Aller au contenu
Astor Vlataflou

Quand la gauche s'éveillera...

Messages recommandés

Il reste excessivement facile de faire les gros titres et de faire de nombreuses chroniques sur la "radicalisation" sur un mouvement à 99% pacifiste.

La chose devient absurde si on compare ledit mouvement avec les propos et actions d'autres associations bien implantées dans notre paysage médiatique.

 

Il existe bel et bien une campagne de presse visant au dénigrément systématique des opposants.

 

Quant aux sondages, je ne dis pas qu'il s'agit-là de la volonté du peuple. Je relève simplement une possible tendance, qui dépasse les marges d'erreurs, et témoigne sans doute d'un soutien de moins en moins affirmé à ce projet. Je note aussi avec un immense plaisir qu'on ne nous assène plus l'argument du "le peuple le veut, voyez les sondages ! Soyez réalistes, vous êtes minoritaires !" ; au moins, c'est ça de gagné.

 

En clair, plus la situation pourrit, plus le PS va le payer cher.

Et il me semble clair que cela va durer au moins jusqu'à l'été, voire au-delà. Les navettes parlementaires ne font que commencer. Le crédit politique de ce projet de loi risque fort d'être nul, voire négatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

entre ceux qui estiment que la différence des sexes est un élément important dans la définition de la parenté et ceux qui estiment qu'on doit substituer la parentalité à la parenté.

 

A partir du moment où cette conception (sur la nécessaire différence des sexes) entre en confrontation directe avec les aspirations de certains couples et la protection juridiques d'enfants qui existent, il faut une justification un peu plus lourde que "j'ai l'intime conviction que..." pour faire primer la première valeur sur la seconde.

Quant à ceux qui estiment que la parenté doit primer je ne m'explique toujours pas qu'ils se réveillent quand il s'agit des homos et pas à chaque fois qu'on a fait un pas dans le sens de la parentalité pour les hétéros. Je persiste donc à y voir de l'homophobie.

Modifié par Rumpel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Adit : j'avais pas vu qu'il y'avait une page de plus, je répondais à TH ! Sorry !

 

Autant il y'a effectivement une radicalisation des manifestants (ne serait ce que dans les slogans et les propos), dû certainement au fait que le gouvernement les méprise (le coup des 700.000 signatures tout simplement rejetées est quand même un peu con, sachant que ça n'avait aucune implication pour eux)... autant les exemples que tu donnes me paraissent peu probants !

"prière d'intégristes devant le sénat" : bien qu'il s'agisse de civitas, et donc de radicaux, j'ai quand même vu plus radical comme action !!!

(pour "les enfants boucliers", ça tient plus de l'inconscience débile que de la radicalisation je pense)

Modifié par baloo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Idéalement oui, mais je trouve que l'équilibre recherché par le mandat quinquennal n'est pas atteint. Sur le plan de la limitation du pouvoir c'est nickel, mais sur celui de l'effectivité des politiques menées je pense qu'il y a une insuffisance, du moins au regard des 10 dernières années.

Le problème étant que les électeurs veulent du court terme. Problème: la politique de court-terme (forcément électoraliste) ne résout pas les sujets de fond et les difficultés persistent, si bien que les électeurs mécontents se bornent à voter en alternance tous les 5 ans voire à se rabattre sur du contestataire en faisant le constat erroné mais pas tout à fait infondé du "tous pareils". Bref, le serpent se mange la queue.

 

Tout à fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que le principal problème de ce gouvernement est son incohérence, sans parler de certaines erreurs de casting.

 

Fleur Pellerin, et il faut la saluer, est parvenue à faire reculer Bercy sur les PV de cession et à convaincre Hollande de prendre des mesures globalement intelligentes sur l'entrepreneuriat.

 

Ces mesures ont eu un réel impact positif sur la manière de percevoir l'environnement économique français à l'étranger.

 

Pourquoi fallait-il que Montebourg foute tout en l'air avec Dailymotion ? Protéger notre industrie, d'accord, mais l'économie numérique obéit à une autre logique : ce qui cesse de croître ne vaut plus rien. Dailymotion, pour se développer, n'a pas tant besoins d'argent que de compétences. L'enjeu est de pénétrer le marché américain. Yahoo! était le partenaire idéal pour cela. Ce ne sont pas les fonds du FSI qui compenseront ce manque d'expertise.

