Aller au contenu
Flashy

Internet Libre

Messages recommandés

Une actualité brûlante, nous concernant tous (inutile de nier) vient de se produire.

 

Le FBI a attaqué Mega Upload sur le fondement de la législation anti-mafia.

 

 

M. Sarkozy a approuvé la fermeture ; j'ai ouïe-dire que le PS aussi.

La présidente d'Hadopi rêve de faire la même chose en France. Seul le FN et la Commission Européenne ont, pour le moment, dénoncé cet acte.

 

En réaction, Anonymous a attaqué divers sites gouvernementaux. Il semblerait aussi que, depuis quelques heures, des sites représentant les ayants droits soient aussi pris pour cible (par exemple le site de Warner Bros).

 

Dès lors, je m'interroge :

 

-le FBI a-t-il eu raison d'intervenir sur le principe? Quid des moyens employés?

-Quel avenir pour l'internet libre? Comment critiquer l'Inde ou d'autres pays filtrant internet en fonction de "l'intérêt national" quand des pays libéraux filtrent internet en fonction d'intérêts particuliers?

-Le problème vient-il d'internet ou vient-il du prix trop élevé des biens "culturels"? (je mets des guillemets parce que certains biens n'ont rien de culturel à mon sens. Colonel Reyel, si tu m'entends...)

 

Mega Upload, c'est quoi?

 

Un milliard d'utilisateurs en tout.

Cinquante millions d'utilisateurs par jour.

4% de l'internet.

C'est une solution de stockage peu chère. Du moins, semble-t-il, bien moins chère pour une entreprise que certaines autres solutions proposées par certaines firmes américaines (le "cloud". Mais n'étant pas spécialiste, je ne peux trancher la question.

 

Alors, vous en pensez quoi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans vouloir me lancer dans un débat sur la question (je n'ai pas une position tranchée sur la question), avant de présenter Megaupload comme une victime dans ce cas d'espèce (ce qui, voulu ou pas, ressort du premier message qui ne présente aucun élément à charge contre ce site et n'en liste que les bienfaits comme le fait que ce soit une solution de stockage peu chère), je vous invite à lire cet article sur Numerama qui fait le point sur le dossier du procureur au centre de l'affaire et qui évoque notamment certaines pratiques complètement hallucinantes de Megaupload qui aurait par exemple versé des sommes à ceux qui mettaient le plus de fichiers contrefaisants en ligne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas trouvé utile d'expliquer que Mega Upload permettait de télécharger des films sans avoir à les payer. Tout comme je n'ai pas trouvé utile d'expliquer que les affirmations de MU consistant à dire qu'ils n'y sont absolument pour rien tient plus de la ligne de défense que d'un réel argument.

 

Malgré tout cela, on peut se poser la question :

 

A-t-on un droit à la gratuité? A quel prix? Le problème vient-il du droit d'auteur ou d'une illusion des usagers du "tout-gratuit"?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans mon cas, si j'avais un abonnement Premium sur Megaupload c'est uniquement pour les séries, parce que je pouvais les voir en VOST, et surtout très rapidement après leur sortie aux USA.

A partir du moment où je consens à payer, si j'utilisais Megaupload c'est parce qu'il n'existe pas - à ma connaissance -, de plateforme comparable légale.

 

Je sais qu'aux USA ils commencent à avoir plein de sites équivalent légaux, mais en France l'offre est... quasi nulle.

Soit tu te fais entuber pour ne pas dire autre chose par canalplay, hyper cher.

Soit t'achètes les DVDs 6 mois après la sortie américaine.

Ou sinon tu regardes en replay sur M6 ou autre : déjà ça t'impose un rythme, en plus y'a peu de séries diffusées en France, et pour finir, toujours le même problème : 6 mois après les USA.

 

En gros, il me semble qu'une vraie solution serait de proposer une plateforme légale, avec un abo type MU Premium, peut être un peu plus cher soit, mais un truc pratique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sûr que non, nous n'avons pas de droit à la gratuité. Il faut bien rémunérer les gens qui produisent !

 

Selon moi, et je rejoins complètement Okeanoos au niveau des séries, le problème vient réellement de l'offre légale actuellement proposée.

 

-Déjà au niveau du prix : 1 euro 0,99 euro une chanson ? Et encore, maintenant, certaines sont même vendues à 1,29 euro... Alors que ça doit leur coûter quoi, même pas 5 centimes ?

Les gens en sont conscients, si on leur laisse le choix entre se faire entuber et ne pas se faire entuber ils n'hésitent pas longtemps.

Concernant les films, sur iTunes en tout cas je trouve que ça reste très cher. Quitte à payer cher je préfère acheter le dvd.

 

-Au niveau de la qualité : côté musique, ils ne sont plus capables de proposer autre chose que des daubes (désolée, je ne trouve pas d'autre mot).

Bon, certes, il y en a à qui ça plaît, mais quand même, je trouve que le niveau des musiques qui passent en boucle à la radio et sur les chaînes musicales n'est pas très élevé :(

En plus, avant les musiques étaient super bridées on ne pouvait rien faire avec, c'était tout juste si j'arrivais à les lire avec mon pc :D

 

-Au niveau de la praticité : Concernant les séries, je suis moi aussi une grande adepte du streaming (la fin d'alloshowtv m'attriste d'ailleurs beaucoup), déjà parce que ça permet de voir les séries en VO (même si les chaînes commencent à faire des progrès à ce niveau là), et surtout parce que je peux les regarder où je veux quand je veux et sans attendre deux ans après la diffusion aux Etats-Unis.

