Aller au contenu
Flashy

Mariage homosexuel et adoption par les couples homosexuels

Messages recommandés

Blacksad : je pourrais te répondre que le mariage c'est une union en effet... mais entre un homme et une femme.

Donc si on enlève le caractère homme + femme, on peut aussi enlever le caractère union = faire un entre 2.

 

Et ds une union on demande surtout à plusieurs personnes de s'unir ds un but commun (vivre ensemble, avoir des enfants, etc...), ce qui me semble tout à fait compatible avec la polygamie-andrie. Un homme et plusieurs femmes s'unissent pour un projet commun. Epicétou.

 

(moi aussi blacksacados)

:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(TU VOIS CE QUE CE PAYS DE MERDE T'A MIS COMME RAISONNEMENT FOIREUX DANS LA TETE? :D )

 

En fait ton raisonnement ne tient pas. En effet, l'homme et plusieurs femmes sont unis pour un projet commun. Mais les femmes ne sont pas unies entre elles. Donc l'homme domine tout: ça ruine l'égalité du mariage ("et si on enlève l'égalité du mariage?" oui je sais, mais ne viens pas me dire que c'est pas un raisonnement par l'absurde :D )

 

(ET T'AS PAS INTERET A AVOIR PRIS L'ACCENT!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi les femmes ne seraient pas unies entre elles? Dès lors que l'égalité homme/femme y est respecté, il n'y a aucune raison de s'opposer au mariage polygame. Sauf la définition du mariage, bien sûr. Mais visiblement, les définitions ça se change à l'envi. Alors, pourquoi pas?

 

Ah, les sondages? Pourtant, les derniers sondages annoncent que 46% seulement des français sont favorables à l'adoption par les couples homosexuels. Il n'est donc pas certain qu'un Président élu à la minorité des suffrages exprimés (si on prend en compte les votes blancs), qui fait passer un projet soutenu par une minorité dans les sondages (et, vu les tendances, ça risque d'empirer) traduise une aspiration sociale profonde et unanime par ce projet, ne faisant que s'adapter à la réalité sociale. Si on peut faire ce qu'on veut dès lors qu'on est élu, pourquoi pas ça? Quelle raison de principe interdirait une telle évolution, progrès pour la liberté, l'amour et le progrès?

 

Et j'ai effectivement lu Pierre Bergé, c'est un propos qu'il a tenu lors de la manifestation du 16 décembre. On peut difficilement être plus clair sur les intentions des lobbyistes. Ils vont obtenir la PMA, avec l'approbation générale. Ceux qui seront contre seront forcément homophobes. C'est beau, le progrès.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

adoption, PMA et GPA

A mon sens, accorder l'adoption et la PMA aux couples homosexuels n'est pas forcément un pas vers la GPA qui est controversée même pour les couples hétérosexuels, parce que les actes de disposition à titre gratuit ou onéreux du corps sont prohibés et ça ne semble pas être particulièrement remis en cause en France ou tout du moins seulement par une faible minorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum...

 

Tous les animaux sont des choses , n'est-ce pas ?

 

L'Homme est un animal selon vous.

 

L'Homme est donc une chose.

 

(CDFD)

 

Je...non. Non, juridiquement, l'homme n'est pas une chose. Donc il faut différencier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi ne pas organiser un référendum

 

car la question ne rentre pas dans le champ d'application de l'art 11 de la Constitution.

 

Hum...

Tous les animaux sont des choses , n'est-ce pas ?

L'Homme est un animal selon vous.

L'Homme est donc une chose.

 

(CDFD)

Pourtant l'Homme a la personnalité juridique...il se marie. etc. bref.

[Ne me pralez pas de la raison gné-gné-gné...cela m'est égal et arrêtez de pleurnicher je vous prie]

672.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Nis

Lincoln, je ne le dirai jamais assez, mais tu es drôle :D

Par ailleurs, histoire de pas trop faire du post smiley : des sophismes, c'est pas recevable, car pas un argument.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste pour "rire"

 

La vidéo qui va faire un gros carton dans les jours à venir c'est assurément celle-ci, dans laquelle on découvre une manifestation anti-avortement devant un hôpital parisien. La scène se déroule le 24 novembre 2012 devant l’hôpital de Tenon à Paris, on y découvre un interview des manifestants de l'association catholique d'extrême droite opposée à l'avortement, connue sous le nom de SOS TOUT-PETITS.

