Aller au contenu
Flashy

Mariage homosexuel et adoption par les couples homosexuels

Messages recommandés

Il serait intéressant d'élargir le débat à la question de l'hypersexualisation de l'espace public. Le coeur du problème est là. Cela concerne aussi bien la Gay Pride que les publicités pour du yaourt. Le besoin de créer des communautés basées sur des pratiques sexuelles est inédit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca aurait plutôt tendance à me rassurer personnellement hein :D

Ca veut juste dire que les gens réfléchissent mais ne sont pas forcément d'accord avec la majorité. Je vois vraiment pas ce qu'il y a de choquant là dedans!

 

Ce que je trouve choquant c'est de placer une raison aussi obscure et tirée par les cheveux au dessus d'une revendication comme celle-ci, que je trouve naturelle et totalement justifiée. Qu'ils aient une opinion différente ne me fait rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il serait intéressant d'élargir le débat à la question de l'hypersexualisation de l'espace public. Le coeur du problème est là. Cela concerne aussi bien la Gay Pride que les publicités pour du yaourt. Le besoin de créer des communautés basées sur des pratiques sexuelles est inédit.

 

A ce propos, sans aller jusqu'à l'extrême de la Gay Pride, j'aimerais savoir si ça vous gêne de voir deux femmes ou deux homme s'embrasser dans la rue ?

 

Bon personnellement je trouve que la Gay Pride fait plus de mal que de bien à l'image des gay. Ca ne m'a jamais empêché de m'y amuser et danser avec des travestis c'est rigolo, mais ça me fait mal de voir que l'idée que mes parents se font sur cette question se fonde sur une manifestation qui ne montre que des "folles" qui ne représentent absolument pas la communauté gay.

 

Comme l'a d'ailleurs dit un grand sage :

Adieu lesbiennes refoulées, surexcitées

Qui cherchent dans leur féminité une raison d'exister

Adieu ceux qui vivent à travers leur sexualité

Danser sur des chariots, c'est ça votre fierté ?

Les bisounours et leur pouvoir de l'arc-en-ciel

Qui voudraient me faire croire qu'être hétéro c'est à l'ancienne

Tellement, tellement susceptibles

Pour prouver que t'es pas homophobe faudra bientôt que tu suces des types

(Orelsan - Suicide social)

 

Parce que ça me gêne vraiment qu'on se définisse par sa sexualité. Mais voir des parents cacher les yeux de leurs enfants devant deux femmes qui se roulent une pelle, ça me gêne encore plus.

Modifié par Kriska

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon personnellement je trouve que la Gay Pride fait plus de mal que de bien à l'image des gay. Ca ne m'a jamais empêché de m'y amuser et danser avec des travestis c'est rigolo, mais ça me fait mal de voir que l'idée que mes parents se font sur cette question se fonde sur une manifestation qui ne montre que des "folles" qui ne représentent absolument pas la communauté gay.

 

Ce n'est pas tout à fait vrai, ça représente une partie de la communauté gay, la partie la plus vocale et exubérante, mais une partie de cette communauté tout de même. Et je sais que des gays pas forcément fans de cette partie de la communauté trouvaient quand même amusante la gay pride et ne la rejetaient pas.

 

Mais je suis d'accord sur le fond de ton propos, qui est qu'en termes d'image, la gay pride fait probablement plus de mal qu'autre chose à la communauté gay, et qu'elle renforce ceux qui ont déjà une idée préconçue sur l'homosexualité dans leurs convictions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Roman, c'est ce que je voulais dire mais je me suis mal exprimée. J'entends par là que la Gay Pride ne représente pas la communauté gay dans son ensemble, mais seulement une partie. Et ce n'est pas cette partie qui est à mon sens et pour le moment la plus apte à faire accepter l'homosexualité (j'allais dire "aux précédentes générations", mais je vois dans ce topic que même la nôtre a besoin d'être convaincue)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je souscris en tous points au premier message de Kriska sur la gay pride!

