Aller au contenu
Flashy

Présidentielles 2012


Messages recommandés

Bonjour,

 

voici un petit topic qui me semble être d'actualité.

 

La campagne a véritablement commencé.

 

Premier constat : une polémique sur une insulte terrible, abjecte, qui me révulse au plus profond de mon âme et souille à tout jamais l'image que je me faisais du genre humain. Les doigts tremblants, la sueur au front, l'hésitation au coeur, je ne sais si je dois vous la communiquer. Mais l'impérieux devoir qui est le mien m'oblige à vous en informer. Hollande aurait dit "sale mec".

 

Courage, soyez forts.

 

Non parce qu'en fait il l'a pas vraiment dit, c'était hors contexte semble-t-il. Cela ne fait rien : les ministres de la France (Claude Guéant, Nadine Morano, Laurent Wauquiez, Gérard Longuet et Pierre Lellouche), des représentants de l'UMP (Hortefeux, Copé) et des parlementaires (Valérie Rosso-Debord, Christian Estrosi et Jérôme Chartier) n'ont rien eu de plus pressé que de dénoncer cette ignominie. Estrosi allant jusqu'à qualifier M. Hollande de "François le Petit" (cela dit, il est vrai que c'est François qu'a commencé le premier (cour de recré style). Enfin non, pas vraiment, mais l'erreur est humaine.)

 

Cela doit-il être lié à l'existence d'une "cellule riposte"? Une cellule chargé de répandre la bonne parole (les éléments de langage) et de taper à vue sur les adversaires. Démonstration :

 

Le PS n'a pas de programme, nous dit-on. Ah bon?. J'avais pourtant souvenir de l'existence d'un programme, pour les primaires. Et ouïe dire que des précisions allaient être apporté fin janvier.

Mais où est celui de l'UMP? Ils n'ont même pas de candidat !

 

L'antisarkozysme serait l'unique véritable argument de la Gauche. J'ai envie de dire : c'est faux.

D'abord parce que ce n'est pas un argument que l'on ne retrouve qu'à Gauche. Que ce soit au Centre (Bayrou), que ce soit au centre droit (où se multiplie les candidatures, par rejet de Sarkozy qui ne sait pas fédérer), ou à l'extrême droite, une chose est claire : il y a un rejet de Sarkozy. Outre les candidats, il y a, semble-t-il, un véritable rejet des français. C'est pas moi qui le dit mais un militant UMP.

 

Ensuite parce qu'il ne s'agit pas du seul argument des divers candidats à la présidentielle. Quoiqu'on en dise, chacun présente une voie qui lui est propre : pro-euro ou anti-euro, traditionnelle ou plus "progressiste". Des différences de fond, des différences de style, qu'on ne saurait nier d'un revers de la main, en posant sans nuance l'existence d'uniquement deux camps indifférenciés : les pro-sarko et les anti-sarko. Ce serait appauvrir la campagne.

 

Enfin il faut bien admettre que cet "antisarkozysme" a, en 2012, des raisons d'être. Un bilan mitigé, un style qui déplaît à certains. Autrement dit : tant l'action politique que la façon d'être pose problème. Le népotisme (EPAD notamment, mais pas que, les nominations à des postes clés étant légion), les affaires judiciaires (Karachi bien sûr, mais aussi toutes les affaires d'insultes (X. Bertrand ou B. Hortefeux, pour ne citer qu'eux (ce qui rend encore plus mordante leur indgination pour le "sale mec" fictif de F. Hollande))), l'incompétence et le populisme (Droite Populaire, j'écris ton nom...mais on peut aussi citer la loi sur les bandes, la loi sur l'inceste, qui sont pour le coup de belles preuves d'incompétence (je laisse l'Arménie de côté)), les actions "musclées" qui n'ont de musclées que leur communication (les Roms notamment, mais pas que...) ont participé à la naissance de cet "antisarkozysme" chez beaucoup.

 

Même à Droite, qui croit encore à Sarkozy?

