Aller au contenu
Nini01

Comment décrocher une très bonne note ?

Messages recommandés

Bonjour !

 

A l'approche des derniers galops d"essai, des prochains partiels, je me posais la question (et je pense ne pas être la seule ^^) de comment avoir une très bonne note, afin de décrocher une mention ?

 

Quels sont les petits plus, les petits "trucs" pour grappiller des points au dessus de 12 ou 13 ? Pour essayer de voler à 15 ou soyons fous, à 17 - 18 ! (est-ce que ça existe d'ailleurs ???)

 

Et ce, dans les matières fondamentales ?

 

Si les "anciens" ont déjà corrigé des copies, peuvent ils faire part de leur attente ou exigences pour voler plus haut ?

 

J'ai quelques éléments de réponses, mais à compléter je pense :

 

En droit constitutionnel :

 

- soigner le plan (pour une comparaison, ne surtout pas faire I.régime présidentiel , II.régime parlementaire, pour une comparaison il faut à chaque fois les comparer, mais surtout pas les traiter séparément)

 

- en commentaire de texte, c'est bien de "suivre" le plan du texte, et éventuellement, mettre en titre ou titre de sous parties des phrases du texte

 

- des titres de parties/sous parties courts, des "phrases chocs"

 

- définir les termes. par exemple, si vous parlez de "oligarchies", de "pocket veto" dites ce que c'est, pour que le correcteur sache que vous avez compris.

 

En introduction de droit civil :

 

- pour l'arrêt à commenter, répondre dans l'ordre aux questions

 

- ne pas confondre les faits et la procédure

 

(après, j'ai pas trop de conseils, car je trouve que c'est plus "facile" d'avoir les points en répondant à une question sur un arrêt qu'à une dissertation)

 

Dans les 2 cas :

 

- soigner l'écriture et l'orthographe

 

- reformuler avec ses propres mots le sujet en droit constitutionnel, ou les arguments des parties en droit civil (ne pas recopier l'arrêt)

 

 

Voilà, après, d'un point de vue personnel, j'ai rendu des devoirs maisons (plutôt des commentaires de textes que des dissertations) et je tourne autour de 13 en constit, mais je ne sais pas comment aller plus haut ...

J'ai progressé vers ces notes là en étant plus "généraliste" dans mes titres de parties, en "prenant de la hauteur", en faisant des titres dégageant des principes, et non plus collés au cas d'espèce. (mais en commentaire de texte en droit constit, je reprends dans mes titres des bouts de phrases du texte à commenter, je sais pas si c'est bon.....)

Modifié par Nini01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas lorsque tu dis "répondre dans l'ordre des questions" pour le commentaire d'arrêt. Où sont elles ces questions ?

Je me suis mal exprimée, en fait, on fait plutôt une "introduction au commentaire d'arrêt".

 

Ce n'est pas un vrai commentaire d'arrêt qu'on fait. Le chargé de TD nous a fait faire des exercices du type, un arrêt, des questions sur cet arrêt (faire la fiche d'arrêt, est-ce conforme au droit positif ? expliquez la position de la cour de cassation, que veut dire cette expression etc....) puis proposez un plan de commentaire d'arrêt.

Et donc, il vaut mieux répondre aux questions dans l'ordre, car cela nous aide à la dernière question "proposer un plan de commentaire d'arrêt".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Conseils faciles :

 

- aérer la copie

- souligner les titres sobrement (= pas au stabilo comme mes étudiants débiles)

- ne pas oublier les chapeaux (en civil)

- ne pas oublier de jolies transitions

- avoir une écriture lisible et propre (au moment des partiels, on a 150 copies à corriger en 10 jours)

- ne pas faire de petites astérisques et autres renvois relous (on ne les lit pas)

- se RELIRE pour l'orthographe

- Préférer les phrases courtes mais bien construites aux phrases alambiquées qui n"ont plus de verbe/sujet où auxquelles on ne comprend rien

- connaître le sens des mots et ne pas en employer un pour un autre. Chacun a son sens, c'est important.