Désolée mais moi (comme nous tous, je pense) je ne suis pas tous les soirs chez moi dispo à attendre que telle chaîne veuille bien diffuser ma série préférée, soigneusement coupée par 2x5 = 10 minutes de publicité.

Le jour où une offre équivalente au streaming sera proposée légalement et à un prix raisonnable, je prends !

 

Ce qui m'énerve aussi, c'est qu'on n'arrête pas de nous rabâcher que télécharger, c'est le mal.

Pourtant, on atteint régulièrement des records d'entrées au cinéma : en 2011, on a battu des recors parait-il.

On dit aussi souvent que ceux qui téléchargent le plus sont ceux qui vont le plus au cinéma.

Je suis totalement d'accord avec ça.

Parmi les gens que je connais, ceux qui téléchargent le plus sont soit ceux qui vont tout le temps au cinéma, soit ceux qui n'ont pas les moyens d'y aller.

Ceux que je connais qui ne téléchargent pas sont ceux qui ne sont pas particulièrement intéressés par le cinéma en temps normal.

Moi-même, je vais régulièrement au cinéma et j'achète pas mal de dvd. Je vois aussi pas mal de films que je sais piratés, mais pour la grande majorité d'entre eux ce sont des films que je n'irais jamais voir au cinéma.

 

Canal + a lancé récemment Canalplay infinity : dix euros par mois pour regarder autant de films et de séries qu'on veut.

Ça commence à devenir intéressant, après, je ne sais pas si les films peuvent être visionnés en VO.

 

Donc le jour où ils proposeront une véritable offre légale, ça ira peut-être mieux.

 

 

Edit : je m'inquiète quand même de cette espèce de gué-guerre qui monte, entre nos gouvernements d'une part et les mouvements de hackers d'autre part.

Certes, les causes défendues par ces mouvements (je pense surtout à Anonymous, dont on entend beaucoup parler) peuvent paraître honorables, mais les moyens qu'ils emploient -ou qu'ils pourraient employer- n'emportent pas ma pleine adhésion. Des dérives sont tout à fait envisageables.

A côté de ça, j'ai vraiment l'impression que les gouvernements tentent de plus en plus de maîtriser cet outil qu'est internet et qui échappe totalement à leur contrôle, et je n'aime pas ça du tout.

Modifié par Strawberry Fields

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de me rendre compte d'un truc : la SOPA a été rejetée, non?

 

Pourtant, ils ont bien réussi à fermer MU.

 

Alors, pourquoi aurait-on besoin de nouvelles lois pour réguler le net?

 

Par ailleurs, je m'interroge surtout sur la proportionnalité de la mesure.

 

Je ne nie pas qu'il y a une atteinte au droit des auteurs, même si j'ai souvent du mal à considérer qu'une idée puisse être un bien et que j'ai parfois un doute quant à la pertinence des marges réalisées (me lancez pas sur la téléphonie mobile :D ) et à leur destination réelle.

 

Je me demande aussi si le système le plus juste est celui permettant le plus grand accès qui soit à la culture, ou le système permettant à une poignée d'happy few d'être richissime. Autrement dit, le système le plus juste est-il un système permettant un accès plus grand à la culture ou un système permettant à Madonna d'avoir 500 millions de dollars de patrimoine?

 

Là où je m'insurge, c'est sur la proportionnalité. Désolé de regarder par le petit bout de la lorgnette, mais ma soeur par exemple avait mis en place un système d'échange de cours sur MU. Hé bien là, c'est rapé.

 

Est-il normal que des innocents paient les pots cassés? De ne pas distinguer le bon grain et l'ivraie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, je ne crois pas que la SOPA ait déjà été rejetée, elle a seulement été "suspendue". Mais j'ai lu hier ou avant-hier que la Maison Blanche s'était désolidarisée des lois et que des sénateurs avaient changé d'avis et cessé de la soutenir.

 

Je suis d'accord avec toi sur Megaupload : apparemment plein de gens avaient des données personnelles et des fichiers pour l'école / le boulot dessus. Que va-t-il advenir de leurs fichiers ? Vont-ils pouvoir les récupérer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tant que le cinéma sera aussi cher pour une aussi piètre qualité, je n'aurais aucun scrupule à regarder des films volés dans le salon-ciné de mon copain (la grande télé hd et les enceintes, c'est plutôt cool pour passer une bonne soirée!)

 

Je regarde les prix là, au gaumontparnasse c'est "Tarif plein 10.90". Ils ont le culot de préciser que c'est "(HORS 3D)"! HAHA!

"Votre Ciné à prix malin : 1ère séance du Matin 6.10 € (HORS 3D)Tous les jours pour tous" > Prix malin, LOL! Et c'est tous les jours pour tous, vous comprenez chez gaumont on est généreux!

 

Et ce prix la pour quoi? Se faire péter les tympans devant une image pourrie, sur des sièges collants, des allées pleines de pop corn et des co***rds à côté qui se croient au resto ?

 

 

Ils nous demandent quoi au juste ? D'être soit capable de payer ces prix soit de devenir un mollusque qui n'a accès à la culture que via tf1 ? Personnellement en fin de mois c'est soit le fond du placard soit rien du tout. C'est simple si je vais au ciné ou si j'achète un cd, la fin de mois va arriver le 10.

 

Je suis pas particulièrement fan de ne pas payer pour quelque chose qui coûte de l'argent à produire, mais de quel autre choix je dispose ? C'est soit le piratage, soit tf1, soit la prostitution! Wouhou.

