Aller au contenu
LMW

Revue de presse

Messages recommandés

Revoyez vos classiques, la dissolution de Ordre Nouveau a entrainé la création du Front National. (Dernier congrès/discours de la ligue fasciste après l'annonce de sa dissolution). Les "vieux" qui sont en réalité des cadres du partis sont issus de cette frange fascisante. Il n'y a pas que Alliot, MLP et Philippot au FN mais une structure de cadre très puissante qui avait même failli renverser JMLP. Ces cadres sont ce qu'ils sont : des fascistes. Faire croire le contraire relève de l'absurdité et de la mauvaise foi politique. Bref, bravo pour avoir gobé la propagande merdiatesque que tu dénonces.

 

MLP nie tout lien avec Ayoub alors qu'elle a dîné avec lui, reconnu sa "modération" (y'a qu'à voir le site de Troisième Voie pour comprendre ce qu'est la modération) et l'apprécie même (la presse de bonne foi et même des sites d'extrême droite le reconnaisse). Une fois de plus cette politique de dédiabolisation n'est que de façade pour se montrer "politiquement correct". La réalité est tout autre, tous les groupuscules nazis et fascisants restent fortement liés au Front National de manière officieuse.

 

La référence au NSDAP est simplement une comparaison pour montrer la stratégie des partis fascisants : leur programme n'est qu'un voile de mensonge, d'apparence social, mais en réalité de défense des bourgeois rentiers (pas pour rien que B. Tapis déclare avoir plus peur de Mélenchon que de Le Pen) par l'instauration d'un autoritarisme et d'une compression des libertés. Il va de soit que si demain le Front National arrive au pouvoir la France basculera dans un Etat policier où les libertés seront allègrement baffoués de manière subtile. Mais bon, ça malheureusement, ils ne le disent pas dans leur programme alors que ça sera la réalité des politiques qu'ils mèneront.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clément Méric n'est pas un brave désolé, c'est juste un militant qui s'est frité avec d'autres militants et qui a perdu. Ce n'est pas un assassinat politique comme certains excités à gauche le prétendent au mépris du sens des mots, ni même un meurtre mais une simple et banale rixe comme il en a toujours existé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une seule chose à dire : bravo aux antifas. Bravo pour leur mérite, leur courage et leur combat juste et noble.

 

Ben voyons.

Ces mecs là n'ont qu'un but : se foutre sur la tronche !

Alors on repassera pour le combat juste et noble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne respecte pas les gens qui au lieu de faire le deuil de la personne qu'il sont sensés aimer, vont pleurer devant les télévisions.

Il y a eu un trop grand mélange de pleurs et de politique dans cette histoire très mélodramatique.

 

Il y a un temps pour le deuil et un temps pour la vengeance, on ne fait pas les deux à la fois, les deux perdraient leur sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mort de clément servira à amplifier notre lutte, nos combats, contre une extrême droite qu'il faut éradiquer.

 

Mais il y en a marre qu'on utilise la mort pour une cause, il y en a marre de l'instrumentalisation des larmes, il y en a marre de créer des martyres comme les jihadistes palestiniens, la mort nourrit la pourriture.

 

Vous n'avez aucun respect. Vous faites de son souvenir une arme, similaire à celle qui l'a tuée. Une arme sans nom, sans visage qu'on appelle l'extrême politique gauche ou droite et la rue.

 

Abraham était prêt à sacrifier son fils, mais il est arrêté, il sera empêché. Tous ceux qui créent des martyres sont des charognards sans foi.

Oubliez son nom, laissez le reposer en paix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne serai jamais d'accord pour mettre extrême-droite et extrême-gauche sur le même plan, pour une raison qui a été très bien expliquée dans je ne sais plus quel article: l'extrême-gauche pousse les idéaux fondateurs de notre démocratie à l'extrême ce qui a tendance à les dévoyer, alors que l'extrême-droite les refuse en bloc dès le départ. Pour le reste, Clément Méric a été fort mal inspiré d'aller se foutre là-dedans sans préparation physique préalable, et l'autre brute aurait mieux fait de passer son chemin. Je n'ose espérer que ça dissuade à l'avenir ce genre de groupes de se taper sur la gueule: s'ils étaient capables de discuter ensemble, ça se saurait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'extrême-gauche est la quintessence de la démocratie? Sérieusement?

Ils sont l'avatar de la Révolution Française, révolution bourgeoise? De la IIIème République peut-être?

 

Chavez est l'incarnation d'une démocratie extrême?

Ou Castro?

 

SUD est un syndicat imprégné des valeurs de notre République : liberté d'expression et tutti quanti? Avec l'amour profond de la propriété privée?

