Aller au contenu
lixou1

Conseils choix des matières CRFPA

Messages recommandés

Bonjour,

suis inscrite à l'IEJ et c'est la première fois que je passe le CRFPA

je ne suis pas encore sûre des matières que je vais choisir : pouvez vous me donner des conseils ???

y-a-t'il des matières "faciles" ??

ah oui et quand le choix des matières a t'il lu ? (serai absente de janvier à avril en stage à l'étranger et je voudrais savoir si je dois m'organiser pour une éventuelle procuration etc...)

merci pour tous vos conseils !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

suis inscrite à l'IEJ et c'est la première fois que je passe le CRFPA

je ne suis pas encore sûre des matières que je vais choisir : pouvez vous me donner des conseils ???

y-a-t'il des matières "faciles" ??

ah oui et quand le choix des matières a t'il lu ? (serai absente de janvier à avril en stage à l'étranger et je voudrais savoir si je dois m'organiser pour une éventuelle procuration etc...)

merci pour tous vos conseils !!

Le cornélien choix des matières :D

 

Déjà, la date. Tu as jusqu'au mois de juin (si mes souvenirs sont bons) pour effectuer ton choix. Pour ça, on te convoquera personnellement à l'IEJ où il faudra (comme d'hab...) amener 20 enveloppes, 38 photocopies, et à peu près autant d'attestations en tout genre.

 

Ensuite, les matières. Il y a tous les ans des rumeurs de "bons" et de "mauvais" choix auquel il vaut mieux ne pas trop prêter attention. Choisis les matières qui te plaisent et où tu te sens le plus à l'aise !! Mais pour info, et sous toutes réserves, l'année dernière, le choix était...

 

- Plutôt procédure pénale, réputé plus simple, et qui (soi-disant...) aiderait à réviser le Grand O. Vu le nombre de gens qui se plantent et les notes récupérées par certains, je suis pas certain que ce soit fondé :D Pour la plupart des gens, la PP date de L2 alors que la P. Civile (ou admin) date de L3. Quant à l'argument Grand O, il est un peu fondu dans la masse. Les sujets qui concernent la PP, même de loin, sont quand même très peu nombreux. Et il y a peut-être autant de sujets plus orientés procédure civile et admin.

 

- Plutôt droit de la famille à l'écrit, là encore réputé plus simple. Là, je peux rien dire de particulier, j'ai pris droit patrimonial (donc en gros le programme de droit des biens de première année)... mais c'est ce qui m'a rapporté ma meilleure note à l'écrit !

 

- Pour les oraux, beaucoup choisissent procédure communautaire parce que c'est réputé être plus court que les voies d'exécution. C'est peut-être vrai... mais les voies d'exécution sont juste absolument et totalement intégrées dans les Codes de procédure civile Dalloz et Litec. Pour la procédure communautaire, je suis pas sûr.

 

Bref, comme tu le vois, et comme toujours, des rumeurs, pas forcément fondées statistiquement et en fait. Conclusion : fais-le au feeling, et prends les matières qui te branchent le plus et où tu estimes avoir le plus de chances de réussir ;)

Modifié par Charky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le cornélien choix des matières :D

 

Déjà, la date. Tu as jusqu'au mois de juin (si mes souvenirs sont bons) pour effectuer ton choix. Pour ça, on te convoquera personnellement à l'IEJ où il faudra (comme d'hab...) amener 20 enveloppes, 38 photocopies, et à peu près autant d'attestations en tout genre.

 

Ensuite, les matières. Il y a tous les ans des rumeurs de "bons" et de "mauvais" choix auquel il vaut mieux ne pas trop prêter attention. Choisis les matières qui te plaisent et où tu te sens le plus à l'aise !! Mais pour info, et sous toutes réserves, l'année dernière, le choix était...

 

- Plutôt procédure pénale, réputé plus simple, et qui (soi-disant...) aiderait à réviser le Grand O. Vu le nombre de gens qui se plantent et les notes récupérées par certains, je suis pas certain que ce soit fondé :D Pour la plupart des gens, la PP date de L2 alors que la P. Civile (ou admin) date de L3. Quant à l'argument Grand O, il est un peu fondu dans la masse. Les sujets qui concernent la PP, même de loin, sont quand même très peu nombreux. Et il y a peut-être autant de sujets plus orientés procédure civile et admin.

