Aller au contenu
Pamina

Topic films - Plein les bobines

Messages recommandés

Tiens, un truc que j'ai oublié de souligner concernant J. Edgar et qui m'a vraiment agréablement surpris : la qualité des maquillages. Surtout celui de Di Caprio d'ailleurs, quand il est vieilli on a vraiment l'impression que c'est la gueule que Di Caprio pourrait avoir dans 30 ans, c'est assez impressionnant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici ce que j'en avais dit sur un autre forum :

 

 

:ptite_moi: tu vois un autre forum?

 

sinon je viens de voir Sherlock Holmes 2

 

sans être exceptionnel, c'est pas mal. Pour moi il y a deux atouts dans ce film: Robert Downey Jr, qui même si il joue Robert Downey Jr jouant le rôle de Sherlock Holmes reste un excellent acteur (je sais pas si c'est clair mais j'ai l'impression que depuis Ally McBeal en passant par zodiac et maintenant Sherlock, il a toujours la même manière vaguement dilettante de jouer, à la Johnny Depp/ Jack Sparrow)

 

Le deuxième atout c'est l'histoire de Sherlock Holmes lui même bien sur, tous les personnages y compris les personnages secondaires (Moriarty, le frère de Holmes, la femme de Watson) sont charismatiques, intéressants, mériteraient presque un film axé sur leurs propres aventures

 

Et c'est peut être ça le problème, si c'était pas sur Holmes, si c'était une histoire à priori un peu moins entrainante et propice à l'amusement, je sais pas si le film aurait été réussi. J'ai pas vraiment aimé la façon dont il est mis en scène, cette façon de chercher à faire des belles images (la scène au ralenti dans la forêt avec les copeaux de bois qui volent partout par exemple), et cette façon de montrer qu'Holmes anticipe les coups de l'adversaire comme un jour d'échec. Je trouve que cette mise en scène aurait été efficace si le reste du film était aussi sérieusement dirigé, mais Guy Ritchie n'est pas Christopher Nolan et c'est pas the dark knight. Je me demande si il aurait pu réussir à filmer un truc comme Bourne ultimatum par exemple, ou un pur thriller comme Zodiac, je suis pas sur.

 

Mais bon j'ai passé un bon moment quand même

trois étoiles ★★★

 

Roger Ebert est trop généreux en en donnant 3 et demi :ooh:

 

Ce soir je vais peut être voir J. Edgar

Modifié par Franz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas l'impression qu'on vende Take Shelter comme un chef d'oeuvre :mmh: Après de toutes manières je considère absolument pas le cinéma de manière sérieuse, je suis pas à la recherche d'un chef d'oeuvre ou quoi que ce soit, juste de passer un bon moment (après des fois je tombe sur un film comme Drive ... :luv: ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suffit de lire les critiques sur allocine!

 

Sinon pour Sherlock Holmes 2, je ne l'ai pas encore vu mais ça m'a l'air assez proche du 1 si je te suis bien Franz. Guy Ritchie a toujours été un tâcheron (un sous-tarantino british), la relative réussite du 1 était surtout due à la qualité de ses acteurs et aux réparties savoureuses entre Sherlock et Watson. C'était plus un film très bien produit (merci Joel Silver) que l'oeuvre de Ritchie.

Modifié par talking heads

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai pas vu le 1 je sentais pas du tout Robert Downey Jr en Sherlock, et j'avais tort. Mais la personne avec qui je suis allé voir le 2 m'a dit qu'il était plus réussi que le 1...

 

Mais c'est vrai que Ritchie pourrait être vu comme une sorte de sous-tarentino, c'est particulièrement vrai avec snatch (que je trouve bien mieux réalisé que sherlock holmes d'ailleurs)

Modifié par Franz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien d'accord avec roman sur J.Edgar.