 

Voilà (c'est ce que j'ai passé mon semestre à dire à mes étudiants avec plus ou moins de succès ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon là tu te concentres sur les fondas mais ce n'est pas les fondas qui font la mention et la super moyenne, c'est aussi les complés.

Les complés, il "suffit" de tout apprendre par coeur : tu recraches tout et t'as une super note assurée (entre 8 et 10/10). Les complés peuvent te sauver un partiel de fonda un peu raté ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces éléments de réponses :jap:

Je cours voir les copies !

 

Pour les complés, je prends note !

 

(mais honnêtement, je déteste PEC, je suis pas sûre que ça va me rattraper ma moyenne :nycko: )

 

- souligner les titres sobrement (= pas au stabilo comme mes étudiants débiles

 

Question débile : faut- il des couleurs différentes pour les parties I. A. et 1) ? Ou juste les souligner tous avec le même stylo suffit ?

Préfèrez vous les plans comme :

I.

A.

B.

 

II.

A.

B.

 

ou bien

I.

I.A

I.B

 

II.

II.A

II.B

 

Désolée si cela peut sembler débile T.T je me rends pas trop compte de que ça peut faire 150 copies à corriger....

Modifié par Nini01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne me prononce que pour le droit privé dans la mesure où je me suis entièrement dirigé dans cette voie ; tout d'abord la clarté doit être privilégiée.

 

Une copie claire à toutes les chances d'être bien notée. Les conseils de faux semblants sont tout à fait pertinents. S'ajoute le fait de définir les notions que vous employez - et, oui, apprendre les définitions par cœur est vivement conseillé, à la condition évidemment de comprendre ces définitions - et, dans une dissertation ou dans un commentaire, l'utilisation de « plans bateaux ». À ne surtout pas comprendre avec le plan rafiot !

 

Le plan bateaux a une cale, un ponton, deux mats, des voiles et un gouvernail. Le plan rafiot ce sont deux planches mises bout à bout avec de la ficelle.

 

Si vous avez à commenter un arrêt, que vous avez des idées, mais que vous ne voyez pas comment les ordonner thématiquement, le plan bateau vous fera gagner un temps considérable, outre qu'il sera très accessible pour votre correcteur l'incitant ainsi à bien vous noter.

 

Des exemples de « plans bateaux » : Nature de la notion / Régime de la notion ; Théorie / Pratique ; Principe / Exception ; Avant / Après (attention, le plan chronologique ne sera généralement approprié qu'en cas de revirement de jurisprudence ou commentaire de disposition législative) ; Conditions / Effets (ou Cause / Conséquence).

 

Ne croyez pas les chargés qui vous disent que le plan bateau est mal noté et qu'ils n'en font pas. C'est faux. D'une part parce que le plan n'est qu'une façon d'ordonner votre propos, et que dans cette mesure il est évident qu'une structure nature / régime permet au lecteur de vous suivre facilement. D'autre part parce que dans la très grande majorité des cas, les plans que je viens de vous citer sont ceux qu'emploient vos chargés et les juristes en général, sans même qu'ils ne s'en rendent compte, tout simplement parce que ces plans procèdent de la logique des choses (la nature d'une notion appelle son régime ; la pratique illustre la théorie ; les conséquences suivent la cause).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention avec les plans bateaux. Il ne faut pas écrire dans une dissert : I. Les conditions II. Les effets. Il faut absolument les habiller et toujours rattacher vos titres à votre sujet.

Je trouve que ces "plans bateaux" sont dangereux. Les étudiants ont tendance à vouloir absolument caser un des plans ci-dessus. Ces plans peuvent vous servir effectivement mais si vous avez trouvé un autre plan qui correspond à votre sujet c'est encore mieux !