 

- Plutôt droit de la famille à l'écrit, là encore réputé plus simple. Là, je peux rien dire de particulier, j'ai pris droit patrimonial (donc en gros le programme de droit des biens de première année)... mais c'est ce qui m'a rapporté ma meilleure note à l'écrit !

 

- Pour les oraux, beaucoup choisissent procédure communautaire parce que c'est réputé être plus court que les voies d'exécution. C'est peut-être vrai... mais les voies d'exécution sont juste absolument et totalement intégrées dans les Codes de procédure civile Dalloz et Litec. Pour la procédure communautaire, je suis pas sûr.

 

Bref, comme tu le vois, et comme toujours, des rumeurs, pas forcément fondées statistiquement et en fait. Conclusion : fais-le au feeling, et prends les matières qui te branchent le plus et où tu estimes avoir le plus de chances de réussir ;)

 

 

merci beaucoup pour toutes ces infos !!

encore une dernière chose : on me dit que c'est infaisable sans aller au cours de l'iej !! je n'y ai pas encore été depuis la rentrée, les horaires de mon stage ne me permettant pas cette liberté !! est ce qu'avec juste une prépa d'été c'est faisable ??

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello,

 

alors pour ma part, j'ai pris :

- procédure pénale à l'écrit = c'est pas trop compliqué, ca touche aux libertés et pour ma part ca n'a pas été mal noté.

- patrimonial = je l'avais prise car c'était réputé facile... résultat j'ai u une sale note ...

 

pour l'oral, j'ai pris travail et compta....

mais je ne peux pas te les conseiller pour le moment .... puisque j'ai pas encore passé les épreuves....

 

tt facon tu as jusqu'à début juillet pour choisir ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

effectivement les "bonnes" ou les "mauvaises" planques n'existent pas vraiment au crfpa, c'est beaucoup trop variable d'une année sur l'autre.

Patrimonial l'année dernière avait rapporté très gros (avec une moyenne excellente, pas mal de notes au dessus de 15 etc.) et cette année ça a pas été bien folichon (très très peu de bonnes notes).

 

J'ai pris procédure pénale pcq tout le monde m'avait dit que ça m'aiderait bien, et que ça payait mieux que procédure civile. Sauf que j'ai jamais fait de procédure pénale de ma vie, alors jme suis rétamé, mais là encore les notes ne sont pas montées bien haut.

 

Bref, prend des matières ou tu te sens bien, les programmes sont lourds, si tu en connais déjà une bonne partie ça t'aidera pas mal. Si t'as fait famille et régimes mats en TD en L3 et M1, prends famille par exemple. Plus c'est frais dans ta tete, mieux ça ira.

 

Sinon pour les cours de l'iej, je n'y ai presque pas été (un peu au début, surtout en culture jud et en obligations), et je suis admissible. Bon j'ai fait une prépa d'un autre coté :D Mais meme en dehors de ça, je pense pas que ça soit infaisable sans aller à l'iej, bien au contraire.

 

bon courage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
est ce qu'avec juste une prépa d'été c'est faisable ??

Quitte à mettre les pieds dans le plat, je dirais que c'est encore plus faisable sans prépa d'été...

 

Perso, j'en ai pas fait, ça m'a pas empêché d'être admissible avec un stock sympa de points d'avance... Le pire, c'est que j'ai été effaré par le nombre de gens venant de Capav ou d'ailleurs qui m'ont dit "mais en fait ça sert à rien, le cours est pas complet, les polys sont nuls..." :hein: Je vois pas ce qu'apporte une prépa à 2000€ par rapport à un passage chez Gibert où vous achèterez n'importe quel manuel sérieux d'un vrai prof connu, à jour qui plus est, pour 30€, et ce dans toutes les matières, à la place d'un vague cours pondu par un sombre inconnu qui profite de votre stress pendant un été pour vous extorquer une fortune... Comme me le disait un prof y'a quelques semaines, il y a une mode des prépas un peu difficile à expliquer.

 

Le seul intérêt des prépas, c'est peut-être la préparation au grand oral. Et encore, pas sur le fond (je compte même plus le nombre de gens qui me disent que ça s'est pas du tout passé en vrai comme à la prépa, pas le même genre de questions, etc...), mais peut-être sur la forme pour appréhender l'épreuve. A 2000 euros, ça fait cher l'anti-stress. Mais bon, ça donne l'illusion qu'on a tout fait pour réussir et notamment le sacrifice "ultime" des vacances d'été. Et si papa et maman peuvent suivre, alors...

 

A bon entendeur...

