Aller au contenu
Pamina

Topic films - Plein les bobines

Messages recommandés

Ce qui est drôle avec la critique de Chronicart, c'est qu'ils descendent Nolan comme "réalisateur le plus surcoté d'Hollywood" ou je ne sais quoi (je l'ai lue ce matin), alors qu'ils en faisaient l'éloge après Inception et Dark Knight. Ca fait un an que Chronicart est à côté de la plaque grosso modo et essaie d'être dans le contrepied permanent (porter aux anges la dernière bouse Nicolas Cage-ienne par exemple), ils sont vraiment dans la posture. Et c'est vraiment dommage, parce qu'on ne sent plus la moindre franchise dans la plupart de leurs critiques, alors qu'il y a un moment, elles étaient vraiment agréables à lire.

 

Leur critique est très dure mais complètement fausse non plus. S'ils ont changé d'avis sur le sieur Nolan, c'est tout simplement parce que l'équipe de critiques ciné a changé, c'est tout. Je trouve pour ma part qu'ils sont toujours les meilleurs en ciné avec les cahiers, ce sont quand même les seuls ou presque à oser dire que De rouille et d'os c'est vraiment pas terrible et que Cosmopolis est un grand film. Rien que pour ça, je leur en suis reconnaissant. Après j'attendais beaucoup d'eux sur le Carax que toute la critique ciné estampillée intello encense, mais ils sont allés dans le même sens, avec certes moins d'enthousiasme.

 

EDIT : leur critique de Lawrence anyways est vraiment pas mal par exemple. Celle de Faust (un des meilleurs films de l'année) aussi.

Modifié par talking heads

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EDIT : Honnêtement j'ai trouvé la destruction de NY dans The Avengers bien plus impressionnante que le climax de TDKR. Nolan ne sait pas vraiment filmer les combats individuels, encore moins les scènes de guerre civile.

 

J'imagine que c'est une question de goûts ; j'ai beaucoup aimé la scène finale de The Avengers, assez dantesque, mais je ne suis pas fan des image de synthèse dans tous les sens, ni de l'ultra numérisation des gros blockbusters (et particulièrement des films de super héros). C'est pour ça que j'aime bien la démarche de Nolan qui est de filmer uniquement sur pellicule, de refuser la 3D et de faire un max de trucs en trucages et non en images de synthèse. Je trouve que ça se ressent à l'écran, mais j'imagine que ça dépend de chacun (ça me choque pas du tout qu'on me dise qu'on préfère la dernière scène des Avengers par exemple, elle était vraiment réussie).

 

Et absolument pas d'accord pour le fait de dire qu'il ne sait pas filmer les combats individuels : si ceux de Begins étaient ratés, il a depuis rectifié le tir (le combat individuel entre Joseph Gordon Levitt et les sbires du subconscient de Cillian Murphy dans Inception était génial par exemple) et là il a réussi son coup selon moi.

Le premier affrontement entre Bane et Batman dans les égouts, j'étais au bord de mon siège, j'ai trouvé ça incroyable au niveau de l'intensité, extrêmement bien filmé, aucune musique derrière, c'était nickel ; et j'ai adoré l'affrontement sur les marches du Palais de Justice, bon j'ai trouvé le combat entre Bane et Batman moins réussi que le premier, moins angoissant, mais très beau malgré tout, avec une bonne utilisation des décors naturels (très belle photographie avec cette neige qui tombe autour d'eux).

 

 

Leur critique est très dure mais complètement fausse non plus. S'ils ont changé d'avis sur le sieur Nolan, c'est tout simplement parce que l'équipe de critiques ciné a changé, c'est tout. Je trouve pour ma part qu'ils sont toujours les meilleurs en ciné avec les cahiers, ce sont quand même les seuls ou presque à oser dire que De rouille et d'os c'est vraiment pas terrible et que Cosmopolis est un grand film. Rien que pour ça, je leur en suis reconnaissant. Après j'attendais beaucoup d'eux sur le Carax que toute la critique ciné estampillée intello encense, mais ils sont allés dans le même sens, avec certes moins d'enthousiasme.

 

EDIT : leur critique de Lawrence anyways est vraiment pas mal par exemple.

 

J'essaie d'en lire un paquet, et bien sûr qu'il y en a de très bonnes (globalement, quel que soit mon avis, c'est des mecs qui s'y connaissent mille fois plus que moi), mais je persiste à penser qu'ils sont pour un paquet de films dans la posture pure et simple. J'ai cité les films de Nicolas Cage où de temps en temps ils s'extasient dessus, sans la moindre raison (et pourtant j'adore cet acteur hein, c'est simplement que certains de ses films, dernièrement...), et j'suis sûr qu'il y a d'autres exemples.

