Aller au contenu

NoëmieR

Bureau
  • Compteur de contenus

    59
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de NoëmieR

core_pfieldgroups_2

  • Gender
    Female
  • Interests
    Membre du Conseil d’administration de l'Université PARIS II
  • Filière
    Droit
  • Année d'études
    Master 1

Visiteurs récents du profil

28 372 visualisations du profil
  1. Master 2 droit et stratégie de la sécurité C’est un Master professionnel adossé à une grande école de la gendarmerie nationale et l’EOGN (École des officiers de la Gendarmerie nationale). Les cours ont lieu dans une enceinte militaire, en immersion avec des officiers à Melun. 1ère année : élève officier et 2éme année : officier élève 15-20 places dans le milieu civil (65 places en tout). DÉROULÉ DE L’ANNÉE Le rythme du master est calqué sur celui d’un officier Les cours commencent en septembre (dépend de l’école) et tout est terminé le 15 janvier. Certaines semaines peuvent être complètes et certaines peuvent être vides en fonction des déplacements des gendarmes et des officiers. Il n’y a pas cours le week-end. Les examens commencent le 15 janvier et se terminent le 15 février = puis les stages de 9 semaines débutent (une plus courte durée peut être suffisante compte tenu des circonstances de l’état d’urgence). Les stages peuvent être faits dans différentes enseignes, différents domaines et on peut faire un ou plusieurs stages durant cette période. Début juin : soutenance de mémoire (qui peut être ou non en lien avec le stage). Nécessite de choisir un des intervenants du master à la direction du mémoire. Enfin, remise des diplômes à Melun par le maire de Melun, ancien président de Paris 2 et en présence d’un parrain (mis en place depuis 2 ans), Hélène Cazaux-Charles, directrice de l’INHESJ devrait l’être pour la prochaine promotion. DÉBOUCHÉS: Police nationale, gendarmerie nationale, magistrature, douanes, administration pénitentiaire, sécurité privée, autorités administratives indépendantes en lien avec les activités de la sécurité, intelligence économique etc. COURS : La maquette a beaucoup évolué, le 4ème module était dédié au management de la sécurité mais il a été réduit pour laisser place à un cours de polices scientifique et technique, un cours de sociologie de la sécurité, un cours sur la prévention et le traitement de la radicalisation, et un cours de mise en situation. Les nombreux partenariats avec la police sont un tremplin pour trouver un stage. ASSOCIATION : L’association du master est très dynamique : elle fait venir l’ancien patron du RAID le 14 mai au Panthéon pour une conférence. L’association organise également des sorties (à la BRI, au GIGN, au théâtre, et bientôt à INTERPOL...) Les élèves sont associés à toutes les activités gendarmiques. RECRUTEMENT : L’année dernière, 20 élèves ont été retenus sur 120-130 candidatures. Vérification de la compatibilité entre ce master et le projet professionnel de l’étudiant, qui doit apparaitre dans la lettre de motivation (mieux si elle est faite manuscrite). - Ce qui compte c’est la motivation. Bien de pas avoir redoubler, mieux d’avoir eu des mentions et surtout dans les années proches du master = la progression est importante. Regards surles qualités de ceux qui sont réservistes = engagement est important. Affection pour les élèves de Melun. Les étudiants viennent majoritairement de Paris 2 mais pas que. Pas d’entretien, uniquement sur dossier. L’inscription doit être envoyée à Melun et non faite sur internet = candidature particulière, hors choix. - Le courrier doit être à l’attention des directeurs de masters (l’un ou l’autre ou les deux) – 17 rue du Château, Melun. - Si rattrapages il y a (même si c’est rare que soient acceptés ces étudiants), l’étudiant est accepté en conditionnel. - Acceptation des étudiants qui ont déjà fait un master 2. - Pas de master 1 privilégié (publiciste, privatiste, pénaliste, historien...) Réponse autour du 15 juin. CORPS ENSEIGNANTS Peu d’universitaires (un professeur de criminologie, un professeur gestion), surtout des praticiens (deux anciens directeurs de l’ENM, ancien procureur général, magistrats, des avocats, des généraux...) Corps enseignants de qualité et de proximité. Les masters qui s’en rapprochent : Deux autres masters à Paris 2 traitent de ces questions : Défense et dynamiques industrielles Sécurité et défense
