Aller au contenu
Flashy

Mariage homosexuel et adoption par les couples homosexuels

Messages recommandés

Tu f'ras gaffe Caroline, cet argument a déjà été posté environ 432.562 fois, et le raisonnement par l'absurde reste tout de même un moyen fortement foireux de convaincre les gens :)

 

Ensuite, le mariage pour tous ne propose pas "d'abroger" un article du code civil, mais bien de le modifier pour ouvrir le mariage aux personnes de même sexe. Quant à la filiation, on ne parle pour l'instant que de l'adoption. On n'est pas en train de faire tomber un tabou monstrueux, mais simplement d'officialiser civilement une réalité: il existe aujourd'hui une réelle stabilité du couple homosexuel, qui n'existait pas forcément auparavant. Et cette stabilité ne pourra être que renforcée par une reconnaissance sociale, le couple n'ayant plus l'impression de vivre en décalage des couples hétérosexuels.

 

En revanche, les mariages polygames et consanguins sont formellement interdits par la loi, c'est ici qu'apparait pour moi la limite de cette argumentation biaisée du "ah bah si on va par là, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres!" C'est une interdiction également justifiée d'un point de vue génétique (je rappelle qu'un enfant issu d'un couple consanguin n'est pas aidé physiologiquement), en plus d'un point de vue moral. Ah puis alors l'argument sur la pédophilie, elle est surtout interdite pour des raisons de consentement éclairé de l'enfant. Tu essaies de comparer une situation d'un mineur de 5 ans, dépourvu de consentement, et celle d'un couple majeur qui s'aime? C'est étonnant.

 

Quant à la polygamie, c'est marrant qu'on en vienne toujours à le citer comme exemple le plus proche de l'homosexualité: ça fait un peu "ah bah puisque c'est comme ça, libertinage pour tous hein!" Sauf que le mariage homosexuel ne serait ni plus ni moins qu'une union entre deux personnes, qui s'aiment de la même manière qu'un couple hétérosexuel. Rien à voir donc avec la polygamie qui montre une gestion divisée du patrimoine et des relations amoureuses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas trop le temps de m'occuper de ce débat (mais promis Chupito, j'arrive !). Mais en bref, Thinkman :

 

1) Ta signature est trop grosse

2) Nous ne sommes pas dans une théocratie. Le droit civil est une question humaine, non divine

3) Le mariage civil a à voir avec le droit civil. Le mariage religieux avec Dieu. On parle de mariage civil. Par ailleurs, cela fait bien longtemps que le mariage civil a "perdu sa candeur".

4) La question n'est pas de savoir si on est pour ou contre l'homosexualité. La question est de savoir si on est pour ou contre le mariage, l'adoption, la PMA ou la GPA "pour tous" (j'utilise ça par facilité, bien que cette expression soit fausse). L'on peut être contre les redéfinitions des termes sans être "contre" l'homosexualité. En somme, on peut constater que des situations différentes, notamment du point de vue de la parenté ou filiation, entraînent des droits différents. Savoir si l'homosexualité est lié à l'amour, au désir, à la volonté de Dieu, à un choix, à un état subi ou que sais-je important peu, ici.

5) On ne peut pas se marier avec un animal ou un objet, ni contracter avec. Il faut la personnalité juridique pour ça.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis surtout t'es salement charmant, mais va falloir m'expliquer aussi pourquoi est-ce que les homos seraient incapables d'amour entre eux! Non parce que réduire l'homosexualité à du désir et du libertinage c'est justement ce contre quoi se battent tous ceux qui sont dans la rue finalement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Blacksad, j'ai cru que personne ne relèverait cette énormité

 

Quand cesseront-ils de croire que l'amour se resume qu'aux sentiment, passion et compagnie...?

Ce ne sont que des petites entités de l'amour !

 

L'amour c'est aimer l'autre comme soi-même sans attendre un quelconque retour. L'amour n'est pas une convention/clause synallagmatique.

(pour le petit rappel)

 

Dites moi si un homosexuel est près à aimer vraiment son homologue sans aller au lit avec ce dernier ?

 

OH MON DIEU (c'est le cas de le dire)

Je suis toujours attérée de constater qu'on puisse faire des études, de surcroît dans une grande ville comme Paris et être aussi arriéré.

Le non-monopole de l'amour (avec un grand A et avec un grand P platonique si tu le souhaites) par les hétérosexuels n'a même pas à être démontré, c'est une évidence!