J'en suis vraiment pas fan, pour moi c'est une démonstration faite pour choquer. Sauf qu'aujourd'hui ça ne choque plus que les gens qui sont déjà homophobes, donc ça ne sert strictement à rien, sinon à attiser la haine.

 

Pour ce qui est de voir des homos s'embrasser, faut avouer que ça se voit pas si souvent que ça. Mais les rares fois où je l'ai vu, ça ne m'a pas dérangé. Et je ne comprendrais pas que des parents cachent les yeux de leurs enfants, puisque c'est nier l'homosexualité, ce qui est absurde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve aussi que la Gay Pride n'est pas forcément bonne pour l'image des homosexuels. En tout cas je la trouve assez incohérente: si tous les homosexuels de la gay pride luttent contre l'homophobie, j'ai vraiment du mal à associer les personnes qui dansent sur les chars (et une partie de la foule de jeunes déguisés qui s'y presse, bouteilles de bières et vodka à la main) aux revendications de mariage et d'adoption (mais je suis peut être un peu old-school :D ). En tout cas dans mon entourage, l'homosexualité ne ressemble clairement pas à ça et il n'y a guère que quelques amis (hétérosexuels) que je puisse associer à ce genre d'attitude exhubérante et provoc.

 

Maintenant j'ai cru comprendre que le but de la Gay Pride était d'obtenir une reconnaissance de "l'anormalité" par la provocation, de sorte à faire accepter tous les degrés d'anormalité. Je ne suis pas sûre que ça porte ses fruits et j'ai un peu du mal à comprendre le côté "on est comme tout le monde et on veut les mêmes droits que tout le monde, mais en même temps on est pas comme tout le monde et les vieux cons qui trouvent ça bizarre on les emmerde".

 

Après, je suppose que la petite lesbienne aux cheveux courts décolorés + piercings partout + marcel + baskets Buffalo est bien contente de se voir massivement représentée et qu'elle revendique d'être acceptée comme elle est. Mais je ne suis pas sûre qu'on puisse à bon droit généraliser en superposant attitude et look ugly ambiance années 90 et orientation amoureuse.

Modifié par Rumpel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve l'homophobie bien plus obscure et tirée par les cheveux que n'importe quelle opinion avancée par Flashy dans ce topic :pamoi:

 

Je suis pas homophobe, mais je comprends bien le problème perso, du coup c'est pas obscur. Les théories de flashy, oula.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On n'a pas du aller à la même gay pride :fufufu: moi, j'y ai vu quelques déguisements certes, mais surtout des bonnasses en soutifs qui se roulaient des pelles :fufufu:

 

Plus sérieusement, c'est vrai que même certains gays n'approuvent pas tout dans la gay pride : certaines de mes copines y vont aussi pour montrer que les gays, ce ne sont pas que des grandes folles et des butches à l'air de camionneur. Mais elles y vont quand même, parce qu'elles continuent à vouloir faire valoir certaines revendications, et en particulier le mariage homo. C'est qui me marque beaucoup quand je parle de ce point avec des gays, c'est la profonde injustice qu'ils ressentent à ne pas pouvoir se marier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pas homophobe, mais je comprends bien le problème perso, du coup c'est pas obscur. Les théories de flashy, oula.

C'est pas indéfendable que de dire "le mariage a pour vocation à assurer la stabilité de la famille par la procréation" et d'en conclure que c'est pas logique le mariage gay!

C'est pas mon opinion mais c'est pas "oula" (charmante manière d'ailleurs de discréditer une opinion par une puissante argumentation ma foi!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, c'est assurer la stabilité de la famille pour la procréation. La stabilité de la famille par la procréation, ça fait un peu "je fais un enfant pour sauver mon mariage", je trouve :nycko:. L'idée c'est aussi que l'Etat est plus intéressé par des enfants (c'est-à-dire la perpétuation de sa population) et par la paix publique que par des considérations purement subjectives du type "l'amour", "le bonheur" et ce genre de choses. Je conçois l'Etat comme le plus froid des monstres froids. 'Fin bref.

