Aller au contenu
Flashy

Votre ressenti sur le M1

Messages recommandés

Bonjour,

 

Vous allez bientôt entrer en M1, après avoir survécu à la L3.

Vous êtes peut-être anxieux, stressé, plein d'appréhension face à cette nouvelle année qui s'annonce.

Peut-être êtes-vous ravi, pressé, excité par les incroyables matières que vous aurez la chance de découvrir (droit du crédit, j'écris ton nom).

 

Peut-être que vous vous en foutez.

 

Quoiqu'il en soit, je trouve intéressant d'avoir le ressenti de chacun sur chaque Master 1. Certes, un étudiant est là pour étudier, mais il y a tellement plus, dans une vie étudiante ! Dans vie étudiante, il y a étude, mais il y a aussi vie (bon sang, que c'est beau...). De ce point de vue là, vous pouvez avoir haï certaines matières, avoir adoré certaines équipes de TD ou certains professeurs emblématiques, avoir adoré l'ambiance de votre Master 1, avoir méprisé vos horaires etc. En somme, il s'agit de savoir si vous avez ressenti "l'âme" du Master 1, ou s'il n'a été pour vous qu'un agrégat de cours agrémenté d'un transfert des savoirs façon gavage d'oie.

 

Alors, je commence :

 

J'étais cette année en M1 droit social. Une excellente année. Je vais faire un plan en deux parties (que voulez-vous...) :

 

I) Les points positifs

 

Oui, je sais, c'est un plan pourri.

 

Donc, les points positifs sont :

 

*des professeurs qui ne laissent pas indifférents. Vous finirez forcément par les adorer, ou les haïr de toute votre âme.

Par exemple, j'ai beaucoup aimé M.Mazeaud, d'autres n'ont pas apprécié son style.

Il y a aussi M.Morvan, dont le cours de protection sociale est passionnant (c'est un des rares cours où j'étais assidu). Son blog : http://patrickmorvan.over-blog.com/

Vous trouverez sur son blog un article destiné aux élèves de M1 (en général, pas que ceux de droit social, les conseils qu'il y prodigue étant de mon avis bons quelque soit notre orientation).

Petite mention à M.Poulet, qui a le souci de ses étudiants. (Je fais pas de la lèche :fuck: )

 

*Des chargés de TD emblématiques. Mlle Asli Morin, par exemple, ou les équipes de protection sociale ou encore M. Cavallini au second semestre, qui ont déclenché d'âpres débats (des débats frivoles, futiles et fantaisistes, certes). Quoiqu'il en soit, les chargés de TD que j'ai eu ne laissent pas indifférents, que ce soit du fait de leur caractère, de la forme du cours (des exposés en contentieux social, ce qui a suscité l'angoisse chez pas mal de mes confrères et consoeurs) ou de leur maîtrise technique (M. Cavallini m'a impressionné lors du premier cours, je le confesse sans honte).

 

*Des débouchés professionnels : le droit social est une filière du droit qui embauche. J'hésite à le dire à haute voix, de peur que des étudiants aient la mauvaise idée de me piquer le boulot qui me revient de droit, mais bon, ma générosité me perdra.

Si vous ne me croyez pas, une rapide vérification sur village de la justice, sur iquesta pour les stages ou sur toute autre plateforme similaire vous démontrera la réalité de mon propos.

*Un effectif réduit : ça simplifie la création du lien social.

De ce point de vue, j'invite chacun à organiser des trucs pour faire vivre la fac, à venir échanger sur Assas.net (ô l'odieuse auto-promotion), à se bouger.

Parce qu'un petit pot vite fait peut permettre de rencontrer des gens formidables.

Et, pour les plus cyniques d'entre vous, dites-vous que ça vous fait un carnet d'adresse qui vous permettra de vous enrichir outrageusement une fois dans la vie professionnelle.

 

*Des bombes sexuelles. Les hommes y sont beaux, grands et forts, notamment. Les femmes, de stature fort modeste, ont certes été moins avantagées mais restent des éléments de décor susceptibles de ravir l'oeil.

