Aller au contenu

mellotron

Members
  • Compteur de contenus

    1 002
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de mellotron

  • Rang
    Membre

core_pfieldgroups_1

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

core_pfieldgroups_2

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris 15
  1. mellotron

    Topic livres - A lire ou à laisser

    La session de septembre est terminée, je retrouve mon temps libre et j'en profite pour vous faire part de deux lectures qui m'ont tout particulièrement plu et que je vous recommande absolument. Je les ai lu il y a un peu plus de 6 mois, le temps à quelque peu joué sur ma mémoire depuis, notamment en ce qui concerne les faits racontés, mais je garde en revanche un souvenir intact de l'émotion ressentie à leur lecture. Les enfants terribles de Jean Cocteau Ce livre est une véritable magie, la trame de départ est naïve et insouciante - à la manière de tout les bouquins qui s'avèrent être au final une véritable claque - : un jeune gamin de la bourgeoisie citadine rentre chez lui malade suite à une boule de neige reçue en pleine face de la part d'un chef de bande pour lequel il vouait une admiration ambiguë, presque amoureuse. Il se retrouve donc - un peu à la manière de la femme atteinte d'un "nénuphar aux poumons" dans l'écume des jours de Vian - alité, atteint d'une maladie dont on ne connaitra pas le nom, mais qui permettra à l'auteur d'établir le véritable milieu dans lequel évolueront les personnages: une chambre d'un grand appartement bourgeois. Le gamin partage celle-ci avec sa sœur, et tout deux se vouent l'un à l'autre un amour intense, profondément possessif sans pour autant tomber dans les clichés éculés de l'auto-destruction. Ils accueillent dans cette chambre quelques amis et habitués et vivent une sorte de bohème adolescente entre quatre murs, un huis-clos au sein duquel les personnages se vouent non pas un écœurement superficiel, mais au contraire un véritable culte qui ne cessera de grandir au fur et à mesure de leur arrivée à l'âge adulte et au-delà. Cocteau nous livre tout cela dans un petit bouquin qui se lit en trois heures et qui aurait été écrit en une semaine en pleine période de sevrage à l'opium. Il en ressort non pas une œuvre originale, inventive ou créative, là ne sont pas, à mon sens, les mérites de "les enfants terribles", tout réside en réalité en une ambiance à la fois légère, très légère, et atmosphérique, un trip onirique avec les pieds sur terre. Bandini - John Fante J'ai découvert Fante en tombant je ne sais plus ou sur un passage écrit par Bukowski: "Enfin je découvris un homme qui n’avait pas peur de l’émotion. [...] Le début de ce livre me fit l’effet d’un miracle énorme et violent. Le livre était “Demande à la poussière” et l’auteur John Fante. Toute ma vie son influence a illuminé mon travail. [...] Oui, Fante a eu un énorme effet sur moi. Peu de temps après avoir lu ses livres, j’ai commencé à vivre avec une femme, elle était une plus grande ivrogne que moi, nous avions de grandes bagarres; souvent je lui criais : “Je ne m’appelle pas Fils de Pute, je m’appelle Bandini, Arturo Bandini”. Fante était mon Dieu … “ J'ai donc commencé par ce qui est considéré comme étant la première oeuvre de Fante: "Bandini". Bandini est un jeune adolescent se prénommant Arturo, alter ego de son auteur (ce roman comprendrait en fait beaucoup d'éléments autobiographiques). Arturo est un fils d'ouvriers immigrés italiens installés aux Etats-Unis, on retrouve donc tous les canons de la famille patriarcale d'intouchables: Pas d'argent à la maison, un hiver froid, une chaudière poussiéreuse, une famille nombreuse, un père colérique et, chose absolument importante dans le bouquin: une mère un peu trop bigote, qui voue un culte à la fois pour les bondieuseries les plus banales que pour son mari. Arturo est le fils, Arturo aime ses parents, et Arturo est un sale gosse. Racontée comme cela, l'œuvre n'a absolument rien d'original, tout semble absolument banal. Le grand mérite de Fante est d'utiliser les bons mots, tout n'est que beauté en fait. L'écriture n'est pas particulière, et si Fante use d'une technique stylistique qui consiste à raconter à la manière d'un narrateur à la troisième personne pour ensuite nous perdre dans des passages ou il s'exprime à la première personne, on s'en fiche un peu, l'essentiel n'est pas là, tout réside en fait dans l'émotion que Bukowski s'est abstenu de décrire. Ce roman rappelle, finalement, l'attrape-cœur, on retrouve cette même trame ennuyeuse contrebalancée par une capacité incroyable de mettre sur papier, à posteriori, ce qu'adolescents ne peuvent transmettre. Cette œuvre dépasse Salinger à mon goût et je la recommande vivement pour ceux qui apprécient le genre. J'ai également lu "Demande à la poussière" qui est la suite de "Bandini" dont Bukowski parle, et où l'on retrouve un Arturo jeune adulte qui débute dans l'écriture et ne rêve que de se forger une carrière d'écrivain. "Demande à la poussière" est bon et tout de même moins marquant pour moi que "Bandini", à moins qu'il n'a pu l'être que parce que, après avoir lu "Bandini", je savais à quoi m'attendre en termes de qualité J'ai également lu Le maitre et marguerite de Boulgakov, récemment, après en avoir entendu énormément parler, tout motivé par les commentaires dithyrambiques dont ce roman fait l'objet sur internet. Je fus non pas déçu, mais très étonné par l'agitation perceptible au simple prononcé du nom de ce roman face à ceux ou par ceux qui l'ont lu. C'est une histoire hautement créative et artistique, très divertissante, et si elle mérite effectivement, à mon sens, les éloges dont elle fait l'objet, ce ne serait non pas à cause de sa prétendue "profondeur psycho-philo-théologique à la manière d'une bible littéraire" comme on peut le lire un peu partout sur le web, mais bien par le folklore tout entier qui en découle et qui caractérise l'œuvre culte: personnages absolument originaux et comiques, "méchants" à la méchanceté équivoque, chat mi-humain mi-démon arrogant, violent, et dandy, et ainsi de suite... Une lecture divertissante!
  2. mellotron