 

En tout cas merci de défendre mon honneur Blacksad !

 

Quant à la Gay Pride, j'ai surtout un problème avec les excès de façon générale. Je mettrais ça au même niveau que certains enterrements de vie de jeune fille. Cela m'évoque un peu de vulgarité et beaucoup de ridicule. J'ai du mal à concevoir, en tout cas, que dans une société comme la nôtre, la Gay Pride fasse bouger quoique ce soit. En Russie par exemple, oui. Mais en France, à part voir des folles et des personnes outrancières exiger ceci ou cela, bof, ça n'intéresse personne et ça a plutôt tendance à pourrir l'image des homosexuels puisqu'on finit par associer "homosexuel" et "exubérance ridicule".

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas indéfendable que de dire "le mariage a pour vocation à assurer la stabilité de la famille par la procréation" et d'en conclure que c'est pas logique le mariage gay!

C'est pas mon opinion mais c'est pas "oula" (charmante manière d'ailleurs de discréditer une opinion par une puissante argumentation ma foi!)

 

Ca voulait dire que je concevais pas et que je trouvais ça très obscur par opposition à l'homophobie. C'était pas pour discréditer. Sinon j'admettrais pas que c'est une vraie opinion, ni homophobe, si stupide, non-instruite or whatever. Au contraire je trouve que j'y accorde pas mal de crédit, la preuve ça m'emmerde!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnelement je suis pour le mariage gay, pour l'égalité entre Homos et Hetero.

Par contre je trouve que le mariage entre gay n'a vraiment aucun intérêt.

De plus je trouve vraiment choquant que des homos aient des enfants non adoptés, vu que cela aura indéniablement des conséquences sur la psychologie de l'enfant, vu qu'il n'a pas de mère ou de père et vu que ce ne sont pas totalement ses parents biologiques. Par contre pour l'adoption je trouve que c'est bien, vu que c'est toujours mieux pour lui d'avoir deux mère ou deux pères que de rien avoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de penser à un exemple, pour démontrer les possibles problèmes liés au fait d'être "tétanisé" dès qu'on entend "égalité des droits" : le don du sang.

Il y a une différence de traitement entre les gays et les autres. Discrimination ! Entend-on hurler. Stigmatisation, on ne veut pas du sang des gays car il y a une homophobie d'Etat etc etc. Vraiment?

 

Je vous cite la FAQ de l'EFS :

 

Concernant les contre-indications au don de sang, l’EFS applique un arrêté de 2009 du Ministère de la Santé.La contre-indication au don de sang des hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes se fonde sur l’épidémiologie et doit être analysée au regard de la sécurité des malades. L'institut de veille sanitaire (INVS) a modélisé le risque que constituerait l'ouverture du don de sang aux hommes ayant un seul partenaire sexuel masculin dans les 12 derniers mois. Le risque résiduel de contamination par le VIH pourrait être multiplié par 4. En 2010, le nombre de cas de découverte de séropositivité VIH était de 6 pour 100 000 pour les hétérosexuels. Et de 758 pour 100 000 chez les homosexuels masculins (Données INVS). Le risque d'exposition au VIH est 200 fois plus élevé lors d'une relation sexuelle entre hommes que lors d'une relation hétérosexuelle ou d'une relation sexuelle entre femmes. Le comité national consultatif d'éthique et la HALDE ont confirmé en 2002 puis en 2006, qu'il ne s'agissait pas d'une discrimination.

 

Est-ce que cela justifie une différence de traitement, selon vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pour le mariage gay et l'adoption, mais contre le don du sang. Donner son sang n'est pas un droit. C'est potentiellement plus dangereux, point barre. Il n'est pas question de stigmatiser les homos mais de protéger les patients. S'ils ressentent une injustice, et bien tant pis selon moi, car ici le risque éventuel est plus important que le ressenti d'une catégorie de population.