Modifié par Charky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je plussoie Charky pour ce qui est des cours de prépa. J'en ai fait une (Pré-barreau, que je ne conseille pas mais c'est mon ressenti), et honnêtement, j'ai trouvé les cours plutôt... nazes, y'a pas d'autre mot, dans l'ensemble.

 

La prépa, c'est un effet "mouton" : on en fait une parce que (presque) tout le monde en fait, et on se dit que si on a pas le CRFPA, ça sera parce qu'on a pas mis toutes les chances de son côté...

 

Maintenant, la solution pour ceux qui tiennent à faire une prépa serait, je pense, de se limiter à prendre la formule avec les entraînements, parce que les entraînements de l'IEJ sont vraiment pas nombreux (hors NS). Et puis ça permet de bosser son cours à côté, à son propre rythme, sans s'épuiser à aller en cours tous les jours pendant tout l'été.

 

Franchement, si ce qui vous fait peur et vous pousse à faire une prépa c'est de manquer l'actu, abonnez vous aux dépêches du Jurisclasseur et au fil RSS de la Cour de cass, et allez en BU une fois par mois pour lire les 4 dalloz et les 4 JCP du mois, c'est pas la mer à boire. Si je m'étais un peu bougé les fesses pendant l'année, j'aurais fonctionné comme ça, et avec le recul, je suis sûre que j'aurais eu mes écrits de la même façon qu'avec la prépa ;)

 

EDIT : je viens de me rendre compte que mon post est totally HS par rapport au topic, pas taper les modos :D

Pour ce qui est des matières à choisir, j'ai pris procédure pénale et travail à l'écrit. Je m'en suis sortie avec un relativement honorable 6,5/10 en procédure, je crois qu'il y a eu bien pire, et c'est vrai que ça prépare bien à voir quelques thèmes de libertés publiques comme le droit à la sûreté (avec le régime de la GAV, détention provisoire). Pour le droit du travail, j'ai été un peu déçue même si j'ai eu plus que la moyenne : les thèmes sont sans surprise, ils correspondent bien à ce qu'on voit à l'IEJ, mais la rédaction du cas peut être plus ou moins bizarre et vous mettre dans la panade, j'ai trouvé que c'était le cas cette année.

 

Mais surtout, prenez la matière dans laquelle vous êtes le plus à l'aise, celle où vous n'aurez pas l'impression de vous bourrer le crâne pendant vos révisions, c'est déjà suffisamment difficile comme ça :)

Modifié par Early

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il faut lire l'iej car souvent, les trucs sur lesquels on hésite ou les petits points (voire les sujets !) qu'on loupe ont été abordés à l'iej (pas forcément super bien, mais on voit où veut nos amener la personne qui a écrit le sujet)

cette année, c'était vrai en communautaire, en travail, en oblig, l'an passé en fiscal, etc

ça ne coûte rien d'y jeter un coup d'oeil

parfois, l'apport est minimal, mais c'est un arrêt à citer ou une solution qui nous conforte dans celle que notre propre logique veut appliquer au cas

perso, j'ai bien regretté d'avoir zappé de lire l'iej de travail ou de lavoir mal lu la veille, car j'ai sûrement parfois trouvé de bonnes solutions, mais je n'avais aucun fondement autre que ma logique, alors qu'apparemment un arrêt cité à l'iej reprenait mot pour mot les faits présentés (je pense aux tickets restos des cadres, par exemple)

 

j'ai pris proc pénale, que j'ai dû totalement redécouvrir (là-dessus, je remercie la prépa : prébarreau), car les "tds" sont vraiment bien, en tout cas la femme qui se chargeait de early et moi, et je toruv een effet que ça à 10 fois plus de chances de servir au grand o que proc civile, surtout quand on n'est pas pénaliste

parce que si tu ne connais ni le pénal, ni la proc pénale et que tu tombes sur certains suejts ou même certaines questions, c'est encore plus tendu que si tu as redécouvert la matière pour les écrits : je vous assure que les sujets liés à la proc pénale sont quand même assez nombreux au grand o par rapport à ceux en social, par emple, ou à ceux en stratif

 

j'ai pris droit du travail car ma spé n'était pas "prenable" :D

ma note est correcte vu que je pensais avoir plus foiré que ça

à paris 2, la tradition veut qu'à part la grève, le programme de relations collectives ne tombe jamais et que seul celui des relations individuelles soit traité

ce n'est pas une règle, mais ça motive quand même pas mal !

