Aller au contenu
Misterbenjious

Interrogation Avocat D'affaire

Messages recommandés

Salut à tous et déjà un grand merci d'avance pour me lire et me répondre smile.png (Désolé si ce n'est pas la bonne partie du forum je suis un peu perdu :/ )

Alors voila, je m'appelle Benjamin, j'ai 17 ans et je suis en terminale S à Nice.

Cette année est cruciale comme vous le savez et ça fait déjà quelque temps que je me creuse la tête pour mon orientation.

Après en avoir beaucoup parlé avec une amie qui est en école de commerce, j'ai commencé à bien me renseigner sur les débouchés après une école, puis les différences entre les post-bac et les post-prépas. Puis étant intéressé également par le droit j'ai un jours trouvé qu'on pouvait allié les deux. Bon il est vrai le fait que je regarde suits (série américaine sur des avocats d'affaire) ne me laisse pas indifférent, bien je sais que ce n'est pas comme dans la vrai vie hein, mais le fait d'avoir des responsabilité, de trouvé le meilleur arrangement pour son client m'intéresse vraiment.

Bref revenons en à nos moutons et à la question (ou bien les questions plutôt mdr). Je pense donc maintenant à faire 3 ans de licence de droit puis intégrer une ESC par le concours parallèle en droit des affaires. Bien sur je sais que ça va être difficile pour le concours passerelle mais le travail ne me fait pas peur.

On en vient enfin à mes questions. Concernant les 3 premières années, j'ai beaucoup entendu parler de ASSAS comme étant la meilleure fac de France, je me suis déjà un peu renseigné et elle m'a l'air très intéressante. Pour le moment je suis intéressé par cette fac ainsi que la Sorbonne, Dauphine ainsi que la fac d'Aix. Tout d'abord est ce que le choix de la fac changera beaucoup de choses quant à mon avenir professionnel ? Y a t il réellement de meilleure fac que d'autres ou est-ce juste une fantaisie ? Puis deuxième question, savez vous s'il est possible d'augmenté ses chances d'être pris dans une certaine fac ? Etant donné que j'habite à Nice, je ne dépend d'aucune académies des facs qui me plaisent, est ce que cela bloque beaucoup de porte ? Enfin je compte passer le TOEIC, cela peut-il jouer ?

Voila désole pour le monologue, mais je me pose vraiment beaucoup de question et je suis bien stressé pour cette orientation car c'est quand même toute ma vie qui en dépend.

 

Merci déjà de m'avoir lu, et encore merci d'avance à tous ceux qui me répondront.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

 

Assas meilleure FAC de France ?

Disons que c'est celle qui a le plus gros budget de France pour sa recherche en Droit, donc elle attire les meilleurs chercheurs.

Meilleure fac de France au niveau licence, je pense pas......

 

Au niveau licence, hormis les filières sélectives, le recrutement se fait sur APB, et il y a 40% d'échec en L1 et L2, les étudiants ne sont pas meilleurs ou plus écrémés qu'ailleurs, et les enseignants dAssas peuvent aussi enseigner dans d'autres FACS (Rennes, Lille etc...)

En général, on dit que les FAC se valent toutes en licence, et c'est à partir du master qu'il va falloir vraiment bouger si on est dans une fac minuscule.

 

A Assas, il y a des M2 supers bien classés dans le SMBG, de très bons résultats au concours de la magistrature...etc...

Donc la bonne réputation d'Assas tient vraiment de ses M2 + magistères+ préparations.... Et qui dit M2 dit recrutement dans la France entière des meilleurs étudiants = les autres facs forment de bons étudiants qui vont à Assas ;)

 

Bref, la bonne réputation d'Assas, je ne pense pas qu'elle joue au niveau licence (à part peut-être pour les filières sélectives, où il y a des bons étudiants et donc une bonne émulation) mais plutôt au niveau master.

Tout d'abord est ce que le choix de la fac changera beaucoup de choses quant à mon avenir professionnel ? Y a t il réellement de meilleure fac que d'autres ou est-ce juste une fantaisie ?