Vous me direz je suis étudiante, je suis un cas spécial. Oui, bien sur. Et ceux qui gagnent 1300euros par mois à plein temps, ils font comment ?

 

Et puis même quelqu'un qui est disposé à payer, il doit attendre combien de temps en France pour avoir accès à des séries us ? Le piratage, c'est aussi une raison pratique : accès dès le lendemain de la diffusion.

 

La seule culture accessible aux petits budgets aujourd'hui ce sont les livres. Les bibliothèques sont une merveille. Je ne crois pas que pour autant leur industrie soit morte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi n'aurait-on pas le droit à la gratuité? Ces gens là - acteurs, chanteurs...- ne gagnent pas assez bien leur vie? C'est un accès à la culture, si on veut que celle-ci se démocratise c'est une des solutions. Et puis, hormis le groupe d'acteurs Américains, j'adore nos artistes qui viennent parler de politique à la télé et chanter pour les resto du coeur, mais lorsqu'il s'agit d'argent, tout est différent...

 

Tu penses sérieusement qu'un modèle où quelque chose qui coûte à produire et qui est gratuit pour le consommateur est viable ?

Tu crois qu'elle est devenue riche comment Madona ? Grâce à MU ? :lol:

Je ne suis pas d'accord avec ça, il faut à mon sens que le consommateur paye quelque chose, ou sinon que ça soit subventionné (enfin avec le contexte économique actuel, il faudra repasser). Y'a bien un moment où la culture doit être financée, sinon il n'y aura plus de culture.

 

Après, reste à trouver le meilleur moyen...

Mais il est clair que je préfèrerais payer un abo mensuel qui aille aux artistes plutôt que dans les Benz de Kim Dotcom :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous mélangez quand même énormément de choses... Déjà, les caricatures sur le cinéma et les séries me paraissent inutiles, y a pas besoin de tomber dans la mauvaise foi (franchement d'où l'image est "dégueu" dans des salles de ciné où la résolution, qu'on soit en 35mm ou numérique, est bien supérieure à celle que tu peux avoir avec n'importe quel écran Full HD ?), les autres arguments sont bien assez nombreux.

 

Ensuite, certes l'accès à la culture est globalement cher. Il peut revenir à beaucoup moins cher que ce que vous avancez ici, toutefois (offres illimitées par exemple), mais quand bien même, ce n'est pas parce que quelque chose est cher que son obtention illégale est justifiée. Je ne porte pas de jugement de valeur sur le fait que vous téléchargiez, entendons nous, mais ayez au moins la décence de ne pas tenter de justifier ce téléchargement par "c'est trop cher". Je pourrais faire des analogies à la PYG, certaines sont pas complètement fausses, mais les oeuvres de l'esprit ne sont pas similaires à une baguette ou une voiture donc ce ne serait pas forcément le bienvenu, j'en suis conscient.

 

En revanche, là où vous avez raison, là où vous mettez le doigt sur un point très intéressant, c'est sur la question d'une nécessité de refonte du système de droit d'auteur. Plutôt que vos justifications pour le téléchargement illégal, c'est ce point là que j'aimerais voir développé si vous êtes motivés : quelles solutions vous proposeriez ? Quels mécanismes actuels du droit d'auteur vous paraissent infondés ? La durée du droit d'auteur (70 ans après la mort de l'auteur, je le rappelle au cas où) vous paraît-elle trop longue ? Pensez-vous que les oeuvres devraient tomber dans le domaine public plus tôt ? Pensez-vous que la gestion collective des droits d'auteur soit l'avenir du droit d'auteur ? Vous parlez d'une offre légale illimitée mensuelle par exemple, quelles seraient les modalités pratiques concrètes d'une telle offre ?

 

C'est des points vraiment intéressants, et je serais vraiment curieux de connaître votre avis sur tout ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi n'aurait-on pas le droit à la gratuité? Ces gens là - acteurs, chanteurs...- ne gagnent pas assez bien leur vie? C'est un accès à la culture, si on veut que celle-ci se démocratise c'est une des solutions. Et puis, hormis le groupe d'acteurs Américains, j'adore nos artistes qui viennent parler de politique à la télé et chanter pour les resto du coeur, mais lorsqu'il s'agit d'argent, tout est différent...

 

eb6.jpg

 

Et je plussoie Roman sur son dernier post !

Modifié par baloo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne comprends pas le parallèle fait par flashy entre liberté et délit. Si tu as fait des études de droit, tu sais que la liberté comprend nécessairement un principe et une exception. Par exemple, tu as le droit à l'expression, mais pas à l'insulte. Eh bien tu peux être libre, sans avoir le droit de télécharger illégalement. L'erreur c'est de dire que la liberté c'est l'illicéité. La liberté, c'est très précisément la licéité, avec en plus le droit d'être protégé de l'illicéité. C'est quand même assez étonnant de voir l'inverse suggéré par toi, qui t'illustre plutôt par ta maturité.

 

Moi je crois que nous sommes en train de revenir du modèle de la gratuité qui est assez vraisemblablement ce qui nous conduit vers la crise. Lorsqu'on cesse de valoriser effectivement ce qui a de la valeur et que l'on consomme, il y a nécessairement un déséquilibre économique. Parce que nous avons cessé de le payer dans les faits, nous avons cessé d'estimer ce qui avait de la valeur : l'éducation, le conseil, le divertissement, la culture, le savoir. Habitué que nous sommes à le recevoir sans rien débourser, nous sommes étonnés de revenir à sa vraie valeur.

