Aller au contenu
balducci

Droit de la santé

Messages recommandés

Bonjour bonjour

Voila je rentre en deuxieme année de licence de droit et je souhaiterais plus tard me diriger vers le droit de la santé / droit médical

J'aurais aimé savoir si il existe des master droit de la santé que ce soit a paris ou ailleurs et quel est le meilleur d'entres eux ?

 

Si quelqun pouvait m'eclairer ce serait vraiment sympa :wahou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il existe un M1 droit de la santé à Paris 5, je crois. Mais pas sûr du tout. Mais d'une manière générale, un M1 en droit de la santé n'est pas nécessaire, tu peux faire un M1 généraliste. Après, tout dépend de ce qui t'intéresse en droit de la santé. Si tu t'orientes vers la gestion des établissements, fais un M1 orienté public. Pour la responsabilité médicale ou pour le droit des produits de santé, un M1 privé gé suffit. Pour ce qui est sécu, un M1 droit social fera l'affaire. Voilà. Mais te stresse pas au niveau du M1 je pense. :)

 

Niveau M2, en revanche, tu auras énormément de choix, dans tous les domaines sus-cités.

 

Édit : oui en fait je pensais que tu parlais du M1 uniquement, mais non, si tu parles du M2 : y a beaucoup de choix à Paris. Produits de santé à Paris 5, bioéthique à Créteil, sanitaire et social à Paris 2 (droit public), responsabilité médicale à St Denis, santé généraliste à Paris 5 et à Versailles... beaucoup de choix, clairement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a quand même des gisements à chômage dans certains M2 de droit de la santé à mon sens.

 

Le plus sûr reste la protection sociale, qui intéresse directement les mutuelles, les boîtes d'assurances, etc...Il y a celui de Montpellier, l'historique, dirigé par Philippe Coursier, et celui de Paris 1, dirigé par Francis Kessler. Et aussi celui de Nanterre, mais plus orienté droit de la Sécurité Sociale, quand même. Je crois qu'il y en a à Versailles.

 

Il y a également le droit sanitaire et social (tout ce qui concerne les établissements de santé), mais cette voie suppose aussi de passer des concours administratifs, ceux de l'EHESP, notamment. Je suppose que si on passe le CRFPA, on peut se faire embaucher (j'ai déjà vu des M2 plus exotiques dans des cabinets de bonne taille).

 

Je déconseille fortement tout ce qui est bioéthique et responsabilité médicale.

Modifié par Nina_Chabal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La bioéthique, c'est super intéressant, mais je ne vois pas sérieusement quelles entreprises vont embaucher un spécialiste du droit de la bioéthique. Si tu es avocat, le CRFPA te permettra peut-être de te faire embaucher, mais tu ne seras pas a priori sur une spécialité hyper porteuse, ni très lucrative. En gros, tu feras peut-être du contentieux généraliste, mais absolument pas de la bioéthique.

A moins d'être professeur, je ne vois pas les débouchés d'un M2 droit de la bioéthique.

 

La responsabilité médicale est une niche ultra étroite: je suis persuadée que tu peux traiter ce genre d'affaires en ayant un M2 droit privé général.

 

Dans les deux cas, je n'ai jamais vu aucune offre d'emploi correspondant à ces spécialités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que la bioéthique ne soit pas la filière la plus rentable soit. S'agissant de la responsabilité médicale, je peux t'assurer qu'il y a des débouchés. C'est un contentieux très spécifique, qui intéresse le droit public, le pénal et le civil. Les accidents médicaux sont nombreux, ce qui génère des contentieux : il faut défendre tant les médecins que les patients.

 

Alors, oui c'est une niche, mais dire que c'est à "déconseiller fortement" je trouve ça un peu fort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'il y ait un contentieux dans ce domaine, c'est une chose: mais de là à faire un M2 spécialisé là-dedans, il y a une marge.

Je pense qu'un M2 de droit social (général ou plutôt sanitaire et social), voire un M2 privé gé est préférable pour attirer les cabinets.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas du tout de ton avis. J'ai quelques copains qui sont avocats en droit de la santé, qui travaillent pour des médecins, des assurances médicales et des patients : ils ont tous un M2 spécialisé en droit médical.

