Aller au contenu

Chupito

Members
  • Compteur de contenus

    1 179
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

Activité de réputation

  1. Like
    Chupito a réagi à Blacksad dans Poubelle toute nue   
    Putain les enfants, je vous aime tellement!
    Je déteste ce type, il me doit au moins 72h de gachis d'antenne sur MTV quand il était avec China et qu'il était DEJA pas drôle!
    Maintenant, on te le colle au grand journal, et comme tout le monde est forcément marrant au grand journal, soudain, il le devient.
    Mais NAN§ CE MEC EST UNE DAUWBE EN PUISSANCE!!
    Et alors là, il s'est dit qu'il allait nous taper une interview insolite par jour. Jusqu'ici, il nous a sorti QUE des trucs pour taper sur la politique (genre paf je dénonce!).
    Ca va coco, faire dire à un étranger qui s'appelle SarkoSi "casse toi pauv' con" ça a déjà été fait dans Neuilly sa mère, tu nous remballes ton sous humour corrosif à la mords moi le noeud et tu t'estimes heureux de te retrouver sur les ondes de canal! Mais tu viens pas me pourrir mon petit journal, merde!
    Connnard!
  2. Like
    Chupito a reçu une réaction de lore dans Vos plus beaux statuts facebook   
    Pas aussi énorme que celui de Hitler mais bien marrant quand même :
     

  3. Like
    Chupito a réagi à La chemise de la nuit dans Poubelle toute nue   
    Oui d'ailleurs, qu'il se souvienne d'un truc aussi vieux que ça te concernant, moi, à ta place, ça me rendrait nerveuse...
  4. Like
    Chupito a réagi à Roman dans Poubelle toute nue   
    J'imagine que l'objectif de cette mise à jour concerne plus l'actu de l'asso, où les membres du bureau pourront ainsi linker directement le sujet d'un événement (MYA, soirée forum, semaine d'inté, etc.) sur le profil FB (et Twitter) de l'asso.
     
    Maintenant, l'utilité pour les autres membres est bof, c'aurait pu être limité aux mods je trouve.
  5. Like
    Chupito a réagi à mayounette dans TOPIC UNIQUE : vos stages   
    Salut tout le monde.
     
    N'hésitez pas à demander une "indemnité " , quelque soit votre niveau d'étude et quelque soit la durée du stage.
    Peu importe si le montant n'est pas élevé , mais c'est au moins à titre symbolique. Vous sacrifiez quand même une partie sinon la totalité de vos vacances pour travailler pour d'autres personnes, et souvent pour travailler A LA PLACE d'une autre personne qu'ils auraient été obligés d'embaucher et de rémunérer minimum au SMIC.
     
    Moi je suis en fin de L3, j'ai demandé une " indemnité " à chaque stage ( pour des périodes n'excédant pas 2 mois ) et je l'ai obtenue.
    Faut faire valoir vos atouts ( tout le monde en a forcément, quelque soit le niveau d'études ), faut montrer que vous valez quelque chose et que vous n'êtes pas une marchandise gratos sous le seul prétexte que vous êtes encore étudiants.
     
    Parlez en en cours d'entretien , faites gentiment comprendre que l'indemnité est une condition à votre investissement dans la boîte, comme n'importe quelle personne qui postulerait à un boulot !
    Après vous verrez ce qu'ils répondent , s'ils disent qu'ils ne veulent pas, faut répondre " ok, je réfléchirai et je vous donnerai ma réponse ". En attendant vous pesez le pour et le contre, vous continuez à chercher etc...
     
    Et puis un futur avocat doit montrer qu'il a du caractère, qu'il sait négocier , retourner des situations en sa faveur...
    En négociant vous allez ptet gagner des points en ce sens.
     
    De toutes façons maintenant la nouvelle loi joue en notre faveur. Pour les périodes plus courtes qui n'entrent pas dans ce cadre, à mon avis faut quand même demander une indemnité et il faut arrêter de se sous estimer et se rabaisser pour telle ou telle raison.
     
    Pour les stages plus longs où on nous paye pas grand chose et où on fait des heures sups ( notamment les stages EFB ) je pense qu'il faut aussi négocier pour être payés plus. Ok ce n'est pas facile, ils n'ont pas d'obligation légale mais il faut tenter.
     
    Ah , en général si vous bossez bien et vous produisez un travail de qualité, certains maîtres de stage donnent une prime qui peut être non négligeable. Vous savez ce qui vous reste à faire
     
    Moi j'estime que la vie est suffisamment difficile pour qu'on n'obtienne rien en retour de ses efforts.
  6. Like
    Chupito a réagi à Lauraa dans Les plus belles présentations de sites de rencontre   
    Salut Padawan,
    En tant que fille normale (ton comportement semble féminin, catégorie "mal baisée"), qui a des amis, des loisirs et une vie, tu n'as pas autre chose à faire qu'à passer du temps sur ce topic inintéressant ?
    Si tu es fière de ne pas aller sur ces sites poubelles, tant mieux, bravo à toi et puis bonne continuation, tu veux qu'on te dise quoi d'autre franchement ? qu'on a envie de se flageller tellement on a honte ?
    Pour ma part, je traîne là-dessus car je cherche des "plans cul" cultivés et qui ne font pas de fautes d'orthographe (étrangement, c'est ce qui m'excite le plus). J'en trouve un peu dans la "vraie vie", beaucoup sur internet.
    Je suis peut être un spécimen pour toi, mais je ne vois pas quelle est ta fierté d'être normale (surtout si ça t'amène à avoir envie d'enculer des mouches comme ça)...
  7. Like
    Chupito a reçu une réaction de carter75 dans L'anglais à ASSAS   
    Je pense un peu comme Nina, rendre les Tds obligatoires en M1 ou en L1 ne changera pas grand chose parce que ce n'est pas en passant 1h30 par semaine à commenter un article du New York Times que personne n'a lu qu'on peut améliorer significativement son niveau en anglais. Ça ou rien, ça ne fait pas une grosse différence, à moins de passer à un minimum de 3h par semaine et/ou avoir une vrai charge de travail juridique.
     
