Aller au contenu
Strawberry Fields

Quelle option choisir ? (Guide des options de première année)

Messages recommandés

Guide des options de première année

(mis à jour pour l'année 2016/2017)



Vous trouverez en téléchargement ici le guide d'inscription en L1 publié par l'université pour l'année 2016/2017.



Ça y est, après avoir tout donné, après tant de sueur, tant de larmes et surtout après avoir dû décaler vos vacances au soleil, vous avez enfin survécu à l'inscription administrative et vous voilà désormais à l'étape de l'inscription pédagogique.
C'est là que vous vous retrouvez sur une page où l'on vous prie de cocher une case pour choisir votre option. Vous l'ignorez, mais ce choix sera déterminant : vous devrez subir 37h50 de la matière que vous aurez choisie. Ce choix n'est donc pas à prendre à la légère ! Comme toujours, Assas.net est là pour vous conseiller et vous accompagner dans ce choix difficile.

Sachez que le choix de l'option en première année n'est pas du tout déterminant pour la suite de vos études, d'autant que les options de L1 ne sont pas vraiment des matières juridiques : il s'agit surtout d'étendre sa culture générale.
Evidemment, si vous postulez au M2 Droit de la communication, cela ne pourra qu'être un plus d'avoir choisi "Introduction à l'étude des médias" en première année, mais si tel n'est pas le cas, on ne vous le reprochera pas.
Aussi, nous vous conseillons de choisir l'option qui vous intéresse le plus et où vous pensez obtenir la meilleure note.

En première année, vous avez le choix entre quatre options au titre de l'UEC 2 (bloc des matières complémentaires du second semestre). Cela signifie que quelle que soit l'option que vous choisirez, la note comptera pour le second semestre (y compris si vous choisissez Introduction au droit des médias, alors même que le cours a lieu au premier semestre).

Les quatre options sont les suivantes :

Introduction au droit des médias
OU
Histoire du droit des personnes et des biens
OU
Analyse économique
OU
Histoire contemporaine politique et sociale


Introduction au droit des médias :

Professeur : M. Rieffel

Les cours se déroulent au : 1er semestre (Attention, les cours et l’examen ont lieu au premier semestre mais les points comptent pour le second (UEC2)).

Nature de l’examen : Ecrit

Modalités de l’épreuve : Deux questions, une question de cours sur un média précis et la deuxième sur un champ un peu plus large où il faut se servir de son cours et de sa réflexion afin de mettre en lien tous les médias. Note sur 10 qui compte pour le 2nd semestre (même si le cours se déroule durant le 1er semestre). Attention, l'examen peut sembler facile aux vues des questions mais en réalité c'est assez difficile car il attend des notions, mots clefs et connaissances très précis(es).

De quoi ça parle ? Cela consiste dans un premier temps à retracer toute l'histoire des médias (papier, télé, radio, internet) et dans un second temps à regarder ce que ça a provoqué sur la société (leurs impacts et leurs affaiblissements pour certains). Il s’agit aussi d'analyser leur effet en fonction des âges, du sexe, des classes sociales, etc... Et aussi d’analyser l'information qu'ils procurent (sur-information, censure, mensonges, influence, etc.).

On aime : Pour ceux qui souhaitent se tourner vers le journalisme ou le droit de la communication, le cours est très intéressant car il permet d'acquérir une culture générale renforcée sur les médias qui est indispensable et qui sert tant pour les études que pour la vie en général parce qu’au cœur de notre quotidien.

On n’aime pas : Le fait que le professeur dicte son cours (ce qui le rend assez lent) et que le ton qu'il prend soit assez monotone (ce qui peut devenir fastidieux). Néanmoins, ce cours est très intéressant et sort des cours de droit qu'on a toute la semaine !

 

(merci Marie)

Ce qu'en pensent les étudiants :

"Originellement, mon choix s’est porté sur média presque par hasard car je m’étais, je le confesse, assez peu renseigné. Néanmoins, j’y entrevoyais déjà des motifs d’intérêts. Désormais, après avoir bénéficié de cet enseignement, je peux en parler avec plus de connaissance et d’expérience. Voici donc ce que j’ai aimé dans ce cours et que je synthétiserai en trois raisons, valables aussi bien séparées que réunies, qui peuvent vous pousser à prendre média.