 

Pour le mariage c'est très différent, ça ne fait potentiellement de mal à personne ! Alors pourquoi leur refuser ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il serait intéressant d'élargir le débat à la question de l'hypersexualisation de l'espace public. Le coeur du problème est là. Cela concerne aussi bien la Gay Pride que les publicités pour du yaourt. Le besoin de créer des communautés basées sur des pratiques sexuelles est inédit.

 

Je voulais juste revenir sur ça.

Je ne pense pas que l'homosexualité se réduise à des pratiques sexuelles. Il s'agit aussi d'un fait social: un homosexuel peut aussi avoir une vie de couple "normale", passer sa vie avec une personne, etc... Ce n'est pas juste s'envoyer en l'air avec un mec dans une boîte, je trouve ça curieux de réduire l'homosexualité à de simples pratiques privées. L'amour, la vie de couple, etc..., ça existe aussi chez les homosexuels et les lesbiennes.

 

Pour l'histoire du sang, je trouve ça discriminatoire, oui. Il leur suffit de vérifier que le sang n'est pas contaminé (ce qu'ils font d'ailleurs). Partant de là, refuser un sang parce qu'il vient d'un homosexuel, alors même qu'on manque de sang en France, c'est stupide en plus d'être discriminatoire.

(surtout que je vois mal comment ils peuvent vérifier que la personne est vraiment gay. )

Modifié par Nina_Chabal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'as le droit de donner ton sang si t'es en couple stable et fidèle depuis plus de 6mois, ou seul sans relations sexuelles, et si t'as jamais eu de relations homosexuelles. Donc même une fois pour essayer, t'es banni à vie du don du sang (à moins de mentir.)

 

En fait, le test ne garantit pas que tu ne sois pas contaminé. Après contamination, il peut s'écouler 6 mois avant qu'un test soit positif. D'où les six mois de couple stable et fidèle ou sans relations.

 

Pour l'interdiction des relations homo, c'est lié au risque beaucoup plus élevé de contamination anale. Une relation vaginale même avec quelqu'un de contaminé ne débouche pas forcément sur une contamination. Une relation anale a beaucoup plus de chances malheureusement (à cause des petits saignements.)

Donc imaginons que tu sois hétéro et fidèle, tu as moins de chance d'avoir le sida par exemple si ton conjoint t'as trompé avec une autre femme sans protection. Un homo dans la même situation a plus de chance d'être contaminé malheureusement.

 

Je suis pas d'accord nina, c'est juste une question de statistiques. C'est le sida qui discrimine, pas l'état ! Cette saloperie de maladie contamine plus souvent par le cul qu'ailleurs, c'est pas la faute des autorités !

 

Eventuellemment, faudrait interdire le don à tous ceux qui pratiquent la sodomie, homos ou hétéros. Ce serait plus juste en effet. Mais il resterait le fait que pour un hétéro la sodomie est souvent occasionnelle alors que pour un homo, beaucoup moins j'imagine, même s'il n'y a pas que ça.

Modifié par Kamia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si il ne faut que répondre à un questionnaire alors n'importe qui peut raconter n'importe quoi, y compris des homosexuels ou des hétérosexuels qui se tapent 10 partenaires différents par semaine.

 

On pourrait généraliser la pratique du test du sida avant de donner son sang ou au moins la rendre obligatoire pour ceux qui ont des comportements 'à risque', ou qui en tout cas le reconnaissent, et cette question de discrimination serait réglée.

 

Ce refus était soutenu par Roselyne Bachelot, qu'on peut difficilement taxer d'homophobie, je pense qu'il s'agit vraiment uniquement d'une question de santé publique

 

edit: vu les explications de Kamia, je trouve que l'interdiction a du sens au final

Modifié par Franz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+1000 Nina Chabal.

 

Le nombre de cas d'infection par le VIH est presque 2 fois plus élevé chez les 30-40 ans. On fait quoi, on leur interdit aussi de donner leur sang?