Ces personnes sont ouvertement contre le droit à l'avortement qu'ils considèrent comme étant un meurtre. Rapidement, le sujet principal sur l'avortement est mis de côté et le sujet dérive sur l'homosexualité puis le mariage anti-gay.

Petite parenthèse, leur site web est placé sous la protection de Notre-Dame de Guadalupe... la chance !

 

http://www.dailymoti...38#.UNDaom_jBvU

Modifié par Mycolita

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement j'ai rien contre le mariage des homos,ni contre l'adoption, par contre la procréation non je suis contre, c'est inhumain, déjà qu'on a plein d'enfants qui meurent de faim en Afrique, ou en Asie, ils devraient aller les adopter à la place de faire de enfants de cette manière ...

Sans parler que les enfants n'auront pas leurs propres parents, mais des "parents adoptifs", et ce n'est pas la meilleure chose à faire à mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon sens, accorder l'adoption et la PMA aux couples homosexuels n'est pas forcément un pas vers la GPA qui est controversée même pour les couples hétérosexuels, parce que les actes de disposition à titre gratuit ou onéreux du corps sont prohibés et ça ne semble pas être particulièrement remis en cause en France ou tout du moins seulement par une faible minorité.

 

MERCI

(par contre juridiquement ça m'intéresserait de savoir par quelle entourloupe notre droit n'admet pas la GPA -à raison- mais admet la prostitution?)

 

Sans parler que les enfants n'auront pas leurs propres parents, mais des "parents adoptifs", et ce n'est pas la meilleure chose à faire à mon avis.

 

Ben en fait, tout l'enjeu de cette loi c'est d'admettre qu'avoir des parents "adoptifs" pour un enfant issu de la PMA (donc sans parents biologiques qui auraient abandonné l'enfant) n'est pas particulièrement préjudiciable à l'enfant pour qui ça constitue principalement un trauma quand la réalité de son origine lui est cachée.

Ça s'étripe un peu sur la question chez les psys (à mon sens les mieux placés pour donner leur avis sur cette question) mais force est de constater que la majorité des psys qui sont contre ne sont pas ceux qui réfléchissent par rapport à des patients réels qu'ils ont eu, mais par rapport à un modèle théorique. Et inversement.

Modifié par Rumpel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien à voir avec les gosses pour la PMA à mon sens. Le problème de la PMA se posera au niveau des différences de couples lesbiens et homosexuels (hommes). Ces derniers ne pourront pas avoir recours à la PMA sans GPA. C'est ça le problème, et je suis donc pour qu'on se limite à l'adoption. L'enfant bien ou mal élevé, traumatisé ou pas, j'y crois moyen. L'important est que le couple soit composé de deux personnes suffisamment structurées pour élever un enfant, que ces personnes soient homos ou hétéros.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon sens, accorder l'adoption et la PMA aux couples homosexuels n'est pas forcément un pas vers la GPA qui est controversée même pour les couples hétérosexuels, parce que les actes de disposition à titre gratuit ou onéreux du corps sont prohibés et ça ne semble pas être particulièrement remis en cause en France ou tout du moins seulement par une faible minorité.

C'est sans cesse la même chose sur ces questions. Il suffit de se souvenir des débats au moment du PaCS : on nous promettait qu'il ne s'agissait pas d'un pas vers la reconnaissance du mariage homosexuel.

 

Pour la question du référendum, je ne vois pas ce qui empêcherait le déclenchement d'un référendum d'initiative populaire si François Hollande s'y ralliait. Si le mécanisme n'est pas au point, il est temps de le modifier. Je croyais que le PS y était favorable ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vivement la GPA :

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/12/19/mariage-pour-tous-la-gestation-pour-autrui-ne-doit-pas-etre-le-bouc-emissaire_1808271_3232.html

 

On notera le gros mensonge à la fin de l'article, où on sous-entend qu'ils n'ont pas de lien de filiation...alors qu'ils en ont bien un, mais avec la mère "porteuse" et non la mère "d'intention".