    Plan de cours de droit maritime

    Je remonte ce topic: Je suis toujours à la recherche d'un plan de cours! Merci de me contacter par mp si vous en avez un à partager
  3. mellotron

    Topic Masters 2 2012 : let's go !

    Il est communément admis qu'en DIP-DCI, le meilleur master est celui de Heuzé (ex master de Pierre Mayer) à Paris 1. Quant au M2 de DCI d'Ascencio à Paris 1, il a moins de prestige que le M2 de DIP-DCI de Paris 2, mais je ne fais là que relater ce qui s'entend généralement, sans véritablement connaitre ces formations en détail.
  4. mellotron

    Quiz Tintin 2

    Je garde en tête une image de Tintin assis par terre, le dos contre un mur (peut-être dans une geôle soviétique) qui dit en pleurant quelque chose comme "Nous sommes fichus, mon vieux Milou!", mais cela doit être un souvenir induit par ce topic... Edit: Il pleure aussi lorsqu'il se sépare de Tchang dans le Lotus bleu.
  5. mellotron

    Topic de pronostics Euro 2012 - 1/2 Finales

    Mercredi 27 juin 20H45 Portugal 1-1 Espagne (TOB: portugal) Jeudi 28 juin 20h45 Allemagne 2-0 Italie
  6. mellotron

    Topic de pronostics Euro 2012 - 1/4 de Finale

    Jeudi 21 20H45 Rép. Tchèque 0 - 2 Portugal Vendredi 22 20H45 Allemagne 3 - 0 Grèce Samedi 23 20H45 Espagne 1 - 0 France Dimanche 24 20H45 Angleterre 0 - 0 Italie (TOB: Angleterre)
  7. mellotron

    topic de pronostics Euro 2012 - 3ème journée

    Dimanche 17 20H45 Portugal 0-1 Pays-Bas 20H45 Danemark 0-3 Allemagne Lundi 18 20H45 Italie 3-1 Irlande 20H45 Croatie 0-0 Espagne Mardi 19 20H45 Suède 0-2 France 20H45 Angleterre 1-0 Ukraine
  8. mellotron

    Topic de pronostics Euro 2012 - 2ème journée

    2ème journée Mardi 12 Juin 18H Grèce 0-1 Rép. Tchèque 20H45 Pologne 0-1 Russie Mercredi 13 18H Danemark 0-2 Portugal 20H45 Pays-Bas 1-1 Allemagne Jeudi 14 18H Italie 2-0 Croatie 20H45 Espagne 2-1 Irlande Vendredi 15 18H Ukraine 0-2 France 20H45 Suède 0-0 Angleterre
  9. mellotron

    Topic de pronostics Euro 2012 - 1ère journée

    Vendredi 8 Juin 18H Pologne - Grèce 1 - 0 20H45 Russie - Rép. Tchèque 0 - 2 Samedi 9 18H Pays-Bas - Danemark 1 - 0 20H45 Allemagne - Portugal 3 - 1 Dimanche 10 18H Espagne - Italie 0 - 0 20H45 Irlande - Croatie 0 - 2 Lundi 11 18H France - Angleterre 1 - 1 20H45 Ukraine - Suède 0 - 2
  10. mellotron