La première concerne évidemment le fond du cours. Celui-ci est de qualité, dispensé par un professeur qui connaît sa matière et sait en parler, abordant les médias dans leur globalité - de ce qu’ils ont de plus factuels jusqu’à leur capacité à influencer leurs publics - , tentant de mettre en lumière leur place dans notre société. Surtout, il aborde de nombreux problèmes qui restent d’actualité, tels que la crise de la presse écrite, l’essor de l’internet et des réseaux sociaux, la remise en cause du travail des journalistes, ou encore leur place dans la communication politique.
Mon deuxième point est lié au caractère non juridique de la matière : les médias seront abordés de façon historique, sociologique, voire économique. Cette absence de lien avec le droit peut s’avérer salvatrice car elle permet d’éviter de sombrer dans une routine éreintante qui risquerait de conduire à un ras-le-bol juridique.
Enfin, un argument purement formel mais qui s’avère avoir son importance tient dans le fait que le cours de médias se déroule au premier semestre. L’épreuve qui vient le clôturer est écrite et a lieu pendant les partiels de janvier. Un point particulièrement important pour tous ceux qui abhorrent les oraux, puisqu’ils n’ont ainsi pas à en subir un seul de toute l’année (et accessoirement, ils peuvent partir plus tôt en vacance en juin).
En espérant que cet avis vous sera utile dans vos futurs choix." (Merci à Thomas)
"L'influence des médias étant de plus en plus présente, le cours d'introduction a l'étude des médias,présidé par Mr Rieffel nous a permis de comprendre leur place dans notre société, mais surtout a adopter un certain recul face aux médias provenant de divers supports ( télévision, presse écrite, internet, radio..). Divers thèmes sont abordés tels que l'omniprésence des médias, la science de l'information et de la communication, la distinction entre les médias traditionnels et les médias numériques ainsi que l'évolution des médias a travers les différents contextes économiques et sociaux.
Existant peu de formations post bac concernant les métiers du secteur journalistique, cette matière facultative peut être un atout pour tout étudiant en droit a Paris 2 désirant s'orienter dans le monde médiatique.
" (Merci à Axel)

Histoire du droit des personnes et des biens :

Professeur : M. Andrieux

Les cours se déroulent au : 2nd semestre

Nature de l'examen : Oral

Modalités de l'épreuve : Oral de 10 minutes avec temps de préparation

De quoi ça parle : Le Professeur Andrieux aborde plusieurs personnages de l'histoire (le pape, l'Empereur, l'esclave...) ainsi que les biens (la justice, la république...).

On aime: La passion que met le professeur dans son cours et l'angle très intéressant qu'il prend. On aime également le grand apport en culture générale de cette matière et le fait que ce cours soit à la portée de tous.

On n'aime pas : Les trois heures d'affilée le mercredi soir, du moins cette année en raison d'un problème de salle.

 

Ce qu'en pensent les étudiants :

 

"Il faut tout d'abord préciser que le cours d'Histoire du Droit des Personnes et des Biens peut être suivi à travers deux supports : ou bien l'étudiant décide d'assister au cours d'amphi et sera alors interrogé sur le cours d'amphi seul, ou bien il décide de se référer au manuel d'Introduction Historique au Droit réalisé par le Professeur Andrieux et sera alors exclusivement interrogé dessus. A noter qu'aucun des deux supports n'est privilégié par rapport à l'autre, la notation demeurant strictement la même.

Le cours d’amphithéâtre se fonde ainsi très précisément sur l'histoire du droit des personnes et des biens, en abordant et en explicitant l'apparition puis l'évolution de certains concepts au fil des âges, concepts avec lesquels l'étudiant pourra être familier dans la mesure où il en aura abordé quelques uns au cours du cours de droit civil de première année. L'apport de cette vision historique permet donc de comprendre d'autant mieux les enjeux se référant aux différents concepts étudiés. De plus, le cours est extrêmement clair et bien construit, avec des titres se répondant la plupart du temps, ce qui permet une meilleure intelligibilité et une meilleure assimilation du contenu. Lors de l'oral, le professeur ne manquera pas de demander à l'étudiant de réciter le plan de la question sur laquelle il aura été interrogé : une bonne connaissance de ce plan mettra alors l'examinateur dans les meilleures conditions possibles pour la suite de l'entretien.