 

Pourtant, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'un fric fou est dépensé en conneries diverses. Les mêmes personnes qui rechignent à dépenser le moindre sous pour un film sont prêts à claquer des sommes folles dans un jean à la mode. C'est la triste époque où seul ce qui apparaît et qui permet d'apparaître ne peut être valorisé. Cette artificialité se paie comptant.

 

Une dernière réflexion. Il n'y a pas de liberté sans responsabilité. Et pour ceux qui n'y entendent rien, vous comprendrez quand vous serez grands.

Modifié par Syrius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très égoïstement, la fermeture de MU est une catastrophe personnelle... Je ne regarde que des séries, en streaming, je ne les télécharge pas.

 

Pourquoi? Parce que je ne regarde jamais, mais jamais la télé : aujourd'hui, il y a quand même un gros paquet de merde qui passe à la télé, et même sans la regarder, ça me coûte 123 e de redevance parce que je n'ai pas osé cocher la case "pas de tv chez moi" alors que j'en ai une.

Payer 123 e pour des téléfilms à la con, des films entrecoupés de 2 voire 3 sessions de pub (ça fait la pause pipi me direz-vous) qu'on ne peut même pas avoir en VO, et des séries qui sont diffusées dans le désordre je dirais presque au mépris du mec qui s'est cassé le cul à développer une histoire, je dis NON.

 

Donc oui, je profitais au max des streams MV et de mon débrideur, parce que finalement, il n'y a pas ou peu d'alternative.

Tu rentres chez toi le soir après ta journée de boulot, il est tard, tu as raté le début du film, à part un bouquin, il ne reste pas grand chose.

 

Le pire, c'est que je serai prête à prendre un abonnement payant pour pouvoir regarder mes séries en masse!

 

Je pense aussi que les majors s'étranglent devant l'ampleur des bénéfices de MU, qui certes, ne provenaient pas (que) des stockages légaux, mais qui leur passent sous le nez!

 

Ces espèces d'imbéciles, au lieu de s'offusquer, feraient mieux d'évoluer avec le temps et les technologies! Surtout que la riposte ne va pas tarder à arriver.

 

Je suis tombée sur un article assez intéressant parlant de la mainmise des Sacem et consorts sur l'industrie artistique. Il faudrait que je le retrouve. http://www.framablog.org/index.php/post/2011/12/08/industrie-copyright-mensonge le voilà

 

En gros, depuis 1905, les majors ont tout tenté pour détruire chaque nouveauté technologique risquant de porter atteinte à leurs techniques déja établies.

 

A l'arrivée de la radio, du cinéma parlant (la rémunération des orchestres qui faisaient la musique du muet), de l'arrivée de la tv dans les foyers dans les années 40 (Argghh, les gens ne vont plus aller au cinoche!), l'arrivée des musiques enregistrées dans les boîtes dans les années 70 et la fameuse taxe Disco, de la volonté d'interdire le magnétoscope équipé de la touche "REC", de la K7 audio enregistrable, et enfin, des débuts du MP3.

 

Qu'il faille protéger le droit d'auteur, oui, c'est une évidence, les artistes ne bossent pas pour la gloire, ils font un travail qui, par conséquent, mérite salaire.

 

Mais qu'on veuille stopper toute avancée technologique tout simplement parce qu'ils n'y ont pas pensé en preum's ou même essayé d'attraper le train en marche, ça me dépasse.

 

Je parle bien évidemment des majors, de ceux qui se font de la thune en veux-tu en voilà, qui auraient les moyens de développer des plateformes LEGALES de téléchargement ou de streaming, payant ou non, ça me rend dingue.

Quand tu regardes des streamings sur M6 replay ou TF1, ils t'assomment de pubs. Ca leur rapporte forcément de l'argent! Toutes les chaînes américaines de divertissement rediffusent sur le net les épisodes : pourquoi ne pas développer ce système là en le globalisant?

 

Il y a deux semaines, je suis allée au cinoche, voir Shame. Pas forcément ma meilleure idée ce jour là, mais passons. Y avait marqué chef d'oeuvre sur l'affiche, mon ami voulait le voir, allons-y.

 

Je passe sur mon appréciation du film, ce n'est pas le sujet. Mais j'ai payé 10.80 euros la place, pour être dans une mini salle avec la clim bloquée sur la fonction "glagla".

 

Bah j'ai les boules! 11e pour un film dont tu sors en cherchant la corde pour te pendre, dans une salle de merde de surcroît, bah non, je l'aurais maté en streaming, j'aurais pu stopper le film et me regarder autre chose, et pas me sentir obligée de rester jusqu'à la fin pour honorer mes 11 euros. (bon, il n'était pas si mal, mais quand même).

 

Et pour mon budget loisirs, ça fait un film de moins que j'irais voir au cinoche : Oui il y a les cartes illimitées, mais il faut toujours aller dans la même franchise, et traverser Paris pour voir un film parce qu'il ne passe pas dans le ciné à côté de chez moi, bah parfois j'ai pas envie. Marre de devoir prendre un abonnement pour chaque truc pour payer moins cher, surtout quand tu vois qu'en achetant une carte 5 places, la place revient à 6e. Pourquoi ne pas faire direct le prix à 6e? Ils se rattrappent déjà bien sur le prix du Pop Corn! Pourquoi faire payer le même prix dans la salle top niveau que dans la salle merdique?