 

Autre point dénoncé par nos guignols UMPistes (Copé, Hortefeux, Morano et toute la clique) : Libération serait un journal de Gauche.

Fichtre.

Je tremble encore de cette révélation affreuse.

Ou alors, peut-être étaient-ils choqués du fait que les journalistes de Libé ont publié non pas un petit communiqué au lieu de chasser la petite phrase ("casse toi pov'con" "descends si t'es un homme" ou encore "Qu’est-ce qu’on va foutre dans un centre opérationnel sinistre à regarder un radar ? […] Je me fous des Bretons. Je vais être au milieu de dix connards à regarder une carte."). Au lieu de cela, ils ont voulu laisser le lecteur pouvoir lire in extenso les propos d'un candidat, qu'il puisse enfin développer sa pensée sans avoir à souffrir du raccourcissement des formats?

 

Enfin bref, à vos claviers :D

 

P.S : bientôt, un sondage viendra. Mais j'attends de voir qui sera candidat.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi, même sur Assas.net on ne peut plus supporter Sarkozy :D . (OK j'arrête)

 

Non mais j'ai choisi un angle d'attaque facile, j'espérais bien que quelqu'un rebondirait en nous donnant du Flamby ou du Capitaine de Pédalo. Qu'il y ait de l'ambiance.

 

Peut-être même des critiques de fond, avec par exemple un rappel quant à la lettre d'Aubry interdisant aux élus de parrainer Poutou, Chevènement ou Arthaud.

 

Avec, pour détendre l'atmosphère, une blague sur Hervé Morin.

 

Quoiqu'il en soit, je trouvais ça triste qu'il n'y ait aucun topic sur la présidentielle. C'est un évènement important !

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais mais commencer par un tract c'est pas la meilleure des idées, si tu veux mon avis.

 

(j'ai adoré l'exemple de la loi sur l'inceste comme preuve d'incompétence : c'est clair qu'une loi comme ça, et ben ça te fout l'air un bilan. Désolé, mais LOL.)

Modifié par talking heads

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'antisarkozysme serait l'unique véritable argument de la Gauche. J'ai envie de dire : c'est faux.

 

195804_205341366170001_1230893_n.jpg

 

D'abord parce que ce n'est pas un argument que l'on ne retrouve qu'à Gauche. Que ce soit au Centre (Bayrou), que ce soit au centre droit (où se multiplie les candidatures, par rejet de Sarkozy qui ne sait pas fédérer), ou à l'extrême droite, une chose est claire : il y a un rejet de Sarkozy.

 

Je sais, troller, c'est mal :D mais ce paragraphe n'est pas un argument cohérent.

Si l'antisarkozisme n'est pas l'unique véritable argument de la gauche, il faut trouver d'autres arguments de la gauche. Pas d'autres partis qui soutiennent ce mouvement. Petit problème de syllogisme donc.

 

Je dis ça parce que bon, la bonne foi des gens sera mise à mal dans ce topic. Mais on peut toujours compter sur des raisonnements construits sur le forum :)

 

Sur le fond, cette campagne me saoule d'avance. Si j'avais un petit prognostique, je dirais que Sarkozy sera réélu parce que les gens n'oseront pas voter Hollande qui n'a pas, il me semble, la carrure d'un homme d'état qui soit capable de mener ce pays dans un contexte international aussi délicat. Il me semble mou, faible, bref, pas crédible. On dirait ce que l'on veut de notre président actuel, on ne peut pas dire qu'il soit mou ou faible. C'est un bon point il me semble.

 

En revanche, je pense que l'Assemblée nationale basculera à gauche. Effectivement, il y a un ras le bol dans ce pays, qu'il soit à gauche naturellement, ou à droite. Moi même j'ai honte de mon pays quand je pense que notre gouvernement comporte/a comporté des gens comme Guéant, Hortefeux, Novelli, etc.