En ce qui concerne le livre, il s'agit d'un ouvrage plus classique d'introduction historique au droit ; ne faisant pas spécialement la part belle aux concepts évoqués dans le cours d'amphi mais se concentrant plus sur de grands moments de l'évolution historique du droit (la Mésopotamie Antique, Rome, la Féodalité etc...), il permet à l'étudiant de retrouver des axes déjà vus lors des cours d'histoire du droit, que ce soit au premier ou au second semestre. Les cours sont de plus très bien rédigés et toujours émaillés de références qu'il serait bon de retenir, et ce même en dehors d'un apprentissage purement scolaire.

En d'autres termes, le cours d'Histoire du Droit des Personnes et des Biens apparait comme un véritable plaisir, tant par le fond du cours, passionnant et nous éclairant sur ce que nous étudions en droit positif, que par l'attitude du professeur Andrieux, toujours à l'écoute, agréable, et avant toutes choses passionné par le cours qu'il prononce, et désireux de transmettre cette même passion à ses auditeurs." (Merci à Erwan).

 

Analyse économique :

Professeur : M. Redslob

Les cours se déroulent au : 2nd semestre

Nature de l’examen : Oral

Modalités de l’épreuve : Questions de cours, avec un temps de préparation d'une dizaine de minutes.

De quoi ça parle ? Le cours porte essentiellement sur l'histoire de la pensée économique et expose les idées des principaux courants économistes. Parmi les thèmes abordés, les libéraux classiques, la contestation du libéralisme avec les socialistes, ou encore le marxisme. Cela ressemble à un approfondissement des "Prolégomènes" de la matière enseignée par M. Redslob au premier semestre, Problèmes économiques contemporains.

On aime : Il n'est pas nécessaire d'avoir un bac ES pour comprendre la matière, la continuité avec Problèmes Economiques Contemporains.

On n'aime pas : Le manuel est quasiment indispensable et contient pas mal de formules mathématiques (qu'il ne faut heureusement pas toutes connaître et savoir démontrer).

Ce qu'en pensent les étudiants :

"Pour suivre cette option, il faut aimer étudier l'économie d'un point de vue historique. Cette option apporte surtout de la culture générale, car les développements ne sont pas excessivement approfondis. J'avais fait un bac S et cela ne m'a pas empêché d'arriver à suivre le cours, même si j'imagine que les notions seront plus familières pour ceux qui ont fait ES" (Merci à Virginie)

 

"Malgré le vocabulaire compliqué de M. Redslob, qui rend la matière difficile à comprendre au premier abord, cette option est assez intéressante et permet de sortir du droit pour appréhender les joies de l'analyse du libéralisme. Cela dépend du jury, mais en règle générale, un travail sérieux assure une très bonne note." (Merci à Alexandra).


Histoire contemporaine politique et sociale :

Professeur : M. Merguey

Les cours se déroulent au : 2nd semestre, 3h par semaine, plan du cours accessible sur le site de l'université ;

Nature de l’examen : Ecrit

Modalités de l’épreuve : Examen écrit d'1h30 scindé en 3 parties : 50 QCM avec 4 propositions de réponse (0.5 points par réponse -> total sur 25 points), 25 questions à réponse courte (en une phrase, sans justification, 1 point par réponse -> total sur 25 points), 2 questions de cours (environ 15 lignes maximum, 5 points par réponse -> total sur 10 points). Total sur 60 points, et la note obtenue est divisée par 6 pour obtenir une note finale sur 10 (arrondie à la valeur supérieure) ;

De quoi ça parle ? Les leçons portent sur la période de la IIIème République (1870-1940), et éventuellement, la France de 1940 à 1945 (Vichy, Résistance) ;

 

Conseils bibliographiques :
- Ouvrages généraux ->
  • Guy Antonetti, Histoire contemporaine politique et sociale, PUF, 2006, 9e éd.
  • Frédéric Bluche, Manuel d'histoire politique de la France contemporaine, PUF, 2008, 3e éd.
- Ouvrages portant, totalement ou en partie, sur la période étudiée ->
  • Vincent Adoumié, De la république à l'Etat français 1918-1944, Hachette Supérieur, 2005.
  • Christian Ambrosi, Arlette Ambrosi et Bernadette Galloux, La France de 1870 à nos jours, Armand Colin, 2004.
  • Paul Baquiast, La troisième République 1870-1940, L'Harmattan, 2002.
  • Jean-Marie Mayeur, La vie politique sous la Troisième République 1870-1940, Le Seuil, 1984.
  • Pierre Miquel, La Troisième République, Fayard, 1989.