Au regard de ce que je viens de dire, au niveau licence ta FAC ne changera pas grand chose, mais au niveau master, surtout M2, ça changera des choses ! Mais plus que la fac, c'est l'intitulé du M2 qui compte (il y a des bons M2 partout ^^)

 

Ensuite, Patrick Morvan notamment a relevé qu'un 15 à Assas ne vaut pas un 15 dans certaines universités du sud......... apparemment ce n'est pas assas qui note dur, mais plutôt certaines universités du sud qui notent trop souplement.

Puis deuxième question, savez vous s'il est possible d'augmenté ses chances d'être pris dans une certaine fac ? Etant donné que j'habite à Nice, je ne dépend d'aucune académies des facs qui me plaisent, est ce que cela bloque beaucoup de porte ?

 

Oui tu peux "choisir" ta fac si tu postules pour une filière sélective avec un bon dossier.

 

Enfin je compte passer le TOEIC, cela peut-il jouer ?

Peut-être pour une filière sélective où l'anglais est primordial, mais ce sont les notes au BAC qui compteront vraiment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, déjà un grand merci de m'avoir lu et répondu.

Donc si j'ai bien compris pour la licence toute les fac se valent à peu près ?

Je vous pose cette question car j'habite à Nice mais je n'ai pas eu des échos très positifs de cette fac. Donc la je me pose la question pour les voeux APB, étant donné que je faire le concours passerelle pour rentrer dans une ESC, si je choisi la fac de Nice j'aurais autant de chance de le réussir que si j'étais à Paris ou à Aix ?

Désolé si je suis un peu lourd dans mes questions mais ça me fait vraiment stressé cette histoire.

Encore merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, j'ai aussi entendu les échos sur cette FAC.... mais Patrick Morvan, a aussi tout de suite ajouté qu'une de ses meilleures étudiantes venait d'une FAC qui surnotait, donc bon, y'a aussi de très bons élèves ^^ (je sais pas si c'est ce genre de rumeurs que tu as entendu)

 

Normalement en licence, toutes les FAC se valent et puis, tu passes un concours, donc c'est à toi de faire la différence.

 

Après, je comprends ta question, est-ce que tu seras bien formé ? ça dépend aussi beaucoup de travail personnel en plus d'avoir des chargés de TD exigeants...

Je laisse d'autres gens t'éclairer, mais si tu veux être bien formé pour un concours, je pense que passer par une filière sélective, avec des bons étudiants tout autour, créera une bonne émulation et te motivera pour beaucoup bosser.

 

Pasque tu as compris, avec le système APB, n'importe qui va à la FAC, et si y'a que des gens nuls dans ta classe de TD, ça va être chaud de te mettre en mode concours ESC....

 

A mon avis, pour réussir un concours, il faut surtout être bien entouré de sa famille, et être dans un groupe de bosseurs. (je pense que Aix ou Paris pour le concours passerelle se valent, du moment que tu remplis les 2 critères que je viens de mentionner. mais ce n'est que mon avis. je suis pas dans le cas d'un concours ESC, mais j'envisage d'autres concours, et je bosse toute seule, car dans ma classe de TD, y'a pas trop d'émulation ni de challenge)

Modifié par Nini01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour et bienvenue à toi !

 

Si tu veux vraiment passer les concours en L3, le choix de ta fac n'a pas trop d'importance en fait, surtout que les facs que tu cites ont toutes une bonne réputation (en revanche attention, Dauphine ne propose du droit qu'à partir du Master il me semble, tu peux donc d'ores et déjà l'éliminer).

Ce qui compte aux concours, ce sont surtout tes notes aux concours ; les notes de la fac sont également examinées mais que tu viennes de la Sorbonne, d'Aix ou d'Assas n'a je pense pas beaucoup d'importance.

 

En fait, le choix de ta fac n'a aucune importance pour les concours car la fac ne prépare absolument pas aux concours, ça sera à toi de te préparer tout seul :)

 

C'est plus important si tu envisages de suivre tout ton cursus à l'université. Là, il y a deux stratégies :

-soit entrer à Assas tout de suite en se disant qu'on aura plus de chances d'être pris en M2 en venant d'Assas ;

-soit rester en province où il est parfois plus facile d'avoir de bonnes notes pour intégrer Assas en M1 ou M2.

Certes, la réputation d'Assas ne vient pas de la licence, qui n'est pas sélective, mais pour avoir parlé à plusieurs personnes ayant connu d'autres facs en province, ils reconnaissent tous qu'ici le rythme est très intense, l'ambiance très studieuse, et les exigences sont quand même assez hautes.