 

II) Les points faibles

 

*Le droit du crédit. Ce fut une hécatombe, un massacre. J'ai eu 8/20, je m'en suis très bien tiré : les 2 et les 3 n'étaient pas rares.

Dommage, en soi la matière était stimulante.

 

*L'action sociale : la matière la plus atroce à apprendre que j'ai jamais eue. OK, les notes peuvent monter très haut (pas de plafond de verre, de ce point de vue), mais elles peuvent aussi atteindre les tréfonds (pas de plancher non plus...). Et croyez-moi, l'abîme attend l'étudiant infortuné qui, épuisé, se vautre à l'oral.

Lors des révisions, vous vous mettez à haïr les vieux, les handicapé, les pauvres.

 

*Les gens de Melun. Attention, ne déformez pas mon propos : ils ne sont pas un point négatif. Mais je regrette sincèrement qu'on ait pas pu plus se "mélanger". Aux Melunais (?), je vous dis ceci : promis, les assassiens ne vous méprisent pas, ne vous haïssent pas, ne vous jugent pas.

 

 

 

En résumé, une excellente année, un bon Master 1.

 

Allez, j'ajoute une troisième partie :

 

III) Les M2

 

Le M1 droit social vous ouvre la porte à plusieurs "types" de Master 2 :

 

*Les M2 "généralistes" en droit social. C'est le cas du DPRT, du M2 recherche droit social de M.Mazeaud et M.Olivier, du M2 relations professionnelles de Nanterre etc.

 

*Les M2 droit social ouverts sur l'international. Ce n'est pas véritablement une catégorie. Les M2 auxquels je pense sont des M2 généralistes, mais disposant d'un fort accent porté sur l'aspect européen et international du droit du travail. C'est le cas à Strasbourg, c'est aussi le cas à Toulouse et dans d'autres facultés.

 

*Les M2 de niche. C'est le cas des M2 santé publique, des M2 protection sociale (celui de Montpellier notamment)

 

*Les M2 "mixtes". Je pense notamment aux M2 droit/ressources humaines.

Il y a par exemple le Ciffop (ici vous trouverez leur site)

Il y en a d'autres : un à Nanterre, ou encore un à Orléans.

 

 

Voilà, en espérant que ceci puisse être utile à au moins une personne :D

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le droit social offre des débouchés pour des capitalistes comme toi :blbl:

Je suis en train de pleurer devant les effectifs réduits de l'inspection du travail: j'aurais dû faire de la fiscalité pour aller inspecter sournoisement des particuliers véreux et autres entreprises optimisant outrageusement leur situation fiscale :quag:

 

Blague à part, je suis d'accord avec le cas social.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Content que ça vous plaise :D .

J'espère que des gens courageux, des anciens M1, sauront porter un jugement sur leur vécu. Je m'interroge sur l'ambiance en Master 1 Droit Public ou Droit Européen notamment, il me semble qu'ils ont aussi un petit effectif (mais je peux me tromper).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi fait le M1 Droit social en 2009-2010... Je regrette pas.

 

Mais pour les débouchés, c'est pas plus vrai qu'en droit des affaires et fiscalité! Quand on sort des grandes facs et des bons M2, en droit commercial il y aussi du taff, tout juste quelques ralentissements dans les opérations de fusions. Bref.

 

Sinon, le M1 Droit social a l'avantage d'offrir des matières et des profs excellents : Monsieur TEYSSIE, Monsieur MORVAN, Monsieur CAVALLINI.

 

Mais on se tape aussi des buses, hein, et franchement ça décourage. Je parle même pas de Borgetto, qui est très hardcore.

 

Khairallah, j'ai pas aimé.

 

Quant à Antoine MAZEAUD, son cours était franchement limite. Et Dieu sait qu'il y a plein de choses passionnantes à traiter dans le contentieux social. Contentieux des ATMP, des élections pros, de la désignation des DS, de l'extension des CACT, des délégations de pouvoir en droit pénal du travail, hygiène et sécurité, contentieux des PSE, discrimination et harcèlement moral, responsabilité pécuniaire du salarié, le contentieux concret des clauses de non-concurrence... tout ça ne relève pas que du fond et peut être traité dans une matière dénommée Contentieux social- pénal, civil et administratif.