 

Ceci étant, je continue de lire leurs critiques parce qu'elles sont bien écrites et y a toujours quelque chose à en tirer. Et je suis persuadé que malgré le ton dur et la note basse, ils ont pas autant détesté ce Batman qu'ils aimeraient le faire croire (ou que le critique en l'occurrence essaie de le faire croire).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé au contraire que le premier combat entre Batman et Bane complètement raté : très plat, sans grande intensité (Bane est un mur du coup ça enlève de l'ampleur à la scène) et assez chiante. En même temps, à la décharge de Nolan, c'est assez compliqué de filmer un combat rapproché entre un bloc de muscles et un mec qui porte une armure avec une cape.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon moi j'ai rien compris à la critique de chronicart :D

 

Ce qui m'a gêné dans les combats avec Bane, c'est que Batman se bat comme un con, sans réfléchir, il fait le jeu de Bane en y allant frontalement comme un bourrin ! Il essaye bien 2 minutes de se la jouer subtile dans l'obscurité mais il n'utilise aucun gadget, aucune technique pour neutraliser plus efficacement son adversaire que taper comme un sourd dans un sac de béton (genre le combat contre les policiers à la fin de the dark knight, tous relié à un filin... ça c'était intelligent).

 

Pour le reste, j'ai beaucoup aimé, surtout la fin qui doit sûrement en avoir énervé plus d'un par son côté un peu kitch... mais moi ça me plait :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

J'ai trouvé au contraire que le premier combat entre Batman et Bane complètement raté : très plat, sans grande intensité (Bane est un mur du coup ça enlève de l'ampleur à la scène) et assez chiante. En même temps, à la décharge de Nolan, c'est assez compliqué de filmer un combat rapproché entre un bloc de muscles et un mec qui porte une armure avec une cape.

 

 

 

Comme quoi, la perception d'une même scène est ultra subjective. Moi dès que Batman s'est retrouvé "enfermé" dans la cage avec Bane après la trahison de Catwoman, j'ai vraiment senti la tension monter d'un cran (dans la salle je veux dire, je sentais vraiment que le public était ultra réceptif), et j'ai trouvé le combat énorme. Aussi parce que je trouve qu'il avait été bien amené : à partir du moment où Batman revient, on le sent vraiment dépassé par ce qui se passe, il est certain qu'il aura qu'à reprendre là où il avait laissé les choses 8 ans avant, mais il est juste plus dans le coup. Et Bane est ultra conscient de sa supériorité et passe ce combat à le toiser et à le chambrer, avec des répliques que j'ai bien aimées :

 

"Victory has defeated you"

 

"I am the league of shadows...And I have come here to fulfill Ras Al Ghul's destiny"

 

"Ahhh you think darkness is your ally... You merely adopted it. I was born in it. I was a man before I saw the light. And then, to me it was nothing more than REALITY!"

 

Et au-delà de sa place dans l'histoire, j'ai trouvé le côté esthétique du combat (chorégraphie, photographie) vraiment réussi, avec notamment un passage où l'eau ruisselle sur le costume de Batman qui est assez joli.

 

Bref, cette scène a vraiment fonctionné pour moi, si on l'aime pas du tout effectivement vu son importance au coeur du film, ça doit être un peu gênant.

 

Et j'ai également beaucoup aimé la fin du film, oui c'est un peu facile, et c'est pas la première fois que Nolan finit un film comme ça, mais cette succession de petits tableaux sur fond de grosse musique d'Hans Zimmer, c'est aussi ce que j'attendais, ça clôt bien la saga et ça me convient tout à fait. Alors j'aurais simplement préféré que lorsque Alfred est assis à sa table, plutôt que de voir Christian Bale et Anne Hathaway, on ne voie que Michael Caine lever la tête, sourire et hocher la tête, suggérer le truc finalement, mais ça m'a certainement pas gâché le film, ni même cette scène.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi la scène de combat dont vous parlez, je l'ai beaucoup aimée, comme Roman.

 

 

Fallait effectivement pas la voir comme un "vrai" combat, dans le sens où y a pas réellement d'affrontement tant c'est totalement déséquilibré. Batman a passé des années à défonder à peu près tout le monde au corps à corps, puis 9 ans sans rien foutre. Il se bat "comme un jeune homme" selon les termes de Bane parce qu'il a totalement oublié comment se battre contre un adversaire digne de lui. Il est impatient d'en découdre, et se prend une branlée. J'ai trouvé ça à la fois totalement logique (encore une fois, Batman n'est plus au sommet de son art, ça me choque pas qu'il réflechisse pas à une autre approche; cf. la course poursuite précédente où il y va un peu n'importe comment en embarquant tous les flics de Gotham derrière lui sans réfléchir), et très prenant. C'était pas un affrontement, plutôt une mise à mort, et en ce sens c'était vraiment parfait.