 

Je nous vois donc partis pour une petite cohabitation. Avec Moscovici en PM (directeur de campagne de Hollande).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi je vais pas me risquer à faire des pronostics pour le moment, j'ai entendu FOG (ouais jsuis snob j'appelle fog fog :ooh: ) l'autre jour dire que en général on commençait à y voir un peu plus clair à partir de la fin du mois de janvier. Hollande est favori mais Sarkozy est un redoutable adversaire, qui ne renonce jamais et qui dispose tout de même d'une machine de guerre assez impressionnante, avec des milliers de militants et des millions d'euros. Et n'oublions pas le Pen et Bayrou, qui peuvent tout à fait faire d'excellents scores, voir créer un nouveau séisme politique si un des deux favoris est un peu faiblard et se retrouve troisième.

 

En tout cas je pense quand même deux trois choses:

 

-à mon avis Eva Joly fera un score ridicule, genre 2%. Idem pour les trotskytes genre poutou sur les deux joues . A qui est ce que cela va profiter? l'absention, mélenchon, le pen, ou hollande?

 

-je pense que plusieurs des actuels candidats vont renoncer faute de signatures ou de supporters: morin, boutin, villepin, chevenement, je les voir vraiment mal barrés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je cite un article du Code Pénal introduit par la loi sur l'inceste (que je met en spoiler, c'est assez long et ça va violer les yeux de ceux qui s'en foutent) :

 

 

 

article L.222-22-1 du Code Pénal :

 

La contrainte prévue par le premier alinéa de l'article 222-22 peut être physique ou morale. La contrainte morale peut résulter de la différence d'âge existant entre une victime mineure et l'auteur des faits et de l'autorité de droit ou de fait que celui-ci exerce sur cette victime.

 

Puis l'article L.222-31 du même Code :

 

"Les viols et les agressions sexuelles sont qualifiés d’incestueux lorsqu’ils sont commis au sein de la famille sur la personne d’un mineur par un ascendant, un frère, une sœur ou par toute autre personne, y compris s’il s’agit d’un concubin d’un membre de la famille, ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait".

 

Donc, cette loi à visée thérapeutique ( :facepalm: ) a fait deux choses :

 

-D'abord, la contrainte morale qui était auparavant automatique lorsqu'il y avait une différence d'âge existante entre la victime mineure et l'auteur des faits, ou une autorité de droit ou de fait, n'est plus automatique à en croire cette loi. "Peut", ça laisse bien l'idée d'une marge d'appréciation non? Donc plus de flexibilité. Il peut donc y avoir un homme couchant avec une fille de six ans sans qu'il y ait contrainte morale, à en croire ce texte. C'est-y pas fabuleux? Enfin, après c'est peut-être pas de l'incompétence.

 

-Ensuite, le but de cette loi était de créer une circonstance aggravante (qui existait déjà, mais on voulait écrire noir sur blanc "inceste" pour aider les victimes toussa...ça leur fait une belle jambe). Mais si tu lis l'article L.222-31, on a quand même l'impression qu'il y a une toute nouvelle infraction, non? Or cette infraction ne vise aucune circonstance aggravante, non? Un "viol incestueux" pourra être aussi durement réprimé qu'un viol "normal", sauf qu'on ne pourra pas lui appliquer de circonstances aggravantes. J'ai l'impression que le résultat, c'est bel et bien un adoucissement de la sévérité de la loi quant aux viols incestueux*.

Je trouve ça fort.

 

 

Après, au niveau com', OK dur d'attaquer ça. Mais ça reste une loi bien conne, qui n'est là que pour épater la galerie.

 

(*NB : enfin si j'en crois des pénalistes comme Me Eolas ou Me Mô.)

 

@ Dutchboy :

 

Effectivement, enfin le but c'était plutôt de démontrer que l'antisarkozysme n'est pas le monopole de la Gauche. Et que, peut-être, il a un fondement, à savoir un bilan décevant par certains aspects.