On aime : Le professeur. Puis son cours, évidemment, qui est intéressant car historique, riche en culture générale et plein d’anecdotes pour les étudiants souhaitant dépasser l’aspect didactique. M. Mergey, pédagogue passionné, sait capter l’attention de ses étudiants en abordant des sujets sous un angle particulier.

On n'aime pas : si vous n’aimez pas les professeurs qui dictent leurs cours, passez votre chemin. Cependant, bien que lisant son cours, M. Mergey l’interprète, et grâce à un diaporama extrêmement bien fourni, l’alimente de façon à ce qu’il ne soit pas monotone.

Ce qu'en pensent les étudiants :

globalement satisfaits, certains sont même allés jusqu’à lui offrir une bouteille en fin d’année !

 

(Merci à Séram)

 

 

 

Si malgré tous ces excellents conseils, vous vous être trompés d'option et voulez en changer, sachez que c'est encore possible jusqu'à quinze jours après le début du second semestre ! Il suffit pour cela de passer à la scolarité.
Evidemment, si vous souhaitez changer pour Introduction à l'étude des médias, il faudra s'y prendre dès le début du premier semestre (au plus tard deux semaines après la rentrée) !

 

Si vous avez des questions sur les matières, n'hésitez pas à les poser sur le forum !


De plus, vous pouvez donner votre appréciation personnelle sur les matières listées ci-dessus, nous nous ferons un plaisir de les ajouter à ce petit guide ;)





:gab:Assas.net vous souhaite une excellente rentrée et plein de réussite ! :gab:

Modifié par Soph5
Guide mis à jour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai regardé le planning 2012/2013 sur Assas et il me semble que que le professeur pour histoires du droit des biens et des personnes est changé. Il est indiqué M. Jean-Paul ANDRIEUX à la place de Mme Thirion. Certains connaissent-ils ce professeur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a enseigné en équipe 1 pendant plusieurs années et est décrit comme quelqu'un de passionné et d'extrêmement intéressant ! Je n'ai entendu que du bien à son propos, même quand les étudiants ont eu de mauvaises notes :fufufu:

Per contre, je crois que c'est sa première année dans cette matière. Il enseignait Introduction historique au droit et Histoire du droit et des institutions avant.

 

Edit : je n'ai pas pu m'empêcher d'exhumer un vieux post d'un nouveau L1 qui venait d'apprendre qu'Andrieux ne s'occupait plus des L1 : http://www.assas.net/forum/topic/423036-equipe-1-20102011/#entry5961863 :fufufu:

Modifié par ParisianPanda

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

effectivement, il a l'air d'être apprécié ! Merci pour ta réponse, je voulais prendre cette option là mais j'aimerais aussi faire du handball or les 3h du mecredi après-midi dépasse sur l'horaire de sport... je pense que je vais prendre histoire contemporaine politique et social du coup (j'aime l'histoire). Je pense que M.Bluche est bien aussi :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Incontestablement, médias. Tout le monde la prend en pensant que c'est le bon plan parce qu'elle a lieu à l'écrit et au premier semestre, mais ils déchantent rapidement au bout de quelques cours et en voyant leur note (les notes ne montent pas très haut).

Mais après si t'es vraiment intéressé par ça, fonce hein, mais faut être motivé ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pris aucune de ces deux options. Je connais pas mal de gens qui ont pris HCPS et qui en avaient l'air très contents !

Quant à Analyse Eco, cette option est enseignée par le même professeur que PEC, à savoir M. Redslob. Le personnage est assez spécial dirons-nous, on aime ou on n'aime pas, mais la plupart n'aiment pas :D

Mais sache que tu peux prendre Analyse Eco et, si tu vois que tu n'accroches pas avec le professeur en PEC au premier semestre, changer pour HCPS avant le début du second semestre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais faut arrêter de diaboliser médias les gars. Si les notes tournent autour de 5 ou 6 et pas plus, c'est parce que les étudiants qui choisissent cette option la trouvent fun et s'attendent à ce que ce soit le bon plan et à avoir un 8 sans en branler une. Mais sinon, c'est pas plus dur qu'une autre option. A titre perso, j'ai eu 6 en la révisant 3h le jour même du partiel et je connais deux personnes, bien plus assidues que moi, qui ont eu toutes les deux 9 à cette option là.