    Cela dit, Caméléon a raison, c'est en partie la faute des étudiants. Je le sais vu le 'travail' que j'ai fourni aux 3 Td d'anglais auxquels j'ai assisté en maitrise (après, j'ai abandonné parce qu'en fait, ça me faisait me lever plus tôt le vendredi matin).
     
    Pour la question anglais oral vs anglais juridique écrit, c'est master of the obvious mais ça dépend du but et du niveau de chacun. Je me rappelle encore du commentaire d'une étudiante à la sortie d'un cours d'anglais en L1 "Putain à un moment la prof elle m'a dit 'What's your name?', je savais trop pas quoi répondre, j'étais trop en panique". C'est un cas extrême mais tout le monde n'est pas capable de suivre des cours avancés d'anglais juridique (d'où l'intérêt de vrais groupes de niveau). Être capable de travailler en anglais c'est bien mais il faut d'abord avoir un niveau suffisant en anglais "de base".
     
    Pour moi, la réponse est toute simple et c'est non. Je ne vois vraiment pas pourquoi il faudrait un niveau suffisant en anglais pour pouvoir bénéficier de cours de droit. Du coup, une forte pondération pour l'anglais, des moyens de coercition, pénaliser l'échec... je suis évidemment contre.
     
     
    Je ne vais pas m'étendre, c'est pas le sujet, mais c'est pas un poil caricatural ça?
  8. Like
    Chupito a réagi à La chemise de la nuit dans Poubelle toute nue   
    Ben je veux pas jouer mon chieur, mais autant d'habitude j'aime bien la nouveauté, les nouvelles fonctionnalités, tout ça, autant là, je trouve ça comme Moustache au mieux inutile, au pire dérangeant.
  9. Like
    Chupito a réagi à M. Moustache dans Poubelle toute nue   
    Nan mais sans déconner, moi ça me dérange un peu tout de même que les conneries que l'on pourrait balancer ici pour déconner puissent être sorties de leur contexte puis tourner sur FB.
    J'pense pas que les risques soient importants, mais le principe ne me plaît pas.
    Et puis, vous auriez pu prévenir quand même.
  10. Like
    Chupito a réagi à M. Moustache dans Vos sites absurdes   
    Pour le coup, je dois avouer que le fait que ce site de merde te foute la rage me fait sourire.
    Pas rire, mais sourire.
    C'est déjà beaucoup vu le machin.

  11. Like
    Chupito a réagi à lincoln dans Les plus belles présentations de sites de rencontre   
    sérieux vous vous posez trop de questions, ce topic est juste drôle .. c'est pas un truc de psy à la con !
  12. Like
    Chupito a réagi à M. Moustache dans Vos sites absurdes   
    J'ai beau chercher, j'vois pas où est l'humour : c'est naze, ça cherche à choquer parce que c'est "in", mais ce n'est que vulgaire, affligeant, et pas drôle du tout.
  13. Like
    Chupito a réagi à lincoln dans Insolite Le Retour   
    bon encore une histoire de vieux mec ventripotent couchant avec une mineur, mais cette phrase apparemment dite par l'homme en question a retenu mon attention.
     
    "Ensuite, notre rêve, c’est d’ouvrir une friterie dans le Nord de la
    France. Elle a toujours été baignée dans la frite et moi c’est ma
    passion."
    ça m'a fait BEAUCOUP rire.
     
    http://www.lanouvellegazette.be/actualite/belgique/2010-08-19/elle-a-15-ans-lui-en-a-43-et-pourtant-ils-s-aiment-804413.shtml
  14. Like
    Chupito a réagi à M. Moustache dans Poubelle toute nue   
    Attends, le type se plaint que le forum soit mort, alors qu'il s'agit de l'un des piliers de la vie dudit forum et qu'il a honteusement déserté pour faire du vélo sur l'Ile de Ré avec un petit pull en cachemire sur les épaules.
    Hopitâl, charité, toussa.
     
    Et pour ce qui est des +1, sache que je te hais au plus profond de mon être : j'espérais pouvoir atteindre, voire dépasser, les -100, et voilà que tu viens briser mon oeuvre, tel un de ces gamins pourris gâtés qui détruisent les tours de cubes de leurs petits camarades de l'Ecole Alsacienne.
     
    Meurs.
  15. Downvote
    Chupito a reçu une réaction de Roman dans Inception   
    Alors j'ai vu le film sans en avoir entendu parler avant et sans avoir vu la BA donc j'attendais pas le film du siècle et j'ai adoré. C'est vraiment un film magistral pour moi.
     
    J'aime bien les théories de Choupinette, j'y avais pas pensé mais pour la deuxième, que faites vous des ennuis légaux de DiCaprio? Ils existent uniquement dans sa tête comme le suggère Mall à un moment ou ses amis parviennent aussi à régler ce point, sans le montrer?
     
    Sinon, y a aussi quelques trucs qui me chiffonnent, faudrait sans doute que je le revois.
     
     
    Si on accepte la version de Cobb selon laquelle ils sont revenus des limbes et Mall s'est suicidée, il a facilement pu récupérer la toupie après sa mort et donc la toucher dans le monde réel. Ça peut paraitre un choix bizarre pour une personne saine d'esprit mais ça ne me parait pas invraisemblable pour Cobb qui perd pied, rongé par la culpabilité et incapable de laisser partir Mall. Il abandonne d'ailleurs ce totem malsain à la fin alors qu'il a fait la paix avec lui-même et le deuil de Mall. Par ce geste, il se libère aussi de son angoisse de perdre pied, de confondre rêve et réalité puisqu'il ne cherche pas à savoir et choisi de vivre auprès de ses enfants.
     
    En revanche, je ne comprend pas pourquoi la toupie tournerait forcément pour toujours dans les rêves de Mall et a fortiori dans ceux de Cobb. Il n'y a pas de limite aux rêves; pourquoi ne pourrait-on pas rêver d'une toupie qui s'arrête? Ça me semble un peu facile comme truc.
     