 

Je ne dis pas que c'est impossible d'exercer dans ces matières sans M2 spécialisé, mais c'est peut être plus compliqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, mais si tu n'as pas le CRFPA, tu fais quoi?

Aucune entreprise ne va t'embaucher avec un M2 de responsabilité médicale, sauf exceptions.

Et tu ne peux pas savoir à l'avance si tu auras le CRFPA: je pense donc qu'il est préférable et plus vendeur de faire un M2 plus général, qui permet des plans B.

Il sera toujours temps après de faire un M2 de responsabilité médicale dans le cadre de l'EFB en le passant en PPI, si comme tu le dis (et je te crois), c'est indispensable pour exercer cette spécialité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assez d'accord avec Nina_Chabal.

Je suis très intéressé aussi par la responsabilité médicale, mais c'est vrai que si j'avais pas été pris en droit des assurances, j'aurais été obligé d'avoir le CRFPA. Mieux vaut tenter un master Assurances qui permet des passerelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le moment j'y connais pas grand chose au parcours

mais ce que j'aimerais faire dans l'idéal ce serait etre avocat specialisé dans le domaine medical

Donc peut etre faire un M2 specialise dans le droit de la santé puis passer le barreau

Mais je sais meme pas si c'est possible en fait :heu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh...Je vois aucune impossibilité.

Pour passer le barreau, il te faut un M1. Après, tu peux avoir en plus le M2 que tu veux.

Arrêtez-moi si je me trompe, mais il me semble que tu peux même passer le barreau avec un M2 histoire du droit (tant que t'as ton M1 en droit).

 

Après, il faut bien garder à l'esprit une chose : la spécialisation, c'est bien, ça veut dire qu'on est bon dans notre domaine de prédilection (en théorie en tout cas). Mais attention : la spécialisation rime aussi avec limitation. Il faut être sûr de son choix donc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ Nina_Chabal : en effet, j'étais partie du postulat que la personne avait le CRFPA. En tant que juriste c'est peut être plus compliqué en effet.

 

Pour le CRFPA en lui-même : la seule condition pour pouvoir le passer est d'être titulaire d'un Master 1 en droit. On peut tout à fait passer le CRFPA après le M1, et faire un M2 en PPI ou d'abord faire un M2 et ensuite passer le CRFPA ( voire faire un 2nd M2 en PPI).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là, je vais intervenir et tu vas peut-être être très surprise Nina Chabal mais dans ma promo de M2 en droit de la santé, il y a plusieurs étudiants qui ont été embauchés avant même l'obtention du diplôme (en plein milieu d'année) et pas pour des petits postes donc pour le chômage, il faudra repasser alors que j'ai des amis qui ont ramé pendant de nombreux mois à l'issue d'un M2 dans les facs les plus prestigieuses dans des domaines où les M2 sont plus nombreux (droit des affaires, par exemple).

 

En droit de la santé, tu as de multiples issues: l'avocature, être juriste d'entreprise (bosser dans l'industrie pharmaceutique, ça ne s'improvise pas. idem pour être juriste à l'AP-HP), la carrière universitaire, la direction d'établissements (hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, CPAM, CNAM, etc.)... et j'en oublie mais un tel M2 ne débouche pas uniquement sur le barreau.

 

Rédiger des contrats dans ce domaine ou accomplir des ventes (exemple de pharmacie) ne s'improvise pas et nécessite des connaissances spécifiques. Tu peux également exercer dans le domaine des assurances liées à la santé (CPAM, mutuelles...).

 

Blacksad: pas nécessairement, tu peux bosser dans le contentieux médical sans être avocat. Etre juriste à l'AP-HP peut en être un exemple.

 

Oui, en bioéthique, les débouchés ne sont pas terribles.

 

Mais en droit de la santé, contrairement à certaines branches du droit où tout le monde se jette dessus, tu as un peu moins de chômage à la sortie car il y a moins de personnes spécialisées dans cette branche.

