Aller au contenu
Strawberry Fields

Quelle option choisir ? (Guide des options de première année)

Messages recommandés

Invité Channel Luvanga

Bonsoir,

Je suis quasiment sûre de prendre HCPS, je m'adresse particulièrement à ceux et celles qui ont prit cette option: est ce que le fait que j'achète le manuel et que je commence à le lire pour m'avancer peut m'aider? Je compte bien sur aller aux cours mais, est ce que cela me permaitrais t-il de prendre une longueur d'avance? De plus, j'ai lu qu'avec cette option on pouvait arriver à l'examen en ayant juste lu le manuel, vrai?

Merci d'avance.

Modifié par Channel Luvanga

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui tu peux demander à être interrogé uniquement sur le manuel il me semble.

Par contre je ne sais pas si commencer à lire le manuel dès maintenant te servira à grand chose, tu risques de ne pas t'en souvenir d'ici à l'examen en juin prochain et tu devras presque tout recommencer :mmh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Channel Luvanga

Merci beaucoup!

Je vais commencer à le lire, même si j'oublie ce ne sera que des révisions après...

Je ne perd rien à part un peu de temps ;)

Modifié par Channel Luvanga

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@@Totor Pour être bien sûr de pas se tromper (oui je suis un peu maniaque sur les bords), c'est pas "Introduction historique au droit" plutôt le titre? Parce que c'est le seul d'Andrieux que je trouve pour l'instant :)

Ah oui, et tous les livres concernant le droit sont "aussi" cher? (bon cher, restons relatif, mais c'est pas les Fables de la Fontaine pour 5 euros quoi :p )

 

Sinon je compte bien prendre HDBP au second semestre!! Tous ceux qui en ont parlés ont l'air super heureux d'avoir pris cette option et l'avantage (en ce qui me concerne) c'est l'épreuve orale avec temps de préparation (vive les oraux de latin depuis la seconde!) :D

 

Et il y a avait déjà eu une question du genre, mais à titre comparatif, l'année dernière vous étiez combien en HDBP? Parce que vous parliez de "petits groupes" mais 1800 élèves même répartis en 4, ça fait environ 450 élèves par groupes... Ou bien il y a vraiment une voire deux options qui sont choisies majoritairement?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui oui c'est celui-là !

 

En effet les manuels de droit sont tous assez chers, c'est je vous conseille de vous tourner au max vers les bibliothèques, universitaires ou non (le livre de M. Andrieux, je l'ai trouvé l'année dernière dans une bibliothèque municipale lambda).

 

Concernant le nombre de personnes dans l'amphi d'HDPB, sincèrement on ne s'est jamais amusé à compter ! Et sincèrement c'est pas spécialement important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@@Totor

Et il y a avait déjà eu une question du genre, mais à titre comparatif, l'année dernière vous étiez combien en HDBP? Parce que vous parliez de "petits groupes" mais 1800 élèves même répartis en 4, ça fait environ 450 élèves par groupes... Ou bien il y a vraiment une voire deux options qui sont choisies majoritairement?

 

Je pense que médias et HCPS sont les deux options les plus choisies.

En HDPB on doit être environ 300, mais tout le monde ne va pas à tous les cours ! Perso j'aime bien quand il n'y a pas trop de monde, ça donne un côté convivial :dydy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après avoir lu en grande majorité tous vos commentaires, j'hésite encore entre les médias et l'histoire du droit des personnes et des biens ! Sachant que si j'ai bien compris la plupart prennent les médias puisqu'ils pensent cette matière plus accessible et plus facile et les autres la prennent par passion pour ce domaine. Encore est il que l'histoire du droit des biens et des personnes semble retracer plusieurs siècles avec un cours passionnant et structuré alors que les médias sont plus ancré avec ce qui se passe de nos jours.

Doit on alors plutôt être calé question actualité ou/et bien l'histoire du droit des personnes et des biens se révèle t elle un brin répétitive ?

 

Par ailleurs, le parcours réussite et parcours classique imposent leur différences quant à certaines matières mais est il auss lié au niveau de l'étudiant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par ailleurs, le parcours réussite et parcours classique imposent leur différences quant à certaines matières mais est il aussi lié au niveau de l'étudiant ?

 

C'est à peu près ça, le parcours réussite est destiné aux étudiants qui ont a priori plus de chances d'échouer en première année que les autres. Le tutorat y est obligatoire et il y a une sorte de cours de français (obligatoire aussi). Tu peux le choisir librement mais c'est aussi imposé à certains selon leur dossier et le résultat de leur orientation active.