 

Mais non, rien à faire : il préfère les statistiques d'INFOSTAT et la tarte à la crème (L 2132-3, le 10 juillet 2002, bon...). Et bourrer ses fiches de TD. C'est plus simple, c'est vrai. Mais quel dommage!

 

 

Quant au droit des sûretés, difficile d'y échapper : j'avais bien aimé, mais je reconnais qu'il y a de l'abus niveau notation. C'est LA matière où tu peux te taper un 4/20 comme ça, car t'es passé à côté le jour de l'exam.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super intéressant le topic !

Sinon quelqu'un a fait droit social comparé avc Mme. Favennec ?? En plus on est en salle 609 donc j'espère que le cours est intéressant, pr éviter tt baillements dvt la prof =/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le post de Nina_Chabal dont il est question :

 

Allons-y :youpi:

 

 

1er semestre:

 

 

Droit du crédit: le prof va changer, apparemment, donc mes infos sont périmées. La matière est plutôt intéressante: c'est du droit civil appliqué au monde des affaires. Tu verras les hypothèques, les nantissements, les cautionnements, donc c'est plutôt concret. Par contre, en général, c'est plutôt mal noté. Mais bon, tu n'as pas le choix, faut en passer par là!

 

Contentieux social: en principe, le professeur chargé de ce cours est M. Antoine Mazeaud, qui est aussi directeur du M2 recherche droit social de Paris 2. Je te conseille d'aller à ce cours: ça ne s'apprend pas sur poly. Sinon, c'est une sorte de réflexion sur le droit social, ou de procédure civile appliquée sur certains thèmes (par ex: l'oralité, ou l'unicité de l'instance prud'homale). Vous verrez bien les problématiques essentielles du contentieux social: la composition des prud'hommes, les particularités de l'instance prud'homale, les revirements de jurisprudence en matière sociale, etc... C'est un cours plutôt intéressant, et on peut s'en tirer avec une très bonne note!

 

Protection sociale: c'est M. Morvan qui assure ce cours en principe. Vous allez voir les accidents du travail, les maladies professionnelles, les cotisations sociales, etc... Les 3 h d'affilée avec M. Morvan passent très vite, et à la fin du semestre, tu auras vraiment les bases du droit de la protection sociale sans trop souffrir. C'est un cas pratique au partiel en général, et là, y'a pas de surprise non plus du point de vue de la notation.

 

 

2ème semestre:

 

Procédures collectives: j'aimais beaucoup la matière, et j'avais un bon chargé (M.Fondrevelle, qui s'occupait de tous les M1 social au 2e semestre). Le cours d'amphi n'est pas palpitant, mais c'est plutôt clair. Tu verras les procédures de sauvegarde, redressement et liquidation des sociétés. C'est vraiment du droit des affaires, mais j'aime beaucoup le droit des affaires, donc ça ne m'a pas posé de problèmes. C'est pas trop mal noté en principe.

 

Droit social européen et international: le cours est assuré par M. Teyssié. Je ne vais pas être objective: je ne supporte pas le droit européen ou international, je trouve ça vaseux, et en plus niveau pratique, ça ne sert pas à grand chose. Après, avec M.Teyssié, soit tu chopes sa logique et tu gères au partiel, soit tu ne la chopes pas, et tu te ramasses. Perso, j'ai jamais réussi à saisir sa logique :D

 

Droit social comparé/PI: c'est à toi de voir. J'avais pris social comparé, parce que je voulais intégrer le M2 recherche de droit social, mais dans une optique DPRT, ça ne va pas changer grand-chose à mon sens. Cela dit, je n'ai pas eu des échos transcendants sur le cours de PI.