Modifié par Ketchup vs Genocide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'affaire Dailymotion, le Gouvernement a proposé du 50/50. Ce qui est tout à fait normal et sensé. Pourquoi Yahoo refuse t-il ? Détenir 50% des parts de Dailymotion lui permettrait, comme tu le dis, de faire entrer notre start-up sur le marché américain.

Il est tout à fait normal que le Gouvernement veuille conserver une certaine main mise sur une des start-up ayant le mieux réussi en France.

Par ce que le problème de la logique américaine est qu'ils rachètent, se servent de l'entreprise, puis licencient pour rapatrier aux Etats-Unis ou délocaliser. Alors voulons nous vraiment cela ? Dailymotion c'est tout de même 150 emplois et je suis rassuré de savoir que l'Etat veille au grain pour empêcher une tactique économique de ce genre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part j'ai beau être de gauche, je suis clairement pour la TVA sociale et la fin du salaire minimum... Le travail coute trop cher en France... Je pense qu'il faut clairement repartir de nouvelles bases malheureusement ni la gauche, ni la droit n'arrivera à imposer de telles réformes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Travail coûte trop cher ? Il faudra alors qu'on m'explique pourquoi nous sommes parmi les pays qui reçoivent le plus d'IDE dans le monde ...

Dire que le travail coûte trop cher est une ineptie. On vous fait gober ça par ce que des ordures ultra-libérales comme Mittal ou PSA licencient sauvagement. Mais pourquoi licencient-elles ? Pas par ce que les sites ne sont plus rentables, c'est totalement faux, mais par ce que les sites ne sont pas à des taux de rentabilité suffisants. Nos sites en France rapportent de l'argent, mais pas assez pour ces ultras-libéraux sans scrupules.

 

Alors, pourquoi faire mettre une TVA sociale ? Pourquoi faire baisser le prix du travail ?

Notre pays regorge de richesse et il n'a jamais été aussi riche dans toute son histoire. De l'argent en France, il y en a un paquet : 100 milliards d'euros de niche fiscale inutiles, 50 milliards d'euros de fraude fiscale. Rien qu'avec ces 150 milliards d'euros, on comble très largement notre déficit structurel et on a en plus un paquet de fric à ré-injecter directement dans notre économie.

Et ces mesures là ne demandent pas des réformes complexes et lentes, par exemple pour la répression de la fraude fiscale (et donc les 50 milliards de manque à gagner annuel) il suffit d'embaucher quelques centaines d'inspecteurs des finances en plus et d'interdire purement et simplement aux banques françaises d'avoir des filiales dans les paradis fiscaux.

 

Ce qu'il manque à la France, ce n'est pas de la "compétitivité". Ca c'est une aberration qu'on nous fait gober pour supprimer progressivement les acquis sociaux et faire baisser les salaires. Notre pays a un savoir-faire unique au monde ...

Non, ce qu'il manque à la France c'est un Etat stratège intelligent, qui devrait s'affranchir de la logique néo-libérale mondiale en ayant comme perspective de garantir avant tout ses propres intérêts (et non ceux de l'Europe Libérale) quand bien même nous violerions les conventions de l'OMC (que la Chine et les Etats-Unis violent allègrement). C'est aussi avoir des personnes compétentes et intelligentes à la tête de l'Etat et de ses principales administrations, qui eux aussi seraient affranchis de cette logique néo-libérale destructrice ...

 

Bref, s'il y a bien une force politique dans ce pays qui ait un minimum de bon sens et de logique, c'est le Front de Gauche. Renseignez vous de façon plus approfondis sur le programme économique qui apporte de véritable solutions à court, moyen et long terme, avec une vraie perspective globale. Pas des espèces de rafistolages du système sociaux-démocrates qui ne marchent pas.