 

J'attire toutefois ton attention sur le fait que ne dépendant pas de l'académie de Paris, tu n'as aucune chance d'être pris à Assas par APB, même en le mettant en premier voeu. En effet, ce sont les bacheliers de l'académie de Paris qui sont prioritaires, et il n'y a déjà pas assez de places pour eux.

La seule solution, c'est de passer par la procédure particulière interne à Assas qui permet aux bacheliers de province ayant obtenu une mention B ou plus au bac d'intégrer Assas.

 

En ce qui concerne le TOEIC, ça ne sert strictement à rien à ton niveau (et encore moins pour être pris à Assas). Mieux vaut se concentrer sur ton bac, car tout au long de ton cursus on te demandera quelle mention tu as eu au bac.

 

Mais si tu veux être avocat, pourquoi partir vers une école de commerce :mmh: ?

Ceux qui passent les concours passerelle sont en général ceux qui en ont marre du droit et qui veulent faire autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous deux pour vos réponses.

Nini, niveau travail personnelle je pense pouvoir m'investir pas mal y a pas de problème a ce niveau la. Après c'est vrai qu'être entouré de personnes qui sont bosseuse ça aide.

Strawberry, tu peux m'éclairer pour la procédure interne pour entrer à Assas en L1. Et concernant le concours passerelle, j'ai beaucoup de personne qui m'ont dit que pour être avocat de droit des affaires c'était bien d'être aussi passé par une école de commerce.

Merci encore :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une procédure qui se déroule sur internet. Il faut candidater en ligne sur le site internet de la fac dès les résultats du bac connus, et tu obtiens normalement une réponse fin juillet.

En principe si tu as eu mention B ou TB tu es quasiment sûr d'être admis (je dis bien quasiment car il y a de plus en plus de demandes et j'ai l'impression que la sélection devient de plus en plus sévère).

 

A part les trois grandes écoles de commerce qui forment le trio de tête (et qui sont extrêmement difficiles d'accès par les concours passerelles), je n'ai pas l'impression qu'il y ait beaucoup d'avocats qui soient passés par une école de commerce.

Mais bon je suis une fervente défenderesse de l'université aussi :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as beaucoup de bons masters en droit des affaires dans de nombreuses facs de France, et comme généralement, ceux qui font l'un ne font pas les autres (logique), c'est difficile de comparer !

 

Après, je ne veux pas prêcher pour ma paroisse (coucou @@Strawberry Fields), mais tu as le Magistère à Assas qui se déroule sur trois années et qui t'offre donc une formation très variée et poussée dans de nombreux domaines des affaires, ainsi que de nombreux débouchés : http://mja-paris2.webs.com/

 

Mais encore une fois, beaucoup de formations se valent, ce qui compte c'est ce que tu en fais après ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+1 :D

Assas, la Sorbonne et Aix sont toutes les trois de très bonnes facs qui peuvent te mener aux grands cabinets d'affaires.

Mais après c'est pas parce que tu es dans une de ces facs que tu vas devenir avocat d'affaires : le droit des affaires est un domaine où, tu t'en doutes, la compétition est très rude et où il faut être dans les meilleurs pour accéder aux bons M2. Et ça n'est pas parce que tu es dans les premiers de ta classe au lycée que tu vas exceller à l'université (même si ça montre que tu as déjà une bonne capacité de travail).

 

Malheureusement, ça n'est pas parce que tu es à Assas que tu es certain d'avoir un M2 à Assas. Et ce que l'employeur va regarder, c'est essentiellement ton M2, peu importe où tu as fait le reste de ton cursus.

 

Bref, peu importe où tu fais tes études (mais de préférence dans une fac assez reconnue quand même, certaines facs sont réputées pour surnoter apparemment), de manière générale pour faire du droit des affaires il faut être dans les meilleurs pour obtenir ensuite un bon M2 dans une bonne fac.