 

J'ai été très déçu par la superficialité du propos, on esquisse à peine le portrait d'un homme qui, après 50 ans passé à la tête du FBI, pouvait faire fléchir n'importe quel président américain, pas un mot sur ses relations avec la mafia alors que c'est au coeur de son hostilité envers les Kennedy, Hoover étant lui même tenu par la mafia à cause de son homosexualité. Pas un propos sur l'assassinat de Kennedy (tout juste deux coups de fil), comment parler du chef du FBI de l'époque et glisser comme s'il s'agissait là d'un pauvre accident ?

 

Je reproche donc au film son coté "petit bout de la lorgnette", exclusivement centré sur la vie privée de Hoover (who was a body remover) alors que ce n'est franchement pas ça qui est intéressant dans le personnage.

 

Partant de là le film est bien fait quoique souffrant de longueurs (c'est normal à partir du moment où on choisit de se focaliser sur une banale histoire d'amour, toute homosexuelle soit elle) avec de très bons acteurs, un caractère bien dépeint et une prouesse de maquillage mais ça s'arrête là.

 

Sinon Roman pour la scène où il enfile la robe de sa mère, j'ai trouvé ça réussi car c'est une allusion au goût de Hoover pour le travestissement. Evidemment il y a fort à parier que la réalité devait être plus trash comme aurait pu la dépeindre un cinéaste comme Stone qui avait esquissé le personnage dans JFK et Nixon. C'est un peu le bilan du film, on nous livre un personnage aseptisé alors que, franchement, on ne me fera pas croire qu'on reste 50 ans à la tête du FBI en étant si "gentil" que l'est Dicaprio dans ce film.

Modifié par Flow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La scène de la robe est reprise d'un livre de Marc Dugain dont j'ai oublié le titre sur l'assassinat de Kennedy. Apparemment, il me semble avoir lu quelque part à l'époque que c'est la bonne, ou le médecin ou je ne sais pas qui, qui l'a surpris, et l'a évidemment raconté.

 

Pour ma part, j'ai été bien déçue. Le film manquait de rythme (même d'un rythme lent). Il était décousu, et terriblement plat ou du moins politiquement correct. On écorche vaguement Nixon, mais il n'y a pas eu une seule allusion aux rapports d'Hoover avec la mafia ou à sa conception très particulière de la morale et de la religion.

 

J'ai l'impression que Clint Eastwood s'est perdu en ne sachant pas choisir entre l'homme et sa carrière. Le ton du film est entre deux eaux. Sûrement un peu comme l'était le personnage, mais il en ressort beaucoup de rien, et un film destructuré.

 

Aussi : personne n'a été choqué de la différence de qualité du vieillissement d'Hoover et Tolson ? Autant pour Hoover c'était incroyable, autant Tolson, c'était vraiment presque ridicule.

Modifié par Ahmose

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le titre c'est "la malédiction d'Edgar", je ne me rappelais plus que cette scène figurait dans le livre. En allant voir le film je m'attendais à quelque chose plus dans le style du roman de Dugain qui m'avait passionné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Flow ! Pareil. Je crois que j'ai encore moins aimé le film parce que j'avais ce livre en tête. Tu avais vu la BD de Dugain ou pas à propos ? Elle était pas mal aussi.

 

La scène de la robe était peut-être dans la BD alors en fait... je vérifierai à l'occasion !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nominations aux Oscars :

 

Meilleur film :

 

The Artist de Michel Hazanavicius

The Descendants d' Alexander Payne

La Couleur des sentiments de Tate Taylor

Le stratège de Bennett Miller

Cheval de guerre de Steven Spielberg

The Tree of life de Terrence Malick

Minuit à Paris de Woody Allen

Extrêmement fort et incroyablement près de Stephen Daldry

Hugo Cabret de Martin Scorsese

 

Meilleur réalisateur

 

Michel Hazanavicius (The Artist)

Martin Scorsese (Hugo Cabret)

Alexander Payne (The descendants)

Woody Allen (Minuit à Paris)

Terrence Malick (The tree of life)

 

Meilleur acteur

 