     
    J'ai peut-être mal compris mais pour moi, le totem est un objet qui existe dans la réalité mais n'est connu dans tous ses aspects que par son propriétaire. Du coup, un architecte ne pourrait le recréer en rêve ce qui permet de s'assurer qu'on est pas dans le rêve d'autrui (victime d'inception ou d'extraction ou y travaillant). Cela dit, je ne vois pas ce qui empêcherait son possesseur de l'amener avec lui en rêve (Cobb amène le train, Mall et ses enfants; la victime de l'extraction y amène son inconscient au complet). En plus cette interprétation enlève toute l'importance de la toupie dans la dernière scène pour le fait de savoir si c'est la réalité ou les limbes donc j'ai surement loupé quelque chose.
     
    Pour l'alliance, j'y avais pas fais gaffe mais j'aurais une interprétation plus basique : dans ses rêves, il est toujours marié à Mall qui n'est pas morte d'où l'alliance.
     
     
    On les voit nager jusqu'au rivage après leur réveil dans la voiture. Il est donc possible qu'ils y passent une semaine sans que ça soit montré car rien de spécial ne se passe. C'est quand même bizarre parce qu'on a l'impression que Cobb se réveille après les autres alors que logiquement, ils se sont tous réveillés au même moment quand l'effet du médoc a pris fin.
     
     
     
    La seule explication que je vois c'est qu'au début, ils y prennent beaucoup de plaisir. Après tout, ils sont dans un rêve qu'ils contrôlent complétement, ils peuvent se construire un monde idéal, c'est presque le paradis, surtout pour des gens versés dans l'architecture. Lorsqu'il est temps pour Cobb de partir, il est déjà trop tard pour Mall qui a fait des limbes sa réalité et ne peut donc pas facilement se suicider pour revenir dans le monde réel. Un peu comme une drogue en fait : au début c'est cool et quand c'est plus si cool, on réalise que c'est trop tard et que maintenant c'est pas facile d'en sortir.
     
     
    Je suis d'accord, y a pas mal de choses qui clochent par rapport à ça :
    - dans la 1ère strate, c'est le fait que la voiture tombe et non le fait qu'elle touche l'eau qui devrait créer un kick (sensation de tomber) donc Arthur devrait se réveiller dès l'instant où la voiture quitte le pont
    - dans la 4ème strate, il n'y a aucune raison pour que Ariadne se jette dans le vide. C'est le kick créé par l'anglais aux grosses lèvres dans la 3ème strate qui la réveille et rien d'autre. Idem pour l'héritier, aucune raison de le balancer et j'ai d'ailleurs pas trop compris pourquoi ils sont allés le chercher. Soit il n'est pas mort et réa + kick dans la 3ème strate le réveilleront, soit il est mort et dans ce cas là il doit subir le même sort que Saiku. On va dire qu'il est entre 2 mais ça reste un peu bancal.
  16. Downvote
    Chupito a reçu une réaction de Roman dans Inception   
    Alors j'ai vu le film sans en avoir entendu parler avant et sans avoir vu la BA donc j'attendais pas le film du siècle et j'ai adoré. C'est vraiment un film magistral pour moi.
     
    J'aime bien les théories de Choupinette, j'y avais pas pensé mais pour la deuxième, que faites vous des ennuis légaux de DiCaprio? Ils existent uniquement dans sa tête comme le suggère Mall à un moment ou ses amis parviennent aussi à régler ce point, sans le montrer?
     
    Sinon, y a aussi quelques trucs qui me chiffonnent, faudrait sans doute que je le revois.
     
     
    Si on accepte la version de Cobb selon laquelle ils sont revenus des limbes et Mall s'est suicidée, il a facilement pu récupérer la toupie après sa mort et donc la toucher dans le monde réel. Ça peut paraitre un choix bizarre pour une personne saine d'esprit mais ça ne me parait pas invraisemblable pour Cobb qui perd pied, rongé par la culpabilité et incapable de laisser partir Mall. Il abandonne d'ailleurs ce totem malsain à la fin alors qu'il a fait la paix avec lui-même et le deuil de Mall. Par ce geste, il se libère aussi de son angoisse de perdre pied, de confondre rêve et réalité puisqu'il ne cherche pas à savoir et choisi de vivre auprès de ses enfants.
     
    En revanche, je ne comprend pas pourquoi la toupie tournerait forcément pour toujours dans les rêves de Mall et a fortiori dans ceux de Cobb. Il n'y a pas de limite aux rêves; pourquoi ne pourrait-on pas rêver d'une toupie qui s'arrête? Ça me semble un peu facile comme truc.
     
     
    J'ai peut-être mal compris mais pour moi, le totem est un objet qui existe dans la réalité mais n'est connu dans tous ses aspects que par son propriétaire. Du coup, un architecte ne pourrait le recréer en rêve ce qui permet de s'assurer qu'on est pas dans le rêve d'autrui (victime d'inception ou d'extraction ou y travaillant). Cela dit, je ne vois pas ce qui empêcherait son possesseur de l'amener avec lui en rêve (Cobb amène le train, Mall et ses enfants; la victime de l'extraction y amène son inconscient au complet). En plus cette interprétation enlève toute l'importance de la toupie dans la dernière scène pour le fait de savoir si c'est la réalité ou les limbes donc j'ai surement loupé quelque chose.
     
    Pour l'alliance, j'y avais pas fais gaffe mais j'aurais une interprétation plus basique : dans ses rêves, il est toujours marié à Mall qui n'est pas morte d'où l'alliance.
     
     
    On les voit nager jusqu'au rivage après leur réveil dans la voiture. Il est donc possible qu'ils y passent une semaine sans que ça soit montré car rien de spécial ne se passe. C'est quand même bizarre parce qu'on a l'impression que Cobb se réveille après les autres alors que logiquement, ils se sont tous réveillés au même moment quand l'effet du médoc a pris fin.
     
     
     
    La seule explication que je vois c'est qu'au début, ils y prennent beaucoup de plaisir. Après tout, ils sont dans un rêve qu'ils contrôlent complétement, ils peuvent se construire un monde idéal, c'est presque le paradis, surtout pour des gens versés dans l'architecture. Lorsqu'il est temps pour Cobb de partir, il est déjà trop tard pour Mall qui a fait des limbes sa réalité et ne peut donc pas facilement se suicider pour revenir dans le monde réel. Un peu comme une drogue en fait : au début c'est cool et quand c'est plus si cool, on réalise que c'est trop tard et que maintenant c'est pas facile d'en sortir.
     