Moi aussi je vais prêcher pour ma paroisse mais les M2 d'Assas sont classés premiers en droit des affaires :nycko: (même si encore une fois, ceux de la Sorbonne, Dauphine et Aix sont eux aussi assez cotés).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chloéé, quand tu me dis "ce qui compte c'est ce que tu en fais après", tu veux dire quoi ? (désolé si ma question parait absurde mais je n'ai pas exactement compris ce que tu voulais dire, si tu parlais de savoir ce vendre, de faire d'autres études etc..)

Strawberry, donc en gros je peux faire une licence de droit à Nice et poursuivre pour avoir un M2 dans une plus grosse fac. Mais là encore, n'y a t il pas tout de même des priorité laissé par ces grandes facs à leurs élèves ?

Et concernant le métier d'avocat en droit des affaires, je prends un exemple quelque peu utopique mais qui pourrait me permettre de m'éclaircir, si on est pris dans une des trois plus grandes ESC avec son concours parallèle et que dans un même temps on est également pris dans une des plus grande fac de France pour un M2 de droit de commerce, qu'elle serait le choix le plus judicieux ?

Encore merci pour vos réponses :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
une des trois plus grandes ESC avec son concours parallèle et que dans un même temps on est également pris dans une des plus grande fac de France pour un M2 de droit de commerce, qu'elle serait le choix le plus judicieux ?

 

renseigne toi, il y a des partenariat paris 1 ou 2 avec HEC et ESSEC

 

Aussi, regarde un peu les profils demandés dans les cabinets d'affaires, y'a toujours une rubrique jeunes diplomés sur leur site (du moins les gros cabs ! si tu veux travailler comme dans suits, fo que tu vises haut ;))

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui j'ai vu pour les partenariat mais je ne comprends pas trop comment ça peut marcher. S'il y a un concours, seul les résultats comptent, donc qu'elle est l'apport d'un partenariat ?

Aha c'est vrai que pour suits il faut viser haut, malheureusement je n'ai pas la même mémoire que Mike donc je vais laissé tomber mais bon je vais regarder les cabinets :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et concernant le métier d'avocat en droit des affaires, je prends un exemple quelque peu utopique mais qui pourrait me permettre de m'éclaircir, si on est pris dans une des trois plus grandes ESC avec son concours parallèle et que dans un même temps on est également pris dans une des plus grande fac de France pour un M2 de droit de commerce, qu'elle serait le choix le plus judicieux ?

Encore merci pour vos réponses :)

 

J'ai l'impression qu'il y a confusion.

 

Les concours "passerelle", tu les passes en général en L2 (pour intégrer une grande école en L3 : AST 1) ou en L3 (pour intégrer une grande école soit en L3 en AST 1 soit directement en M1 en AST 2). Tu peux aussi les passer en M1 mais le plus souvent (et le mieux à mon avis, car la L2 et le M1 sont des années assez difficiles) c'est en L3.

 

Donc, quand tu passeras les concours, en principe tu n'en seras pas encore au stade des candidatures en M2 ! La question du choix entre un M2 et une école de commerce ne peut donc pas se poser.

 

Il existe en revanche en effet des partenariats, en général entre le M2 d'une fac et une école de commerce.

Par exemple, je sais qu'au Magistère dont parle Chloé, il y a un partenariat avec l'ESSEC qui permet aux étudiants, après leur M2, de faire un master à l'Essec. Mais ça n'a rien à voir avec le "programme grande école".

 

Je ne connais pas trop la réputation de la fac de Nice. C'est une petite fac non ? Effectivement si ça n'est pas une super fac ça peut jouer en ta défaveur au moment des M2 : si le directeur du M2 a le choix entre un 14 de la Sorbonne et un 14 de Nice, il est probable qu'il privilégie la personne venant de la Sorbonne.

Mais pour les concours peu importe que ce soit Nice ou ailleurs.

Pour rester dans le sud de la France, j'ai l'impression que Montpellier et Aix sont un peu plus reconnues :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de m'avoir répondu. En effet il y avait confusion ^^

Mais du coup j'ai encore des questions (désolé mdr). Est ce que c'est un vrai plus de rentrer à l'esses après un M2 ? Et si oui, qu'elles sont les principales choses qui feront que l'admission en M1 ou M2 soit possible a Assas, je veux dire qu'est ce qu'il est le mieux ? Etre déjà dans cette fac là, être dans une autre bonne fac ? C'est vraiment compliqué le droit mdr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reprends quelques éléments.