 

En revanche j'ai pas trouvé la fin fantastique, un peu convenue et facile, les tableaux successifs avec la petite musique c'est un grand classique ricain bazardé à toutes les sauces dans à peu près toutes les séries télés du moment d'ailleurs, et moi ça a un peu tendance à me gaver. Enfin l'enfant qui est en moi était quand même content que ça se termine bien :D

 

 

EDIT: Et je suis d'accord avec la critique de Chronicart sur au moins trois points: Anne Hataway est très bien, Marion Cotillard est naze, et la scène d'intro était très moyenne. Spectaculaire, mais un peu confuse, et surtout elle n'avait à peu près aucun sens. Y avait moyen d'aboutir au même résultat en se compliquant 40 fois moins la vie.

Modifié par Loserito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je suis assez d'accord avec Loserito. J'ai vu plusieurs incohérences (la bombe qui explose sans irradier personne, Batman qui revient tranquille dans Gotham...), et la review d'un odieux connard m'a montré 2-3 autres incohérences (mais lui est carrément dans une posture de mauvaise foi).

Mais dans l'ensemble j'ai vraiment aimé. Oui, c'est un blockbuster donc y'a des trucs classiques, mais visuellement ça pète (les scènes d'explosion sont vraiment superbes), et ce que je vois de partout c'est que tout le monde trouve que y'avait pas assez d'action...Ouais bof, j'ai bien aimé, j'ai trouvé que les scènes étaient bien distillées. Vraiment je le reverrais sans problème.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ah je pense que la scène de la mort de Marion Cotillard va devenir un classique du genre, j'ai pas vu un seul avis sur le film où on ne mentionnait pas "la pire mort de l'histoire du cinéma". :D C'est absolument grandiose.

 

Et sinon oui, Anne Hathaway excellente surprise. Mais pour ma part j'ai bien aimé la scène d'ouverture : oui y a certainement plus facile pour le faire évader (même si, en y réfléchissant, l'idée c'était de faire croire que Pavel était mort, or une simple fusillade ou un cas où l'avion ne se serait pas écrasé n'aurait pas permis de faire croire qu'un autre cadavre était le sien, avec la transfusion sanguine, fallait un "alibi" pour que le corps ne soit pas reconnaissable et qu'il ne soit identifiable que par des tests sanguins), mais de toute façon c'est pas la démarche de Nolan qui est de débuter le film par une scène qui en met plein les yeux et qui soit techniquement bien foutue. Pour moi, ça a fonctionné.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais je veux dire

tu peux faire croire à un crash aérien sans avoir à dépioter l'avion bout par bout, avec d'abord les ailes qui s'arrachent, puis un tiers de l'avion en lui même etc.. D'ailleurs j'aimerais bien savoir en quoi les mecs ont pu trouver ça normal que les ailes se retrouvent à des dizaines de kilomètres du reste de l'avion, genre il a continué à planer tranquillement avant de s'écraser. Doit y avoir des balles partout dans la carlingue, des morts par balle dans tous les sens, quitte à faire tout ça bah tu pouvais juste les abattre, faire le petit échange, et faire pointer l'avion vers le sol pour qu'il s'écrase. Non pas que je sois TOTALEMENT à la recherche de réalisme, surtout dans ce genre de films, mais là c'était juste n'importe quoi comme scène je trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Roman, tu fais référence aux dialogues du film, ceux-ci m'ont beaucoup gêné. Soit ce sont de longues tirades très explicatives (chez Nolan on met tout à plat pour que tout le monde comprenne tout, c'est vraiment un cinéaste de l'illustration) soit on a le droit à des phrases pontifiantes, des punch lines grandiloquentes comme celles que tu as citées. Ca nuit vraiment au film en faisant peser un esprit de sérieux qui tourne au pensum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le sérieux du film, reproché ici et là à Nolan (notamment par toi), j'ai juste envie de citer un des commentateurs sous l'article de Chronicart justement, qui reflète ma pensée :

 

"Et encore et toujours cette dénonciation du « sérieux pontifiant » comme s’il fallait parler des choses avec un éternel second degré, avec légèreté, comme si un art aussi accompli que le cinéma (ah mais non, il est mort nous dit Carax en faisant parler des limousines) ne pouvait s’emparer de vrais sujets avec gravité."

 

(je ne saisis pas le passage sur Carax, j'imagine que c'est en référence à Holy Motors, mais pour le reste, je suis d'accord)

 

Moi en tout cas le sérieux du film m'a pas gêné, si j'ai envie d'un film de superhéros léger, bah la franchise Marvel fait très bien ça. Pour moi Batman est un personnage sombre, le superhéros que je trouve le plus intéressant, et je suis très très content que ça soit pas traité avec le même ton qu'un Ironman.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème des Batman de Nolan n'est pas leur absence de second degré, les Spider man ne sont pas des films ricaneurs comme peuvent l'être Iron man ou the avengers, mais de prendre trop au sérieux le genre. Il faut une juste distance entre le sérieux plombant et le second degré geek-ricaneur que TDKR n'atteint jamais. Les films de Nolan, en particulier les Batman, sont beaucoup trop littéraux : les enjeux des films sont pris au pied de la lettre et le film se transforme parfois en dissertation de science politique, (c'était flagrant dans le précédent Batman). Le problème, c'est qu'il s'agit quand même de films de super héros et ce genre de films (ni aucun film d'ailleurs mais c'est d'autant plus vrai pour ces films là)n'ont pas pour vocation d'être des pensums sur la liberté, le pouvoir, la démocratie etc...