 

Autres conseils (j'adhère totalement à ceux de faux semblants notamment sur les phrases courtes) :

- utilisez des exemples juridiques pour illustrer vos idées. N'oubliez pas qu'il s'agit d'exercices juridiques et non philosophiques.

- utilisez le vocabulaire adapté (notamment pour les arrêts)

- apprenez parfaitement vos méthodologies

- ne mettez pas le même argument dans deux parties différentes + lorsque vous développer une idée, vous devez la terminer avant d'en commencer une autre (évitez les milliards d'asterisques qui se baladent dans la copie)

 

Nini : souligne avec le même stylo (évite les couleurs autre que bleu ou noir) + c'est 2ème plan qu'il faut appliquer

Modifié par Mischa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui trois choses aussi qu'il m'aurait été très utile de savoir durant mes études :

 

- Au moment de faire le plan, au lieu de galérer, je note tous les principes/éléments importants de l'arrêt sous forme de tirets. Ensuite je les regroupe. L'idéal est d'en avoir 4 au final. Soit un A/B A/B.

Si tu as ça, tu as donc les grandes idées de tes A et B, tu n'auras "plus qu'à" trouver les titres de tes A et B. A condition de les avoir bien mis ensemble, ça te donne un tout cohérent.

 

- quand on ne sait pas comment faire une problématique, se poser le problème dans sa tête en se l'expliquant comme à un enfant : on a ça comme principe. Mais on a une exception. Mais on a ça qui vient contrer l'exception. Je schématique, hein. Bref identifier le problème, et trop souvent les étudiant te disent : On a tel grand principe et l'exception. Et alors ? Où est le problème ? Ca ne peut pas être ça, puisque l'exception au principe ne pose pas de soucis en tant que tel. (je ne sais pas si je suis claire. Je le suis plus à l'oral j'espère ... -_-')

 

Pour commencer une problématique, un ami me disait qu'il aimait bien la tournure "On peut se demander dans quelle mesure ..." ce qui permet de canaliser le problème et de mettre en parallèles les deux principes qui vont s'opposer en l'espèce. J'aime assez l'idée.

 

- Et pour les titres de plans, on ne le dit jamais assez, mais il faut QUA-LI-FIER. Ne pas faire en commentaire d'arrêt un titre de dissert de type : Les ... blablabla. Introduire un adjectif qui qualifiera le titre. A ce titre je trouve TRES utile de se faire une petite liste d'adjectifs passe partout.

- Nécessaire

- Utile

- Attendu

- Nuancé

Du coup, ça marche à tous les coups, tu ponds des titres de type : un principe (cite le !) nuancé. Et boum.

 

Voilà. Je ne sais pas si ça aide, mais je crois que j'aurais bien aimé qu'on me dise ça en L1. J'aurais moins galéré à construire mes plans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Au moment de faire le plan, au lieu de galérer, je note tous les principes/éléments importants de l'arrêt sous forme de tirets. Ensuite je les regroupe. L'idéal est d'en avoir 4 au final. Soit un A/B A/B.

Si tu as ça, tu as donc les grandes idées de tes A et B, tu n'auras "plus qu'à" trouver les titres de tes A et B. A condition de les avoir bien mis ensemble, ça te donne un tout cohérent.

 

Ah oui je fais comme ça aussi, ça marche très bien normalement, aussi bien pour les commentaires d'arrêt que pour les dissert !

On note toutes les idées (issues du cours et/ou de l'arrêt), on regroupe et hop, le plan apparaît comme par magie :youpi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mon avis en plus: avant un partiel, lisez de la doctrine. des notes etc. vous instruire ne peut que vous aider le jour de l'examen ! je parle surtout pour les dissertations et commentaires.

