Aller au contenu

Messages recommandés

M2 Droit pénal et sciences pénales

M. le Professeur Mayaud

Rencontre du 25 mars

 

 

Présentation du Master 2 :

 

Le M2 Droit pénal et sciences pénales est un Master très prisé par les étudiants. Le droit pénal est une matière intéressante et très attrayante, par le fait qu'elle est juridique, mais qu’elle a également une dimension très humaine.

Ce diplôme vise à former de beaux esprits pour élaborer le droit, le créer et le construire. Il peut aussi être un bon complément pour intégrer la magistrature et l'avocature.

 

Nous n’acceptons que les premiers choix, car il y a beaucoup trop de dossiers.

Les candidatures sont nombreuses : entre 300 et 350. Il y a autant de candidats de Paris II que de candidats de province.

 

Les critères de sélection :

 

Le Master compte 25 places, mais environ 50 dossiers sont sélectionnés en prévision d’éventuels désistements.

 

La sélection se fait en plusieurs temps. D'abord, M. Mayaud passe en revue tous les dossiers pour voir le niveau de la promotion en voie de création. Déjà, se dégagent un certain nombre de dossiers, pour sortir immédiatement du lo. Ces dossiers s'imposent d'eux-mêmes au titre de ce premier filtrage, parce que les résultats sont bons. L'année dernière, après cette première démarche, plus de 20 dossiers étaient déjà pré-sélectionnés.

 

Seconde étape, M. Mayaud refait la même démarche en reprenant les dossiers qui n'ont pas été pré-sélectionnés, et en les approfondissant davantage (il regarde les mentions s'il y en a, si le cursus est régulier, si une faiblesse sur une année a été compensée par des notes excellentes les autres années, etc).

 

Ensuite, si les rangs ne sont pas remplis, M. Mayaud procède à une troisième sélection. C'est la plus difficile, il faut rentrer plus dans le détail des éléments de candidature, et c'est là que les lettres de motivation sont importantes.

 

Le déroulement de l'année du Master :

 

Il y a des enseignements obligatoires : droit pénal général, droit pénal spécial et procédure pénale. Autour de ces matières, on a de la méthodologie. L'objectif du master est d'acquérir une capacité d'analyse et de développement, afin de trouver une solution reposant sur un raisonnement porteur.

 

Le Master 2 est une remise en cause de soi-même pendant un an. C'est une leçon d'humilité, mais on en ressort totalement transformé.

 

Il y a un mémoire à rédiger sur des thèmes d'actualité qui ne sont traités nulle part, de manière à ce qu’il n’y ait pas de possibilité de plagiat. Les mémoires portent sur des sujets totalement inédits. Tous les enseignants proposent des sujets de mémoire, et l'étudiant choisit celui qu'il veut traiter, car c'est un travail personnel.

 

 

Questions des étudiants et réponses du Professeur Mayaud :

 

Est-ce que vous acceptez des étudiants partis en échange ?

Oui, mais il est difficile de savoir ce que représentent les notes, car il est impossible de connaître les critères d'évaluation des universités étrangères. Ce n'est donc ni un inconvénient ni un avantage.

 

Est-ce que vous sélectionnez des étudiants ayant déjà un Master 2 ?

M. Mayaud sélectionne des étudiants sortant d'un Master 2 au même titre que les autres, dès lors qu'ils répondent aux critères.

 

Attendez-vous les résultats du 2nd semestre de M1 ?

Dans certains dossiers pour lesquels on hésite, on attend les résultats. Mais pour les dossiers qui sont déjà présélectionnés, cela ne change rien.

 

Quels sont vos conseils pour la lettre de motivation ?

La lettre de motivation n'a d'intérêt que pour départager deux candidats. Celui qui fait des fautes d'orthographe est immédiatement écarté : un juriste doit maîtriser la langue française.

Au fond, on ne regarde pas la motivation en elle-même, car les lettres se ressemblent presque toutes, mais bien l'orthographe.

 

Quid des lettres de recommandation ?

Elles sont inutiles, et même à bannir.

 

Prenez-vous en compte les stages effectués pendant le cursus universitaire ?

Non, nous n’en tenons pas compte du tout.

 

Un entretien est-il prévu ?

Non, il n’y a pas d’entretien. La sélection est objective : s’il y avait des entretiens, elle deviendrait subjective.

 

A-t-on plus de chance d’être admis quand on a suivi des matières de droit pénal ?

Non, cela ne change rien.

 

Quel Master 1 conseillez-vous ?

Aucun, nous n’en tenons pas compte. On peut même avoir fait un Master 1 de Droit public. L'essentiel est de faire preuve d'une certaine sensibilité judiciaire.

 

Le Master est-il compatible avec l'IEJ ?

Cela dépend de l'étudiant, certains le font mais très peu. La plupart font l'IEJ après le Master 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.