 

à l'oral, j'ai pris communautaire et proc communautaire, car j'avais de bonnes bases et dans communautaire tu as l'essentiel du programme de procédure communautaire, tu fais d'une pierre deux coups quasiment

pour les notes, je ne peux pas te dire... ça ne m'a pas semblé super facile ni super dur, mais proc communautaire j'ai trouvé que selon les examinateurs, le fait qu'ils t'enchaînent sur les questions dès 3 min d'exposé était vraiment destabilisant : j'ai jamais été aussi nulle à un oral et surtout en communautaire

 

je sais que procédure civile d'exécution c'est très chiant et technique, mais effectivement tout est dans le code, alors qu'on ne peut pas dire que les traités t'apportent les points des procédures que tu n'as pas retenus (ce qu'ils te disent, en général, c'est le peu que tu sais déjà :lol: )

 

je ne suis pas déçue par ma prépa, mais je retiens la même chose que early : l'essentiel, et ça vaut vraiment le coup, ce sont lesépreuves et les corrections ainsi que l'actu

c'est d'autant plus vrai pour la note de synthèse, qu'on n'a pas du tout l'habitude d efaire

mais bon, après 5 NDS où j'avais la moyenne, ça ne m'a pas empêché d'avoir un magique 7,5 le jour J

comprenne qui pourra... la NDS c'est juste magique, ça change d'un suje tà un autre et surtout d'un correcteur à un autre

le pb de ces prépas, c'est qu'en général les formules complètes sont à peine plus chères que l'essentiel, à savoir corrections et actus... donc bon, tu prends les cours avec, au moins pour te motiver et avoir un super plus léger qu'un bouquin, poser tes questions, etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oubliez pas qu'il va falloir bosser et réviser les matières prises, alors prenez un truc qui vous botte quand meme un minimum =)

 

J'aime le droit du travail alors j'avais pris ca à l'écrit :) Et je suis d'accord avec ce qu'a dit à ce sujet canard psy

 

Pour la procédure, pénal a l'avantage de te permettre de déja traiter une bonne partie du programme du grand O.

 

 

 

 

comprenne qui pourra... la NDS c'est juste magique, ça change d'un suje tà un autre et surtout d'un correcteur à un autre

mais bon, après 5 NDS où j'avais la moyenne, ça ne m'a pas empêché d'avoir un magique 7,5 le jour J

 

Perso je l'ai pas ressenti comme ça, en même temps, j'ai la chance d'avoir eu zéro pb avec la note de synthèse (au pire j'ai du avoir 9 en préparation de NDS mais bon, quand t'arrive 1h30 en retard et que t'as un sujet sur les référés administratifs, ca explique un peu... en même temps, l'avantage de ce sujet, c'est que je ne peux qu'être objective, je n'y connaissais RIEN :D )

 

Bref, perso j'ai toujours eu entre 9 et 15 en NDS et 14,5 à l'examen (c'est pas QUE pour me la péter, mais aussi pour dire qu'on peut grapiller quand même des points avec cette épreuve ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de l'aveu meme d'un correcteur de NDS, ils lisent l'intro, la première partie, regardent le plan, et ils mettent la note à ce moment. Et ils s'en tamponnent un peu de savoir si TOUS les docs ont été cités. Donc avec une bonne intro et une bonne première partie, vous pouvez taper une bonne note effectivement.

Enfin perso ma moins bonne note de l'année en NDS est arrivée le jour de l'examen... Si j'avais su que la copie ne serait pas lue intégralement, jm'y serai pris autrement :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est surement un peu risqué comme pari de tout miser sur l'intro, le plan et la première partie sans se soucier d'avoir cité tous les docs. De l'aveu même d'un correcteur de NDS si tous les docs ne sont pas cités il met d'emblée moins de 10/20. Or on ne sait pas sur quel correcteur on va tomber donc autant faire dans les règles de l'art et citer tous les documents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est surement un peu risqué comme pari de tout miser sur l'intro, le plan et la première partie sans se soucier d'avoir cité tous les docs. De l'aveu même d'un correcteur de NDS si tous les docs ne sont pas cités il met d'emblée moins de 10/20. Or on ne sait pas sur quel correcteur on va tomber donc autant faire dans les règles de l'art et citer tous les documents.