 

En première année, il n'est pas demandé de lire des notes d'arrêt. Pour la doctrine, retenez bien simplement les grandes idées des articles qui sont dans vos fiches de TD. Vous pouvez avoir de très bonnes notes en partiels en maîtrisant le cours + les fiches de TD en première année

Modifié par Mischa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En première année, il n'est pas demandé de lire des notes d'arrêt. Pour la doctrine, retenez bien simplement les grandes idées des articles qui sont dans vos fiches de TD. Vous pouvez avoir de très bonnes notes en partiels en maîtrisant le cours + les fiches de TD en première année

 

alors ça dépend des chargés :pamoi:

de toute façon je ne parlais pas que de la 1ère année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça dépend des profs, mais souvent il est possible d'avoir des bonnes notes en galop en ayant bien révisé, on va te donner des choses un peu plus subtiles au partiel.

Par exemple en L1 j'ai eu 16 au galop et 10 au partiel au 1er semestre et 17 et 11,5 au 2d (avec M. Borghetti qui est aussi ton prof cette année).

 

Je pense qu'il ne faut pas se fixer une note, essaye de faire le mieux que tu peux le reste viendra ensuite.

 

On dit aussi qu'il y a des meilleures notes au 2d semestre.

Modifié par mariposa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci de ton expérience, ça permet de relativiser ! et tu as raison, je vais faire de mon mieux, et moins me mettre la pression sur ZE note, et chercher à plutôt progresser.

 

encore merci pour tout ces conseils les aînés !!!! ah ces petits jeunes, il faut leur apprendre la vie !! :dydy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le même ordre d'idée, je fais une séance supplémentaire volontaire pour les révisions de méthodologie juste avant leurs partiels (chez moi ils ont leur exam AVANT Noël) (ce sont donc les vacances des chargés de TD qui sont niquées ...).

 

Des idées à me donner pour les faire réviser ? Je peux toujours répéter tout ce que j'ai martelé pendant le semestre, mais j'aimerais bien leur donner + d'infos et les entrainer du mieux possible.

 

Je veux bien des idées des L1 sur ce qu'il vous semblerait être utile ou non, et des vieux comme moi pour savoir comment vous procédez/procéderiez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un de mes chargés de TD a relevé les grosses fautes de syntaxes ou de compréhension et des plans bien foireux sur un sujet qu'on avait tous rendus.

Il a expliqué pourquoi c'était bien foireux justement, et comment améliorer les points relevés. Je trouvais ça intéressant car ça donnait des exemples vraiment concrets plutôt que des recommandations générales (bon c'est un peu la honte pour ceux dont les copies ont été prises en exemple, mais comme le chargé ne les a pas cité, ça va :edelweiss:gros moment de solitude quand c'est un exemple de sa copie qui est tiré... XD )

 

Séance fous rire garantis avec James Cameron en premier ministre, les phrases sans verbes, les maximes sans nuances.

 

C'est un peu plus sérieux quand on voit qu'il peut être reproché dans une démonstration de ne pas dégager de mots clefs / principes généraux, ou des articles de constitution / de codes pour illustrer nos propos.

 

En exercice interactif, peut-être retravailler les intitulés d'un plan avec la classe ? Noter au tableau un plan reçu en TD avec des titres bancals et proposer à ce que tout le monde le retravaille pendant 5 minutes et propose sa solution ?

 

Enfin je dis ça, mais c'est peut être ce que tu fais déjà avec ta classe ^^

 

(en plus, étant en L1, je suis pas sûre d'être de bon conseils :nycko: )

Modifié par Nini01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un rappel de méthodo ça ne fait jamais de mal. C'est ce que j'avais fait en tutorat pendant la semaine supplémentaire de révision.

Demander comment ils font les exercices demandés, par exemple leur dire que dans un cas pratique faut pas foncer sur le code en ayant à peine lu le cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous pouvez me filer une ou deux dates d'arrêts étudiés en L1 ?

Je voudrais leur donner des exemples concrets avec des arrêts, mais j'ai du mal à visualiser ce qui est simple ou dur pour un L1, et je voudrais sortir de mes fiches de TD du semestre.

Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.