N'oubliez pas que nous sommes la 5ème puissance économique du monde et la 2ème du continent Européen. Alors ceux qui nous font passer pour une "petite nation" qui serait faible seule me font bien rire ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca n'honore que la maigreur de tes arguments et la vacuité de ceux-ci ;)

 

Mais bon, quand j'entend des conneries comme supprimer le SMIC ou que la TVA sociale se justifie dans un pays qui produit autant de richesses et ne les exploite pas, moi ça me fait juste bien rire :vinividivici:

Modifié par LMW

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rappelons les mesures du Front de Gauche :

 

-Rétablissement des 35h

-Droit à la retraite à 60 ans à taux plein

-Smic à 1700 brut

-Instauration d'un salaire maximum pour toutes les entreprises

-Augmentation immédiate de nombreuses aides

-Remboursement à 100% des frais de santé

-Blocage des loyers

-Création d'un service public national des logements

-Création de nouveaux pouvoirs pour les salariés et les IRP dans la gestion de l'entreprise

-Doublement du "versement transport" pour les entreprises, avec généralisation

-Développement des transports publics de proximité ; baisse des prix des transports ; rénovation de tout le réseau ferroviaire, avec en plus un gros développement de ce dernier. L'Etat et les banques garantiront ces mesures.

-Création d'un pôle national médicament, transport etc. Un Pôle par secteur à régenter

-Régularisation de tous les sans-papiers

-Abrogation de la LOLF 2001 et de toutes les règles impliquant la nécessité d'une réduction du déficit public

-Doublement du montant de l'aide d'Etat aux actions de prévention et d'aide sociale

-Proportionnelle à toutes les élections

-Création d'un Conseil National des Médias

-1% du PIB consacré à l'art et la culture

-Doublement du budget public pour la recherche

-Recrutement massifs dans l'EN

-Sport obligatoire de la maternelle à l'université, 5h par semaine

-1% du PIB consacré au sport

 

 

J'ai juste survolé.

Heureusement qu'on est richissimes et qu'on a pas une part importante de notre PIB phagocyté par une bureaucratie obèse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est généralement la critique que l'on fait à cette vision. Enfin, plutôt globalement la critique que l'on fait du programme économique du FDG. Sans vouloir être vexant d'une quelconque façon : c'est une propagande de masse relayé par les médias. Aujourd'hui nombreux sont les économistes de grande renommé (pas ceux qui passent à la télé qui sont des pseudos "experts" mais les chercheurs en université ou les grands professeurs d'éco, bref les vrais économistes) à admettre que les solutions proposés par le FDG sont les plus réalistes qui soient. Pour ne citer que deux noms je t'invite à te référer à Emmanuel Todd (Très connu dans le milieu pour ces ouvrages pointus) et Jacques Généreux (Prof à Science Po Paris, plus célèbre pour son talent de "vulgarisation" de l'économie pour les néophytes de l'économie dont je fais parti).

 

Bref, la critique comme quoi ces propositions économiques relèvent de l'idéalisme est une critique des experts que l'on entend souvent à la télévision (expert qui la plupart du temps ne sont pas diplômés en économie comme ce cher Francois Lenglet) et des médias de masse.

Un exemple : le FDG disait déjà à l'aube de sa création que la dette ne serait jamais remboursé et qu'il valait mieux l'annuler. A l'époque, tout le monde lui rétorquait que c'était de la folie, que la dette serait bien évidemment remboursé, qu'il fallait la rembourser car sinon plus personne ne nous prêterait et que ça serait le chaos, que dis-je l'apocalypse. Entre temps, un pays comme l'Argentine qui n'a ni la puissance économique de la France, ni sa posture mondiale, a annulé sa dette. On remarque aujourd'hui que ce pays se porte de mieux en mieux et que tout le monde continue à lui prêter.

Enfin venons-en à la récente intervention de JL. Mélenchon à Des Paroles et Des Actes où des "experts" comme Jacques Attali ou Francois Lenglet qui criait à la démagogie quand jadis nous disions que la dette ne serait jamais remboursé (avant les élections présidentielles) reconnaissent aujourd'hui que notre dette souveraine ne sera jamais remboursé.

 

Pour conclure :

- Il faut toujours prendre du recul vis-à-vis des médias en essayant de se renseigner par sois-même. Toujours se forger sa propre opinion et ne pas se fier à celle véhiculer par les mass média.