A trop prendre au sérieux les délires du personnage de Batman, le film perd toute la puissance métaphorique du genre et devient politiquement très douteux. Les spider man de Raimi ne tombent pas dans ce piège, ils ne prennent jamais au sérieux l'hypothèse d'un citoyen lambda qui masqué sauve la veuve et l'orphelin. Les pouvoirs de Spider man peuvent être ainsi autre chose que le moyen de "nettoyer" une ville corrompue mais être la métaphore du passage à l'âge adulte ou du sexe (Spider man 1 peut en effet se lire comme pure métaphore sexuelle). Les dark knight se privent de cette possibilité car dans ces films on opte pour un prétendu réalisme et on aborde de front des problèmes politiques et moraux. Autrement dit, Batman doit être pris au sérieux. Là où ça coince c'est qu'un mec qui se déguise en chauve-souris la nuit pour traquer des malfrats à la police est objectivement un malade mental. Pas dans les films de Nolan. Bruce Wayne n'est pas quelqu'un de dérangé, d'illégitime, il nous est au contraire comme le dernier rempart de la ville contre la corruption et la destruction : on est toujours de son côté. Là où ça devient politiquement vraiment limite, c'est qu'en plus les films de Nolan envisagent l'hypothèse d'un vigilante ou d'un fasciste qui voudrait nettoyer la ville : c'est le sujet de Batman begins et du dernier. Qu'est-ce qui différencie les ra's al ghul de Batman? La légitimité de leur action? Leur but? Non, leurs moyens. L'un est radical, l'autre ne l'est pas, c'est tout. Dans les deux cas, on intervient au nom des autres, pour faire le ménage selon son propre jugement tout en précisant que n'importe qui pourrait/devrait le faire (c'est Batman qui le dit), ce qui rend le propos encore plus troublant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un vrai problème le fait que Batman soit un vigilante et que ses méthodes soient discutables ?

 

Je veux dire, c'est ce que beaucoup de critiques avaient reproché à Sin City, le côté "moralité douteuse du film". Des héros avec des mentalités douteuses, y en a des tas, et moi ça me dérange pas. Le fait que j'apprécie la complexité du personnage ne veut pas dire que j'ai envie qu'il y ait un justicier masqué dans ma bonne ville de Villejuif, ou que je trouve que transgresser les règles (présentées comme pouvant être des entraves dans le film) soit forcément une bonne chose. Franchement j'en ai rien à foutre que le film soit politiquement limite, au contraire. Quand Jack Bauer torture un terroriste, je prends pas ça pour une ôde au patriot act (que ça en soit une ou pas, d'ailleurs).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Contrairement à Sin City, qui n'est qu'un pur film de genre et qui ne tient aucun discours, TDKR se veut un film intelligent, en prise avec l'actualité, réaliste.

Nolan veut qu'on prenne ça au sérieux donc on peut difficilement fermer les yeux sur la morale du film. Evidemment, on peut s'en moquer et ne pas chercher midi à 14h, mais TDKR est un quasi phénomène de société donc je trouve ça intéressant de regarder ce qu'il y a derrière. Et puis moi pour le coup ça me dérange franchement, tout comme la vision de Paris de Jeunet me dérangeait dans Amélie poulain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais justement n'est ce pas un point intéressant du film?

 

Gotham est une ville corrompue jusqu'à la moelle, les menaces sont gigantesques, je trouve qu'un des points intéressants de ce film est qu'il montre que dans une situation de ce type, les extrémistes surgissent, tant du côté des 'méchants' que des 'bons'.

 

Après tout et si on prend le truc au premier degré, Bane n'a pas totalement tort

 

 

un débat qui a eu lieu dans la presse américaine portait sur le fait que batman représentait les 1% la scène dans la bourse est de ce point de vue très intéressante

 

 

et à l'inverse batman a aussi des aspects quasi fascisants. Et j'utilise les termes quasi, et fascisant et pas fasciste car je connais le sens des mots, mais on parle tout de même d'un individu qui, du fait de son influence de son pouvoir économique et de ses connections avec les puissants arrive à légitimer une violence qui sort totalement du cadre d'un Etat de droit.

 

TDKR est un film post 9/11 et en plein coeur d'une crise, il reflète son époque à mon sens, celle d'un occident qui doute, qui a peur, et qui accepte des méthodes radicales pour enrayer le 'mal', il est peut être immoral dans un sens mais notre époque ne l'est elle pas également?