 

Ca devient mon expression favorite depuis mes déboires avec SFR et mes vaines négociations d'avoir une ristourne conséquente sur le 4S pour mes 12 ans de fidélité, mais j'en ai un peu ma claque de me faire tondre la laine sur le dos par toutes ces entreprises qui se font des couilles en or en t'asphyxiant chaque jour un peu plus...

 

Alors oui, certaines chaines comme M6 ont développé une plateforme permettant de voir les séries américaines en VOST quelques jours après la diffusion US. Mais à quel prix? à 4.99 l'épisode? sachant que j'en regarde en moyenne deux par jour, je n'ai plus qu'à regarder les merdes diffusées sur les chaînes de la tnt... J'exagère, parfois c'est bien, genre Total Wipeout.

 

Quand on y pense, les uploaders MU, et surtout megavideo, videobb, etc, en ce qui concerne les séries, je ne parle pas des films, ne font que mettre à dispo du monde entier ce qui est déjà diffusé "gratuitement" par les grandes chaînes US, mais que nous pauvres français, ne pouvons pas visionner de nos French IP address.

 

Les replay de M6, TF1, PLUZZ, et consorts, pareil! on peut les voir en France, mais pas de l'étranger.

 

Pourquoi ne pas globaliser ces services? Les épisodes sont rediffusés une semaine, et si tu veux le garder, le télécharger, tu payes! Tous ces services sont déjà payés et repayés par les pubs, les chaînes FR et US ont déjà des accords de diffusion. M6 passe déjà en replay des séries US : pourquoi ne peuvent ils ou ne veulent ils pas globaliser l'offre? Il y en aurait de l'argent à se faire, et une grosse partie du piratage n'aurait plus lieu d'être! Et surtout, ça leur permettrait de diffuser des nouveautés et ne pas nous rabâcher en permanence toujours les mêmes épisodes des Experts vus et revus tellement de fois qu'on ne les regarde même plus!

 

En ce qui concerne la musique et tout, je suis plus mitigée : certes, il m'arrive de télécharger des chansons mais si ça me plaît, j'aurais tendance à acheter l'album sur Itunes, ou faire un tour chez un pote avec ma clé usb...

 

Pour conclure, oui, il faut protéger le droit d'auteur, oui, il faut lutter contre le piratage, mais fermer une plateforme de je ne sais combien de millions d'utilisateurs dans le monde et d'entreprises qui là, en une journée, viennent de perdre toutes leurs archives ?

 

Sur le fond je suis assez d'accord mais pas sur la forme. On savait que les beaux jours de MU ne pouvaient pas durer mais là, ça fait mal quand même.

Modifié par Cynthia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une question bête : qui fixe le prix du billet en salle? Les majors, ou les exploitants de salle? Qui aménage la salle avec des fauteuils plus ou moins confortables, de la clim plus ou moins bien réglée? Les majors ou les exploitants de salle?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La solution serait à mon sens plutot une plateforme type Netflix, mais la législation française, en l'état, bloque une telle offre.

 

Si Maxime Saada, directeur de CanalSat, a beaucoup évoqué Netflix durant sa présentation, ce n'est pas un hasard : ce service de SVOD, confortablement installé aux Etats-Unis, est un modèle en la matière avec ses 25 millions d'abonnés. Mais si la promesse de CanalPlay Infinity est ambitieuse, certains points l'éloignent de Netflix, notamment au niveau du temps nécessaire pour voir arriver un film sur le service : celui-ci est fixé à 36 mois à partir de la sortie en salle du long-métrage, conformément à la chronologie des médias française. Une durée que le groupe assure être réduite dans le cas d'une série télévisée, sans pour autant donner de détails précis sur ce point.

 

En somme, il ne faut pas s'attendre à voir sur Infinity des films de moins de trois ans et ce pour des raisons purement légales : de fait, pour les films récents, la vidéo à la demande traditionnelle – idéalement, on s'en doute via CanalPlay – restera de rigueur pour en bénéficier en dématérialisé en même temps que leur sortie en DVD et Blu-ray. De fait, le groupe Canal+ voit plus son service de SVOD comme un « complément » à son service de VOD.

 

Difficile donc de tenir la comparaison avec Netflix, qui a bâti une bonne partie de son succès sur la mise à disposition de films récents sur son offre de SVOD. Une situation rendue possible par une législation bien plus souple aux Etats-Unis, permettant à Netflix de négocier directement avec les studios à ce sujet. Une situation aujourd'hui impossible en France.

 

La suite sur Clubic.com : CanalPlay Infinity : Canal+ dévoile son service de VOD par abonnement http://www.clubic.com/television-tv/video-et-streaming/vod/actualite-452462-canal-play-infinity-canal-service-vod-abonnement.html#ixzz1k5GzVvZc

Informatique et high tech

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A vrai dire, aucune idée.

 

Mais peu importe qui fixe le prix en salle, même si logiquement, j'ai envie de dire les exploitants, car ils doivent bien faire leur marge en fonction de ce qu'ils payent pour diffuser le film aux sociétés qui distribuent.

 

Comme ce sont les exploitants qui sont chargés de l'entretien des salles, et du réglage de la clim'.

 

Mais le problème n'est pas que là : sauf à avoir une carte illimitée, une place de ciné, c'est 10 euros en moyenne. Et à la rigueur, une fois de temps en temps, pour un bon film, dans une belle salle, c'est pas gênant.