- Enfin ne pas oublier que l'économie n'est pas une matière scientifique mais une science sociale. En d'autre terme ceux qui vous expliquent que l'ultra-libéralisme (et donc l'austérité) est la seule solution viable vous dupe. Il y a toujours une alternative, voir même plusieurs. L'économie n'est pas une science scientifique, il n'y a pas de vérité mathématique mais seulement pratique. Quand l'application d'une théorie économique est un échec, c'est qu'il faut changer. Or voilà maintenant plus de vingt ans que nous sommes rentré dans la phase du capitalisme financier suivi de l'ultra libéralisme et cela fait vingt ans que notre système se dégrade. Le néo-libéralisme est donc un échec et de toute façon, tôt ou tard, il nous faudra tourner la page du capitalisme ;)

Modifié par LMW

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec ta conclusion, mais où trouver l'argent pour appliquer les mesures du FDG ? Déjà comme ça on ne sait plus où en trouver pour ne serait-ce que payer les retraites !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La réforme des retraites a été, si je puis me permettre, l'arnaque du siècle. Pas étonnant qu'il y est eu un pique de 8 millions et demie de personne dans les rues bien que les mouvements de grèves - trop minoritaires - n'ont pas permis de mettre à genoux le gouvernement de l'époque. Bref je m'égare.

 

Je ne saurai pas être plus clair que ça :

 

5183f251e5bac_255232_382480791812393_851953738_n.jpg

Sans compter d'autres choses comme :

 

- La taxation des revenus du capital : chose qui aurait du être faite depuis belle lurette et qu'aucun président n'a eu le courage de faire alors que la plupart des français (de droite comme de gauche d'ailleurs) trouve inadmissible que les revenus du capital ne soit pas taxé. Hollande l'avait proposé, il a finalement abandonné cette idée sous la pression du MEDEF.

- La dévaluation de notre monnaie qui si cette dévaluation ne franchit pas le taux de 5% (seuil limite qui au delà provoque de l'inflation) rapporte un paquet de pognon. Je n'ai plus le chiffre en tête et je ne voudrai pas dire de bêtise mais il me semble que ça se chiffre en dizaine de milliards d'euros.

La dévaluation peut se faire soit par la BCE, soit par la sorti de la zone euro et donc de l'UE puisque en droit l'un va avec l'autre, avec un retour au franc (solution à laquelle je ne suis pas franchement hostile mais c'est un autre débat).

 

Bref de l'argent en France, il y en a, suffit simplement de le chercher au bon endroit au lieu de toujours taper sur les classes moyennes et classe moyenne supp, sans parler des couches populaires avec la TVA sociale.

La réforme des retraites a été une énorme arnaque pour la simple et bonne raison qu'on nous brandissait des chiffres de déficit à haute de 2 milliards et demie d'euros à combler alors qu'il y avait des niches fiscales intolérables comme, pour ne prendre que cet exemple, la niche fiscale "Coppé". Sans parler du fait que si l'espérance de vie est haute en France, c'est par ce que les gens partent tôt à la retraite. Plus les gens travaillent tard, plus leur espérance de vie se réduit. C'est du bon sens.

En gros on serre la ceinture à ceux qui ont le moins alors que bizarrement toutes les statistiques montrent que les plus riches sont, depuis le début de la crise, devenu encore plus riche au contraire des plus pauvres qui eux sont devenus encore plus pauvres.

 

Mais contrairement à ce qu'on nous rabâche quotidiennement à la télévision, l'argent est là. En terme de PIB et de production de richesse, la France n'a jamais, je dis bien jamais été aussi riche de toute son histoire. Comment expliquer la dégradation générale de notre situation sociale depuis ces 10-15 dernières années ? Tout simplement par les politiques néo-libérales imposées non seulement par Bruxelles mais aussi par nos propres gouvernants.

 

EDIT : J'ajoute que dans les 92 milliards le remboursement de la dette est compris. Ce remboursement est environ de 30 ou 40 (à vérifier exactement) milliards par an (et on ne rembourse plus que les intérêts de ce que l'on a emprunté ;) ). Donc en annulant la dette, le déficit baisse de manière considérable.