Brad Pitt – Le stratège

Gary Oldman – La Taupe

George Clooney - The Descendants

Jean Dujardin - The Artist

Demian Bechir - A better life

 

Meilleure actrice

 

Meryl Streep – La Dame de Fer

Michelle Williams - My Week With Marilyn

Viola Davis – La Couleur des sentiments

Glenn Close - Albert Nobbs

Rooney Mara - Millenium

 

Meilleur second rôle masculin

 

Christopher Plummer - Beginners

Jonah Hill – Le Stratège

Kenneth Branagh - My Week With Marilyn

Nick Nolte - Warrior

Max Von Sidow - Extrêmement fort et incroyablement près

 

Meilleur second rôle féminin

 

Bérénice Bejo - The Artist

Jessica Chastain – La Couleur des sentiments

Melissa Mccarthy – Mes Meilleures amies

Octavia Spencer – La Couleur des sentiments

Janet McTeer- Albert Nobbs

 

Meilleur Scénario original

 

The Artist - Michel Hazanavicius

Mes Meilleures amis - Annie Mumolo, Kristen Wiig

Minuit à Paris - Woody Allen

Margin Call - JC Chandor

Une séparation - Asghar Farhadi

 

Meilleur Scénario adapté

 

The Descendants - Alexander Payne, Nat Faxon, Jim Rash

La Taupe - Bridget O'Connor, Peter Straughan

Hugo Cabret - John Logan

Le stratège - Steve Zaillant et Aaron Sorkin

Les marches du pouvoir - George Clooney et Grant Heslov

 

Meilleur film en langue étrangère

 

Bullhead de Michael R. Roskam (Belgique)

Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau (Canada)

Une Séparation d' Asghar Farhadi (Iran)

Footnote de Joseph Cedar (Israël)

 

Meilleur film d'animation

 

Rango de Gore Verbinski

Une vie de chat

Chico et Rita

Kung Fu Panda 2

Le chat potté

 

Meilleure technique cinématographique (note : c'est la photographie, il me semble)

 

Guillaume Schiffman - The Artist

Jeff Cronenweth - Millenium

Robert Richardson - Hugo Cabret

Emmanuel Lubezki - The Tree of Life

Janusz Kaminski - Cheval de Guerre

 

Meilleure direction artistique

 

The Artist

Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 2

Hugo Cabret

Cheval de Guerre

 

Meilleurs costumes

 

Anonymous

The Artist

Hugo Cabret

Jane Eyre

W.E

 

Meilleur documentaire

 

Hell and back again

If a tree falls

Paradise Lost 3 : purgatory

Pina

Undefeated

 

Meilleur court-métrage documentaire

 

The barber of Birmingham

God is the bigger Elvis

Incident in New Baghdad

Saving Face

The Tsunami and the Cherry Blossom

 

Meilleur court-métrage

 

Pentecost

Raju

The Shore

Time Freak

Tuba Atlantic

 

Meilleur montage

 

The Artist

The descendants

Millenium

Hugo Cabret

Le stratège

 

Meilleur maquillage

 

Albert Nobbs

Harry Potter et les Reliques de la Mort 2

La dame de fer

 

Meilleure musique originale

 

Ludovic Bource pour The Artist

John Williams pour Tintin et les secret de la Licorne

Howard Shore pour Hugo cabret

Alberto Iglesias pour La taupe

John Williams pour Cheval de Guerre

 

Meilleure chanson originale

 

Man or Muppet (Les Muppets)

Real in Rio (Rio)

 

Meilleur mixage

 

Millenium

Hugo Cabret

Le stratège

Transformers 3

Cheval de Guerre

 

Meilleur son

 

Drive

Millenium

Hugo Cabret

Transformers 3

Cheval de Guerre

 

Meilleurs effets spéciaux

 

Harry Potter 7 - partie 2

Hugo Cabret

Real Steel

La planète des singes origines

Transformers 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que c'est celui qui m'a fait le plus mal, même si ça ne m'a absolument pas surpris.