 

Toutafé d'accord avec loulouteee

 

Surtout si vous tombez sur une NDS où y'a peu de documents...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

suis inscrite à l'IEJ et c'est la première fois que je passe le CRFPA

je ne suis pas encore sûre des matières que je vais choisir : pouvez vous me donner des conseils ???

y-a-t'il des matières "faciles" ??

ah oui et quand le choix des matières a t'il lu ? (serai absente de janvier à avril en stage à l'étranger et je voudrais savoir si je dois m'organiser pour une éventuelle procuration etc...)

merci pour tous vos conseils !!

 

Je rejoins tout ce qui a déjà été dit, mais je rajouterai certaines précisions.

 

Pour l'IEJ, certes ne pas pouvoir y assister ne va pas déterminer l'issue de ton examen (et heureusement, sinon, je n'aurais pas été admissible)...surtout en ce qui concerne libertés publiques. Cependant si tu peux les récupérer, ça peut être pas mal:

- en libertés publiques: car quand tu vas devoir bosser le grand O, tu vas te poser 36 000 questions pour savoir par quoi tu commences. Les cours de l'IEJ sont une indication sur la direction à prendre, et sont le minimum à savoir (le minimum car les sujets dans la plupart des cas sortent du cadre de ce qui a été vu à l'IEJ).

- culture judiciaire: car si tu as la malchance (ou la chance, tout est relatif) de tomber sur un sujet d'histoire le jour J, même si ton exposé ne s'éternise pas sur l'Histoire, il faut que tu saches de quoi ça parle (à ce propos, j'ai vu Vergès au théâtre, et il explique très bien et en quelques minutes le procès de Jeanne d'Arc...rien à voir avec le poly de certaines prépas).

 

- droit des obligations: je ne parlerai que de cette année (car c'était ma première fois au CRFPA), le sujet était en 2 parties:

1ère partie en droit des contrats avec dans les faits, ceux des 2 arrêts vus et commentés par Mazeaud en cours..qui avait d'ailleurs précisé: "si vous apprenez mon cours, vous aurez une bonne note en droit des obligations" (attention tout de même: son cours était une mise à jour de nos connaissances...donc si t'as les bases en droit des contrats, et si tu avais bien compris les arrêts vus avec lui, c'était dans la poche).

2e partie en droit de la responsabilité: cas pratique à la Blanc-Jouvan (professeur l'année dernière à l'IEJ).

Donc, je crois que ça peut être pas mal de récupérer le cours de droits des obligations.

 

- dans les autres matières, tout dépend. Pour ma part, j'avais pris fiscal à l'écrit (ne prends pas cette matière si t'es pas un minimum à l'aise)...J'avais pu assisté aux cours de l'IEJ. Le truc, c'est que Debat est connu pour faire un déballage de jurisprudence pendant ce cours. Et le jour J, les cas pratiques ne sont que des faits d'arrêt retournés en cas pratiques.

Or, cette année, le sujet était vraiment différent des années précédentes...en plus facile. C'était un sujet qui ressemblait aux sujets qui sont posés par Blanluet à la fin du 2e semestre de master 1. C'était du droit fiscal des affaires tel qu'on peut se l'imaginer avec des questions sur les sociétés translucides, les abandons de créances, et une petite question de TVA (mais strictement limité aux opérations qui sont obligatoirement dans le champ - art. 256). Dans le cas pratique, les faits n'étaient pas ceux des arrêts...mais des faits classiques (sauf à un moment...mais l'arrêt était bien retranscrit dans le code).

 

 

- Essaie d'assister aux corrections des écrits du CRFPA (cette année, ils ont eu lieu courant mai 2008). ça te donnera une idée de ce qu'attendent tes correcteurs...surtout si celui qui a posé le sujet fait la correction (c'était le cas en procédure pénale et en droit des obligations cette année). Heureusement que j'y suis allée, car pour ma part, après avoir assisté à la correction de procédure pénale, j'ai changé d'avis, et j'ai décidé de prendre procédure civile (mais encore une fois, il faut que TOI, tu sois à l'aise avec tes choix).

 

- pour les galops de l'IEJ, perso j'avais assisté à 4 NS (pour m'habituer à rester 5 heures, et de commencer à analyser mes défauts...car les méthodes ne sont pas uniques. Il faudra que tu les adaptes en fonction de toi).

Pour les autres matières, je n'avais fait que récupérer les sujets et les corrections (je pense que ça peut servir en fiscal, si le sujet qui tombe est du même style que les années précédentes; et en procédure civile...pour réaliser que le jour J tu sauras toi aussi recopier le CPC).