 

j'ai trouvé ce point du film remarquable. Ce n'est pas un film moralisateur, il décrit, et exagère les situations, je ne trouve pas qu'il cherche à mettre en avant des arguments. Ce n'est pas un film de héros, personnellement le seul personnage pour lequel j'ai éprouvé de l'empathie, c'était Alfred

 

 

remarquablement joué par Michael Caine d'ailleurs, et c'est pour cette raison que contrairement à certains sur ce topic, j'ai apprécié le final

 

Modifié par Franz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La légitimité du Batman et son extrémisme, c'est de toute façon une des problématiques principales de batman depuis des années (même dans la série animée des années 90, où les méchants font son procès dans un épisode l'accusant d'être l'origine de la corruption de Gotham en même temps que de la combattre, alors qu'elle est quand même destinée à des enfants).

 

La question de savoir jusqu'où le Batman doit aller dans la violence avant de devenir lui-même ce qu'il combat est très souvent abordée dans les comics aussi (si vous ne voulez pas en lire, je conseil cependant le long métrage animé Under the Red hood qui est l'adaptation d'un comic et qui est l'animé sur batman le plus réussi de ces dernières années).

 

 

Enfin bref, moi j'ai adoré ce film.

 

 

J'ai beaucoup aimé la relation de Bane avec le Batman. L'intrigue suit son cours de façon très fluide et originale, même s'il n'y a jamais de grosses surprises quand on connait un minimum l'univers de batman. Le film lie les thèmes de 3 de mes comics préférés de façon tout à fait cohérente avec une histoire originale et non dans la redite, et c'est exactement ce que j'en attendais

 

La version "réaliste" de Bane m'a beaucoup plu et l'idée de lier tout ça avec la ligue des assassins m'a paru très bonne. De plus, cela a permis de boucler la boucle avec Batman begins et de former un ensemble très cohérent ce qui est pour moi la force principale de cette trilogie et qui permet de redonner de la valeur au premier volet qui individuellement est quand même assez en dessous des deux autres.

 

Sinon, sur les "incohérences" que beaucoup pointent du doigt (pas spécialement ici, mais beaucoup ailleurs), j'ai vraiment pas été choqué, cela reste un film de super héros. Batman est un super héros, c'est même le meilleur d'entre tous (mais c'est un autre débat), heureusement qu'il récupère en quelques mois d'un dos pété et rejoint Gotham sans histoires.

 

J'ai beaucoup aimé aussi l'idée de passer le relais à un nouveau batman afin de boucler vraiment la boucle sans empêcher une continuité avec des films à venir et peut être un crossover avec le prochain superman (produit par Nolan donc, et réalisé par Snyder) dont le trailer laisse présager du très bon. J'espère donc que tout ceci pourra aboutir (enfin) sur un Justice league of america (cependant le green lanterne de l'année dernière ne colle pas vraiment à l'ambiance, mais ça doit être rattrapable, à l'image d'hulk qui a été intégré dans les avengers alors que le premier film était très moyen).

 

Et j'ai beaucoup aimé la fin aussi, ça m'a pas mal émotionné.

 

J'ai cependant regretté que catwoman devienne un allié du Batman aussi rapidement et qu'il n'y ait pas mieux que l'épouvantail pour présider le tribunal de gotham.

 

La scène de la première confrontation avec Bane était parfaite, exactement ce qu'il fallait, rapide, sans pitié, mais j'aurais apprécié que cela insiste plus sur le moment où Bane casse le dos du Batman, c'est vraiment un moment d'anthologie dans le comic, et ça aurait pu l'être d'avantage dans le film aussi.

 

 

Je me serais bien tapé 1/2 heure de film de plus dans la gueule de plus.

 

Et puis la BO était vraiment top, on en a pas beaucoup parlé ici jusque là. Mais j'ai vraiment apprécié le thème du "rise" avec les espèces de chants tribaux ainsi que le thème principal.

Modifié par gotier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais justement n'est ce pas un point intéressant du film?

 

Gotham est une ville corrompue jusqu'à la moelle, les menaces sont gigantesques, je trouve qu'un des points intéressants de ce film est qu'il montre que dans une situation de ce type, les extrémistes surgissent, tant du côté des 'méchants' que des 'bons'.

 

Après tout et si on prend le truc au premier degré, Bane n'a pas totalement tort

 

 

un débat qui a eu lieu dans la presse américaine portait sur le fait que batman représentait les 1% la scène dans la bourse est de ce point de vue très intéressante

 

 

et à l'inverse batman a aussi des aspects quasi fascisants. Et j'utilise les termes quasi, et fascisant et pas fasciste car je connais le sens des mots, mais on parle tout de même d'un individu qui, du fait de son influence de son pouvoir économique et de ses connections avec les puissants arrive à légitimer une violence qui sort totalement du cadre d'un Etat de droit.