 

• Est-ce un plus de faire l'Essec après un premier master 2 ? Cela dépend de plusieurs éléments, mais notamment du master 2. C'est un véritable atout sur le cv, et probablement - mais j'ai des scrupules à affirmer cela - que l'école de commerce apporte des éléments de méthode et de connaissance qui seront un plus sur le terrain, que ce soit pour comprendre les problématiques du client que pour lui répondre dans un langage qui lui soit accessible.

À l'inverse, certains master 2 se suffisent probablement à eux-mêmes, de même qu'il n'est pas nécessaire de cumuler un master 2, une école de commerce ET un LLM, équivalent d'un master 2 à l'étranger, généralement aux États-Unis.

 

• Comment ça marche l'Essec après un master 2 ? Tout est indiqué ici : http://www.u-paris2.fr/1226567757682/0/fiche___article/&RH=ACCUEIL_FR

Autrement dit, à la condition que l'étudiant ait fait l'un des masters 2 qui est intégré au partenariat, il sera admissible d'office à l'un des deux programmes suivant (au choix de l'étudiant) :

 

- Mastère spécialisé de droit des affaires internationales et management

- Cursus Grande Ecole

 

Oui, le partenariat permet d'intégrer le cursus Grande École. À charge seulement pour l'étudiant de passer l'épreuve d'admission, c'est-à-dire un entretien oral légèrement codé, où certaines formes de réponses sont attendues pour certaines questions, au delà de la simple question de savoir quel est le projet du candidat.

 

• L'admission en master 2, pour les masters de droit des affaires, se fait en fonction de deux critères : la qualité du dossier, et (j'étais tenté d'écrire à nouveau "la qualité du dossier") la lettre de motivation.

Autrement dit, pour intégrer le master 2 recherche droit des affaires d'Assas (master plus que convenable), il est recommandé d'avoir eu deux mentions. Mais plusieurs l'ont avec une, parce qu'ils auront fait des cursus supplémentaires pendant leurs quatre années, ou des stages, etc.

Donc travail régulier et intelligent pendant les quatre années de droit, éventuellement des stages (ce n'est pas idiot de faire des stages découvertes dans des cabinets de moyenne structure, parce que cela permet de se faire une idée du milieu et qu'en plus, il y aura du travail intelligent à faire).

La fac d'origine importe peu.

 

Simplement, parce que ce sujet a été mentionné à plusieurs reprises, il est inexact de dire que toutes les facultés se valent.

Cela ne veut pas dire qu'un étudiant d'une autre faculté que Paris 2 ne sera pas pris. Tous les dossiers sont évalués et c'est uniquement la qualité du dossier qui est appréciée, pas l'origine du candidat au master.

Simplement, la qualité du corps professoral de notre faculté n'est pas à redire, et c'est probablement un élément de nature à stimuler les esprits. Tandis que j'ai eu des retours bien différents d'autres facultés, où il vaut mieux avoir une bonne dose de motivation dès le départ plutôt que d'espérer se la voir transmettre par la chaire.

À l'inverse, mes quatre années d'études au centre Assas - avant d'aller au Panthéon pour les masters 2 - furent une sinécure, tellement le centre est hostile, froid, inconfortable. Les horaires de cours sont assez poussés - avoir 10 heures de cours de suite avec pour seule pause 5 minutes par heure fut mon agenda du mercredi en troisième année pour chaque semaine) et c'est l'armée prussienne : 10 000 culs pour un siège.

Donc pas de confort, perdu dans la masse. Il faut savoir être fort et avoir envie d'en bouffer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimerais ajouter que j'ai d'excellents professeurs, maîtres de conférences, et chargés de TD qui n'ont pas fait leur licence à Paris (mais à Lyon, Poitiers, Bordeaux etc) mais quasiment tous ont un master 2 de Paris 1 ou de Paris 2, avec parfois un petit science po à côté.

