Aller au contenu

Kriska

Panthéon Actif
  • Compteur de contenus

    3 882
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Kriska a gagné pour la dernière fois le 9 septembre 2011

Kriska a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Kriska

  • Rang
    Chaotique neutre
  • Date de naissance 30/08/1988

core_pfieldgroups_1

  • MSN
    kriska2bulle@hotmail.com
  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

core_pfieldgroups_2

  • Gender
    Female
  • Location
    Cupertino
  1. Mauvaise idée J'ai bien compris que la Gay Pride sert à dire "nous existons". Mais il y a à mon avis d'autres moyens, moins provocateurs et agressifs (franz en a listé quelques uns il y a quelques posts).
  2. Donc d'après toi Kamia, on transfuse du sang dont on est pas sûrs qu'il soit sain ?
  3. Merci d'avoir eu du tact Si je prends l'exemple de mes parents c'est qu'ils représentent pour moi une génération qui a du mal à accepter l'homosexualité. D'autant que là d'où nous venons (la Bulgarie), c'est même pas que l'homosexualité est taboue, c'est qu'il n'y a soi-disant "pas d"homosexuels". Je vais pas te faire un topo sur le retard des pays de l'Est et leur population réac, mais c'est difficile pour des gens qui ont vu leur "premier" homosexuel à 40 ans d'avoir une ouverture d'esprit suffisante sur la question. Et oui, je maintiens, ça me fait mal de savoir que leur opinion se fonde sur la Gay Pride. Certes, c'est une manifestation qui vise à revendiquer le droit d'être comme tout le monde, mais tu ne peux pas nier que la majorité des manifestants a une attitude provocatrice qui loin de forcer l'acceptation, passe pour de l'agressivité. Ce que je voudrais, c'est que l'acceptation passe par le fait qu'ils soient effectivement "comme tout le monde", et pas FORCEMENT en mini-short rose. Moi je m'en fous qu'ils soient en mini-short, moi aussi j'en porte, mais tu peux comprendre que pour les générations précédentes, a fortiori celles qui, comme mes parents, n'ont "découvert" leur existence que très tardivement et dans des circonstances particulières, la Gay Pride n'est pas le meilleur moyen de paraître "comme tout le monde".
  4. On ne se fonde évidemment pas uniquement sur la foi des donneurs ! Le sang est testé et retesté avant d'être transfusé. Moi je pourrais tout à fait avoir le sida, me ramener en disant que je suis en pleine santé, je mettrais la vie de personne en danger puisque mon sang serait écarté dès les premières analyses.
  5. Le sang donné est 1000 fois testé avant d'être transfusé. Dès lors, pourquoi refuser de prendre celui des homosexuels, puisqu'il est entendu que n'importe qui peut mentir et qu'aucun test n'est demandé ni fait avant les prises de sang ? J'ai eu l'occasion de donner mon sang pas mal de fois, à chaque fois j'ai du simplement répondre à un questionnaire (fidélité, couple stable, relations homosexuelles, lalala), tendre mon bras et recevoir un pain au chocolat. La personne qui prenait mon sang a systématiquement relu le questionnaire avec moi, s'est assurée que je n'avais pas de multiples partenaires et basta. Personne ne m'a jamais demandé si je pratiquais la sodomie, et ça uniquement parce que je suis une fille, et CA c'est discriminatoire à mon sens. Oui, le sida se transmet plus facilement par la pratique de la sodomie. Les gays ont donc plus de risques de contracter le virus. Ok. Mais les filles qui pratiquent également l'amour des fesses, elles sont miraculeusement protégées ? Non. Est-ce que pour autant, on doit refuser les dons de sang des homosexuels, puisque leur sang sera inévitablement testé avant d'être transfusé à qui que ce soit ? Pour résumer, je pense aussi qu'il faudrait "affiner les possibilités au lieu d'interdire bêtement à tous ceux qui ont déjà pris une bite dans le cul.".
  6. Oui Roman, c'est ce que je voulais dire mais je me suis mal exprimée. J'entends par là que la Gay Pride ne représente pas la communauté gay dans son ensemble, mais seulement une partie. Et ce n'est pas cette partie qui est à mon sens et pour le moment la plus apte à faire accepter l'homosexualité (j'allais dire "aux précédentes générations", mais je vois dans ce topic que même la nôtre a besoin d'être convaincue)