Modifié par LMW

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y connais pas grand chose hein tirez-pas, mais les niches fiscales on ne peut pas toutes les supprimer non? Et c'est pareil pour le reste, on n'éliminera jamais l'intégralité des fraudes? Vraiment j'aimerais que ce soit si simple et je trouve ça intéressant ce que tu dis, mais ça semble vraiment trop simpliste... Pourquoi ce serait pas déjà fait si ça suffisait ? Je veux bien qu'ils veuillent protéger les riches, mais au point de se laisser couler à petit feu pour leur faire plaisir, j'y crois pas trop ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne fallait pas citer l'exemple de l'Argentine.

 

Parce que ce pays a connu une misère phénoménale, qu'il se rétablit tant bien que mal, mais probablement plus mal que bien au regard de ce qu'il fut il y a maintenant deux décennies : une classe moyenne dévastée, une violence sociale considérable, un enseignement supérieur inaccessible à ceux qui n'ont pas de revenus.

 

Mais bon…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

- La taxation des revenus du capital : chose qui aurait du être faite depuis belle lurette et qu'aucun président n'a eu le courage de faire alors que la plupart des français (de droite comme de gauche d'ailleurs) trouve inadmissible que les revenus du capital ne soit pas taxé. Hollande l'avait proposé, il a finalement abandonné cette idée sous la pression du MEDEF.

 

 

Je prends une phrase au hasard dans cette logorrhée et c'est n'importe quoi. Depuis quand les revenus du capital ne sont pas taxés ? hormis les revenus de ton livret A et de ton LDD c'est taxé !

 

Pour le reste

 

tumblr_lsfp68vZei1qeaz6jo1_500.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'affaire Dailymotion, le Gouvernement a proposé du 50/50. Ce qui est tout à fait normal et sensé. Pourquoi Yahoo refuse t-il ? Détenir 50% des parts de Dailymotion lui permettrait, comme tu le dis, de faire entrer notre start-up sur le marché américain.

Il est tout à fait normal que le Gouvernement veuille conserver une certaine main mise sur une des start-up ayant le mieux réussi en France.

Par ce que le problème de la logique américaine est qu'ils rachètent, se servent de l'entreprise, puis licencient pour rapatrier aux Etats-Unis ou délocaliser. Alors voulons nous vraiment cela ? Dailymotion c'est tout de même 150 emplois et je suis rassuré de savoir que l'Etat veille au grain pour empêcher une tactique économique de ce genre.

 

Ouais enfin ça c'est pas sûr du tout, les salariés français étant moins chers que les salariés ricains. Et puis on peut aussi penser que s'ils sont intéressés par Dailymotion c'est aussi parce qu'ils reconnaissent le savoir-faire des ingénieurs français.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La réforme des retraites a été une énorme arnaque pour la simple et bonne raison qu'on nous brandissait des chiffres de déficit à haute de 2 milliards et demie d'euros à combler alors qu'il y avait des niches fiscales intolérables comme, pour ne prendre que cet exemple, la niche fiscale "Coppé". Sans parler du fait que si l'espérance de vie est haute en France, c'est par ce que les gens partent tôt à la retraite. Plus les gens travaillent tard, plus leur espérance de vie se réduit. C'est du bon sens.

 

 

Ah bon? Dans ce cas il faudra m'expliquer pourquoi l'espérance de vie ne cesse d'augmenter en France depuis 30 ans alors qu'on repousse l'âge légal de la retraite et qu'on augmente les durées de cotisation.

 

Et sinon la France est peut-être la 5ème puissance mondiale mais elle n'est que 11ème concernant les IDE.

Modifié par talking heads

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur Dailymotion, Stéphane Richard a tout de même fait savoir qu'un accord sur une participation "limitée" avec Yahoo! avait été trouvé. Alors les histoires de 50/50...