Si je dois un jour recevoir le sang d'une autre personne, je me contrefous que la personne soit hétéro et que statistiquement il y ait plus de chances qu'il ne soit pas infecté, je veux juste que le sang soit testé quelle que soit la personne et être sûre de ne rien risquer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si c'était si simple je dis pas, moi aussi je m'en ficherais. Mais le problème c'est la "fenêtre sérologique" pendant laquelle le virus ne peut pas être détecté semble t-il, et qui s'étend jusqu'à 6 mois. A cause de ça, il y a des mesures de précaution mises en place pour essayer de limiter le risque un maximum. Je trouve que ça a du sens même si ça pourrait être fait avec plus de justice.

 

Par exemple, un homo qui dit qu'il n'a eu aucune relation depuis 6mois, je vois pas pourquoi on le croirait moins qu'un hétéro qui dit qu'il n'a eu aucune relation depuis 6mois.

 

Perso quand je donne mon sang, ma plus grande peur c'est de contaminer quelqu'un si mon mec m'a trompée sans protection (on est pas dans le monde de oui-oui, ça arrive ces choses là, même si je pense qu'il vaut mieux que ça, qui sait...)

Je peux vous dire que si j'étais un homme homo, j'aurais encore plus peur, parce que même "juste une fois" les chances sont encore plus élevées... Du coup je comprends cette mesure, même s'il faudrait affiner les possibilités au lieu d'interdire bêtement à tous ceux qui ont déjà pris une bite dans le cul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le sang donné est 1000 fois testé avant d'être transfusé. Dès lors, pourquoi refuser de prendre celui des homosexuels, puisqu'il est entendu que n'importe qui peut mentir et qu'aucun test n'est demandé ni fait avant les prises de sang ?

 

J'ai eu l'occasion de donner mon sang pas mal de fois, à chaque fois j'ai du simplement répondre à un questionnaire (fidélité, couple stable, relations homosexuelles, lalala), tendre mon bras et recevoir un pain au chocolat. La personne qui prenait mon sang a systématiquement relu le questionnaire avec moi, s'est assurée que je n'avais pas de multiples partenaires et basta. Personne ne m'a jamais demandé si je pratiquais la sodomie, et ça uniquement parce que je suis une fille, et CA c'est discriminatoire à mon sens.

 

Oui, le sida se transmet plus facilement par la pratique de la sodomie. Les gays ont donc plus de risques de contracter le virus. Ok. Mais les filles qui pratiquent également l'amour des fesses, elles sont miraculeusement protégées ? Non.

 

Est-ce que pour autant, on doit refuser les dons de sang des homosexuels, puisque leur sang sera inévitablement testé avant d'être transfusé à qui que ce soit ?

 

Pour résumer, je pense aussi qu'il faudrait "affiner les possibilités au lieu d'interdire bêtement à tous ceux qui ont déjà pris une bite dans le cul.".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas qu'une question de sodomie, en fait. A moins de considérer que les personnes originaires d'Afrique subsaharienne sont des sodomites patentés. Et, il me semble, qu'on évite aussi de prendre le sang des personnes venant d'Afrique subsaharienne.

 

Le fait est qu'il y a plus de chances d'avoir le VIH quand on est gay ou quand on vient d'Afrique subsaharienne. Une femme pratiquant la sodomie a, comparativement, moins de chances de l'avoir (il y a moins d'hétéros ayant le VIH, plus d'hétéros au niveau de la population, les probabilités sont donc moins fortes, ce n'est pas qu'une pure question de pratique de la sodomie : cela dépend grandement d'avec qui on la pratique).

 

Pour ma part, l'interdiction peut paraître excessive : on peut lui préférer une période d'abstinence sexuelle d'au moins 6 mois (délai permettant à la maladie d'être détectable). Le problème : il faudra croire les personnes sur parole. Toutefois, je préfère me fier au sens de la responsabilité des gens. Si elles veulent mettre la vie d'autrui en danger parce qu'elles se sentent discriminées, soit, mais elles devront être condamnées pénalement si elles ôtent la vie d'autrui par leur grave négligence.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.