 

TDKR est un film post 9/11 et en plein coeur d'une crise, il reflète son époque à mon sens, celle d'un occident qui doute, qui a peur, et qui accepte des méthodes radicales pour enrayer le 'mal', il est peut être immoral dans un sens mais notre époque ne l'est elle pas également?

 

j'ai trouvé ce point du film remarquable. Ce n'est pas un film moralisateur, il décrit, et exagère les situations, je ne trouve pas qu'il cherche à mettre en avant des arguments. Ce n'est pas un film de héros, personnellement le seul personnage pour lequel j'ai éprouvé de l'empathie, c'était Alfred

 

 

remarquablement joué par Michael Caine d'ailleurs, et c'est pour cette raison que contrairement à certains sur ce topic, j'ai apprécié le final

 

 

Batman est fascisant mais le film est toujours derrière lui, il ne met jamais en doute la légitimité de son combat, c'est justement ce qui me pose problème. Objectivement Batman est un psychopathe et pourtant on le présente comme un sauveur, il n 'y a aucune ambiguïté à son sujet.

J'ai lu les articles sur le soi-disant discours anti occupy wall street, franchement c'est de la blague. Le film "aborde" ce sujet de manière totalement opportuniste, il n'a rien à dire dessus, c'est purement artificiel, uniquement pour dire "wow TDKR est ancré dans la réalité".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas d'accord sur le fait qu'on le présente uniquement comme un sauveur, j'ai plutôt l'impression que c'est assez contrasté (même si la conclusion est qu'il est célébré par la ville de Gotham effectivement, je parle de tout ce qui précède, où il n'est pas uniquement vu comme un "chevalier blanc" justement, lui-même doutant de son rôle et se rendant compte dans TDK que pour vraiment faire régner la paix à Gotham, il n'était pas l'homme de la situation, mais qu'il fallait quelqu'un capable de naviguer dans le respect des lois et d'être un véritable modèle - Harvey Dent).

 

La légitimité du Batman et son extrémisme, c'est de toute façon une des problématiques principales de batman depuis des années (même dans la série animée des années 90, où les méchants font son procès dans un épisode l'accusant d'être l'origine de la corruption de Gotham en même temps que de la combattre, alors qu'elle est quand même destinée à des enfants).

 

La question de savoir jusqu'où le Batman doit aller dans la violence avant de devenir lui-même ce qu'il combat est très souvent abordée dans les comics aussi (si vous ne voulez pas en lire, je conseil cependant le long métrage animé Under the Red hood qui est l'adaptation d'un comic et qui est l'animé sur batman le plus réussi de ces dernières années).

 

 

Enfin bref, moi j'ai adoré ce film.

 

 

J'ai beaucoup aimé la relation de Bane avec le Batman. L'intrigue suit son cours de façon très fluide et originale, même s'il n'y a jamais de grosses surprises quand on connait un minimum l'univers de batman. Le film lie les thèmes de 3 de mes comics préférés de façon tout à fait cohérente avec une histoire originale et non dans la redite, et c'est exactement ce que j'en attendais

 

La version "réaliste" de Bane m'a beaucoup plu et l'idée de lier tout ça avec la ligue des assassins m'a paru très bonne. De plus, cela a permis de boucler la boucle avec Batman begins et de former un ensemble très cohérent ce qui est pour moi la force principale de cette trilogie et qui permet de redonner de la valeur au premier volet qui individuellement est quand même assez en dessous des deux autres.

 

Sinon, sur les "incohérences" que beaucoup pointent du doigt (pas spécialement ici, mais beaucoup ailleurs), j'ai vraiment pas été choqué, cela reste un film de super héros. Batman est un super héros, c'est même le meilleur d'entre tous (mais c'est un autre débat), heureusement qu'il récupère en quelques mois d'un dos pété et rejoint Gotham sans histoires.

 

J'ai beaucoup aimé aussi l'idée de passer le relais à un nouveau batman afin de boucler vraiment la boucle sans empêcher une continuité avec des films à venir et peut être un crossover avec le prochain superman (produit par Nolan donc, et réalisé par Snyder) dont le trailer laisse présager du très bon. J'espère donc que tout ceci pourra aboutir (enfin) sur un Justice league of america (cependant le green lanterne de l'année dernière ne colle pas vraiment à l'ambiance, mais ça doit être rattrapable, à l'image d'hulk qui a été intégré dans les avengers alors que le premier film était très moyen).

 

Et j'ai beaucoup aimé la fin aussi, ça m'a pas mal émotionné.

 

J'ai cependant regretté que catwoman devienne un allié du Batman aussi rapidement et qu'il n'y ait pas mieux que l'épouvantail pour présider le tribunal de gotham.