Et les homos sont sans doute capables dans la même proportion que les hétéros (à savoir assez faible comme l'a plus ou moins évoqué Flashy, mais c'est le fait de la société ou peut-être de l'humanité, je ne suis pas spécialiste...) d'aimer "sans aller au lit".

Le terme même d'homosexualité et les clichés qu'on voudra bien véhiculer sur elle me déplaisent et je les désapprouve, mais qu'on puisse être à ce point stupide pour les assimiler sans une once d'esprit critique à la réalité des couples qui sont derrière cette notion et des amours homosexuelles en général, c'est ahurissant.

Je n'ai même pas de mot pour ce type de misère intellectuelle/sociale.

 

Et, n'en déplaise à mon chat et à sa noble prestance, les homosexuels ne sont ni des chiens ni des chats.

Modifié par Rumpel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais bientôt marier mon chien et mon chat, par acte civil, et l'on n'y parlera plus...

 

Si tu pouvais apprendre à parlera, ce serait déjà pas mal (pas besoin d'acte civil.)

 

Sinon je pense qu'à ce niveau c'est un troll :( (encore le gars du fn?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quant à la polygamie, c'est marrant qu'on en vienne toujours à le citer comme exemple le plus proche de l'homosexualité: ça fait un peu "ah bah puisque c'est comme ça, libertinage pour tous hein!" Sauf que le mariage homosexuel ne serait ni plus ni moins qu'une union entre deux personnes, qui s'aiment de la même manière qu'un couple hétérosexuel. Rien à voir donc avec la polygamie qui montre une gestion divisée du patrimoine et des relations amoureuses.

 

Je vois pas le pb avec la polygamie mec...

 

Gestion divisée du patrimoine et des relations amoureuses... tu veux dire quoi par là ?

 

La polygamie est tabou, comme l'était l'homosexualité avant. Elle est pénalement répréhensible, tout comme l'homosexualité avant. Elle est l'union de plusieurs personnes qui ont choisi d'être ensemble... comme le mariage hétéro et le futur mariage homo... quel est le problème sérieusement ?

 

Moi franchement je me dis : le mariage homo finalement, pourquoi pas ? Mais alors la polygamie, pourquoi pas aussi ?

Je comprends pas les réactions horrifiées... c'est si terrible que ça la polygamie ? (ou les relations polyandre hein, c'est pas réservé aux mecs)

Modifié par baloo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, mais cet argument classique de la zoophilie ou de la polygamie est quand même relativement fatigant. En fait, cela me fait penser aux gens qui disaient quand on parlait du vote des femmes "et pourquoi ne pas faire voter les animaux?".

L'homosexualité est une relation entre deux personnes de sexe opposé, pas une relation entre trois personnes ou quatre ou cinq: il n'y a donc pas de rapport avec la polygamie.

Je suis quand même stupéfaite (je parle pas de toi Baloo) de voir autant de réactions négatives sur le fait de reconnaître publiquement les liens qui peuvent unir deux personnes. Irène Théry exprime très bien cela dans une interview qu'elle a donnée dans Rue89: au moment de l'émergence du sida, les conjoints des malades n'avaient aucun droit; ils n'existaient pas aux yeux de la loi, alors qu'elle, dans le même service, avait droit à la compassion, etc quand elle venait voir son mari. Comment peut-on nier à ce point les relations d'amour, d'affection entre deux personnes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois pas le pb avec la polygamie mec...

 

Gestion divisée du patrimoine et des relations amoureuses... tu veux dire quoi par là ?

 

Bah parce que la polygamie (ou polyandrie, tu as raison de préciser), ne correspond pas à la vision d'une union: faire un. Si l'homme (ou la femme), fait un avec toutes ses femmes (ou maris), les femmes (ou maris) ne font pas un entre elles.

Or, le mariage, c'est une union. Deux membres d'un couple qui font un entre eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'argument de la zoophilie je ne l'ai entendu que chez des blaireaux... l'argument de la polygamie renvoie plus à une peur des gens qui perdent leurs repères, qui ont l'impression qu'on perd nos valeurs, et me semble donc plus compréhensible.

Ce n'est pas un argument par l'absurde comme le dit Blacksad, parce que ça ne me semble absolument pas absurde. C'est plus un argument provocateur qui touche à un tabou, et va donc déclencher chez les gens une réaction non réfléchie 'la polygamie c'est mal", tels des intégristes catholiques quand on leur parle d'homosexualité.

 

Et puis quand on lit Pierre Bergé on se dit que certains ont raison d'avoir peur pour leurs valeurs : "Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA ou l'adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence?"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.