 

Quand c'est un bon prof, l'histoire du droit n'est pas du tout répétitive ;) (et je crois que M. Andrieux fait partie de cette catégorie de "bons profs").

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors je ne veux pas dire de bêtises, mais je crois que le parcours réussite est dédié aux personnes n'entrant pas forcément après un bac général en licence de droit. Je ne sais plus où j'ai vu ça, mais il y a des cours de français, de méthodo, d'aide à la rédaction de dissert etc... Donc pour aider à s'adapter au rythme et exigences de la fac.

 

Edit: grillée.

 

Et je suis comme toi en Bermupa et c'était écrit que nous suivons le parcours classique de la licence il me semble :)

Modifié par Happybuddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Channel Luvanga

Et en ce qui concerne l'épreuve d'HDBP, on est seulement interrogés sur le cours n'est ce pas ?? :trauma:

Modifié par Channel Luvanga

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Channel Luvanga

D'accord, merci. Oui, je voulais savoir si il y avait une sorte de synthèse à faire ou qq chose dans le même style. Bon en tout cas, super! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Histoire du droit des personnes et des biens a besoin de vous....

Mais pour être honnête, il faut bien préciser que ce cours évolue cette année 2013-2014.

Cette année, il y aura le choix (comme chez monsieur Bluche) entre le cours d'amphi et le manuel. Le choix se fera au moment de l'oral, juste avant de choisir un sujet, le prof vous demande si vous voulez être interrogé sur le manuel ou sur le cours. Il y aura des questions prévues pour le manuel et d'autres pour le cours d'amphi. Si d'aventure des questions sont posées, l'étudiant qui a choisi le manuel sera interrogé sur le texte du manuel relatif à la question qu'il aura tiré. En aucun cas il ne sera interrogé sur ce qui a été dit en amphi. De même, l'étudiant qui choisit de suivre le cours d'amphi, ne sera jamais interrogé sur le texte du manuel.

Pour le manuel il s'agit de : J.-P. Andrieux, Introduction historique au droit, Vuibert, 6e édition. Il importe vraiment d'utiliser cette édition car les anciennes sont périmées.

Pour le cours d'amphi, il y a quelques changements sur l'an dernier. Le cours d'amphi s'éloigne plus franchement du manuel que l'an dernier. Le prof a fait une présentation qui est la suivante :

 

Le cours propose une réflexion inspirée de la formule d’un western fameux : « Le monde se divise en deux catégories… ».

« Le monde se divise en deux catégories : ceux qui divisent le monde en deux catégories et les autres ». L’histoire du droit des personnes et des biens propose une grande diversité de catégories qui s’affrontent deux à deux : personnes morales et personnes physiques, personnes mortes et personnes vivantes, personnes privées et personnes publiques, biens privés et biens publics, biens meubles et biens immeubles… Ce cours qui se portera aux origines de l’Histoire, aux débuts des écritures, interrogera ces divisions et leurs fondements. Mais ces divisions résistent parfois : la divinité (personne ou bien ?), le cadavre (personne ou bien ?), le roi (personne privée ou personne publique ?), la monnaie (bien privé ou bien public ?), l’animal (personne ou bien ?), le navire (bien meuble ou bien immeuble ?)… À ceux qui veulent diviser le monde, ce cours présente une mise en garde : et s’il existait plus de deux catégories ?

 

Cette pub reflète l'état d'esprit du cours : on s'y interroge sans arrêt.

Ainsi, la personne peut être physique (homme, femme, enfant) ou morale (entreprise, Etat, métier...), elle peut être de droit privé (père, mère, fiancé...) ou de droit public (roi, Sénat, Parlement...). Les mêmes questions peuvent se poser pour les biens...

Ce qui va troubler peut être un peu les étudiants c'est que le cours va surtout se tenir à l'Antiquité. Il faut bien comprendre ce choix du prof. Il ne s'agit pas du tout de rester coincé dans l'histoire ancienne mais d'utiliser LES MOTS romains et grecs qui ont définis, les premiers, les personnes et les biens. Or ces mots sont toujours les nôtres !!!! Il est tres important de le comprendre car tous les termes qui serviront à ce cours ont une résonance actuelle. Tous ces mots romains ou grecs sont les nôtres : pater a donné père avec l'ambiguité qui vise autant dieu (jupiterterminus... tiens, tiens ;-)) que l'homme (pater familias), pecus (bétail en latin) a donné pécuniaire... Ce retour aux origines permet de bien comprendre ce que l'on dit AUJOURD'HUI. Le cours reposera donc sur des documents grecs, romains, égyptiens, voire même cunéiformes... Bien sur la visite est guidée et sécurisée (bien mieux qu'à EuroDisney donc !)... N'hésitez pas à prendre cette option, vous ne la regretterez pas. Originalité garantie !