 

C'est en partie faux de dire qu'un avocat peut se spécialiser en droit médical même avec un M2 plus généraliste car le droit du dommage corporel (qui n'est pas étudié de la même façon que dans les M2 de droit des assurances) est vraiment très technique à la différence d'un contentieux lié à la mise en jeu de la responsabilité du médecin. Oui, un avocat peut se débrouiller en responsabilité médicale basique mais non, dans certaines branches très techniques du droit de la santé ou du droit de la sécurité sociale, il devra faire appel à des confrères ou collaborateurs spécialisés. La vente d'une pharmacie est loin d'être simple, par exemple (acte auquel un avocat peut participer).

 

A Paris 8, il y a 3 M2: gestion des établissements de santé (si tu vises le concours et la direction d'un hôpital ou autres), propriété industrielle (qui sont deux M2 pro) et un M2 recherche en droit de la santé, droit médical et médico-social (pas un M2 de responsabilité médicale Bzubzu :D ). Dans ce dernier, tu as du droit de la responsabilité (civile, pénale, administrative), grands enjeux biomédicaux, bioéthique (droit public), droit communautaire du médicament, droit du dommage corporel, protection sociale, droit communautaire de la santé (c'est du droit social/secteur médical), de l'économie et j'dois en oublier...

 

J'entends les "argh Paris 8, c'est nul" et alors là, j'ai juste envie de dire que le droit de la santé est une longue tradition là-bas et que les profs qui sont des universitaires et des professionnels sont vraiment bons. Avoir un cours dispensé par un magistrat de la Cour de cassation, ça n'a pas de prix car il manie au quotidien le contentieux médical. Avoir un professeur qui a siégé dans une institution très importante, ce n'est également pas donné à tout le monde. Bref, le A ou A+ donné par l'AERES à ce M2 n'est pas usurpé.

 

La fac est dotée d'une bibliothèque digne de ce nom (ouverte l'été, les possibilités d'emprunt en 3ème cycle sont longues), de plusieurs lieux de restauration, d'un jardin (pour ceux qui aiment se poser dehors pour déjeuner, boire un café...), d'un lieu d'impression et de photocopies (sans avoir à sortir de la fac). Tu y accèdes en métro donc moins galère que certaines facs en banlieue où tu dois être zone 5 et passer un temps fou dans les transports. Cette description est destinée aux éventuels futurs lecteurs qui envisageraient de s'y rendre.

 

Bref, autant je cautionne le fait que Paris 8 en 1er et 2ème cycle ou encore en M2 de droit des affaires, je n'y serai pas allée car Paris 2 est largement d'un niveau plus élevé autant pour ma spécialisation en M2, je n'ai aucun regret. Bien au contraire, mon M2 a été une année très enrichissante mais je suis bien consciente que nos bonnes bases acquises à Paris 2 ne sont pas étrangères au bon niveau en fin de cursus.

 

J'ai oublié de dire que tu peux être amené à manier du droit des contrats, du droit de la famille, du DIP notamment donc il y a des matières à ne pas trop zapper en 1er et 2nd cycle. C'est une branche du droit au carrefour d'autres branches et c'est ce qui me plaît beaucoup.

 

Si tu as des questions, n'hésites pas à me contacter par MP.

Modifié par ptitcode

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu veux être avocat spécialisé dans le contentieux médical, tu as plutôt intérêt à avoir un M2 de droit de la santé. Pour t'en convaincre, regardes les sites de cabinets où tu as des avocats spécialisés en droit médical, la plupart ont un M2 dans ce domaine.

 

Pour faire de temps en temps de la responsabilité médicale, non, tu n'es pas obligé. Là, je vise l'hypothèse où tu serais un avocat qui ferait également du droit commercial, civil.... mais si tu veux ne faire que du contentieux lié au domaine médical, un M2 en droit médical serait plus opportun.

 

Après, tu vas voir que tu vas peut-être changer d'idées de spécialisation en abordant le droit de affaires, le droit de la famille ou que sais-je encore dans les années à venir.