 

Bref, il faut vraiment relativiser le niveau de licence à Assas..... je vais le dire tout de suite, dans ma classe de TD en L1 et en L2, à part les redoublants qui avaient déjà vus le programme l'année d'avant, ça vole vraiment pas haut le niveau............................................................. (je ne me sens pas du tout supérieure, mais un peu désabusée, c'est juste que ma classe de TD n'est pas un lieu d'échanges intellectuels -alors que c'est sensé l'être- quand y'en a que 3-4 qui font leur boulot et qui sont trop timides pour échanger.... *j'en conviens, y'a un facteur chance dans tout ça*)

 

Peut être que dans les filières sélectives, comme le collège de droit où il est sensé avoir des bons élèves de toute la France ça va mieux, mais quand on est dans le cursus normal, y'a pas vraiment d'émulation. (et y'a d'autres cursus sélectifs dans d'autres facs)

 

Concernant les polémiques, M.Morvan a répondu pas mal de fois, comme c'est noyé dans les commentaires, je mets ses quotes ici :

 

Toutes les facs se valent-elles ?

Globalement, les études de droit et le niveau des étudiants se valent entre toutes les facultés juqu'en L3 voire M1. Par exception, certaines facs (petites ou grandes) surnotent leurs étudiants afin que le plus grand nombre atteignent la 4e année (le budget d'une université est proportionnel au nombre d'étudiants qui réussissent ; tout est bon parfois pour les faire passer dans l'année supérieure : compensation entre les années, points gratuits supplémentaires, revalorisations généreuses des notes par les jurys, etc.). Dans ce cas, un étudiant surnoté qui change de fac en M1 voit sa moyenne chuter de 2, 3 voire 5 points.

Nous avons consacré de nombreux commentaires à ce sujet que je vous invite à lire.

 

*Supposée réputation d'une faculté dans le "milieu universitaire" : quelle incidence sur le parcours d'un étudiant

Ne me faites pas dire ce que je n'ai jamais dit. Les commentaires postés sur ce blog sur la faculté que vous citez l'ont été majoritairement par des étudiants qui ont raconté leurs mésaventures ou décrit des anomalies administratives et pédagogiques (frais d'inscription extra-légaux, rivalités internes et ancestrales entre les équipes d'Aix et de Marseille, cours semestriels de 25 heures seulement et une année qui se finit en mai..., compensations des notes à l'extrême et points supplémentaires surévaluant la moyenne générale, comme nous le constatons aussi dans certains dossiers de candidatures en M2 arrivant chez nous).

Mais, d'abord, ces problèmes existent dans bien des facultés (sauf la rivalité obsessionnelle des deux villes précitées qui déteint sur les enseignants et étudiants eux-mêmes !). Ensuite, d'autres commentaires crédibles ont au contraire pris la défense de cette faculté. Il n'est d'ailleurs pas inutile de souligner la grande qualité et la renommée de certains Masters 2 d'Aix-Marseille. De même, cette fac produit encore des thèses de droit en nombre, ce qui est la marque d'une grande maison. Il est tout à fait concevable d'y faire toutes ses études.

Quant à la réputation de telle ou telle fac dans le "milieu universitaire", elle vous importe peu : ce qui compte, c'est la qualité des M2 et leur réputation dans le "milieu professionnel".

Le milieu universitaire est assez peu au courant de ce qui se passe dans d'autres facs. Et il faut se méfier des rumeurs isolées. Ce qui se sait d'une manière générale, car les témoignages sont nombreux et convergents, c'est que des pratiques illicites - sinon pénalement répréhensibles (détournements de fonds, trafic de diplômes, allocations de thèse et postes de maîtres de conférences attribués aux amis...) - ont eu cours dans des universités qui se situent plutôt au Sud de la France (il suffit de lire les faits divers dans la presse, d'ailleurs). Mais les facs de droit ne sont pas spécifiquement concernées : le clientélisme et les mafias locales (plus actives dans le Sud de la France) cherchent à gangréner les institutions publiques en général.

Ceci dit, là encore, cela n'est pas le plus important pour un étudiant : ce qui compte pour lui, c'est d'avoir des enseignants dévoués (qui ne sont pas tous avocats et font leurs cours...) et de disposer de bons Masters 2, dans une fac de dimension régionale entourée d'un bon tissu économique. Tout dépend de vos projets professionnels.

Quant au droit public des affaires, c'est une matière porteuse. Certaines sous-spécialités encore plus (finances publiques, droit social et gestion des ressources humaines dans le secteur public...).

 

Rester dans une faculté de province pour faire du droit des affaires ?