 

Médias est pas plus dur que les autres options, les notes volent moins haut parce que les étudiants la bossent moins en raison de son côté "facile à apprendre", mais si tu la bosses comme tu bosses tes autres matières tu peux décrocher un 7 ou un 8 sans aucun problème, au même titre que n'importe quelle autre option.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pris aucune de ces deux options. Je connais pas mal de gens qui ont pris HCPS et qui en avaient l'air très contents !

Quant à Analyse Eco, cette option est enseignée par le même professeur que PEC, à savoir M. Redslob. Le personnage est assez spécial dirons-nous, on aime ou on n'aime pas, mais la plupart n'aiment pas :D

Mais sache que tu peux prendre Analyse Eco et, si tu vois que tu n'accroches pas avec le professeur en PEC au premier semestre, changer pour HCPS avant le début du second semestre ;)

Je précise juste que M. Redslob est bien plus sympa en Analyse éco parce qu'il préfère travailler en petits groupes en réalité. J'ai même été lui poser une question après un cours une fois, et il est bien plus avenant qu'on pourrait le croire.

Franchement M. Redslob est un bon prof en Analyse éco, vraiment rien à redire.

Il faut juste bien avoir conscience que c'est de l'Histoire de la pensée économique plus que de l'Analyse éco.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

HCPS était in excellent cours, mais il le prof parle très vite et il faut arriver à suivre ! Il faut aussi être intéressé par la période vue en cours sous peine de s ennuyer assez profondement (je me rappelle de quelques cours très très long :D)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous!

 

Je me présente je me nomme Yanis, et je rentre en L1.

 

J'hésite entre l' histoire du droit des personnes et des biens et l'Histoire contemporaine politique et sociale. Que me conseillez vous, sachant que j'aime l'histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu aimes l'histoire, dans les deux cas tu ne devrais pas être déçu !

HDPB se concentre toutefois essentiellement sur le droit romain et la période médiévale, tandis qu'HCPS est, comme son nom l'indique, plus situé sur une période contemporaine (de la Révolution à nos jours je crois).

De plus, HDPB reste sans cesse en connexion avec le droit (en gros, tu étudies la même chose qu'en droit civil mais à une autre époque), alors qu'HCPS c'est davantage de la culture générale.

A toi de choisir maintenant ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais en HDPB, cette année c'est Monsieur Androeux qui enseigne et il est très apprécié par ses étudiants ! Si je ne souvient bien, il a collectionné les codes d'or à un moment ! (distinction de l'asso pour les meilleurs profs, émus par les étudiants)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon! Je ne vais pas passer par 4 chemins. Ce que j'ai sous les yeux (le formulaire d'inscription pédagogique) ne correspond pas du tout à ce que je lis ici..

 

En effet, sur le formulaire, j'ai le choix entre :

 

UEC 1 / 2 matières obligatoires (au choix)

 

- Introduction historique au droit.

 

- Institution judiciaires, institutions administratives

 

- Problèmes économiques contemporains

 

et

 

UEC 2 / 2 matières obligatoires (au choix)

 

- Relations internationales

 

- Science politique

 

- Historique du droit et des institutions.

 

 

Et en lisant ce topic, je vois des matières comme "Introduction au droit des médias, Histoire du droit des personnes et des biens, Analyse économique, Histoire contemporaine politique et sociale" que je ne retrouve donc pas sur le formulaire d'inscription pédagogique papier.

 

Est-ce qu'une personne pourrait m'éclairer?

Peut-être que ce sont les mêmes matières avec des intitulés différents?

 

De plus, je précise que j'ai opté pour un parcours réussite (peut-être que cela change quelque chose)

 

Voilà, merci d'avance!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca change tout même. Ce topic concerne le parcours classique. Dans le parcours réussite, il me semble que tu as des matières du parcours classique qui sautent avec à la place des matières propres à ton parcours (genre culture générale, français, méthodologie de l'expression écrite, etc.).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.