 

Mais payer la même chose pour une salle d'à peine 10 rangées avec une espèce de mezzanine au dessus de ta tête qui gêne un peu la vision, avec en plus le son qui saute et les sous titres mal synchronisés voire quelques fois inexistants (entendu pas mal de non anglophones râler), et bien je trouve ça un peu scandaleux. Et je l'ai gentiment fait remarquer en sortant de la salle.

 

Alors oui c'est un exemple non représentatif du cinéma en salle en général, mais ça a été pour ma pomme, et ce n'est pas la première fois que j'ai un loupé sur un film au ciné.

 

Et pour moi, une soirée ciné + restau, c'est quand même un budget, je ne peux pas me permettre de faire ça toutes les semaines.

 

Donc ça m'énerve.

 

Mais encore une fois, je ne suis pas pour le téléchargement de films, en tout cas les films récents. Les vieux films déjà bien rentabilisés et diffusés à la télé, j'ai un peu moins de scrupules.

Une nouveauté, si je ne la vois pas au ciné, j'attends la VOD ou le DVD, et profite à fond des soldes fnac de janvier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pourquoi? Parce que je ne regarde jamais, mais jamais la télé : aujourd'hui, il y a quand même un gros paquet de merde qui passe à la télé, et même sans la regarder, ça me coûte 123 e de redevance parce que je n'ai pas osé cocher la case "pas de tv chez moi" alors que j'en ai une.

 

Je suis d'accord avec toi, la redevance TV me reste chaque année en travers de la gorge.

 

Le pire, c'est que je serai prête à prendre un abonnement payant pour pouvoir regarder mes séries en masse!

 

Mais développe un peu sur ce point ! Comment est-ce que tu imaginerais une telle plateforme ? Un modèle Netflix ?

 

En gros, depuis 1905, les majors ont tout tenté pour détruire chaque nouveauté technologique risquant de porter atteinte à leurs techniques déja établies.

 

C'est faux, ou au moins partiellement faux. Ce qui est vrai, c'est que les acteurs majeurs du marché de la culture ont toujours essayé de "contrôler" les nouveautés technologiques, on en pense ce qu'on veut mais quand ils constataient un manque à gagner énorme pour eux, on peut trouver ça assez logique non ? C'est pas tant les détruire, ce qu'ils cherchaient à faire, c'est d'être eux les moteurs du développement des nouvelles technologies. Avec internet, ça n'a pas marché, d'où la situation actuelle.

 

Je parle bien évidemment des majors, de ceux qui se font de la thune en veux-tu en voilà, qui auraient les moyens de développer des plateformes LEGALES de téléchargement ou de streaming, payant ou non, ça me rend dingue.

 

Mais d'où vient ce mythe que ça n'existe pas ? Je sais que pour les chaînes de télé, comme C+ ou TF1, il existe ce type de système. Je sais que Disney a développé sa plateforme légale en ligne de VOD et d'EST (electronic sell-through, où vous achetez définitivement un film sur votre disque dur), Disneytek et ABCtek (pour les séries ABC), sur Free. Beaucoup de studios ont également mis en place ces systèmes aux Etats-Unis parce que la VOD et l'EST en France ne semblent pas être des modèles économiques particulièrement viables, le consommateur français utilisant très peu l'offre légale existante. Mais ça viendra, Netflix notamment pense s'attaquer au marché français.

 

Par ailleurs, j'aimerais juste clarifier un point sur la mise en place soit disant facile des plateformes légales pour les majors : non, ce n'est pas si simple que ça. Mettre en place un système qui respecte l'image de marque d'une société, donc pas un site à l'arrache, avec les sécurités nécessaires pour le respect des droits d'auteur, ça requiert un investissement considérable (et, je le répète, le marché français n'est, ou n'était pas jusqu'à présent en tout cas, particulièrement intéressant de ce point de vue). Ca c'est pour l'aspect purement pratique. Ils peuvent le faire, mais ça demande des sous et du temps tout de même. D'autre part, il y a un problème juridique tout bête : pour les films récents, les contrats de droit d'auteur prévoient la plupart du temps la cession des droits de VOD, de SVOD et d'EST, vu que ces technologies sont entrées dans les moeurs. Toutefois, pour tout le back catalogue, tous les films produits avant l'apparition de ces nouveautés, ces droits n'étaient pas prévus. Pour en profiter, il faut donc toute une renégociation des contrats avec les artistes, processus long et lourd.

 

Donc non, il ne suffit pas aux majors de claquer des doigts pour qu'une plateforme légale voie le jour.

 

 

Il y a deux semaines, je suis allée au cinoche, voir Shame. Pas forcément ma meilleure idée ce jour là, mais passons. Y avait marqué chef d'oeuvre sur l'affiche, mon ami voulait le voir, allons-y.

 

Je passe sur mon appréciation du film, ce n'est pas le sujet. Mais j'ai payé 10.80 euros la place, pour être dans une mini salle avec la clim bloquée sur la fonction "glagla".

 

Comme le dit Syrius, là c'est l'exploitant qu'il faut que tu pointes du doigt, pas les majors.

 

Marre de devoir prendre un abonnement pour chaque truc pour payer moins cher, surtout quand tu vois qu'en achetant une carte 5 places, la place revient à 6e. Pourquoi ne pas faire direct le prix à 6e?

 

J'imagine que c'est une question rhétorique, mais au cas où : tout bêtement pour fidéliser le client. C'est une technique commerciale et économique tout ce qu'il y a de plus basique, ça fonctionne dans tous les secteurs, je vois pas pourquoi ça serait choquant dans le secteur de la culture.