Ce n'est pas entre Paris et la province qu'il faut choisir mais le bon Master 2. Il peut être à Paris ou en province (voyez les DJCE par exemple : le meilleur est à Paris 2, mais tous les autres sont en province). Appliquez le faisceau d'indices, sans vous fonder sur des préjugés du siècle dernier (à Paris, il y a pléthore de formations bidons aussi).

 

**Questions à se poser dès la 1re année de droit

Oui, une bonne moyenne générale dès la 1re année est importante. Cependant, si vos 2 premières années sont souffreteuses, rien n'est perdu : une bonne L3 et un bon M1 peuvent rattraper le coup. D'autres atouts peuvent réhausser votre dossier (anglais, stage, séjour à l'étranger, activités extra-universitaires pertinentes...).

Changez de faculté ne se justifie vraiment qu'à partir de la L3 et si vous êtes dans une fac minuscule (en région parisienne ou en province) ou/et dont les enseignants sont aux abonnés absents (devenus avocats notamment). Il est tout à fait raisonnable de faire toutes ses études dans une grande fac régionale (Bordeaux, Toulouse, Aix, Strasbourg, Lille, etc.). Cependant, si un M2 vous intéresse particulièrement, il n'est pas mauvais d'effectuer votre M1 dans la même fac (mais ce n'est pas indispensable).

Faire des stages est inutile avant le Master 1.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'inutilité des stages avant le master 1 peut être relativisée.

Outre que cela permet d'avoir une première approche de la réalité du métier, c'est aussi un moyen, à la condition d'être encadré, d'acquérir une méthode qui diffère légèrement de celle enseignée en université, mais qui, si elle est appliquée à l'Université, peut produire ses fruits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé du double post et de ma revenue ici pour encore des questions

Je suis allé sur le site du magistère de juriste d'affaire d'assas et j'ai trouvé ceci

Sélectionnant ses étudiants à l'issue de la Licence 2, il propose l'accès au diplôme de Master en trois ans et la dernière année confère aussi le diplôme très reconnu du DJCE.

Je ne comprends pas trop, ils sélectionnent à la fin de L2 c'est à dire deux ans après le début des études mais normalement le master c'est pas après un L3 ?

De plus :

l'accent étant particulièrement mis sur l'originalité du parcours de chacun.

L'originalité du parcours ? Vous pensez que cela fait référence à quoi ?

Si jamais on échoue à la sélection, le master de Dauphine est-il aussi bien vu ? Et si on en prend un autre chez Assas pour ensuite intégrer celui ci en M2 est-il tout autant intéressant ?

 

Je voulais aussi savoir si vous saviez s'il était possible de faire une sorte de stage dans un cabinet d'avocat (d'affaires si possible mais sinon d'avocat) pendant 1 semaines pendant des petites vacances (comme février ou la toussaint) ou pendant les grandes vacances ?

 

Merci encore :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voulais aussi savoir si vous saviez s'il était possible de faire une sorte de stage dans un cabinet d'avocat (d'affaires si possible mais sinon d'avocat) pendant 1 semaines pendant des petites vacances (comme février ou la toussaint) ou pendant les grandes vacances ?

 

Le cabinet "d'affaires" reste un cabinet d'avocats hein :D

Si tu veux faire un stage dès cette année, ça m'étonnerait que tu trouves, sauf si tu connais quelqu'un dans le milieu.

A la fac, il n'y a plus de petites vacances en général et tu ne trouveras aucun cabinet qui acceptera de te prendre en stage pour une durée aussi courte. Le minimum c'est un mois en général.

Pour les gros cabinets d'affaires, pas la peine d'espérer avant le M1/M2 ;)

 

Le magistère est une formation de trois ans, qui recouvre la L3, le M1 et le M2.

Son originalité tient à cette durée mais aussi au fait que pas mal d'enseignements sont assurés par des professionnels.

 

Dauphine a une très bonne réputation, mais le droit n'est pas sa grande spécialité. Ses M2 sont quand même assez reconnus mais un peu en-dessous d'Assas je dirais !

 

Mais tu te poses un peu trop de questions à mon avis :dydy:

C'est bien d'être curieux et de s'en poser bien sûr mais commence déjà par choisir ce que tu vas faire après le bac et à voir ce que ça donne en L1 / L2 avant de t'intéresser aux M2 ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.