 

 

PS: En conclusion, c'est un M1 qui correspond à l'idée générale à Assas qui est de ne PAS nous surspécialiser. Au contraire des autres M1 de droit social des autres facs, on fait aussi du droit civil, et du droit des affaires. Je trouve ça plutôt positif, parce que je ne vois pas l'utilité d'avoir la tête dans le guidon dès la 4e année. Cela dit, on ne fait pas de droit du travail approfondi en M1 à Assas. Tu le verras par toi-même plus tard, mais ça nous a aussi porté préjudice dans nos candidatures dans d'autres universités, qui nous ont dit à mots couverts que notre M1 ne servait à rien. C'est le seul point négatif du M1 de droit social de Paris 2.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais pris droit social comparé. On est une douzaine, très peu donc. J'ai trouvé le cours stimulant...quand on l'apprenait. Sur le coup, y a certaines phases qui sont bien longues. Le début du cours notamment, concernant l'intérêt du droit comparé, sa méthode...c'est du déjà vu. Mais t'es obligé de prendre une mine concentrée, puisque la prof est à 3 mètres de toi.

 

Après, à apprendre, ça allait. J'irai pas jusqu'à dire que c'était agréable, mais c'était un minimum stimulant, intellectuellement. On avait l'impression de découvrir quelque chose de nouveau (qu'on ignorait en tout cas), une chose un peu utile, un peu formatrice pour l'esprit.

 

Pas comme dans d'autres matières, où il s'agit d'apprendre le nombre de personnes siégeant à tel conseil, avec surtout le vice-président qui fait ceci, qui fait cela, les différents budgets (obsolètes, hein, attention), les 14 missions de telle AAI, les 7 de telle autre, qui ont été refondues en 4 mais en fait ça revient au même...

La Santé Publique m'a tuer (faute voulue, 'tention).

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On était carrément une douzaine !

Une quinzaine, à tout casser !

 

On va pas chipoter pour si peu ! Et je venais quand même relativement souvent. Même si, effectivement, 4 étages, c'est dur quand on les fait en courant pour se la jouer jeune homme dynamique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah on va essayer de se motiver pr monter jusqu'au 6e... :snif:

Sinon (je suis en mode "je pose pleins de questions pr essayer de me rassurer un minimum sur le volet M2") vs avez opté pr quel M2 ? Pr moi le saint graal serait celui de M. Teyssié, ms la sélection me fait un peu peur... Vs connaissez quelqu'un qui a été accepté ? Si oui, pourriez vous décrire brièvement son dossier (notes, stages...).

 

Merci encore !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour M. Teyssié, ça dépend: t'es une fille ou un garçon?

 

Pour les filles, celles qu'on connaît et qui ont été acceptées avaient 3 ou 4 mentions. Pas forcément de stages, mais des jobs d'été pas si éloignés que ça du domaine juridique. Et un bon niveau d'anglais.

Pour les mecs, c'était plus cool: sans mention, ou avec une seule mention. Et quelques trucs à côté (associatif, etc...)

 

Je fais le M2 de Mazeaud et Olivier à la rentrée: je pourrai préparer tranquille mon concours de l'inspection du travail. Mais je crois que ça ouvre largement d'autres portes!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une fille :snif: Pourtant il à l'air plutôt gentil vu de l'extérieur... Pr le niveau d'anglais c'est bon, ms les mentions c'est pas vrmt ça...

Bon je vais commencer à faire le deuil de ce M2 ^^...

Sinon je voudrai bien connaître ton ressenti sur le M2 M&O, vers février ou mars :) J'aurai Mazeaud cette année dc je peux pas me prononcer à son sujet, ms Olivier m'a paru un peu brouillon dans son cours cette année en L3... Dc ça me freine un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah on va essayer de se motiver pr monter jusqu'au 6e... :snif:

Sinon (je suis en mode "je pose pleins de questions pr essayer de me rassurer un minimum sur le volet M2") vs avez opté pr quel M2 ? Pr moi le saint graal serait celui de M. Teyssié, ms la sélection me fait un peu peur... Vs connaissez quelqu'un qui a été accepté ? Si oui, pourriez vous décrire brièvement son dossier (notes, stages...).

 

Merci encore !