 

LO ou le NPA sont des partis amoureux de la liberté d'aller et de venir, de la liberté d'expression et du respect d'autrui? Même si cet autrui n'est pas assez à Gauche pour être qualifié d'humain selon leurs critères?

 

Ils n'ont rien, absolument rien de démocratique ou de républicain. Ce n'est même pas quelque chose de dévoyé, c'est dans leur logiciel. La démocratie bourgeoise a été accepté sur le tard par les groupes extrémistes. Même maintenant, je doute qu'au fond ils y adhèrent profondément. Sans doute rêvent-ils d'une révolution plus sournoise, d'une révolution culturelle (c'était pas à l'ordre du jour de la IIIème Internationale ça?).

 

Créer des milices pour tabasser des gens, ce n'est pas démocratique ou républicain. Que ce soit des milices de quartier ou des ligues anti-faf.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah on ne va pas faire un débat historique: mais la Révolution française c'est autant Robespierre et Saint Just que Danton et Mirabeau. Après, on peut ne pas l'accepter, comme le fait une partie de la droite, mais le droit au travail, ou autres droits sociaux qui étaient garantis par la Constitution de 1793 ont été repris en partie dans le Préambule de la Constitution de 46, qui fait encore partie de notre bloc de constitutionnalité à ma connaissance. Je n'ai pas dit quintessence de la démocratie par ailleurs: j'ai juste dit que les principes de base de la Révolution française et autres principes fondateurs étaient en principe compris par l'extrême gauche à l'excès (démocratie directe, référendums révocatoires, etc... dont on peut difficilement dire qu'ils ne sont pas démocratiques, au moins dans l'esprit). Pour le reste, je suis peu favorable aux milices pour tabasser les gens, et je n'ai pas de sympathie particulière pour Lutte Ouvrière et le NPA, mais je ne les mets par sur le même plan que l'extrême-droite (en même temps fort égoïstement, je ne vais pas te dire que des gens qui peuvent tabasser des Noirs ou des Maghrébins parce qu'ils sont sur leur chemin, c'est top et pareil qu'un militant antifasciste dont quelques idées peuvent rejoindre les miennes)

Modifié par Nina_Chabal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si on prend l'argument historique on pourrait aussi dire que l'extrême droite est l'héritière des mouvements qui ont accompagnés la création des Etats nation et de la prise de conscience du destin national de la France et d'autres Etats européens. L'idée de base n'était pas abominable non plus, c'est la radicalisation et le rejet qui en découle qui sont gerbant, mais cela vaut aussi pour l'extrême gauche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum? En France en tout cas, l'extrême-droite a accompagné la réaction monarchiste, et par conséquent, n'a pas franchement accompagné la naissance de l'Etat nation, puisque les révolutionnaires ont été les premiers à séparer la nation française du roi, ce qui n'était par définition pas le cas du camp d'en face . Ce n'est pas un hasard si le FN salue la Vendée d'ailleurs. Donc en ce qui concerne la France, je ne suis pas convaincue par ton argument.

Modifié par Nina_Chabal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pensais à l'allemagne en l'occurence,

 

mais l'extrême droite FR récupère les symboles monarchiques mais également les symboles du 'nationalisme primitif' si j'ose dire (Jeanne d'Arc and co)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais en Allemagne, la situation est tout à fait différente, que ce soit sur la perception de l'extrême-gauche, la naissance de l'Etat allemand, etc... En France, l'extrême-droite a toujours été liée à la trahison nationale, aux défaites (que ce soit les réactionnaires contre la Révolution, les collaborationnistes sous la deuxième guerre, et plus près de nous l'OAS et l'Algérie), ce qui n'est pas étranger d'ailleurs à l'opprobre qui lui est normalement associé. En revanche, l'extrême-gauche française historique n'a pas du tout eu le même rôle, que ce soit les babouvistes, les communards et autres. C'est en ce sens qu'à mon avis, mettre sur le même plan l'extrême-droite française et son histoire honteuse et l'extrême-gauche française n'a pas tellement de justification historique. Je le comprendrais si on était en Allemagne ou en Europe centrale, mais de la part de Français, je ne comprends pas (même si le PCF était spécialement lourdingue avec son emprise intellectuelle après guerre, mais ça n'a rien de comparable avec ce qu'ont vécu les Allemands de l'Est ou les Hongrois. Et l'extrême gauche historique française n'a quand même pas eu la portée nuisible de l'extrême droite française, je suis navrée) Je précise par ailleurs qu'on ne peut réduire l'extrême-gauche au communisme, et la pensée philosophique de la gauche non marxiste a quand même été particulièrement prolifique en France (je pense à Proudhon, par ex).

Modifié par Nina_Chabal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui c'est le procès du hold up du RER D .