 

Quant à Flamby (je sais pas qui a trouvé cette expression mais il a fait fort) : de toute façon, l'offre politique plus largement ne me semble pas enthousiasmante. Sarkozy confond force et brutalité, caractère et vulgarité, Flamby a un déficit d'image, Mélenchon est trop orageux, Poutou et tout on connaît pas, M. Le Pen est décevante (si j'ose dire), H. Morin me fait pitié, et F. Bayrou n'a pas non plus un charisme fou.

 

On a potentiellement D. de Villepin. Les cheveux au vent, la peau bronzée, la carrure athlétique, l'oeil vif, le verbe haut. Que demander de plus? :lapin3:

 

Quant aux pronostics, si Hollande ne s'effondre pas en cours de route (ce qui reste possible), je vois mal Sarkozy gagner. Avec la bande d'abrutis qu'il traîne (Morano j'écris ton nom...), il a une balle dans le pied. Ou plusieurs. Cela n'aide pas, dans une course présidentielle.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Morano est à la France de 2012 ce que Marianne est à la République, sa façade. Derrière Morano y'a plein de français qui se reconnaissent. Il n'y a que dans l'élite culturelle gauchisante qu'elle agace (à droite on a compris son utilité, ça suffit à justifier sa présence).

 

La campagne s'annonce bien pauvre. Plus je rejette un candidat, et plus je réalise qu'au milieu des autres il n'est pas si horrible. A choisir, Villepin ça aurait au moins de la gueule dans les "sommets de la dernière chance".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Villepin utilise les évènements internationaux pour servir sa politique intérieure, ce fut le cas lors du discours de l'onu (j'ai jamais compris l'engouement des français pour ça mais passons), et je suis sur que ça serait aussi le cas avec les sommets du conseil européen.

 

En parlant de ces sommets, voila sans doute un argument que vont utiliser les sarkozystes pour attaquer Hollande en mode: il a pas la carrure. Ils ont déjà commencés d'ailleurs en critiquant l'accord EELV-PS et en se demandant, faussement, si il tiendrait face à la chancelière.

 

Je suis pas du tout certain qu'Hollande gagne, je le vois bien exploser en vol, il a quand même de très grosses lacunes comme une absence totale de charisme, un parti qui le déteste à 50%, aucune expérience ministérielle...Sarko a ses boulets aussi mais le match sera serré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

-D'abord, la contrainte morale qui était auparavant automatique lorsqu'il y avait une différence d'âge existante entre la victime mineure et l'auteur des faits, ou une autorité de droit ou de fait, n'est plus automatique à en croire cette loi. "Peut", ça laisse bien l'idée d'une marge d'appréciation non? Donc plus de flexibilité. Il peut donc y avoir un homme couchant avec une fille de six ans sans qu'il y ait contrainte morale, à en croire ce texte. C'est-y pas fabuleux? Enfin, après c'est peut-être pas de l'incompétence.

 

 

ça n'a rien à voir avec la présidentielle (il faudrait d'ailleurs revoir le titre du topic) mais quelque chose m'échappe. Je ne connais quasi rien au droit pénal mais tout de même n'est ce pas normal de dire que la différence d'âge n'est pas automatiquement synonyme de contrainte morale si par exemple le mec à 18 ans tout pile et la fille je ne sais pas 15 ans et 11 mois ? Ensuite j'imagine quand même mal un juge dire qu'il n'y a pas de contrainte morale si le mec à 45 ans et la gamine 6 ans...

 

bref, ça sent quand même le procès partisan la. :D

 

 

Quant à Flamby (je sais pas qui a trouvé cette expression mais il a fait fort)

 

Je crois bien que c'est Fabius.

 

jacques-chirac-surclasse-laurent-fabius-lors-dun-duel-anime-a-la-televisionfabius-.jpg

 

http://youtu.be/hpvvEDhpvOE

Modifié par Flow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai survolé l'article, il y a en fait écrit "et". Il faut une différence d'âge et une autorité.

 

Un professeur de 26 ans qui couche avec son élève de 16 ans, il y avait automatiquement une contrainte morale (si j'en crois Maître Mô, ou si je l'ai bien compris).