 

On jugera le gouvernement sur une chose : la valorisation sur laquelle le prochain investisseur sera prêt à investir. Si elle est inférieure à celle de Yahoo! sans garantie stratégique supplémentaire, l'État se sera ridiculisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La simplicité peut en réalité être plus complexe qu'on ne l'imagine. Non pas par ce qu'elle n'est pas réalisable mais bien à cause des Lobby qui ont en France un poids considérable. Supprimer des niches fiscales, c'est retirer des avantages - notamment aux personnes aisés - donc ça fait toujours grincer des dents et les Gouvernements préfèrent toujours éviter ce genre de réformes assez impopulaires. C'est mon avis sur la chose, à vérifier mais il me semble qu'il y a beaucoup de pression de la part de groupes. Je saute du coq à l'âne mais c'est la même chose sur la loi portant sur la réforme bancaire, Hollande avait brandi une idée intelligente de séparation des banques de dépôt et de spéculation, au final la loi ne fait rien de tout cela. C'est très certainement du aux lobbys bancaires.

 

Pour ce qui est de la taxation des revenus du capital, l'idée était de l'aligner sur celle du travail. Ce qui n'a pas été fait alors que c'est une réforme de bon sens.

Enfin l'espérance de vie augmente grâce au progrès de la médecine, mais si l'on allonge les durées de cotisations et qu'on repousse l'âge de la retraite, on freine de facto l'augmentation de l'espérance de vie. Aujourd'hui, il y a un écart de sept années entre un cadre homme et un ouvrier homme (4 ans il me semble pour les femmes). Alors faire travailler les cadres et les gens qui gagnent relativement bien leur vie, pourquoi pas, mais certainement pas les personnes exerçant des travaux manuels voir pénibles. L'arnaque en tout cas était qu'on pouvait trouver l'argent ailleurs avant d'allonger les durées de cotisations et l'âge de départ minimum à la retraite. Il va de soit que tôt ou tard l'âge de la retraite devait être allongé, mais avant cela il fallait à mon avis chercher l'argent des les avantages et autres cadeaux fiscaux.

 

Enfin je vois que personne ne parle de l'éveil de la gauche, la vraie. Pour avoir été à la manifestation du 5 mai à Paris dont l'intitulé était : "Contre l'Austérité et la Finance, Marche pour la VIème République", nous étions très très nombreux. Une mobilisation massive de la gauche sous un gouvernement de ... "Gauche" ! Il y avait une foule impressionnante, venant des quatre coins de la France. Le chiffre de 180 000 a peut être été un tantinet gonflé, mais à vu d'oeil nous ne pouvions pas être moins de 150 000 à défiler ce jour là.

Le peuple commence à comprendre que l'austérité est un méfait qui n'entrainera que récession et chômage. Les exemples que sont la Grèce et l'Espagne nous montre que l'austérité et la rigueur ne sont pas des solutions à la crise. Aujourd'hui les français le comprennent et se rallient, de plus en plus, à la gauche radicale représenté par le Front de Gauche. Ainsi pour en revenir au sujet initial de cette discussion, on peut constater que la gauche et le peuple commencent, doucement mais sûrement, à se réveiller.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enfin l'espérance de vie augmente grâce au progrès de la médecine, mais si l'on allonge les durées de cotisations et qu'on repousse l'âge de la retraite, on freine de facto l'augmentation de l'espérance de vie

 

C'est largement invérifiable, surtout quand on fait travailler seulement quelques années en plus.

 

Sur l'éveil de la vraie gauche, tu rêves je pense. Il y avait aussi beaucoup de monde à Bastille pendant la campagne présidentielle avec Méluche qui était devenu le chouchou des médias (au sens de bon client). Et pourtant ce fut un flop. Idem quand il a voulu faire la guéguerre avec MLP, il s'est pris une branlée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne veux pas crier victoire, mais je persiste et signe sur l'éveil du peuple de gauche.

 

Le 18 Mars, il y avait 120 000 personnes selon les chiffres, moins que ce 5 mai.

 

Il faut aussi comparer ce qui est comparable, le Front National est un parti qui existe depuis au moins 40 ans sur la scène politique. Le Front de Gauche, quant à lui, est une formation politique jeune, qui a à peine 3 années d'existence derrière lui. Je continue à penser - mais c'est mon avis - que 11,2% c'était un score plus qu'honorable pour une faction politique aussi jeune.

Il ne faut pas oublier que tout est question de temps en politique et qu'on ne remporte pas une élection en un claquement de doigt. Les prochaines élections - notamment européennes - confirmeront ou infirmeront l'éveil de la gauche socialiste portée par le Front de Gauche.

Modifié par LMW

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.