 

 

Droit social comparé...Comme dit Flashy, faut garder son calme. La prof tente de te faire comprendre le droit social anglais avec environ 6524112454 acts of rights, on pige rien, c'est pas carré, on passe de la Suisse à la Norvège, t'as envie de rire, de te barrer, c'est sport !

 

Pour le DPRT, une bonne licence, un bon 12,5/20 au premier semestre de M1, un test d'anglais (même si niveau moyen), et le tour est joué en principe.

 

L'associatif...c'est un mythe : ce qui est vrai, c'est que c'est une année vénère, tu vis avec ta promo (et ton lieu de stage/apprentissage), donc M. TEYSSIE veut des gens qui se bougent, des actifs, des gens ouverts et sympas. Mais, je le redis, l'associatif est un mythe (mais un plus, c'est vrai, comme parler allemand, espagnol, avoir fait un stage en L3, etc).

 

La base, c'est tes notes !

 

Une petite chose : en option 1er semestre, faut prendre Assurances et PCE. Ca montre que t'es interessé(e) par le droit de l'entreprise et le droit judiciaire : les deux visages du droit social !

 

 

Une fille :snif: Pourtant il à l'air plutôt gentil vu de l'extérieur... Pr le niveau d'anglais c'est bon, ms les mentions c'est pas vrmt ça...

Bon je vais commencer à faire le deuil de ce M2 ^^...

Sinon je voudrai bien connaître ton ressenti sur le M2 M&O, vers février ou mars :) J'aurai Mazeaud cette année dc je peux pas me prononcer à son sujet, ms Olivier m'a paru un peu brouillon dans son cours cette année en L3... Dc ça me freine un peu.

 

 

Attends de voir Mazeaud ! :D

 

JMO est un excellent prof, en revanche.

Modifié par Town

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Une petite chose : en option 1er semestre, faut prendre Assurances et PCE. Ca montre que t'es interessé(e) par le droit de l'entreprise et le droit judiciaire : les deux visages du droit social !

 

 

C'est ce que j'ai choisi. Sinon pr le M2 de Teyssié, je perdrai rien à envoyé mon dossier ! On verra bien la réponse au final.

Encore merci pr vos réponses (si rapides) !!

 

 

PS : En tt cas les personnes en droit social ont l'air sympa (au vu de l'échantillon sur ce topic), dc c'est déjà ça de gagné ! ;)

Modifié par Karia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous!

 

Admis en M1 Droit des affaires, j'ai tenté de me renseigner sur l'ambiance qu'il pouvait y régner et ju pu lire de tout et son contraire... Quelqu'un pourrait-il m'en faire un retour assez objectif?

 

En vous remerciant par avance :bien:

 

Difficile de parler d'une ambiance particulière quand on est plus de 300 (l'année dernière, on était 390). C'est donc tout à fait normal que tu aies entendu tout et son contraire car le ressenti varie selon le groupe de gens qu'on fréquente. La promo étant importante, tu ne vas pas fréquenter tous les affairistes, mais seulement quelques personnes, donc tout dépend de qui tu es entouré. Pour ma part, je n'ai ressenti aucune pression ou concurrence car les gens avec qui je traînais n'étaient pas dans cette optique là, mais d'autres diront que c'est la guerre uniquement parce qu'autour d'eux il ressentait la compétition de manière assez forte.

En TD, je n'ai jamais perçu une ambiance délétère et encore moins en amphi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis du même avis que Trz, un petit compte rendu sur les matières du M1 affaires et quelques "trucs et astuces" pour bosser droit de la concurrence ne serait pas de refus...

 

Je ne suis pas contre un petit topo sur Blanluet et ses chargés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Droit de la concurrence : le cours est très bien structuré, passionnant mais long et beaucoup trop détaillé, ce qui rend sa lecture un peu indigeste. Après j'ai pas trop de trucs et astuces pour cette matière. Je ne suis pas allé à ce cours, je l'ai révisé sur un poly à Noël et pendant les révisions de manière sérieuse sans non plus y passer trop de temps et j'ai eu 5,5 sur 10 (ce qui est une bonne note en concurrence). La moyenne doit être de 3,5 (pas moins, faut pas déconner non plus), certains arrivent à monter jusqu'à 5-6 mais cela va rarement au-delà (sauf une meuf que je connais qui a eu 10/10). J'aimerais pouvoir vous conseiller de travailler cette matière au fur et à mesure mais je ne suis même pas sûr que ça vaille le coup. Il faut quand même à mon avis commencer à la revoir à Noël avant la semaine de révision, mais après c'est un peu comme vous le sentez.