 

Et un autre truc bizarre, je remets le texte de l'article L.222-31 du même Code :

 

"Les viols et les agressions sexuelles sont qualifiés d’incestueux lorsqu’ils sont commis au sein de la famille sur la personne d’un mineur par un ascendant, un frère, une sœur ou par toute autre personne, y compris s’il s’agit d’un concubin d’un membre de la famille, ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait".

 

Je dois en conclure qu'il n'y a pas viol incestueux si un père viole sa fille de 19 ans?

 

Enfin bref, c'est pas tant la question du candidat que celle de l'incompétence (je persiste) de toute une partie de la classe politique.

 

 

Pour en revenir au sujet, si le PS réussit à perdre cette élection, c'est qu'ils sont irrécupérables. Quant à F. Hollande, j'hésite encore. Je trouve parfaitement ridicule la "cellule riposte" et les stratagèmes de com' absolument grossiers de l'UMP. Mais Hollande, en soi, il m'inspire pas grand-chose. Il a du potentiel, toutefois, je pense. Je vois deux scénarios possibles (je vais faire dans le binaire) : il explose en plein vol faute de cohérence ou de consistance, ou il surprend son monde lors des quelques meetings et réussit à créer une dynamique.

Impossible de trancher pour l'instant. Ses incessantes hésitations font craindre le pire, mais il a parfois des mots qui sonnent assez justes quand on ne s'y attend pas (je le pense assez fort en meeting).

 

Quant à Eva Joly et les Verts, je sais pas comment ils ont fait pour merder à ce point. Je les porte de moins en moins dans mon coeur, et je pense que c'est une tendance assez générale. Je pense qu'Eva Joly va les avoir, ses parrainages. Mais jamais elle ne fera plus de 5% dans les urnes. Enfin là, en l'état actuel des choses.

A contrario, une Marine Le Pen ou un Mélenchon ont du potentiel. C'est du moins mon impression, tout à fait subjective.

 

P.S : Fabius président :rox:

Il se fait basher sévèrement, quand même.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, vous avez vu cette histoire avec l'IGS?

 

Vous en pensez quoi? Cela a un vague parfum de scandale, mais je ne sais pas trop encore qu'en penser. Il y a des choses assez floues, et je n'ai fais que survoler la chose.

 

Par contre, un député socialiste (dont j'ai oublié le nom, pardonnez-moi) semble mettre directement en cause C. Guéant dans cette affaire. Attaque légitime, ou accusation infondée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai pas vraiment suivi l'histoire pour être honnête, mais chaque campagne présidentielle voit ressortir les boules puantes, j'imagine qu'on va beaucoup reparler de Karachi, de la fédération PS du nord...dans les prochaines mois.

 

Sinon j'ai lu qu'une enquête a été ouverte concernant les comptes de campagne de sarko en 2007, d'un point de vue purement juridique: une telle enquête respecte la constitution? Je pense au statut pénal du chef de l'Etat, il me parait évident que si des irrégularités apparaissent, cela touchera probablement sarkozy et remettra en cause son immunité durant sa présidence.

 

 

J-100! Bayrou monte, Hollande baisse, Sarko stagne, le Pen est en embuscade, tout peut arriver! (c'était aussi le slogan du nouveau melrose et c'est devenu un bide)

Modifié par Franz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai l'impression que Bayrou a sa chance historique cette année. En dépit de son Européisme zélé, j'aime beaucoup cet homme.

 

A droite, les rats quittent le navire et se préparent à la défaite. Si Sarkozy perd, d'une part il sera difficile pour lui de remonter et d'autre part les conséquences sur l'UMP seraient très importantes, pour ne pas dire explosives. Il suffit d'écouter Rachida Dati sur RTL ce matin pour avoir un aperçu de ce que sera la "guerre" avec Fillon à Paris.