Modifié par ptitcode

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là, je vais intervenir et tu vas peut-être être très surprise Nina Chabal mais dans ma promo de M2 en droit de la santé, il y a plusieurs étudiants qui ont été embauchés avant même l'obtention du diplôme (en plein milieu d'année) et pas pour des petits postes donc pour le chômage, il faudra repasser

 

Je n'ai jamais dit que c'était IMPOSSIBLE de trouver un job avec un M2 en droit de la santé. Juste que c'était une niche, et comme toute niche, c'était plus risqué a priori qu'un M2 plus généraliste.

Il y a des branches intéressantes en droit de la santé: par ex ce qui peut intéresser les laboratoires pharmaceutiques. Je crois même qu'un M2 sur les produits de santé a été ouvert à Paris 5 récemment.

Mais par nature tu as moins de possibilités de reconversion, et un éventail de postes moindre qu'avec un M2 de droit social ou un M2 de je sais pas quoi: gestion de patrimoine, par ex.

Donc, non, je ne suis pas surprise spécialement que des gens dans des M2 trouvent un job: heureusement qu'il y en a, sinon le M2 fermerait!

D'ailleurs, dans le cab où j'ai fait mon stage cet été, il y avait une jeune collab qui avait fait ton M2 à Paris 8. Elle était aussi docteur en droit. Mais elle ne faisait absolument pas QUE du droit médical, loin de là.

 

EDIT/ Par curiosité, je suis allée regarder le programme du M2, et sans aucune ironie, ça a l'air vachement intéressant.

Modifié par Nina_Chabal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nina Chabal: ce que je te "reproche" (entre guillemets car c'est sans aucune animosité :D ), c'est d'avoir été trop catégorique. Ok pour bioéthique mais non pour le droit de la santé.

 

Il y a des postes à pourvoir alors même que tu n'as pas l'expérience que certains employeurs exigent dans d'autres branches. Tu évites souvent la case stages payés des clopinettes. Bien évidemment sur la promo d'une vingtaine de personnes, il y a sûrement quelques personnes qui ne vont pas avoir de suite le poste à responsabilités qu'elles souhaitaient mais je trouve qu'il y a moins de chômeurs que dans d'autres M2.

 

Oui, pour toi qui est en droit social Nina, dans mon M2, tu as l'aspect droit social du droit médical et plein de matières intéressantes mais j'prêche pour ma paroisse :D

 

Quand tu sors de M1, en cabinet, tu peux t'en sortir pour certains dossiers. En cabinet, tu peux très bien être issu(e) d'un M2 de droit des affaires (et M1) et faire du droit de la famille, du droit du travail. C'est un des aspects positifs de l'avocature. Tu peux ne pas faire à longueur de journées que du droit des aff, droit de la famille, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est possible de traiter des cas de contentieux médicaux tout en étant avocat qui n'est pas spécialise dans ce domaine ?

 

Tu sais t'es en L2, tu as 10 fois le temps de changer d'avis sur tout :) Je te dis ca parce que tu m'aurai demandé en 1ère ou 2ème année, je m'étais dit que le droit de la resp. médical m'intéressait, de part mon cursus. Au final, j'ai un M2 de droit des aff et fiscalité, tout ca pour être avocat en droit social :lol:

 

Tout ca pour dire que, sur le papier, on peut tous avoir des idées préconcues, il faut vraiment voir en pratique ce que donne chaque branche... Certains trucs sont sexys à la fac et nazes en pratique, et vice versa.

 

En tout état de cause, il faut savoir qu'il y a une importante réflexion sur la fusion des professions d'avocat et de juriste d'entreprise. Donc qui sait ce que ca donnera dans qq années.

 

De manière générale, quand tu veux exercer une spécialité de niche, c'est mieux (plus facile pour trouver le 1er emploi), d'avoir un M2 dans ce domaine (qu'il vienne directement ou après un M2 + généraliste).

 

Cela joue surtout pour le 1er emploi et les 1ers stages, une fois que tu es avocat dnas un domaine, on s'en fout un peu de ton M2 ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci a tous pour vos reponses

Mais une autre question si je veux me diriger vers un master specialisé en droit de la santé

Vaut mieux en L3 se spécialisé en droit public ou en droit privé ?

pq j'i l'impression que ca englobe les deux domaines

encore une fois désolé si je sors des enormités j'y connais vraiment rien :snif: tout ce que je sais c'est que le droit de la santé m'attire beaucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

je me permets de poster ce message pour poser quelques petites questions:

je suis en droit notarial M1 cette année, et je ne souhaite aaaaaaaabsolument pas poursuivre dans cette voie.