 

Droit bancaire : matière longue, dense, détaillée mais pas non plus compliquée. Il faut s'y prendre à l'avance sinon ça sera très compliqué. Plutôt pas mal notée (j'ai eu 7 et un pote a eu 10). Dans ce cours, vous voyez surtout la réglementation de l'activité bancaire, avec un gros passage sur les autorités bancaires, c'est assez technique mais quasi indispensable pour la matière qui suit.

 

Droit des marchés fi : globalement, une horreur. Le prof va très vite, ne prend jamais d'exemples alors que la matière est très complexe et très absconse, le cours est obèse (environ 150 pages d'ordi). Je suis passé à l'oral avec le prof et j'ai eu comme question principale un paragraphe de 10 lignes, je m'en suis sorti comme j'ai pu, c'est à dire en accrochant la moyenne. Maintenant que je suis en M2 et que j'ai une "vraie" prof (qui prend le temps d'expliquer), Madame Drummond, je trouve la matière passionnante : elle a réussi à nous expliquer les 2/3 du cours de Bonneau en 2h, à la fin tout le monde avait compris.

C'est donc une purge mais intéressante (sur le long terme!).

 

DIP : droit international, donc vaseux et masturbatoire. Prof nul (monsieur Ancel), cours non structuré, matière à chier. QCM absurde et cas pratique infaisable à l'exam, je me suis ramassé : 2,5 sur 10. C'est un peu au petit bonheur la chance ce partiel, la moyenne est pas élevée mais je suis dan sla moyenne basse. Ceci dit les meilleurs ont 6,5 voire 7.

 

Je ne vous fais pas Droit des aff 1 et 2 car les profs ont changé, donc ça fausse un peu tout. Idem pour crédit.

Modifié par talking heads

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Droit fiscal 1 et 2 : le cours est intéressant même si fiscal 1 est un peu violent quand on n'a jamais fait de compta (qu'on peut choisir comme complé au.....second semestre). Vous mettrez sans doute un peu de temps à vous y mettre mais le cours de Blanluet est relativement clair. Les galops et partiels sont très faisables, on peut avoir 15 en ayant bossé sérieusement. Après les chargés, hum comment dire.... Ils sont tous avocats à ma connaissance et n'en ont rien à foutre de ta gueule parce qu'ils sont indisponibles. Ils sortent directement du boulot (vous aurez donc vos TD de fiscal le soir normalement ou le matin très tôt) et ne se sentent pas hyper concernés. Blanluet ne les connait pas pour la plupart car ce n'est pas lui qui les choisit, il en a lui aussi un peu rien à foutre. les chargés ne sont là que pour corriger les exos qui sont donnés, ils peuvent vous expliquer un point de cours en plus si vous tombez sur le bon chargé (je caricature à peine).

Dans chaque fiche de TD, vous aurez des exos à faire, ils ne sont pas ramassés pour la raison citée plus haut et ne sont donc pas notés. Par pitié, ne cherchez pas les corrections sur internet (elles y sont effectivement) ça ne sert à rien car le seul truc qui vous fera progresser en fiscal c'est de FAIRE TOUT SEUL les putains d'exos, même si vous vous plantez à chaque fois sur les exos. Les corrections tournent, donc quasiment tout le monde les a et honnêtement elles sont quasi systématiquement fausses.

Fiscal 1 : BIC, fusion-apa et cie, abus de droit, plus-values, abandons de créances, IS des sociétés

Fiscal 2 : TVA, droits d'enregistrement, distributions occultes, groupes de société....

Modifié par talking heads

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.