 

Concernant l'affaire de l'GS, Guéant a porté plainte pour diffamation. Si ce qu'affirme lemonde est vrai, alors il s'agit vraiment d'un scandale, d'autant plus grave qu'il a lieu au coeur de "la police des polices" comme on dit. Sur l'immmunité de Sarkozy ; il la conservera jusqu'à la fin de son mandat -2012 ou 2017, 2012 je pense-, c'est aussi simple que cela. Après, je ne serais pas étonné d'apprendre des irrégularités dans ses comptes de campagne, mais c'est quelque chose à généraliser depuis 50 ans, ça ne concerne pas que Sarkozy.

 

Le Pen peut faire un score, d'ailleurs l'actualité lui donne raison chaque jour depuis quelques années déjà. Par contre il semblerait que Jean-Marie prenne de plus en plus la parole -Canal, ce soir chez Zemmour & Naulleau-, ce qui pourrait la pénaliser s'il est d'humeur taquine.

 

Enfin, en ce qui concerne Efa Choly... ça me désole, je préfère en rire... Cette femme ne connait rien à l'histoire de France, à ses moeurs, ses valeurs..

 

 

Ah aussi. Je n'y crois pas avec force, mais le pen n'est pas en bonne position pour obtenir ses 500 signatures, je trouve ça scandaleux.. Si tel est, ou sera, le cas, alors nous ne serons vraiment pas en réelle démocratie -l'autre grand exemple étant Lisbonne-. Je vois bien le futur président élu sans le pen face à lui donner des leçons de démocratie en Hongrie et en Afrique.

Modifié par Monsieur H

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense également que Bayrou pourrait créer la surprise, sa campagne est pour le moment efficace et il jouit d'un capital sympathie important. Son grand problème est son isolement politique cependant, mais clairement si la campagne d'Hollande continue à patiner comme elle le fait, il risque de lui voler des votes et de représenter une menace.

 

Quant aux le Pen, ils font le coup des 500 signatures depuis 1988, stratégie classique de victimisation du FN... C'est très très largement exagérer l'influence de l'UMP et du PS sur des élus locaux sans étiquette. Avec 36 000 communes, autant de maires et je ne sais combien de conseillers généraux, si elle a pas ses 500 signatures, ça montrera surtout la nullité absolue du staff du FN et leur absence totale d'ancrage local. Mais j'y crois pas une seconde, elle viendra déposer 505-510 signatures au Conseil D'Etat, devant moultes caméras...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai l'impression que Bayrou a sa chance historique cette année. En dépit de son Européisme zélé, j'aime beaucoup cet homme.

 

 

Malheureusement il est passé dans délire protectionniste depuis peu, quasi flippant.

 

http://www.20minutes.fr/presidentielle/851911-francois-bayrou-fustige-derive-europe

 

Le mec donneriat son cul pour trois points de plus dans les sondages. :pff:

 

 

Concernant l'affaire de l'GS, Guéant a porté plainte pour diffamation.

 

Contre Bruno Le Roux porte parole de Hollande pas contre les informations du monde.

 

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/12/scandale-de-l-igs-claude-gueant-veut-attaquer-bruno-le-roux-pour-diffamation_1629083_1471069.html

 

Ah aussi. Je n'y crois pas avec force, mais le pen n'est pas en bonne position pour obtenir ses 500 signatures, je trouve ça scandaleux.. Si tel est, ou sera, le cas, alors nous ne serons vraiment pas en réelle démocratie -l'autre grand exemple étant Lisbonne-. Je vois bien le futur président élu sans le pen face à lui donner des leçons de démocratie en Hongrie et en Afrique.

 

:baloo:

 

Les 500 signatures, le FN te les ressort à chaque présidentielle à chaque fois ça marche t'as toujours des pigeons pour marcher et crier au scandale. Ca fait 30 ans que le FN obtient ses signatures sans soucis faut arrêter. J'en peux plus de cette victimatisation constante et absurde du FN, je sais bien que c'est leur seul programme politique mais j'arrive pas à croire qu'il y a toujours autant de gens à rentrer dans les panneau.