 

La scène de la première confrontation avec Bane était parfaite, exactement ce qu'il fallait, rapide, sans pitié, mais j'aurais apprécié que cela insiste plus sur le moment où Bane casse le dos du Batman, c'est vraiment un moment d'anthologie dans le comic, et ça aurait pu l'être d'avantage dans le film aussi.

 

 

Je me serais bien tapé 1/2 heure de film de plus dans la gueule de plus.

 

Et puis la BO était vraiment top, on en a pas beaucoup parlé ici jusque là. Mais j'ai vraiment apprécié le thème du "rise" avec les espèces de chants tribaux ainsi que le thème principal.

 

Je réponds en vrac à plusieurs points de ton post (j'ai essayé de faire une réponse en citant la partie idoine de ton message, mais les balises déconnent).

 

 

J'ai également trouvé la narration très fluide et le traitement de la relation Bane/Batman vraiment réussi.

 

Je ne suis pas complètement d'accord pour Begins. Enfin je suis d'accord pour dire que c'est le moins bon des 3, mais je trouve qu'il ne mérite pas les critiques qu'il reçoit de la part de pas mal de monde pour plusieurs raisons. L'ayant revu récemment, je continue de trouver que c'est un bon film, pâtissant surtout de l'inexpertise de Nolan à l'époque pour ce qui est de filmer les scènes d'action (et surtout de combat).

 

Ce n'est pas un débat, bien sûr que c'est le meilleur d'entre tous ! :D Et idem, les incohérences m'ont absolument pas gêné pendant que je matais le film, et même quand on m'en parle a posteriori ce n'est vraiment pas quelque chose qui ternit le souvenir que j'ai du film.

 

En revanche pas d'accord sur le point concernant Man of Steel, je crains le pire pour le Superman de Snyder. J'espère me tromper, mais je ne suis pas certain que Superman soit un superhéros qui puisse de nos jours faire l'objet d'une bonne adaptation ciné.

 

Sur la Justice League of America : je ne sais pas comment ils compteraient goupiller tout ça, Nolan ayant annoncé que SON Batman ne serait pas dans une adaptation de la Justice League. En inclueront-ils un autre ? Le laisseront-ils en dehors de tout ça ? (Mais Nacho me disait que ça paraissait compliqué vu le rôle qu'a Batman dans la Justice League)

 

Pareil pour la fin qui a fonctionné sur le plan émotionnel pour moi ; en revanche, j'étais ultra content qu'on revoie Cillian Murphy dans le film, et je l'ai trouvé nickel dans le rôle du juge. Tu y aurais vu qui toi ?

 

Concernant la scène du "brisage de dos", je ne peux pas juger par rapport au comic, ne l'ayant pas lu (même si je connais l'image de Bane cassant Batman en deux), mais j'ai quand même trouvé ça assez réussi ; je pense qu'il aurait été compliqué de trop insister dessus, d'essayer d'en faire un truc énorme, on aurait trop eu l'impression que Nolan en faisait trois tonnes pour un plan, alors que là ça s'imbrique plutôt bien dans la continuité du combat.

 

Pour la demi-heure supplémentaire, ton voeu sera peut-être exaucé : pour Nolan, le film aurait pu et du faire environ 3h30, mais le studio l'a contraint à faire une version de moins de 3h pour la sortie en salles. En revanche, pas impossible qu'on ait droit à une version "director's cut" lors de la sortie en Bluray, ce qui serait assez kiffant. Ca permettrait d'étoffer certaines histoires qui souffraient de petites ellipses narratives.

 

Et finalement, complètement d'accord aussi pour la BO, j'en ai parlé sur le forum des cahiers du foot, mais j'ai adoré le score de Hans Zimmer. Certes il ne se renouvelle pas et a un style assez pompier, reste que ça collait vraiment bien au film et que ça m'a fait vibrer.

 

 

Sinon, y en a qui sont allés le voir en Imax ? Y a une vraie différence ? J'aimerais retourner le voir et je me tâte pour y aller au Pathé Quai d'Ivry, mais 1) c'est cher (donc faudrait vraiment qu'il y ait une plus-value) et 2) un mec sur le forum des cahiers du foot disait que la salle était pas forcément bien foutue et que les rangées n'étaient pas assez surélevées les unes derrière les autres, donc si tu te retrouves derrière un grand mec, ça peut te cacher une partie de l'écran. J'aimerais savoir ce qu'il en est vraiment avant de me lancer !

Modifié par Roman

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors au Pathé Quai d'Ivry y a au moins une séance en VO par jour (17h) et le mardi elle est à 20h30.

 

Mais aussi peu de séances en VO me fait peur aussi, ça doit être pris d'assaut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas complètement d'accord pour Begins. Enfin je suis d'accord pour dire que c'est le moins bon des 3, mais je trouve qu'il ne mérite pas les critiques qu'il reçoit de la part de pas mal de monde pour plusieurs raisons. L'ayant revu récemment, je continue de trouver que c'est un bon film, pâtissant surtout de l'inexpertise de Nolan à l'époque pour ce qui est de filmer les scènes d'action (et surtout de combat).