- Question prépa (j'étais à Pré-Barreau): si c'était à refaire (mais je préfèrerais être admise vendredi :pff: ), je ne ferai que les séminaires de correction (car sauf en fiscal, tous ceux que j'ai eu été super) et les examens blancs...chose que j'ai faite mais en ayant payé leur formule tout compris. D'ailleurs, heureusement que je n'avais pas payé l'option procédures communautaires, car ce cours était le summum du foutage de gueule. Maintenant essaie de récupérer les cours de droit patrimonial chez eux si tu penses le passer ou à l'écrit ou à l'oral (je l'ai pris à l'oral), le prof était vraiment bon (en plus d'être canon).

 

Bon, allez courage, ce n'est que le début!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tweetie a (presque) tout dit.

Sinon, dans les matières de spé, celles qui sont tous les ans réputées "faciles" (légende urbaine ou pas ? who knows...) sont droit patrimonial, droit de la famille, éventuellement droit du travail, mais pour ces deux dernières je pense qu'il faut avoir quand même un minimum d'affinités, alors qu'en patrimonial on peut plus facilement partir de rien (j'y connaissais rien, et j'ai appris mon cours pour l'oral en 3 jours).

 

le prof était vraiment bon (en plus d'être canon).

 

Je me lève et je confirme :luv::love:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour à tous !

 

je suis aussi vachement dans l'expectative, je sais VRAIMENT pas quoi prendre comme matière.

Je pensais faire commu à l'écrit (mais ça recoupe quoi concrètement ? tout institutionnel, toutes les libertés de circulations et toute la concurrence, en passant par les aides d'Etat ? dans ce cas, concrètement, c'est faisable ???)

et DIP à l'oral, ou une matière réputée courte (genre patrimonial ou je sais pas quoi)...

Quid des échos ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bonjour à tous !

 

je suis aussi vachement dans l'expectative, je sais VRAIMENT pas quoi prendre comme matière.

Je pensais faire commu à l'écrit (mais ça recoupe quoi concrètement ? tout institutionnel, toutes les libertés de circulations et toute la concurrence, en passant par les aides d'Etat ? dans ce cas, concrètement, c'est faisable ???)

et DIP à l'oral, ou une matière réputée courte (genre patrimonial ou je sais pas quoi)...

Quid des échos ?

Quant au contenu de ces matières, je ne pourrais t'aider car je n'ai pas pris ces matières.

 

Mais j'ai quand même discuté avec pas mal d'étudiants pendant les oraux du CRFPA. J'en ai notamment rencontré certains qui ont pris droit communautaire ET EUROPÉEN à l'écrit, puis à l'oral DIP et procédures communautaires et européennes.

Ils m'ont dit que pour l'écrit, cette année, c'était la matière où il y a eu du plantage, car apparemment ça portait sur un point hyper spécifique...que pas tout le monde n'avait vu (mais je ne saurais pas te dire pour les autres années). Quant aux oraux, ils se baladent en procédures, et ils ont déjà un peu d'avance sur le Grand O (sur tout ce qui est libertés protégées par la CEDH...mais bon d'autres étudiants dans d'autres matières ont aussi de l'avance sur le grand O...sauf ceux qui comme moi ont pris fiscal lol). Quant au DIP à l'oral, j'ai entendu des étudiants pourtant spécialisés en DIP qui disaient avoir été collés dans les questions à l'oral (en même temps, à l 'oral, la plupart des étudiants ont l'impression d'avoir été collés).

 

Quant au droit patrimonial à l'oral, je l'ai pris. C'est vrai que c'est une matière courte. Mais attends-toi à des sujets qui n'auront pas été développés (que ce soit dans les prépas, ou dans les livres spécialisés en droit patrimonial)...Je pense notamment à tout ce qui est copropriété des immeubles bâtis (il y a eu dans les sujets: "l'assemblée générale de copropriété", "le syndic", "le règlement de copropriété")...ou encore "le statut de l'animal en droit patrimonial" (si si, c'est tombé). Ensuite, certains sujets étaient transversaux (comme "la servitude et la copropriété").

Si ça peut t'aider, voici d'autres sujets sur la matière: "la preuve en droit de la propriété", "la protection possessoire", "les actions possessoires", "la nue-propriété", "le propriétaire face à la disparition de son bien" (ou quelque chose du genre...sachant que l'examinateur aurait aimé qu'on se penche plus sur le vol, la destruction...), "le trésor"...et après je ne m'en souviens plus.

 

J'espère que ça t'aidera un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.