     
    Je suis d'accord, y a pas mal de choses qui clochent par rapport à ça :
    - dans la 1ère strate, c'est le fait que la voiture tombe et non le fait qu'elle touche l'eau qui devrait créer un kick (sensation de tomber) donc Arthur devrait se réveiller dès l'instant où la voiture quitte le pont
    - dans la 4ème strate, il n'y a aucune raison pour que Ariadne se jette dans le vide. C'est le kick créé par l'anglais aux grosses lèvres dans la 3ème strate qui la réveille et rien d'autre. Idem pour l'héritier, aucune raison de le balancer et j'ai d'ailleurs pas trop compris pourquoi ils sont allés le chercher. Soit il n'est pas mort et réa + kick dans la 3ème strate le réveilleront, soit il est mort et dans ce cas là il doit subir le même sort que Saiku. On va dire qu'il est entre 2 mais ça reste un peu bancal.
  17. Like
    Chupito a réagi à legion dans Inception   
    Finalement, j'ai pu voir le film avec Moustache, Rinko et ma copine.
    Bah, j'ai adoré. Je ne ferai pas la fine bouche, c'est un film génial.
    Alors oui, ca aurait été plus compliqué, moins expliqué, plus onirique... on aurait rien pipé. Ca aurait été du David Lynch sous acide, ca aurait fait se toucher les Inrocks, mais on aurait dégueulé en sortant.
     
    Personnellement, je n'entends pas la musique pendant les films. Ni en bien, ni en mal.
    Mais ma copine a considéré que le côté paimpon, assourdissant et racoleur du Score d'Hans Zimmer était presque de nature à gâcher un film.
     
    Indépendamment de ces considérations de détails... oui, c'est probablement le meilleur film 2010.
    J'ai entendu le contraire, je veux bien mais va falloir sortir les noms (Shutter Island ? Splice ? non je déconne...).
    On me donnera peut-être un film ouzbek hyperpoignant sur une enseignante aveugle qui élève des oiseaux et leur apprend à faire les formes de verset du coran dans le ciel... ouais, ok. M'enfin dans les films non sortis dans l'anonymat des 7parnassiens, je vois pas grand chose cette année pour lui enlever la 1ère place.
    En revanche, meilleur film des années 2000 ?... hum, je pense pas.
     
    QUESTION TRIVIA :
    Thème : Physique
    J'ai pas pigé la solution du kick trouvé par Gordon Lewitt (qui a perpétuellement l'air d'avoir d'un puceau de 14 ans, c'est gênant) dans l'ascenceur.
    Ok il sabote les freins de l'ascenceur, ok il place des charges ... mais où est le kick pour les gens en apesanteur dans l'ascenceur ?
    Je suis peut-être une burne en physique mais c'est l'explosion qui les propulse ? et où vers le bas ? suffisamment alors qu'ils sont tous en apesanteur ...
    j'ai pas pigé.
  18. Like
    Chupito a réagi à Roman dans Inception   
    Absolument pas d'accord, ne serait-ce que parce qu'il n'y a pas UNE fin, mais plein d'interprétations possibles.
     
     
    Encore une fois, en faire un blockbuster accessible au grand public était un choix artistique à part entière de la part de Nolan, j'en suis persuadé (même s'il y avait certaines considérations matérielles aussi, sûrement), mais ça me surprend pas un instant qu'il y ait une certaine part de snobisme culturel à son égard. Un film comme Eternal Sunshine of the Spotless Mind, qui s'intéresse aussi à la psychologie, au subconscient, à l'esprit (même si les deux films n'ont rien à voir), est beaucoup, beaucoup plus inaccessible qu'Inception, même si c'est un putain de film. Du coup, il a beaucoup moins de succès, est moins vu que celui-ci, moins connu. Là, Nolan a vraiment voulu en faire un film plus axé "grand public", et c'est pas une mauvaise chose, selon moi (même si j'ai dit qu'effectivement, il aurait pu en faire un film plus intello-arty sans problème).
     
    Donc à mon avis, pour reprendre tes propos, "la réalisation l'avait tout à fait compris", savait complètement ce qu'elle faisait (tu regardes ses premiers longs métrages, Following, Memento, c'est loin d'être un Michael Bay, Christopher Nolan, hein !).
     
     
    Là en revanche je te rejoins, j'ai adoré la fin de Shutter Island. Mais c'est pas tout à fait la même chose, dans la mesure où la fin de Shutter Island est quand même assez claire, sans équivoque, alors que celle d'Inception est plus ouverte. J'aime bien les deux types de fin, comme je l'ai dit, celle de Shutter j'avais adoré, ça clôturait parfaitement le truc, celle d'Inception aussi j'aime bien parce que ça me permet de m'imaginer 36 000 trucs !
     
     
    Le snobisme dont je parlais
     
     
    Que tu ne trouves pas que c'est un chef d'oeuvre, soit, c'est ton avis, en revanche je suis persuadé que tu trompes sur la 2e partie de ta phrase. Je mettrais ma main à couper, moi, que ça deviendra un classique ce film, et qu'on en parlera encore dans des décennies.
     
     
    Là, je trouve pas la comparaison pertinente, en plus tu peux pas comparer l'immense oeuvre de Kubrick à UN film de Nolan (attendons d'avoir toute sa filmo avant de lancer ce type de comparaison, le mec a 40 ans et de belles années devant lui).
     
    EDIT : ah, et Choupii c'est pas un mec
  19. Like
    Chupito a réagi à Roman dans Inception   
    Ma review donc.
     
    Jai adoré ce film, vraiment adoré comme rarement jai adoré un film, je le trouve fascinant, inquiétant, intelligent. Cest le blockbuster parfait, qui réussit à mêler grosses scènes dactions et passages quasiment dignes de films « intellos » (cest très bavard par moments) sans quon sennuie. Enfin, oui, il y a quelques longueurs, Canard a raison, sur 2h30 y a des petits passages de moins bien, mais jamais rien qui nuise au film dans son ensemble.
     