 

Ca devient mon expression favorite depuis mes déboires avec SFR et mes vaines négociations d'avoir une ristourne conséquente sur le 4S pour mes 12 ans de fidélité, mais j'en ai un peu ma claque de me faire tondre la laine sur le dos par toutes ces entreprises qui se font des couilles en or en t'asphyxiant chaque jour un peu plus...

 

T'as pas l'impression d'exagérer un peu ?

 

Et pour rappel, je vous signale quand même que ces sociétés sont aussi, comme tant d'autres, des sociétés avec actionnaires auxquels ils doivent rendre des comptes. Se faire de l'argent, des couilles en or comme tu dis (regarde les chiffres d'affaires et les bénéfices des entreprises de la culture des dernières années, c'est pas des Cosette hein mais je crois qu'on est loin du portrait que tu dresses, mais bon), c'est leur but premier, et ça ne me choque pas.

 

Quand on y pense, les uploaders MU, et surtout megavideo, videobb, etc, en ce qui concerne les séries, je ne parle pas des films, ne font que mettre à dispo du monde entier ce qui est déjà diffusé "gratuitement" par les grandes chaînes US, mais que nous pauvres français, ne pouvons pas visionner de nos French IP address.

 

Ca n'est pas vrai non plus, il y a assez peu de chaînes "gratuites" aux Etats-Unis, et toutes les chaînes où sont diffusées les grosses séries (style HBO) sont des chaînes à abonnement.

 

Pourquoi ne pas globaliser ces services?

 

- Pour des questions de chronologie des médias (la France ne voudra jamais un système aussi ouvert, je peux te l'assurer)

- Pour des questions contractuelles toute bêtes, tous les contrats ne prévoient pas une cession des droits globale, et on se retrouverait donc avec le même problème que j'évoquais ci-dessus, à savoir une renégociation nécessaire des contrats, ou alors un système dichotomique où seulement certaines oeuvres seraient disponibles partout

- Parce que ce ne serait pas intéressant pour les éditeurs

- Parce que d'un pur point de vue de la technique, ça me paraît colossal à mettre en place (je crois que tu ne te rends vraiment pas compte des investissements nécessaires)

 

Pour conclure, oui, il faut protéger le droit d'auteur, oui, il faut lutter contre le piratage, mais fermer une plateforme de je ne sais combien de millions d'utilisateurs dans le monde et d'entreprises qui là, en une journée, viennent de perdre toutes leurs archives ?

 

Oui enfin je me permets de te signaler que des propositions pour "protéger le droit d'auteur", t'en as pas formulé des tonnes, c'est ça qui pourrait être intéressant !

 

Pour la fermeture de MegaUpload, elle me pose également un problème dans la mesure où effectivement aucune distinction n'a été faite entre le stockage fait de manière parfaitement légale et les produits contrefaisants. Enfin, j'imagine que c'est pas supprimé perpétuellement si ? Le site n'est pas simplement bloqué ?

Modifié par Roman

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec Okeanoos. Vraiment, on avait envie de prendre l'abonnement à CanalPlay Infinity, 9.99€, ça avait l'air sympa. Mais on a regardé les films qu'ils proposaient, et ce n'était pas ce qu'on attendait. Ce n'est donc pas le prix qui gêne, 9.99€ pour regarder ce qu'on veut, c'est assez cool. Mais c'est le fait que les films datent d'assez longtemps, donc du coup, ce sont des trucs qu'on a déjà vu pour la plupart. Pas cool donc. Et puis, on a regardé les séries proposées, et il n'y en a pas des masses (pour l'instant).

 

Bon après, c'est sur que pour 10€, je ne m'attends pas à des programmes géniaux qui comportent tous les derniers films sortis. Mais quand on se rend compte qu'avec CanalSat à la demande on a la même chose ou presque, je ne vois pas trop l'intérêt de CanalPlay Infinity.

 

Mais c'est une idée à creuser, ça se rapproche de la fameuse "licence globale" ? Ou pas du tout ? Ou je suis perdue ? :D

 

Personnellement, j'utilisais MU pour les séries principalement. Je me vois mal attendre 1 an pour connaître la suite de DH par exemple. Alors oui, il y a d'autres plateformes, mais vu que j'avais un compte premium, c'est RELOU. Quand tous les sites de partage seront fermés, je ferai quoi ? Je vais me cacher derrière un proxy, pour pouvoir regarder les séries rediffusées sur les sites américains... :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne développe pas sur la protection du droit d'auteur pour la simple et bonne raison que je n'y connais rien ou très peu, et ce malgré les cours à la fac.

 

Alors je sais que les droits d'auteurs sont gérés par des sociétés qui vont se charger de la diffusion et rémunération, mais j'avoue que je suis complètement profane sur la question.

 

Mais avec ce que j'en entends depuis des années, qu'avec le développement du piratage et surtout des supports médias, des avancées technologiques, la dématérialisation totale, ma seule conclusion est que le système de protection doit être entièrement refondu et pensé différemment.

 

Alors oui, ça prendrait un temps fou, mais s'ils veulent vraiment mettre un frein au piratage, il serait grand temps de songer à se renouveler et taper un grand coup! C'est bien beau de se retrancher derrière les textes, mais aller au delà et proposer autre chose, afin de garder le contrôle des oeuvres, quelles qu'elles soient, serait à mon sens, beaucoup plus bénéfique pour tout le monde.

 

Le piratage existera toujours et aura toujours une grosse longueur d'avance, il faudrait,dans mon monde Bisounours, développer une plateforme payante mais concurrentielle pour tous les aficionados comme moi de séries mais pas assez geek pour faire du téléchargement à outrance.