 

Sinon cete campagne présidentielle est vraiment triste, pas de dbat, très peu d'idées neuves (wahou la suppression du quotient familial) c'est vraiment chiant.

 

Sarko va pouvoir se faire réelire tranquillement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus pathétique, c'est à Droite quand même. A Gauche, j'ai l'impression qu'ils essaient de planquer leurs "munitions" jusqu'au dernier moment (au risque de lasser les gens). A Droite, avec la "cellule riposte" (que je déteste, vous l'aurez compris :D ), on est que dans l'invective. Le pire étant qu'ils accusent très précisément le camp d'en face d'utiliser les procédés qu'ils utilisent eux-mêmes massivement. C'est l'hôpital qui se fout de la charité.

 

Hollande, on dit qu'il n'a pas de programme, mais il avance des mesures (quotient familial ou mariage gay. Bon, après je dis pas que ce sont des mesures miraculeuses :D ). D'ailleurs, sur le mariage gay, je comprends pas qu'on fasse un package mariage gay+adoption. Je suis contre le mariage, pour l'adoption. Il n'y a pas, à mon avis, de lien automatique faisant que si on accorde l'un, on doit accorder l'autre. Ce sont deux institutions distinctes, ayant leur dynamique propre.

 

Quant à l'UMP et Bayrou : j'espère sincèrement que la première va mourir en 2012. Et que le second va réussir à recréer une droite orléaniste, libérale (au sens noble du terme). L'UMP, qui se réclame d'un gaullisme ou d'un bonapartisme dénaturé, n'est qu'une coquille vide ; une machine à gagner. C'est bien gentil le gaullisme, mais à quoi bon croire à un chef fort qui oeuvre pour la grandeur de la France quand personne n'a la stature pour incarner un tel rôle? Je suis pour un gaullisme ponctuel ou conjoncturel (c'est-à-dire quand une personne peut se montrer digne de la fonction présidentielle). Pas pour un gaullisme systématique, qui devient l'instrument des ambitieux, qui voient dans le culte du chef un moyen très commode de gouverner (Sarkozy ou Copé, j'ai sincèrement du mal à les assimiler à De Gaulle).

 

L'éclatement de l'UMP est en cours. Les satellites se détachent (même le Nouveau Centre, c'est dire) ; les courants à droite se multiplient (les villepinistes, les chrétiens autour de Boutin, la Droite Populaire se structure...) ; les voix s'élèvent et la discipline lâche petit à petit (Dati en est un bon exemple, Boutin aussi, même Borloo a fait un petit tour en solitaire). Il me semble aussi que, en certains endroits, mieux vaut avoir une étiquette "Divers Droite" que "UMP". En cas de défaite, je vois très mal comment l'UMP va faire pour s'en sortir.

 

Je pense que d'ici février, les idées vont enfin commencer à être dévoilées. C'est du moins mon secret espoir :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En cas de défaite, je vois très mal comment l'UMP va faire pour s'en sortir.

 

Il est clair que si Sarkozy n'est pas réélu, l'ump traversera une crise existentielle, c'est presque naturel après une défaite. Pour autant je ne pense pas que le parti présidentiel éclatera dans cette hypothèse, ils auront une guerre des chefs, entre Copé Fillon et peut être d'autres, ils auront des défections, ça profitera peut être à Bayrou, mais cette droite Gaulliste sur le papier et au final assez attrape tout existe depuis la création du RPR en 1976 et ils sont à l'Elysée depuis 1995, je ne pense pas qu'ils prendront le risque de se diviser trop et ainsi de rester éloignés du pouvoir pendant longtemps au nom de luttes idéologiques. Et dans le fond ils sont nombreux à prévoir la défaite de sarko et à se positionner pour le contrôle de la droite dans cette hypothèse. Certains l'espèrent même peut être dans le fond, il vaut peut être mieux pour un Fillon ou un Copé devenir leader de l'opposition et prévoir la revanche en 2017 que d'être un 'collaborateur' d'un président qui en est à son deuxième mandat et qui se moquera peut être plus que jamais de sa côte de popularité.

