas de souci pour faire l'école à Marseille, dès lors qu'ils ont de la place pour t'accueillir, ce qui devrait etre le cas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou,

petite question, si on fait lécole d'avocat à Paris, peut-on une fois le diplôme obtenu aller dans une autre région de la France pour exercer le métier ou est-on lié avec le barreau de Paris ne serait-ce que temporairement?

Merci de tes infos elles sont très utiles !!!

Biz,

Cycy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coucou,

petite question, si on fait lécole d'avocat à Paris, peut-on une fois le diplôme obtenu aller dans une autre région de la France pour exercer le métier ou est-on lié avec le barreau de Paris ne serait-ce que temporairement?

Merci de tes infos elles sont très utiles !!!

Biz,

Cycy.

 

Tu peux parfaitement faire l'école à Paris et prêter serment dans un autre barreau.

 

C'est arrive très souvent en région parisienne, où bp de gens qui passent le CRFPA de Versailles prêtent serment à Paris :jap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite question pour etre sure :

On peut s'inscrire a l'IEJ d'Aix par exemple et ensuite venir intégrer l'EFB a Paris ? L'IEJ ne sert a rien pour sectoriser? On doit faire une lettre pour demander a intégrer l'EFB quand on passe l'IEJ d'un autre CRFPA ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petite question pour etre sure :

On peut s'inscrire a l'IEJ d'Aix par exemple et ensuite venir intégrer l'EFB a Paris ? L'IEJ ne sert a rien pour sectoriser? On doit faire une lettre pour demander a intégrer l'EFB quand on passe l'IEJ d'un autre CRFPA ?

 

Il faut faire une demande donc autrement dit, t'as pas de garantie qu'ils t'acceptent.

 

Faut cependant relativiser, en fait tout dépend du nombre d'inscrit "sectorisés" sur Paris, qui passent en priorité par rapport au reste. Perso je connais que des gens pour qui ça a fonctionné :)

 

Mais bon, c'est pas gravissime.

 

Rien ne t'empêches de faire l'école dans un IEJ et de faire ton stage et ton PPI ailleurs. Par ex, beaucoup de gens du Barreau de Versailles font leur stage sur Paris et prêtent serment au barreau de Paris après :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'ai lu attentivement ce topic qui ma foi était très intéressant, mais je ne suis pas sûre d avoir bien saisie.

 

Pour l'oral de procédure civile d'exécution, si je fournis mon relevé de note au moment de l'inscription au CRFPA attestant que j ai eu plus de 10/20 alors je n aurai pas à passer cette épreuve? Donc j ai tout intérêt à prendre cette matière durant mon M1

 

Pour les finances publiques : j ai eu 16/20 en L2, si je montres mon relevé, je n aurai pas à passer la matière? et si oui , cette note est elle comptabilisé ou fait on simplement comme si la matière n existait plus pour la comptabilisation de la note finale?

 

Merci beaucoup de me répondre!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui c'est ça, si tu as obtenu la moyenne en PCE ou en Finances Publiques, tu donnes tes relevés de notes où apparaissent ces matières, pour être dispensé de ces épreuves.

 

Pour ton histoire de finances publiques je n'ai pas vraiment compris ce que tu demandais. Si tu voulais savoir si tu 16/20 allait être comptabilisé comme un 16/20, alors c'est non : il est compté comme un 10/20, puisque cela n'est qu'une dispense.

 

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

 

Je rentre cette année en master 1 et j'hésite à passer le barreau en septembre 2009. Le hic est que je pars au premier semestre en erasmus et donc je vais rater beaucoup des conférences de l'IEJ, est ce si important? Es ce qu'il vaut mieux passer le barreau apres le master 1 ou le master 2?

Je suis vraiment perdue, mais je me dis que si je ne pars pas en erasmus ca risque d'être dur de suivre les cours de l'IEJ et de mon master 1!

 

MErci

 

Zoé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors en gros le directeur du CIO d'Assas nous a conseillé de passer l'exam après le M1 car on est "dans le bain". Puis aussi pour s'en "débarasser"! Tu n'es pas obligé d'assister aux conférences de l'IEJ, elles sont très intéressantes mais c'est vrai que c'est de 20h à 22h les soirs de semaine donc après ta journée de cours, c'est un peu lourd! Certains l'ont quand meme fait cette année donc c'est toujours jouable. Si tu es prêt a dépensé 2 000 euros tu peux aussi tout miser uniquement sur une prépa d'été.

 

Voilà !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

 

savez-vous de combien d'années on peut reporter son entrée à l'EFB après avoir obtenu le barreau ?

Merci !

 

 

Il me semble que c'est 5 ans , c'est ce qu'on m'a dit dans mon IEJ, mais je pense que c'est pareil pour tous les barreaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.