    Oraux 2012

    Bonjour, Savez-vous si l'on aura droit au code civil pour l'oral de successions et libéralités? Y aura-t-il un temps de préparation? Merci
  11. mellotron

    Successions et Libéralités

    Je suis également preneur
  12. Bonjour, Quelqu'un aurait-il un plan complet du cours de droit maritime de monsieur Aymeric? (titres, chapitres, titres de paragraphe etc..) Merci d'avance!
  13. mellotron

    MASTER 1 MENTION DROIT PRIVE

    Bonsoir, Est-ce que quelqu'un pourrait me dire à quelle heure aura lieu le galop de droit international privé (Mme Goré) du mardi 10 avril? Est-ce bien en grand amphi? Merci
  14. mellotron

    Topic séries - Des séries et des hommes

    Je suis bien d'accord avec toi, j'ai été également déçu par les 2 premiers épisodes, et très déçu par le troisième qui n'a fait qu'enfoncer le clou. Ça ne m'était jamais arrivé avec cette série. Il y avait pourtant de très bons éléments dans les 2 premiers épisodes, notamment la scène de danse "burlesque" (pour reprendre les termes de Lane Pryce) qui, plutôt exagérée dans la forme, à bien ressorti tout le fond de ce début de saison consistant à dépeindre le conflit de génération dû à la différence d'âge des Draper. Il y a aussi une remarquable scène entre Lane et Joan qui semblent tous deux unis d'une complicité fraternelle très bien restituée. La petite trame Nabokovienne dont Lane est l'objet est une idée audacieuse qui pourra certainement être développée. J'aime beaucoup ce personnage, à la fois timoré et décadent, excessivement civilisé et totalement libéral dans le fond. Ce qui m'a aussi gêné dans ce début de saison, c'est le déclin de l'humour narquois et sarcastique fier à la série. On semble dorénavant n'avoir plus droit qu'à de l'humour potache de sitcom, et on en arriverait presque à penser qu'on aura bientôt droit à un pet en guise de "Previously on Mad Men". Certes, j'exagère, et la répartie de Roger Sterling ne semble heureusement pas être touchée. Alors, après avoir vu les deux premiers épisodes, j'ai évidemment eu le réflexe, en guise de consolation, de me dire qu'il s'agit d'un début de série, chose particulièrement délicate à produire, et qui par le passé nous à montré à maintes reprises que les saisons démarrent lentement. Je me suis aussi dis que le producteur s'attendait à un record d'audimat (chose faite), ou encore que j'étais moi même trop exigeant, ayant peut-être un peu trop cristallisé la qualité de la série dans l'attente de cette nouvelle saison. Mais le 3ième épisode m'a véritablement déçu, je ne prodiguerais pas de spoilers, mais la nouvelle trame Betty est excessive, on à la vraiment droit à un thème éculé et particulièrement mal restitué, toujours plus sitcom. Tout devient très commun, et ca va trop vite, on a une succession de séquences beaucoup trop rapide et fréquente sans que le rythme ne suive. Fini les longs plans artistiques et séquences qui me coupaient parfois véritablement le souffle (par exemple, la fin de l'épisode "Babylon", lorsque l'on voit Roger et Joan attendre un taxi sur le trottoir après être sortis séparément de l'hôtel). La séquence finale de cet épisode était consternante de grossièreté et particulièrement mal jouée par Betty qui, pour la première fois, s'adonnait à de vilains simagrées et jeux de regards vraiment artificiels pour le coup. Je veux bien croire que la saison se veut, plus qu'auparavant, témoin d'un vent du changement etc etc... Mais j'espère que les producteurs ne font encore que tâtonner sur la forme, histoire de ne rien oublier sur le fond, quitte à se rédimer au fil de la saison à ce niveau.
  15. mellotron

    MASTER 1 MENTION DROIT PRIVE

    Les blocs ne se compensent jamais entre eux, en aucun cas, tu ne peux valider que bloc par bloc (Donc tu ne pourras pas te prévaloir d'une compensation entre un bloc fondamental du premier semestre et un bloc fondamental du second pour acquérir les deux). Seul comptera ta moyenne générale en fin d'année, peu importe le nombre de blocs validés. Si tu obtiens la moyenne générale en fin d'année, tu es admis, donc tous les blocs seront considérés acquis (même si pris individuellement tu n'en aurais validé que deux, par exemple). Dans le cas où tu n'obtiendrais pas la moyenne et que ton année serait ajournée, tu auras définitivement acquis les blocs validés individuellement.
×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.