 

En revanche pour le PS, qui n'a pas gagné d'élection présidentielle depuis 1988, cette élection me parait celle de la dernière chance. Franchement je ne pense pas que le parti pourrait survivre à une nouvelle défaite et à la probable victoire de la droite aux législatives suivantes. Les éléphants seraient irrémédiablement relégués au cimetière (logique pour des éléphants): Hollande parce qu'il aurait échoué, Aubry pour les mêmes raisons, DSK y est déjà, ... et la jeune génération, qui n'a aucune expérience ministérielle et ou ils se détestent tous cordialement s'entre-déchirerait. Et ensuite bon courage pour retourner aux affaires! il faudrait une combinaison de facteurs exceptionnels comme ceux qui ont permit à Blair de reconstruire sur les ruines du labour et de gagner en 97.

 

Pour le PS cette élection me parait vitale, plus que pour Bayrou par exemple qui pourra retenter le coup en 2017 si c'est encore perdu ce coup ci, il aura 65 ans c'est pas si vieux

Modifié par Franz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une élection crépusculaire.

 

J'ai parfois l'impression qu'on vit une sorte de tournant(et je parle pas que des présidentielles :D ).

 

Et j'adhère, si le PS perd cette élection qui, a priori, semblait imperdable (si Sarkozy gagne, je voudrais pas être F. Hollande...), j'ose pas imaginer la crise qui va suivre. Pire qu'en 2002.

 

Quant à Marine Le Pen, elle fait un bon score semble-t-il...j'imagine un Hollande/MLP au second tour. La crise pour l'UMP. Appelleraient-ils à voter Hollande? Je suis curieux. J'aimerais beaucoup voir ça.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je commence à en avoir assez d'entendre et de voir partout que Marine le pen n'a pas de programme, en partie économique. J'invite tout le monde à regarder cette vidéo qui résume tout, et qui permet en quelques minutes de se rendre compte que la question de l'euro se pose http://www.youtube.com/watch?v=hpVrMSsU_0s

 

Les différences gauche/droite étant beaucoup moins grandes qu'il y a une trentaine d'années, il faut cesser de raisonner en terme de bipartisme ; le bipartisme étant plutôt celui des pro et anti Européens, même si dire cela est légèrement exagéré je le concède. La question de l'euro, et de l'Europe, doit être posée, c'est une évidence, et j'en ai marre d'entendre des gens refuser de traiter de ces sujets, d'autant plus que tous ces politiques pour maastricht et pour le traité constitutionnel commencent à se rendre compte de l'utopie qu'était leur UE. J'entendais enfin un journaliste -FOG ou Zemmour je ne sais plus- dire il y a peu qu'à l'Elysée même on se posait de graves questions sur l'avenir de l'euro.

 

Je pense que 2012 sera décisive dans la vie politique. Tout d'abord, c'est la première fois qu'un président sortant d'un quinquenat se présente. Ensuite, il y a quatre favoris. En cas de victoire de Sarkozy, alors le PS sera à mon avis définitivement, ou plutôt officiellement, mort, et il y aura des purges à l'UMP. Si Hollande l'emporte, les conséquences seraient égales à celles d'une guerre pour la majorité actuelle seraient terribles, et l'UMP ne pourrait pas vraiment y survivre, à moins que Copé tienne le tout d'une main de fer, mais cela me semble bien difficile. Le cas d'une victoire, ou d'une défaite surmontable, de le pen serait bien sûr une première ; mais de toute façon, je pense que les faits lui donneront raison. Enfin, il reste Bayrou qui a, je me repète, sa chance historique en 2012 ; c'est la troisième fois, il bénéficie d'une popularité croissante, il est intègre, ses préoccupations sur la dette ont précédé celles des autres. Je doute qu'une quatrième candidature irait à terme.

Modifié par Monsieur H

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.