Bilicences en Droit

Image Master 1

Également appelées « licences double cursus », quatre bilicences sont proposées aujourd’hui par l’Université en Droit. Pour résumer, l’idée est de faciliter le parcours des gens qui, jusqu’aujourd’hui, suivaient ces formations…mais en ayant parfois du mal à concilier leurs emplois du temps.

Ces bilicences s’adressent à des étudiants motivés, et pouvant supporter une charge de travail importante. En effet, même si le nombre de matières est allégé dans chaque discipline, le nombre d’heures de cours reste conséquent.

Ce sont des parcours sélectifs, environ 25 dossiers sont pris pour chaque bilicence. L’admission dans ces bilicences se fait donc sur dossier, avec lettre de motivation et, surtout, relevé de notes. Le dossier est à télécharger sur le site Internet de l’Université (www.u-paris2.fr).

Les bilicences proposées :

La bilicence Droit et Histoire :

Double cursus en partenariat avec l’université Paris-Sorbonne (Paris IV), il permet d’avoir une culture générale extrêmement solide, ce qui est un plus incontestable pour des étudiants en droit.

Les débouchés ? Magistrature, et autres formations hautement qualifiantes de la fonction publique.

Pour consulter le détail des enseignements, rendez-vous sur la page dédiée sur le site de Paris II.

La bilicence Droit et Histoire de l’art :

Elle aussi en collaboration avec l’université Paris-Sorbonne (Paris IV), la bilicence Droit et Histoire de l’art permet aux étudiants de se spécialiser dans ces deux matières qui ne sont pas si éloignées l’une de l’autre.

Les débouchés ? Avocat spécialisé en droit de l’art, commissaire priseur, expert agréé auprès des douanes ou des tribunaux, journaliste d’art, etc.

Pour consulter le détail des enseignements, rendez-vous sur la page dédiée sur le site de Paris II.

La bilicence Droit et Sciences :

Votée en Conseils de l’Université en avril 2010, elle est en partenariat avec l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI). Au niveau de l’admission, une petite particularité : puisque des cours scientifiques sont suivis, il est largement préférable d’avoir fait une terminale scientifique.

Le droit de la santé est un domaine à fort potentiel, c’est pourquoi il n’est pas surprenant de voir naître cette formation.

Les débouchés ? Juriste dans les laboratoires pharmaceutiques ou entreprises de biotechnologie, conseil en propriété industrielle, expert, police scientifique, etc.

Pour consulter le détail des enseignements, rendez-vous sur la page dédiée sur le site de Paris II.

L’organisation des études:

Si vous voulez changer en cours de route, pas de panique : des passerelles sont possibles pour se spécialiser dans une des deux filières, et ce jusqu’à la fin de la deuxième année (à condition bien sûr d’avoir validé ses enseignements). Une fois arrivés en Master 1, les étudiants pourront choisir leur spécialisation.

Autre point important : une fois entré dans ces bilicences, l’inscription est faite dans chaque Université partenaire de manière pratiquement autonome. Ainsi, un étudiant ayant échoué dans l’une des filières pourra, tout en redoublant celle-ci, poursuivre l’année suivante son cursus dans l’autre filière s’il y a obtenu la moyenne. Toutefois, l’entrée en troisième année de bilicence n’est possible que si l’étudiant a eu la moyenne dans chacune des deux branches du cursus.

Enfin, parlons du programme : celui ci est allégé dans chaque filière, de manière à ne suivre que les cours intéressant l’élève dans le cadre de sa bilicence. Toutefois, rappelons le encore une fois : ce n’est pas parce que le programme est légèrement allégé que ces formations sont « faciles ». Il faudra travailler. Et travailler dur.

La licence double cursus Droit et économie-gestion :

Petite nouvelle de l’Université Panthéon-Assas, nous n’avons encore que peu d’informations sur le déroulement de ce parcours. Elle consiste en deux UE l’une de droit et l’autre d’économie. D’une durée de 3 ans, elle vous permettra d’acquérir une double compétence recherchée par les entreprises. 

Pour avoir plus d’informations ou postuler vous pouvez vous rendre ici. Cette formation est accessible après l’obtention du baccalauréat. 

Share This