  7. A ce propos, sans aller jusqu'à l'extrême de la Gay Pride, j'aimerais savoir si ça vous gêne de voir deux femmes ou deux homme s'embrasser dans la rue ? Bon personnellement je trouve que la Gay Pride fait plus de mal que de bien à l'image des gay. Ca ne m'a jamais empêché de m'y amuser et danser avec des travestis c'est rigolo, mais ça me fait mal de voir que l'idée que mes parents se font sur cette question se fonde sur une manifestation qui ne montre que des "folles" qui ne représentent absolument pas la communauté gay. Comme l'a d'ailleurs dit un grand sage : Adieu lesbiennes refoulées, surexcitées Qui cherchent dans leur féminité une raison d'exister Adieu ceux qui vivent à travers leur sexualité Danser sur des chariots, c'est ça votre fierté ? Les bisounours et leur pouvoir de l'arc-en-ciel Qui voudraient me faire croire qu'être hétéro c'est à l'ancienne Tellement, tellement susceptibles Pour prouver que t'es pas homophobe faudra bientôt que tu suces des types (Orelsan - Suicide social) Parce que ça me gêne vraiment qu'on se définisse par sa sexualité. Mais voir des parents cacher les yeux de leurs enfants devant deux femmes qui se roulent une pelle, ça me gêne encore plus.
  8. Est-ce que quelqu'un dans ce topic s'est laissé convaincre et a changé d'avis ?
  9. Ah je pense que c'est un peu facile de répondre comme ça Peut-être que tu ne veux pas encore d'enfants, peut-être n'en voudras-tu jamais, la question te semble donc facile à éluder aujourd'hui et t'en touche une sans faire bouger l'autre (sachons rester triviaux). Mais tu gardes le choix d'en avoir ou non, et c'est ce qui fait toute la différence. Quant à l'argument du droit international, je ne suis pas certaine qu'il soit pertinent : si on ne devait légiférer qu'en fonction de ce qui se passe ailleurs, on irait probablement jamais bien loin. Le droit évolue à son rythme selon les pays : Wiki me dit que les Pays-Bas ont légalisé le mariage gay en 2001 par exemple. La portée de cette loi ne sera donc peut-être pas immense dans ses premiers jours, mais il faut bien commencer quelque part non ?
  10. Flashy j'ai bien compris que tu n'étais pas homophobe, ne t'inquiète pas ! Je ne comprends toujours pas en quoi la collectivité souffrirait de la légalisation du mariage gay. Concernant la polygamie je vous invite à lire le blog poly4mour.fr, très intéressant. Enfin sur l'adoption, si demain tu tombes amoureux d'un garçon alors tu es voué à ne jamais être papa. T'as les boules t'as les glandes t'as les crottes de nez qui pendent ?
  11. KvG : le mariage incestueux est interdit parce qu'il mène à une lignée dégénérée. Se rapprocher d'autres tribus pour brasser les gènes, même les animaux le font. Comparer l'homosexualité et l'inceste, c'est quand même assez sale. En revanche concernant la polygamie, je t'avoue que je n'ai pas d'arguments pour te contredire. Personnellement je ne voudrais pour rien au monde partager mon mari, mais je n'ai pas envie non plus d'épouser une femme. Pourtant je soutiens le mariage gay, et certaines communautés se portent visiblement très bien d'être polygames (je pense évidemment aux mormons, la série Big Love a été à ce propos une belle découverte). Je réfléchis et je reviens vers toi
  12. J'entends bien, mais je ne vois pas en quoi la collectivité souffrirait de l'évolution de cette institution ? (de cette évolution là précisément) Si j'ai bien compris, le mariage est pour toi une institution sacrée et intangible qui a pour but l'établissement d'une lignée. Pour moi, le mariage gay ne s'oppose pas à ce concept, mais admettons que ce soit le cas ; en quoi est-ce qu'accepter que ces individus en particulier accèdent au mariage empêchera la collectivité (le reste des individus) de poursuivre le but prévu ? Empêcher les homos de se marier ne les fera pas changer d'orientation pour autant et épouser des membres du sexe opposé afin de procréer bien comme il faut (enfin je crois pas )
  13. Mais attends, le mariage c'est pas une institution faite par et pour les hommes ?
  14. La création d'une lignée peut se faire par la procréation, mais aussi par l'adoption ou la PMA. Comment est-ce que tu peux concevoir le mariage comme une "institution tournée vers l'avenir" sans prendre en compte les évolutions de nos moeurs ? L'homosexualité a toujours existé, et elle était même parfaitement admise dans l'Antiquité, aujourd'hui pour l'Etat être gay n'est plus un délit, ni une maladie, ni un pêché. C'est l'homme qui a créé l'institution du mariage, donc elle ne dépasse pas exactement "les individus la composant" ; tu voudrais qu'elle reste figée ?
×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.