    Ca commence avec un Dicaprio à la dérive, ramassé sur une plage et amené devant un vieillard. Scène sibylline quon comprendra plus tard mais qui pose tout de suite le ton du film. Transition, Cobb (Dicaprio) en meilleure forme explique à Saito (Ken Watanabe) la teneur de son travail, accompagné de son collège Arthur (Joseph Gordon Levitt). Saito, plus tard, impressionné par le talent de Cobb, le recrutera pour accomplir un travail jugé impossible : linception.
     
    Et cest tout ce que je dirai de lhistoire sans spoiler, pour le reste de ma critique peut-être que jévoquerai des passages du film, donc plutôt à lire après lavoir vu.
     
    ATTENTION SPOILS !!!
     
    Dès la première scène, le film ma accroché. Jai été plongé dedans, véritablement happé par le concept. Ce qui ma tant plu avec ce film, cest quen cette période de reprises et de remakes effrénée, Nolan a su accoucher dune idée originale géniale (en puisant certes dans différents registres ; reste que lidée de base elle est nouvelle) et, surtout, la mise en scène dune manière brillante.
     
    Visiblement, il aurait pris 10 ans pour rédiger le scénario de son chef duvre. Ça donne une bonne indication de la complexité du truc, complexité qui nest jamais exagérée, le film est assez didactique, prend le spectateur par la main et explique bien les différentes étapes. Cest le réalisateur qui est ici véritablement détenteur du fil dAriane dans le labyrinthe quest son film, et il prend un malin plaisir à nous balader sans jamais nous perdre. La réalisation, je lai trouvée vraiment sans faille : peut-être que ça aide de mettre en scène son propre scénario (je ne doute pas un instant quen lécrivant, Nolan réfléchissait sans cesse à la manière de le montrer à lécran), mais en tout cas, la narration est extrêmement fluide, avec deux grosses parties dans le film : la préparation avant le coup, et la réalisation de linception. Tout le passage préparatif aurait pu sembler horriblement chiant. Il nen est rien, en commençant par un passage de Cobb exerçant son travail (employé par Cobol Inc., il doit voler une idée à Saito par le procédé de lextraction, en utilisant le subtil montage dun rêve dans un rêve), Nolan nous plonge tout de suite dans le bain. Le reste suit de manière assez fluide, selon un schéma pas forcément original : nouveau défi lancé au protagoniste principal, soit disant impossible, rencontre avec la figure paternelle (ici campée par Michael Caine qui a la faculté, désormais, dapparaître dans une scène et de passer pour la personne la plus sage du film, cest assez génial), recrutement de léquipe, différentes difficultés à surpasser… Sauf quici, toutes ces étapes, on a limpression de les découvrir pour la première fois. Le concept nous fascine : implanter une idée dans lesprit dune personne. Le recrutement se fait selon des critères particuliers : qui pourra créer une drogue capable de maintenir une personne dans un état de sommeil profond, qui pourra se glisser dans la peau de personnes que la personne dont on fouille le subconscient connaît réellement, etc. La découverte de larchitecte, donc un peu la pierre dangle du projet, se fait par le biais dune scène où elle découvre les possibilités que lui offre un rêve (une scène magnifique dans Paris avec un usage deffets spéciaux que je trouvais bidon (lusage, pas les FX en eux-mêmes) dans la BA, mais qui prend tout son sens dans la scène). Cette phase du film est parsemée des ingrédients traditionnels quon trouve dans un blockbuster, avec une espèce de petite rivalité entre deux des personnages (Eames et Arthur, mais mignonette la rivalité quand même), des petits passages drôles (découlant de cette petite rivalité, le coup de Saito qui dit avoir racheté une compagnie aérienne, ça fait mouche)… Bref, un cahier des charges dont Nolan ne sest pas départi mais quil remplit avec beaucoup de brio et sans que lhistoire en pâtisse. Car pendant toute cette phase, Ariadne découvre petit à petit la véritable histoire de Cobb, ses regrets qui le rongent, et les dangers que pourraient potentiellement causer ces remords. Un trame plus inquiétante, avec une Marion Cotillard en sorte de fantôme hantant les rêves de Cobb, se dessine en marge de lhistoire principale, et dès ce moment, on comprend que linception ne sera quun prétexte à Cobb pour exorciser ses propres démons (cest pour moi le véritable intérêt de lhistoire).
     
    Et puis, sans forcément crier gare, on y va. Nolan décide quil est lheure de commencer, alors on le suit. Rapidement, on est plongé dans le premier rêve, dont lintérêt principal sera de nous faire comprendre que cette mission nest pas comme les autres, que le composant chimique créé pour loccasion les empêchera de se réveiller en cas de mort, et les enverra directement dans les limbes, endroit décrit comme du subconscient à létat brut capable de ravager un esprit et de renvoyer, in fine, une coquille vide dans le monde des vivants. Lheure est grave, donc. Dautant plus quAriadne réalise que les problèmes de Cobb sont pires que ce quelle croyait, et que plus ils iront profondément dans les rêves, plus ils se rapprocheront de la source de ses troubles, et donc plus ils seront en danger.
     
    Le deuxième rêve, celui dArthur, se déroule dans un bel hôtel où les personnages, pour arriver à leurs fins, doivent rapidement improviser et changer leur plan initial. Plus vite que prévu, ils plongent dans la troisième et dernière strate du rêve, celle qui permettra le dénouement final tant pour le réceptacle de linception que pour Cobb. La fin, jy reviendrai ensuite.
     
    Je le disais, jai trouvé la réalisation impeccable. La photographie est soignée, le film est bien monté, cest de la belle ouvrage, un film pro et clean. Nolan ne se départit certes pas de certains passages obligés comme les scènes daction. Mais même elles, elles auraient pu me souler, alors que jai pris du plaisir à les regarder, jétais vraiment tendu lors de la scène de la poursuite en voiture (parce que jétais déjà attaché aux personnages, que je ne voulais vraiment pas quil leur arrive du mal) et jai tout simplement adoré celle dans lhôtel, lorsque Arthur se bat contre les sbires du subconscient de Fischer, alors que dans la première strate du rêve, la voiture fait des tonneaux, ce qui conduit à une des changements de gravité étranges dans la seconde partie du rêve. Ces mêmes passages quon voyait dans la BA sans forcément les comprendre deviennent dun coup géniaux. Jétais vraiment époustouflé par tout ce passage.
     