 

J'ai beaucoup aimé begins aussi, je soulignais seulement le fait que s'il n'y avait pas eu

la ligue des assassins

dans rise, il y aurait surtout eu une continuité dark knight/rise et un begins et un peu à part.

En revanche pas d'accord sur le point concernant Man of Steel, je crains le pire pour le Superman de Snyder. J'espère me tromper, mais je ne suis pas certain que Superman soit un superhéros qui puisse de nos jours faire l'objet d'une bonne adaptation ciné.

 

Justement la volonté affichée dans le trailer de casser tous les codes des films de superman me semble encourageante, après je ne me fais pas d'illusions quant à la difficulté d'en tirer un film intéressant.

 

Sur la Justice League of America : je ne sais pas comment ils compteraient goupiller tout ça, Nolan ayant annoncé que SON Batman ne serait pas dans une adaptation de la Justice League. En inclueront-ils un autre ? Le laisseront-ils en dehors de tout ça ? (Mais Nacho me disait que ça paraissait compliqué vu le rôle qu'a Batman dans la Justice League)

 

 

Mon intuition est que le but est de continuer avec un nouveau batman qui ne soit pas Bruce Wayne, mais

Gordon-Levitt, cela ne parait pas totalement impossible même si très original scénaristiquement. Mais c'est la seule option qu'ils ont pour rattraper Marvel et leurs avengers sans attendre 10 ans.

 

Pour le rôle du Batman dans la justice league, c'est franchement variable. Il est très souvent en marge et affiche son mépris des autres super-héros (il est très courant qu'il manipule/se foute de la gueule de superman par exemple), mais c'est vrai que quand il est vraiment dedans, il fait un peu figure de leader. Enfin bref, c'est très variable suivant les comics, pour le coup il n'y aurait rien d'imposé.

 

 

en revanche, j'étais ultra content qu'on revoie Cillian Murphy dans le film, et je l'ai trouvé nickel dans le rôle du juge. Tu y aurais vu qui toi ?

 

J'étais très content aussi, ne serait-ce que pour la continuité avec begins, et je l'ai trouvé très bon, mais un peu éloigné du personnage de l’épouvantail. Les parodies de procès tenues par des méchants sont assez classiques dans batman, c'est souvent l'apanage de Two face (ce qui est relativement logique puisque c'est un peu tout le truc du personnage) ou du joker, les deux qui étaient donc inutilisables :D. Donc ce n'est vraiment pas un reproche au film en soit, c'était bien vu et bien fait, c'est un petit pincement au coeur personnel.

 

Pour la demi-heure supplémentaire, ton voeu sera peut-être exaucé : pour Nolan, le film aurait pu et du faire environ 3h30, mais le studio l'a contraint à faire une version de moins de 3h pour la sortie en salles. En revanche, pas impossible qu'on ait droit à une version "director's cut" lors de la sortie en Bluray, ce qui serait assez kiffant. Ca permettrait d'étoffer certaines histoires qui souffraient de petites ellipses narratives.

 

ça, ça serait cool :love:

Modifié par gotier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais la version director's cut dans mon esprit ça serait comme Watchmen : une version ciné à durée "contrainte" malgré tout très bonne, puis une version longue qui permet de faire d'un film très bon à la base un truc excellent.

 

Ma seule inquiétude, c'est que j'ai l'impression que Nolan est pas coutumier des versions "director's cut", je ne crois pas qu'il en ait fait pour un seul de ses films. Bon après possible qu'il ait toujours été pleinement satisfait de ses autres films et qu'il n'en ait pas vu l'utilité, mais qu'ici il le veuille. Je croise les doigts...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la Justice League,

j'ai eu la même réflexion que Gotier: je vois très bien la tête de tanche de Godon Levitt y incarner le successeur de Batman. Pour les films Marvel, les intégrations à Avengers se faisaient quasiment à chaque fois par le biais d'une petite scène à la fin qui lançait le truc, donc s'ils veulent mettre Batman dans la JL la séquence de la grotte remplirait parfaitement ce rôle. Et le caractère du personnage campé par Joseph Gordon Levitt s'intégrerait peut être mieux à une équipe que celui de Bruce Wayne. Je suis pas un grand fan de DC donc je connais assez peu la Justice League, mais l'écueil dont Gotier parle concernant le fait que Batman se fout un peu de leur gueule pourrait être évité du coup en se servant de ce second personnage, moins cynique, et plus niais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Roman : l'idée de TDK c'est quand même de dire que Batman est un mal nécessaire (c'est d'ailleurs plus dit que montré : Batman est filmé comme un héros pas comme un justicier dangereux), qui a dû faire le sale boulot. Un héros pur a essayé d'émerge mais il a échoué et c'est finalement Batman qui a sauvé Gotham.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.