J'ai donc demandé des M2 en droit pénal, et je suis en train de constituer des M2 droit de la santé, c'est à ce propos que j'ai des interrogations, car ça ne fait que peut de temps que mon intérêt s'est porté là dessus et... Le temps presse pour les dossiers!

l'aspect qui m'intéresse le plus est la relation entre les établissements de santé, en gros l'aspect privé du droit de la santé, le droit des personnes.

Je voulais donc savoir s'il y'a des métiers qui correspondent à cela, pas avocat, mais juriste dans les établissements de santé par exemple, ou autre.. J'ai du mal à trouver des informations à ce sujet, je vous serais donc totalement reconnaissante de m'éclairer!

 

(Et aussi, quels sont les M2 à privilégier??)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans vouloir "casser ton rêve", tu auras nécessairement du droit public si tu veux te destiner à un poste dans un établissement de santé (type juriste à l'AP-HP). Le droit de la santé est au carrefour du droit privé et du droit public donc tu ne vas pas y couper.

 

Dans le M2 que j'ai effectué, j'ai fait du droit public et du droit privé. Pour te rassurer, je sortais d'un M1 de droit privé et je ne vouais pas un culte au GAJA :D Néanmoins, tu accroches bien car tu fais, par exemple, de la responsabilité administrative plus poussée qu'en L2 dans le domaine du droit médical donc ça te parle plus.En lisant les matières, tu vas voir que le droit de la santé est au carrefour de beaucoup de matières (bioéthique, droit des contrats, droit de la filiation, DIP, droit pénal, procédures civiles et pénales, droit du dommage corporel, droit du travail, protection sociale, économie, droit comparé...) donc le fait que tu viennes d'un M1 droit notarial n'est pas nécessairement rédhibitoire si tu mets bien en valeur dans ta lettre de motivation le fait que tu as étudié de manière approfondie ces matières.

Quand tu vois que le M2 était précédé d'un M1 en droit de la santé, ce n'est pas nécessairement rédhibitoire de ne pas l'avoir suivi. J'ai majoré mon M2 sans avoir suivi le M1 en droit de la santé qui le précédait.

 

Pour les postes, page 1, j'en ai cités. Il faut que tu regardes sur les sites des facs où il y a des M2 en droit de la santé (Paris 5, Paris 8, Versailles Saint Quentin, Aix en Provence...), des débouchés sont indiqués sur les fiches des M2. Il faut que tu arrives en entretien avec un projet qui donne envie aux directeurs de te choisir toi et pas une autre.

 

Page 1, j'ai détaillé les trois types de M2 qui existent à Paris 8 qui a une longue tradition dans ce domaine (quand tu sors du M1 en droit de la santé avec de bonnes notes, la fac d'Aix te prend en M2 alors que ce n'est pas la plus facile d'accès car ils connaissent la qualité des enseignements de Paris 8 dans ce domaine). A Versailles Saint Quentin, il n'y en a qu'un, il me semble (Bzubzu, tu confirmes?). A Paris 5, il y en a plusieurs également mais je ne les connais pas.

 

Il faut que tu regardes les pages dédiées aux différents M2 sur les sites des différentes facs pour t'imprégner des matières, des spécialités en réfléchissant à ce que tu veux faire à la sortie (même si cela peut changer en cours de M2).

 

Si tu décroches l'entretien à Saint-Quentin, tu oublies ta réflexion sur le droit public car ça peut être rédhibitoire. A Paris 8, j'sais pas lesquels ont des entretiens car j'ai été prise sans entretien au M2 dont je détaille le contenu page 1 également. A Saint Quentin, il y a un entretien.

 

Une fois que tu auras regardé les sites et la page 1, normalement, tu vas mieux cibler ce que tu aimerais faire comme M2. Après si tu as d'autres questions, n'hésites pas mais il faut vraiment que tu regardes tout ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.