10 jeunes qui prennent en otage 1 RER entier et s'en tirent, c'est que plus tard qu'on les choppe.

 

Hier j'ai fais un voyage en RER et avec un pote, on se demandait comment c'est possible, pas une personne n'a appelé les flics ? comment arreter un RER en marche ? Bref c'est interessant et comme personne n'a été bléssé alors on peut dire que c'est un exploit d'organisation non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de lire la page wikipédia de Maurras.

 

Il dit pas que des stupidités, je trouve.

 

« Prise en fait la démocratie c'est le mal, la démocratie c'est la mort. Le gouvernement du nombre tend à la désorganisation du pays. Il détruit par nécessité tout ce qui le tempère, tout ce qui diffère de soir : religion, famille, tradition, classes, organisation de tout genre. Toute démocratie isole et étiole l'individu, développe l’État au-delà de la sphère qui est propre à l’État. Mais dans la Sphère où l’État devrait être roi, elle lui enlève le ressort, l'énergie, même l’existence. Nous n'avons plus d’État, nous n'avons que des administrations"

 

C'est un prophète de la décentralisation?

 

Maurras ne rejette pas le suffrage universel, il invite ses lecteurs à ne pas être des émigrés de l'intérieur et à jouer le rôle des institutions et du suffrage universel qu’il s’agit non de supprimer mais de le rendre exact et utile en en changeant la compétence : ne pas diriger la nation mais la représenter. Abolir la République au sommet de l’État et l’établir où elle n’est pas, dans les états professionnels, municipaux et régionaux

 

Je note aussi qu'il était anti-colonial, contre la guerre de 1914, contre la guerre de 1939 mais pour une attaque de l'Allemagne nazie en 1936 avant que l'Allemagne ne soit totalement prête.

 

Il y apparaît aussi que Maurras était anti-fasciste (car anti-étatiste), et qu'il critiquait vertement un Gobineau ou la colonisation. Qu'il a flippé en lisant Mein Kampf, qu'il a critiqué l'eugénisme hitlérien. Cela me surprend.

Modifié par Flashy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maurras était contre le régime parlementaire, la démocratie, les juifs (il était bien sûr antidreyfusard et il souhaitait qu'on tuât Blum) et xénophobe et pétainiste. Ca fait beaucoup.

Il haïssait viscéralement l'Allemagne, comme beaucoup de gens d'extrême-droite, ce qui explique pour beaucoup son opposition à l'Allemagne. Mais l'hitlérisme sans l'Allemagne et les allemands lui posait beaucoup moins de problèmes.

Modifié par talking heads

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui c'est le procès du hold up du RER D .

10 jeunes qui prennent en otage 1 RER entier et s'en tirent, c'est que plus tard qu'on les choppe.

 

Hier j'ai fais un voyage en RER et avec un pote, on se demandait comment c'est possible, pas une personne n'a appelé les flics ? comment arreter un RER en marche ? Bref c'est interessant et comme personne n'a été bléssé alors on peut dire que c'est un exploit d'organisation non ?

En fait ils ont tiré le signal d'alarme peu avant l'arrivée en gare. Je ne pense pas qu'on puisse qualifier cela d' "exploit d'organisation" :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le local de l'association de l'UEJF situé au centre Assas a été victime d'inscriptions à caractère antisémite en fin de semaine dernière. Guillaume Leyte, président de l'université Panthéon-Assas, et l'ensemble de la communauté universitaire condamnent fermement ces actes. Une plainte a été déposée.

 

il s'est passé quoi exactement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un type qui 'imagine' avoir entendu Tapie dire 'ça y est j'ai les sous' et voila que toute la presse s'en empare...

 

l'affaire tapie, et l'anti-sarkozysme primaire qui se cache derrière commencent à atteindre un niveau d'hystérie médiatique assez indécent...

 

http://www.lepoint.f...-1680308_23.php

Modifié par Franz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si ça se réduit seulement à de l'anti-sarkozysme. Ce que je trouve bizarre en tout cas, c'est que tout ça n'éclate que maintenant ? L'affaire Tapie par exemple, ça remonte au tout début du mandat de Sakozy. Pourquoi, alors que de nombreuses protestations ont eu lieu à l'époque, aucune affaire judiciaire n'avait été mené sur ce dossier ? Pressions du pouvoir politique ?

 

En tout cas avec cette ribambelle d'affaires j'espère que les français se rendront enfin compte que la France a été dirigé pendant - au moins - 5 ans par une espèce de mafia sans foi ni loi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas avec cette ribambelle d'affaires j'espère que les français se rendront enfin compte que la France a été dirigé pendant - au moins - 5 ans par une espèce de mafia sans foi ni loi.

 

Ouep... encore un truc qu'Hollande n'a pas changé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.