 

Une sorte de plateforme Megavideo légale, en consultation avec tous les acteurs du marché. Que tu puisses trouver ce que tu veux, avec un abonnement au trimestre ou à l'année, bref, ce que proposait MV mais dont les bénéfices iraient directement dans la poche des concernés. SI Kim le Moche a pu le faire, en rémunérant en plus les uploaders via la pub, je ne vois pas pourquoi ce système ne pourrait pas fonctionner de façon légale.

 

Ca ne me dérange pas de payer pour un service que je veux avoir. Mais payer ma redevance TV pour n'avoir que les chaînes de la TNT que je ne regarde pour ainsi dire jamais, ça me gonfle. Alors oui, j'imagine que redevance sert à payer les infrastructures, etc. mais pas que!

 

Je ne demande pas mieux que de payer pour avoir le service que je souhaite avoir! En l'occurence, l'accès aux saisons en cours des séries que je regarde le plus.

 

Je sais que certaines chaines comme ABC rediffusent en replay les séries : mais en France, on ne peut pas les voir, sauf à bidouiller son IP. Les chaînes sont privées et se rémunèrent via les abonnements quand il y en a.

 

On parle de l'exception de copie privée lorsqu'on enregistre un film pour soi et le voir : on a le droit de copier un cd que l'on achète tant que cela reste pour un usage privé, pourquoi ce système ne pourrait pas être étendu au streaming ou téléchargement ? Tu payes un abonnement pour un service, la télé : pourquoi ne pas faire un service permettant aux abonnés, moyennant un tarif préférentiel, le téléchargement légal des oeuvres diffusés sur la chaîne en question. Pour le moment, sauf erreur, tu n'as que la VOD.

Mais pour les films déjà diffusés et rediffusés et amortis depuis belle lurette? Ca leur couterait quoi concrètement que de permettre un téléchargement pour la modique somme de 2 ou 4 euros?

 

Pourquoi ne pas ouvrir ces services là?

 

Pour les films et la musique, c'est différent, je ne suis pas à l'aise avec l'idée de pirater un film qui vient de sortir au cinoche.

Ni pour la musique.

 

Mais tout bêtement : un film qui sort au cinéma ou un album, la diffusion est très rapidement mondiale et globale, tu y as très rapidement accès, et légalement.

 

Pour une série, il faut attendre un voire deux ans pour avoir la diffusion chez nous : et même la sortie DVD prend du temps.

 

Développer une plateforme dans ce genre prend du temps et coûte de l'argent. Mais il y aurait aussi beaucoup d'argent à se faire, ne serait-ce qu'avec la quasi majorité des gens qui regardaient en streaming sans télécharger, qui sont certainement la majorité des utilisateurs des plateformes MU/MV.

 

Je pense qu'ils gagneraient beaucoup de client en développant un service similaire et abordable, pour les gens qui ne veulent pas se prendre la tête avec le téléchargement, et en plus ils géreraient tout de A à Z.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très égoïstement, la fermeture de MU est une catastrophe personnelle... Je ne regarde que des séries, en streaming, je ne les télécharge pas.

 

Sans vouloir t'encourager, avec les torrents sur des séries us, tu risques rien en téléchargeant.

 

Et au delà de la justification du piratage, la question c'est surtout, comment fait-on quand on est étudiant ou au smic ? On se coupe tout accès à la culture pour respecter la loi...? Ca me plaît pas beaucoup de faire ça, je suis très honnête sur tout le reste (le genre d'idiote qui va revenir payer si on a oublié de lui demander les sous) mais de quel autre choix dispose t-on?

Bref ce que je veux dire, c'est que s'il y avait une solution intermédiaire, je pense que beaucoup seraient prêts à l'accepter, quitte à payer alors qu'en piratant on paye rien du tout. Juste un truc raisonnable quoi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah... désolé, mais oui, si t'es au SMIC ou étudiante, t'as un pouvoir d'achat ou un niveau de vie moindre, et y a certaines choses que tu peux pas te permettre. Certaines sorties au resto, certaines destinations pour tes vacances, la somme que tu peux mettre dans ton loyer...

 

Tu estimes que parce que ce sont des biens culturels, ça devrait échapper à cette logique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème, à mon sens lié à la politique un peu démago sur le sujet, c'est que les gens ont tendance à considérer qu'il y a un droit à la culture en quelque sorte.

 

Et pourtant, comme tu le soulignes Roman, ça a un prix, et si tu n'as pas les moyens, bah désolée, il faudra regarder DH sur M6 un an après les américains.

 

Mais en réalité peu de gens font ça, parce que l'illégalité en matière de téléchargements ne me semble pas mal vue.

Y'avait une campagne contre le téléchargement sur ce thème là. Tu voles une voiture, t'es un connard, tu télécharge une série illégalement, c'est normal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui. Je parle pas du cinéma qui est un luxe, mais des films et séries à regarder chez soi. Je trouve ça complètement fou que quelqu'un qui bosse à plein temps puisse pas se permettre ça.

 

T'es femme de ménage ? Bah t'as qu'à te contenter de france2, de toute façon tu payes pour donc les choses sont bien faites...

 

edit : je ne revendique pas la gratuité, mais un prix raisonnable. Merci de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dis! Tu dis que "ça à un prix" donc pour toi c'est comme "le feu ça brûle" ? C'est un prix fixé par une industrie, ce n'est pas "comme ça".

Modifié par Kamia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.