 

En revanche, quel triomphe pour The Artist !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est bien, après tout dépend de ce que tu entends par "si bien que ça" ?

 

Comme le dit Choupii, c'est vraiment un joli film, pas parfait (le début n'est pas exceptionnel, ça prend un peu de temps à se mettre en route), mais globalement très bien joué, la mise en scène est impeccable et toute la deuxième partie du film est magnifique. Je pense que ton état d'esprit au moment de le voir doit pas mal jouer : on l'avait vu quelques jours avant Noël, en s'attendant pas forcément à grand chose, et on a été très agréablement surpris. Après, c'est pas en mode "je m'attendais à une bouse donc comme c'était pas complètement nul j'ai trouvé ça bien", la 2e partie du film est vraiment excellente, et il y a beaucoup de petits "à-côtés" dans le film qui font plaisir à voir. Bref, ça vaut le coup de le voir.

 

EDIT : concernant Drive, faut quand même savoir qu'en général, les oscars (et les nominations) résultent d'un énorme lobbying (y a souvent un budget dédié uniquement à ça !) et que certains films sont simplement pas formatés pour cette cérémonie (en raison du réalisateur, du thème, plein de critères à la con). C'est pour ça qu'honnêtement, même si ça m'a déçu, ça m'a pas surpris une seconde qu'il ne soit pas plus cité dans les nominations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais, pour moi, ce n'est absolument pas surprenant.

 

En termes de qualité pure, y a pas photo, qu'il ne soit pas nommé dans les catégories de meilleure réalisation, photographie et acteur (même si ce dernier point, c'est très discutable, j'ai trouvé Gosling incroyable mais sa performance répond peu aux canons d'Hollywood et de l'Académie, et les 5 autres sont sûrement très bons) m'embête. Mais je m'y attendais (je m'attendais à vrai dire qu'il soit pas cité du tout.

 

Là où je suis sincèrement surpris, c'est que DiCaprio ne soit pas nommé pour l'oscar du meilleur acteur, parce que son rôle dans J. Edgar, pour moi, c'était vraiment la porte ouverte pour ça (je le disais dans mon message dans le post précédent d'ailleurs !), c'est assez chelou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on l'avait vu quelques jours avant Noël

 

Ouais voilà, je pensais que c'était plus un film assez commercial, bien ciblé sur la période, accompagné d'une présomption de qualité (Scorsese) et saupoudré d'un clin d'oeil/hommage à Georges Méliès.

 

Enfin cette liste me fait penser que j'ai pas mal de films en retard.

 

Il y a une chose que je ne comprends pas non plus (mis à part l'absence de Drive), c'est la présence de Minuit à Paris.

 

Il ne m'avait pas particulièrement marqué à l'époque, le scénario était plutôt bien trouvé (même si j'ai eu une vague impression de déjà-vu), mais j'ai trouvé ça terriblement répétitif. Et pour le coup, j'ai trouvé que Woody Allen se foutait un peu de la gueule du public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Minuit à Paris c'est effectivement du foutage de gueule aussi. Doivent être dans leur période frenchy à Hollywood.

 

Je reviens vite fait sur Hugo : certes le fait d'y avoir été juste avant Noël a joué, c'est clair, il n'en reste pas moins qu'il y a d'excellentes choses dans le film, le jeu des acteurs, une jolie musique, une réalisation vraiment impeccable, souvent impressionnante, et l'hommage à Méliès est vraiment très très réussi ! C'est pas juste un film commercial marketé pour Noël, c'est un bon film que je pourrai revoir au milieu de l'été sans souci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement intéressant ce diaporama, je suis pas forcément d'accord avec tout et ça m'a au contraire rappelé certains oublis (j'étais certain que La Cité de Dieu avait eu l'oscar du meilleur film étranger, j'sais pas pourquoi), mais c'est utile pour montrer qu'effectivement, les incohérences aux oscars datent pas d'hier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.