 

Quand je pense qu'on m'accusait de pratiquer la "pente glissante", voire de faire dans la théorie du complot. Maintenant qu'on arrive à ce qui était très prévisible il y a trois mois déjà, que faire? Avoir le courage de ses opinions? Ou jouer à l'autruche pour rester dans le sens du courant?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On notera le gros mensonge à la fin de l'article, où on sous-entend qu'ils n'ont pas de lien de filiation...alors qu'ils en ont bien un, mais avec la mère "porteuse" et non la mère "d'intention".

 

Quote please, j'ai pas vu le mensonge.

 

Je suis contre la GPA mais pas du tout choquée par cet article dont le but est clairement de 1) dire que l'argument la-gpa-c'est-mal-c'est-la-domination-de-l'homme-sur-les-femmes-tavu c'est de la daube 2) dire que la GPA n'est pas à l'ordre du jour 3) dire que comme pour tout sujet de ce type, les amalgames c'est mal et que si on veut en parler un débat de fond est préférable.

Sur le dernier point de l'article je ne sais pas s'il a du sens...ouvrir l'adoption aux couples de même sexe entraînera de fait la possibilité d'une adoption de l'enfant issu de la GPA à l'étranger non?

 

En revanche je suis d'accord sur un point avec l'article initial : l'argument "c'est la porte ouverte à" n'est pas valable. On est dans un pays républicain sensé (malgré les manifestes disparités intellectuelles parmi nos représentants) tout à fait capable de mettre des barrières devant les limites à ne pas franchir. D'ailleurs vu la difficulté qu'a ce projet de loi pour se frayer un chemin, j'ai l'impresion qu'on verse même dans l'excès de prudence.

Maintenant Flashy si tu regrettes tout le cheminement législatif qui a permis de reconnaître que les homos ne sont pas des déviants tarés et que leurs couples sont aussi valables que ceux des hétéros (même si des abrutis continuent de penser que "les pédés c'est bon qu'à s'enculer"), et que tu vois le mariage comme la limite qu'il ne fallait pas dépasser, je comprends tes craintes.

Mais je ne trouve pas d'argument anti-mariage de commune mesure avec les arguments anti-GPA.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On est dans un pays républicain sensé (malgré les manifestes disparités intellectuelles parmi nos représentants) tout à fait capable de mettre des barrières devant les limites à ne pas franchir.

 

Qui vivra verra...

 

Je parie sur GPA, eugénisme et clonage avant ma mort perso :)

(eugénisme c'est déjà un peu le cas d'ailleurs)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après les limites évoluent en même temps que la société :)

Si ces évolutions se font par référence constante à la raison, ça s'appelle du progrès. Je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir mais il n'y a pas de lien de causalité entre un progrès (l'ouverture du mariage) et d'éventuelles évolutions non-raisonnées/raisonnables. Le seul lien de causalité qui aboutisse à ces dernières, c'est celui qui trouve sa cause dans un choix de représentants stupides (ou méchants :dydy: ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Là aussi, nous n'accepterons pas que la GPA soit le bouc émissaire pour continuer à discriminer des enfants. C'est pourquoi nous demandons que la filiation des enfants nés par GPA à l'étranger soit légalement reconnue. Aujourd'hui, ces enfants sont les petits fantômes de notre République alors que leurs parents sont français. Combien de temps va-t-on continuer à refuser l'état civil à certains enfants à cause de leur origine procréative ? La France ne saurait accorder plus ou moins de droits à un enfant en fonction de son mode de conception.

 

Sous-entendu : ils n'ont pas d'état-civil.

C'est un pur mensonge. Ils en ont un. Avec leur mère véritable. Ils n'ont donc pas moins de droits : comme tout enfant, ils ont une filiation véritable, ils y ont droit. Vouloir faire des substitutions de filiation via filiation fictive, uniquement pour les enfants fabriqués par GPA, c'est accorder moins de droits à ces enfants à cause de leur mode de conception.