    Alors Canard la dit, cest vrai quil y a un emprunt à beaucoup de genres différents : SF, fantastique, action (cest tout de même avant tout un blockbuster ce film), drame… Mais cest un cocktail qui marche vraiment bien, sans la moindre fausse note, et ce grâce à un travail impeccable du chef dorchestre de tout ce bazar.
     
    Par ailleurs, jai adoré le concept du film. Avoir lidée quon pourrait naviguer dans les rêves, quon pourrait voler des pensées, quon pourrait en implanter, quon pourrait, comme le dit Cobb à un moment, changer la quintessence dune personne par ce procédé… Jai adoré le postulat du film, et sa mise en uvre est subtile, pas bâclée (chaque fois quon se dit quil pourrait y avoir un trou dans le scénario, Nolan a deux pas davance sur nous et le comble avec un élément qui soulève deux fois plus de questions). Certaines idées sont vraiment pas mal, comme celle dutiliser le camion qui tombe du pont comme un véritable compte à rebours ce qui exprime bien la complexité du temps dans les rêves. Dailleurs, toute la réflexion sur les rêves, je lai trouvée vraiment intéressante, je pense que pas mal de trucs mont échappé (malgré deux déplacements déjà ), et que je pourrai encore en retirer pas mal de choses.
     
    Dit plus simplement, Nolan relève selon moi haut la main le défi de réaliser un film qui va sadresser à tous, qui va plaire, qui va attirer des millions et des millions de spectateurs en salles, mais en proposant à ces mêmes spectateurs un scénario pas stupide et simpliste, mais qui stimule lintellect. Du grand cinéma, pour moi.
     
    Rien dans le film nest à jeter : les décors sont magnifiques, les costumes sont impeccables, les effets spéciaux sont tous excellents, à ce sujet cest un peu un « back to the basics » dailleurs. Trop souvent dernièrement des films veulent juste faire étalage des nouveaux moyens technologiques, dans Inception jamais na-t-on limpression que les effets spéciaux prennent le pas sur lhistoire. Au contraire, ils sont là pour lagrémenter et lexpliciter. Cest très agréable.
     
    Les acteurs sont eux aussi irréprochables. Comme Canard, je me demandais comment un tel cast allait être géré (même si le nom de Michael Caine sur laffiche est trompeur, il na pas un grand rôle du tout). Dans le film, chacun trouve sa place, chacun a son utilité et son petit moment de gloire. Joseph Gordon Levitt, en espèce de bras droit armé de Cobb, je pensais que ça le ferait pas du tout. Pourtant, dans ce rôle de tueur froid, il sen sort vraiment bien et dégage une super classe. Ellen Page na pas un rôle forcément difficile, mais elle tient bien tête à Dicaprio, leur binôme marche super bien. Cillian Murphy, moi jai un gros a priori positif sur tout ce que fait ce mec, et là ça na pas manqué : je lai trouvé excellent dans ce rôle de pantin manipulé par les autres personnages, linception est un véritable voyage initiatique pour lui, et il arrive à bien faire passer à lécran toute la tension dramatique résultant de ses rapports difficiles avec son père. Leur « réconciliation » à la fin est très touchante. Dicaprio… que dire sur ce mec ? Cest pas comme sil avait quoi que ce soit à prouver, jai récemment rejeté un coup dil sur sa filmo, elle est vraiment impressionnante : il a déjà tourné avec de grands réalisateurs et eu des rôles géniaux. 2005, dans ma tête, était un tournant pour lui, avec ce rôle dHoward Hughes où il avait été excellent (même si je sais quil avait été très bon dans dautres films avant cela, cest avec Aviator que pour moi il a pris une nouvelle stature). En 2005, il est passé du rang de jeune espoir à acteur confirmé. En 2010, peu pourront nier quil a acquis la stature dun grand acteur. Ses deux rôles, dans Shutter Island dabord, puis dans Inception, sont assez proches au final, mais il arrive à irradier le film (là je parle dInception) de son charisme et de son talent. Son jeu est dune finesse incroyable (javais relevé deux petits passages : le premier, lorsquil descend dans lascenseur avec Ariadne et lui montre un de ses plus gros regrets, ses enfants qui ne se retournent pas, il dit « I just wanted to see their beautiful… beautiful faces », la pause lorsquil dit cela est vraiment bouleversante jai trouvé ; et tout le passage quand sa femme veut se suicider, je lai trouvé bouleversant, nen faisant jamais trop), le film naurait vraiment pas fonctionné si lacteur campant Cobb navait pas fait passer une telle intensité. A 34 ans, chapeau.
     
    Jai aussi été très enthousiasmé par la musique de Hans Zimmer, oppressante par moments, frôlant lonirisme (ce qui est très à-propos) à dautres… elle correspond juste parfaitement à lambiance du film, épouse ses différentes ambiances, et comprend quelques thèmes vraiment marquants.
     
    Bref, je sais pas trop quoi dire dautre. Jai adoré, tout simplement adoré. Cest parce que ce genre de films peuvent sortir que je continue daller au cinéma. Canard, tu demandais comment je pouvais faire pour lavoir vu à des intervalles aussi proches… bah en fait le revoir une troisième fois ce soir maurait pas gêné du tout. On me proposerait dy aller demain, je foncerais. Jai limpression que plein de trucs peuvent encore être vus, découverts, et jadore le fait quil ny ait pas de vraie fin, quil y ait plein dinterprétations. Javais pas forcément pensé à celle qua retranscrite Choupii, à laquelle Dicaprio adhère, selon laquelle Cobb aurait été le sujet de linception orchestrée par Michael Caine. Cest une jolie fin, mais cest pas mon interprétation, qui est un peu plus basique jimagine : pour moi, la fin nest pas heureuse, il ne sest jamais réveillé et est encore dans les limbes (ou alors un nouveau niveau encore plus profond que les limbes, peu importe). Mais au final, peu importe linterprétation quon fait du film, cest pas vraiment elle qui compte, cest tout le voyage quon fait pendant 2h30 dans ce chef duvre du cinéma.
     