Modifié par Jupiterterminus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui, j'oubliais. Si vous avez la moindre question sur ce cours, allez y...

La réponse suivra...

 

Tout ce que tu as dit m'intéresse énormément et j'ai d'ailleurs pas mal de questions :)

J'ai moi-même choisie cette option et je ne pourrai pas assister aux cours au deuxième semestre à cause d'une incompatibilité d'emploi du temps.

Je suis au Collège de Droit et l'option tombe en même temps qu'un séminaire... Et comme les séminaires du collège de Droit sont obligatoire, je ne pourrai pas assister aux cours d'amphi...

Je vais donc devoir acheter le livre et je suis ravie d'apprendre qu'il y en a! D'ailleurs à ce propos, est ce qu'on ne sera pas pénalisé le jour de l'oral en se pointant et en disant clairement qu'on a passé l'intégralité du semestre à apprendre sur le livre plutôt que d'aller assister aux cours du prof lui-même? Est ce que le professeur n'aura t il pas une mauvaise image de nous le jour de l'oral en se disant par exemple " l'étudiant a pris cette option et n'a même pas daigné se présenter aux cours de tout le semestre ..."

Merci d'avance pour tes réponses :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je vais donc devoir acheter le livre et je suis ravie d'apprendre qu'il y en a! D'ailleurs à ce propos, est ce qu'on ne sera pas pénalisé le jour de l'oral en se pointant et en disant clairement qu'on a passé l'intégralité du semestre à apprendre sur le livre plutôt que d'aller assister aux cours du prof lui-même? Est ce que le professeur n'aura t il pas une mauvaise image de nous le jour de l'oral en se disant par exemple " l'étudiant a pris cette option et n'a même pas daigné se présenter aux cours de tout le semestre ..."

Non absolument pas, il le dit lui-même lors du premier amphi :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est clair que le prof sait bien que si vous ne pouvez pas venir au cours, ce n'est pas votre faute. Il sait d'autre part, depuis l'établissement des plannings en juin dernier qu'un séminaire pour le collège de droit est effectivement organisé au moment de son cours. Il n'y a aucun problème. Il y a peu de cours sanctionnés par des oraux mais dans ces cas là, il y a toujours cette possibilité.

Cela vaut pour M. Andrieux comme pour M. Bluche. Les sujets simplement sont différents entre ceux qui ont suivis le cours et ceux qui ont appris dans le manuel.

Il est indispensable de permettre ce choix car des étudiants peuvent être empêchés pour des raisons tres différentes (séminaire, TD, sport, handicap...). Le manuel est là pour cela.

 

D'autre part, cette question très pertinente permet de donner une précision très importante pour les étudiants qui choisissent le manuel. Il convient de prendre la dernière édition (6e édition). Ce manuel comporte 32 chapitres. Comme cela fait beaucoup, le prof a décidé de n'interroger que sur la moitié des chapitres. Plus précisément, il interrogera sur tous les chapitres impairs : les chapitres 1 et 3.

La liste est la suivante :

Chapitre 1 : Au soleil de Samas

Chapitre 3 : Par Zeus et par Jupiter

Chapitre 1 : Imperator caesar divi filius Augustus

Chapitre 3 : Rex francorum

Chapitre 1 : Hominibus de potestate

Chapitre 3 : Communitatibus

Chapitre 1 : Pacem

Chapitre 3 : Justitiam

Chapitre 1 : Corps

Chapitre 3 : Procédures

Chapitre 1 : Législation

Chapitre 3 : Légitimité

Chapitre 1 : Oraisons

Chapitre 3 : Executions

Chapitre 1 : Restaurations monarchiques

Chapitre 3 : Second Empire

 

Voilà. Cela n'empêche pas de lire les chapitres qui ne tomberont pas... la lecture en principe est facile et interessante. Mais une chose est certaine : seuls les chapitres mentionnés ci-dessus seront l'objet d'interrogations. La question à l'oral prendra la forme d'un titre de chapitre. Par exemple : Légitimité, ou encore Pacem. Les questions subsidiaires ne porteront pas sur les autres chapitres mais sur le chapitre qui a été tiré comme question. C'est donc facile de préparer cet oral.

Quelles sont les autres questions... il parait qu'il y en a plein. Allez y en choeur... :kriska2:

Modifié par Jupiterterminus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.