 

Et c'est incroyable de réussir à nier les liens de causalité de cette façon. Dans TOUS les pays où il y a eu le mariage pour les couples de même, il y a eu l'adoption ET la PMA. Et ces pays-là sont aussi ceux qui ont ouvert la GPA ! Y voir un pur hasard, une coïncidence, un coup du sort ou du destin afin de ne pas voir une quelconque causalité, c'est faire preuve d'un aveuglement sidérant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord avec Rumpel sur l'argument du "c'est une pente glissante; il ne faut pas permettre le mariage gay parce que cela conduira nécessairement à ...".

 

Et c'est incroyable de réussir à nier les liens de causalité de cette façon. Dans TOUS les pays où il y a eu le mariage pour les couples de même, il y a eu l'adoption ET la PMA. Et ces pays-là sont aussi ceux qui ont ouvert la GPA ! Y voir un pur hasard, une coïncidence, un coup du sort ou du destin afin de ne pas voir une quelconque causalité, c'est faire preuve d'un aveuglement sidérant.

 

Je pense qu'il ne faut pas confondre corrélation et causalité. De plus, il n'y a pas de corrélation forte entre pays et états permettant les mariages entre couples de même sexe et pays et états permettant la GPA. De nombreux pays et états permettent la GPA alors qu'ils ne permettent pas les mariages entre couples de même sexe; à l'inverse, certains pays et états permettent les mariages entre personnes de même sexe mais interdisent la GPA.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que beaucoup appellent progrès ou modernité n'est que le fruit d'une idéologie qui conduit le pays (et l'Occident) à sa perte. Mais ce n'est pas grave, c'est toujours bien de "s'adapter" et d'applaudir aux "évolutions" de la société. Décadence te voilà...

 

C'est pourquoi j'ai parlé d'évolution raisonnée avant d'employer le terme de progrès. La seule évolution ou "modernité" n'est pas louable en soi, le progrès l'est (par définition). Mais peut-être que tu ne m'incluais pas dans le "beaucoup" :)

 

Flashy, je n'y connais pas grand chose en GPA mais il me semble évident que les enfants qui en sont issus ne peuvent pas jouir de ce que tu appelles leur "filiation véritable", aka. la mère porteuse. Celle-ci renonce à revendiquer ses droits et devoirs sur l'enfant, et ce au profit du "parent adoptif". Mais ce qui cloche c'est que, si la loi sur le mariage passe, je ne vois pas pourquoi on refuserait l'adoption (= établir un lien de filiation) sur le seul fondement que l'enfant est issu d'une GPA... Ce n'est pas un article mensonger, mais un article inutile non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce que déjà, actuellement, un couple hétéro ne peut pas voir ses liens de filiation reconnues avec un enfant issu d'une GPA (même le père et y compris si ce sont ses gamètes qui ont été utilisées, et que donc l'enfant est biologiquement le sien). Pour moi la différence est là : mariage, adoption et PMA, les homos le demandent parce que les hétéros y ont droit (égalité, toussa toussa). Au contraire, la PMA, pour le moment, est totalement exclue en France même pour les couples hétérosexuels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est impressionant à quel point le mariage gay provoque le débat alors qu'à mon sens, je ne vois pas trop ce que ça va changer à ma vie, à votre vie, ni même à la société...

 

Et de la à parler de décadence... Le mariage gay est bien inoffensif comparé au capitalisme sans borne et la finance inconsciente (coucou les subprimes!). Cela va peut-être juste rendre la société moins violente et plus tolérente...

 

Après concernant l'adoption d'enfants... Franchement, les enfants violés, battus, livrés à eux-mêmes ce n'est pas ce qui manquent aujourd'hui et ce n'est pas l'oeuvre des homos... Et justement l'adoption est un processus tellement long et difficile qu'avoir un enfant devient un acte réfléchi, voulu et pleinement assumé... Ce ne sera alors pas l'oeuvre d'une capote qui a craqué, de la volonté de toucher des allocs familiales ou des nanas paumées qui se cherchent un rôle dans la société...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.