    « Come back to reality », dit le personnage de Michael Caine à Cobb à un moment. Moi, à la fin du film, javais plus envie de revenir à la réalité, je voulais rester là et en prendre plein les yeux. Reality isnt enough for me anymore…
  20. Downvote
    Chupito a réagi à legion dans Les plus belles présentations de sites de rencontre   
    Si ! Si tu choisis de payer tes études en taillant des pipes, tu choisis (j'allais dire la facilité) de faire des saloperies.
    Je dis pas qu'elles aiment ça (a fortiori en choisissant des mecs de 50 ans) je suis pas stupide à ce point
    je dis juste qu'elles auraient pu bosser chez Mc Do comme tout le monde
  21. Like
    Chupito a reçu une réaction de Okaya dans Vos plus beaux statuts facebook   
    Julien : c'est énorme ! Tout dans le sens du détail !
     
    Sauf que prendre RDV avec un gyneco, faut souvent compter un mois minimum et quand ça fait 2 semaines que tu saignes du vagin, c'est humain d'être trop inquiète pour attendre autant. Quant aux urgences, elles sont ouvertes 24h/24 donc la patiente s'est surement dit que ça changerait pas grand chose de venir à 1h ou à 10h du mat' (peut-être à tort mais on connait pas tous le fonctionnement interne des urgences) et que tant qu'à faire, autant ne pas louper une journée de boulot (tout le monde peut pas se le permettre).
     
    Bref, je comprend la réaction de la patiente et je trouve ça archi pas classe pour une future médecin de venir se foutre de la gueule de sa patiente sur FB juste pour ça.
  22. Like
    Chupito a réagi à La chemise de la nuit dans Les plus belles présentations de sites de rencontre   
    Tiens, je suis tombé sur ça, sur internet :
     
     
    (Texte de l'annonce / Sens réel de ces termes)
     
    1-Annonce écrite par une femme
     
    . Dans la quarantaine / 48-49 ans
    . Libérée / La ville a passé dessus
    . Athlétique / N'a pas de seins
    . Recherche la beauté intérieure avant tout / Laide
    . Très belle apparence / Menteuse
    . Sourire contagieux / Niaise
    . Très stable émotionnellement / Bourrée de Valium
    . Douce / Chiante
    . Romantique / Requiert une lumière très tamisée pour paraître nue
    . Proche de la nature / Ne s'épile pas les aisselles ni les jambes. Ne s'embête pas avec le déodorant non plus.
    . Catholique pratiquante / Fait l'amour (pas souvent) dans le noir et dans la position du missionnaire.
    . Passionnée / Gueularde
    . Poète a ses heures / Dépressive profonde
    . Blonde / Blonde
    . Sensuelle / Aucune pénétration permise avant au moins 2 heures de préliminaires
    . Poids proportionnel à la taille / Grosse
    . Bien dans sa peau / Très grosse
    . Quelques rondeurs / Obésité pathologique
    . Jeune de coeur / A un pied dans la tombe
     
     
     
    2 - Annonces écrites par un homme
     
    . Dans la quarantaine / 55 ans à la recherche d'une poupoune de 25 ans
    . Sportif / Couché sur le divan, il lit l'Equipe ou regarde le sport à la TV 60 heures par semaine
    . En bonne santé / Pète et rote toutes les 5 minutes
    . Athlétique / Trop grand et passe beaucoup de temps à s'admirer devant le miroir
    . Recherche la beauté intérieure / De grosses touffes de poils lui sortent du nez et des oreilles
    . Libéré / Va essayer de coucher avec votre soeur
    . Recherche l'amitié d'abord / Pour autant qu'on soit toute nue
    . Sens de l'humour / Après une dizaine de bières, se croit très drôle lorsqu'il essaie d'organiser un concours du plus long pénis
    . Grand et belle allure / Trou du cul conduisant une BMW
    . Honnête / Menteur
    . Sensuel / Capable de supporter 2 minutes de préliminaires avant la pénétration
    . Mature / Menteur
    . Poète à ses heures / A déjà écrit un graffiti dans les toilettes de la fac il y a 25 ans
    . Catholique pratiquant / Menteur et bête (confond cathodique et catholique)
    . Emotionnellement stable / Aucune condamnation au cours des 2 dernières années pour violence familiale
    . Poli / Dit S.V.P lorsqu'il vous demande de lui apporter une bière
    . Capable d'écoute / Peut ne pas prononcer une seule parole pendant 2 jours
  23. Like
    Chupito a réagi à legion dans Les plus belles présentations de sites de rencontre   
    "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît"
     
    Pour ne pas faire mentir l'adage, je lance ce sujet comme une confession publique de la misère affective ordinaire : Oui, j'ai été sur Meetic (mot utilisé ici comme anthroponyme pour désigner de manière générique les sites de rencontre mais Gauche rencontre, Droite Rencontre, Zoosk, Amoureux.com, adopte un mec.com, ca marche aussi). Oui, j'ai même été abonné deux mois . Oui, j'ai vérifié la formule "Avec Meetic, je nique" .
     
    Petit, j'étais fasciné par les annonces de rencontre dans les journaux gratuits: "F40a distinguée rch H.60+ propre sur lui pr rencontre +si aff."
     
    Plus récemment, le lancement de site de rencontres pour écolos m'a provoqué un bon moment de LULZ en imaginant des hystériques passionaria féministes ne se rasant pas sous les bras (Jurisprudence Cecile Duflot) à la recherche de mecs castrables près à se faire piétiner.
     
    En ce moment, bien que désincrit depuis plus d'un an et demi, je continue à recevoir une liste de "Célibataires à rencontrer" proposé par Meetic. Il faut reconnaître que niveau marketing, ils sont franchement pas mauvais.
     
