Le Collège d'économie

Licence éco

Le Collège d’Economie 

Créé à la rentrée 2013, le Collège d’économie est un diplôme universitaire ouvert aux étudiants inscrits en licence sciences économiques et gestion et se déroulant sur trois années d’études. Il prend la forme de séminaires dispensés en complément des cours du cursus classique, et qui, dans ce cadre, donnent lieu à des examens supplémentaires. Les résultats à ces examens n’interfèrent en aucun cas avec la licence : si l’élève échoue au collège d’économie et qu’il a la moyenne en parcours classique, son année de licence est validée. En revanche, un redoublement entraîne inévitablement l’exclusion du cursus renforcé.

Le Collège d’économie est constitué d’étudiants choisis sur dossier et dans la limite des places disponibles la première année. Les étudiants souhaitant accéder au Collège d’économie directement en 2ème ou 3ème année seront soumis à un test d’admission et à l’examen de leur dossier.

Les candidats admis à s’inscrire devront opter pour une des deux filières suivantes :

Filière Ingénierie en analyse économique 

Au cours du premier semestre, des cours de « Compléments de mathématiques pour économistes » (30 heures) et de « Compléments de statistiques pour économistes » (30 heures) seront dispensés. Au second semestre, les enseignements sont communs à la filière Economie et droit et consistent en des « Compléments microéconomiques » (30 heures) et des « Compléments macroéconomiques » (30 heures).

Filière Economie et droit 

Au cours du premier semestre, des cours d’ « Introduction à l’étude du droit » (30 heures) et de « Droit constitutionnel et administratif » (30 heures) seront dispensés. Au second semestre, les enseignements sont communs à la filière Ingénierie en analyse économique et consistent en des « Compléments microéconomiques » (30 heures) et des « Compléments macroéconomiques » (30 heures).

*******************************

 

Pour accéder à l’année supérieure, les étudiants doivent avoir obtenu une note moyenne au moins égale à 12/20. Toutefois, si l’étudiant échoue à la 1ère année de licence mais réussit les épreuves de la 1ère année de collège, il n’en conserve pas le bénéfice pour l’année suivante.

Share This