    Ce qui est mauvais en revanche, ce sont les présentations des nanas ... d'où la naissance de ce Topic qui a également vocation à recueillir les pires phrases de drague, les pires présentations de sites d'embauche pourquoi pas, bref, tout le lulz des petites annonces.
     
    Brève tentative de typologie de la faune meeticienne :
     
    LA "JE NE MANGE PAS DE CE PAIN LA" :
    Statut classique : "mec intéressé par un plan cul passez votre chemin"
    Situation réelle : "a bien envie de plan cul mais seulement si le mec a le potentiel pour ne pas être que ça i.e : beau et/ou riche (plus souvent OU)"
     
    LA FAUSSE PARACHUTEE:
    Statut classique : "bon bah voila, je ne sais pas ce que je fais là, c'est une copine qui m'a inscrite"
    Situation réelle : elle sait parfaitement ce qu'elle fait là, ses copines en ont tellement eu ras-le-bol de l'entendre chougnier (ouais comme Bohort) qu'elles l'ont inscrite de force pour qu'enfin elle puisse trouver chaussure à son moignon.
     
    LA SANS IMAGINATION
    Statut classique : "Que dire ? Il n'est pas facile de se décrire en quelques mots... si tu veux en savoir plus"
    Situation réelle : grosse flemmarde de nature ou véritablement infoutue de dire deux mots sur le sujet qu'elle connait le mieux au monde à savoir elle, elle mise tout sur sa photo profil prise dans un miroir de salle de bain en plongée sur les chiottes, avec duckface et mascara de biatch (alternativement sa photo prise par webcam).
     
    LA (FAUSSE) SCEPTIQUE : (Tout jeu de mot sur Fosse septique sera sévèrement sanctionné : Roman )
    Statut classique : "C'est la première fois que je m'inscris, je sais pas trop pourquoi je m'inscris, je doute que l'amour puisse se trouver en ligne mais enfin bon, je lance ce message comme une bouteille à la mère" (Faute d'orthographe d'origine)
    Situation réelle : elle sait parfaitement pourquoi elle est là ! elle est timide (pas forcément moche) et inadaptée socialement. Le net lui permet l'anonymat et la dote de la capacité d'aller vers l'autre, ce qu'elle est incapable de faire dans la vie.
     
    LA BRISEE PAR LA VIE (LA VICTIME)
    Statut classique : "petit coeur fragile ayant beaucoup souffert cherche une personne gentille pouvant lui redonner confiance en elle et partager un bout de chemin en sa compagnie
    Situation réelle : c'est faite jeter comme une merde par 3 trois fois après avoir été cocue avec toutes les filles de Campagnou-le-haut... elle veut juste un mec qui lui fera pas de coup de pute... et elle va justement attiré un *** qui la malmènera et le cycle recommencera.
     
    LA WESH (parcequ'il y en a)
    Statut classique : "bel goss du 91 j'cherche 1mec frais ki me fra kiffer la life"
    Situation réelle : mocheté de l'Essonne, recherche un mec avec du shit pour aller fumer sur le parking du Macumba/Excalibur/Shogun avant de faire dérouiller à l'arrière d'une Mercedès volée ou empruntée (Tmtc) mais plus souvent au fond d'un parc sordide.
     
    LA BOMBASSE (en tout cas elle y croit)
    Statut classique : " Femme sûre d'elle cherche un mec canon et viril pour partager aventures classes et virée à l'étranger dans des clubs hypes"
    Situation réelle : Plutôt pas dégueu à regarder elle se fait tripotter et payer le champagne dans des clubs milieu de gamme et vibre en voyant les coupés BMW sur le parking... rêve de se taper Ribéry ou Michael Vendetta.
    LA SECRETE
    Statut classique : "Je ne vous dirais rien, venez me découvrir !"
    Situation réelle : Tout est possible. Bombasse, Wesh, Timide, Vantarde, Mal dans sa peau... c'est le statut qui peut tout vouloir dire ou plus souvent... rien vouloir dire du tout.
     
    LA TORDUE
    Statut classique : "si tu aimes les rats et les chauves souris, viens partager les plaisirs de la scarification avec moi (mais pense à ramener une poche de sang, dress code : noir et rouge)"
    Situation réelle : Goth, Emo, filles à problème, fausse rebelle... Bref, une fille avec des daddy's issues !
     
    LA RIGOLOTE (Elle essaie en tout cas)
    Statut classique: "Si j'avais eu une pièce à chaque fois qu'on m'a dit que j'étais belle, j'aurais un découvert à la banque. Vive, rigolote et enjouée"
    Situation réelle : grosse ... mais bien dans sa peau (ou le prétendant).
     
    LA POETESSE TORTUREE (en fait c'est elle qui nous torture)
    Statut classique : "la vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie, l'éternelle légèreté de la vanité naive s'abat sur moi comme la pesanteur soulève la douceur d'une nuit d'été fugace" (Ca par exemple ca ne veut rien dire mais ca fait hyper classe )
    Situation réelle : étudiante en 1ère année de philo/socio/prépa tellement désagréable IRL (in real life) qu'elle cherche un Jean-Benoit d'égale prétention qu'elle sur la toile.
  24. Like
    Chupito a reçu une réaction de Okaya dans Vos plus beaux statuts facebook   
    Julien : c'est énorme ! Tout dans le sens du détail !
     
    Sauf que prendre RDV avec un gyneco, faut souvent compter un mois minimum et quand ça fait 2 semaines que tu saignes du vagin, c'est humain d'être trop inquiète pour attendre autant. Quant aux urgences, elles sont ouvertes 24h/24 donc la patiente s'est surement dit que ça changerait pas grand chose de venir à 1h ou à 10h du mat' (peut-être à tort mais on connait pas tous le fonctionnement interne des urgences) et que tant qu'à faire, autant ne pas louper une journée de boulot (tout le monde peut pas se le permettre).
     
    Bref, je comprend la réaction de la patiente et je trouve ça archi pas classe pour une future médecin de venir se foutre de la gueule de sa patiente sur FB juste pour ça.
  25. Like
    Chupito a réagi à julienLXXXVI dans Vos plus beaux statuts facebook   
    :D
×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.