  2. MASTER 2 DROIT INTERNATIONAL DES AFFAIRES C’est un master récent. Le diplôme ne concerne pas uniquement l’arbitrage ou la résolution des conflits. Il y a beaucoup de droit substantiel. L’arbitrage n’est donc qu’une matière parmi d’autres. Certains enseignements se font en langue anglais. Il est possible qu’un examen soit également en anglais. Contenu des enseignements : Droit des contrats, droit des société, droit des finalement, droit de l’arbitrage (25h) Pas de droit fiscal, ni di propriété intellectuelle 50h de droit et de pratique : les cours sont dispensés par des professeurs de Paris II et à 2/3 par des praticiens issus de grand cabinet (cela fait des contacts) Master assez pratique 200h obligatoire de cours 1 matière a option (50h) Ce Master permet de se préparer pour les concours d’arbitrage. La préparation se fait par le biais d’anciens étudiants de ce M2 ou d’un autre m2. Lors du concours, la plaidoirie se fait en langue anglaise. Il faut être costaud dans les matières à caractère international Caractère du M2 : Ce M2 est très sélectif en raison de la qualité de dossiers reçus chaque année (entre 350 et 430). C’est un M2 professionnel, mais qui comporte tout de même des activité de recherche. Le M2 est très lié à la pratique. Un stage est obligatoire (de début avril à fin juin + rapport de stage). Le stage peut se réaliser dans n’importe quelle langue, et le rapport peut être rédigé en français ou en anglais. En général, les étudiants effectuent leur stage en cabinet d’avocat. Mais il est possible de la faire en arbitrage également. Pourquoi faire ce m2 : travailler à l’étranger ou travailler en France avec des étrangers. Accompagner des clients français a l’international. Sélection : Avoir fait une base a l’étranger est un plus : langue, diplôme, échange, stage (surtout ceux de fin de M1). Un bon dossier s’impose : profil général, note, mention, moyenne générale… Les notes prises en compte tout particulièrement sont celles de droit de affaires, droit des contrats et de droit international privé. Les notes de Droit International privé sont importantes. Les notes de Droit International public le sont moins C’est un M2 d’approfondissement et non un M2 d’apprentissage Le M2 est ouvert à tout le monde, étudiant étranger également. Il y a entre entre 15 et 20 places. Première sélection ensuite entretien oral normalement Contenu du dossier : CV + Lettre de motivation (manuscrite ou dactylographié) + lettre de recommandation extérieure à l’université L’engagement associatif est valorisé. Il faut indiquer tout ce qui peut faire la personnalité. Justifier les erreurs dans lettre de motivation Rentrée : fin septembre et fin mars Qualités importante : 1) Être sympathique : pour le travail en équipe 2) Parler un très bon anglais : important voir indispensable 3) Être un bon juriste Le Directeur regarde les épreuves comme le TOEIC, ou le TOEFL Il est possible qu’en cours d’entretien, le directeur passe en anglais. Alumnis : Le Master travaille sur la création d’une association des anciens. Pour donner un ordre d’idée, une ancienne étudiante travaille and à la CCI, une autre dans un cabinet de prestige en matière arbitrale. De nombreux anciens étudiants finissent l’Ecole du Barreau. Aucun ancien étudiant n’est au chômage.
  3. MASTER 2 DROIT DE LA PROPRIÉTÉ LITTÉRAIRE ARTISTIQUE ET INTELLECTUELLE - MR. LE PROFESSEUR PIERRE-YVES GAUTIER Le M2 a pour objet de faire découvrir les domaines du droit d’auteur de la propriété Intellectuelle et industrielle, dans différents domaines pour les grands cabinets, (données personnelles, droit d’auteur, …) et pour les entreprises. Il y a donc plusieurs débouchés que ce soit dans des cabinets ou en entreprise. Il y a une très grande importance pour les marques des entreprises, les brevets, … Cela nécessite des connaissances en propriété intellectuelle mais également des connaissances généralistes. Dans les cours dispensés il y a donc de la PI, mais aussi du droit des obligations, du droit des affaires, … afin d’avoir la formation la plus complète possible. C’est une formation académique (faire des recherches, …) mais aussi axée sur la vie professionnelle. Ce M2 permet de consolider la méthodologie des étudiants sur la façon de travailler et sur le fond, et de les préparer à la vie professionnelle après l’Université. Rédaction d’un mémoire. Pas de stage. Profil : tous les M1 de droit privé peuvent être admis. Environ 38 places Excellente insertion grâce aux jobs fair. Il est mieux de rédiger la lettre de motivation à la main. Pas d’entretien. Aime bien les départs à l’international, et pas besoin de mention
  4. Master 2 DROIT PUBLIC APPROFONDI Le master de DPA possède une nouvelle maquette. Ce master consiste à proposer une formation destinée aux étudiants sortant en master de droit. Tronc commun : 2 matières obligatoires Enseignement de droit parlementaire Pour contentieux public : stage de 2 mois minimum (pour le conseil d’Etat c’est 6 mois ; pour les autres institutions c’est 2 à 3 mois de stage mais pourrait continuer un stage plus long en dehors du master) L’idée est que les masters 2 finissent vers la fin juin. Remise des diplômes à la rentrée nouvelle. Epreuve écrite de 5h pour les 2 matières obligatoires. Rapport de stage noté sur 40 Pour la branche recherche : un mémoire (avoir le sujet au mois de décembre) : soutenance entre le 10 et le 30 juin. IL y a 16 examens à passer. Les 3 cours obligatoires + séminaires donnent lieu à un seul sujet qui sera dans le thème du mémoire. Même jury pour ce sujet et pour le mémoire. Admis si 85 points sur 170. Conditions de candidatures : Master de droit obligatoire avec mention à Paris II ou d’autres universités (ou équivalent de l’étranger) Il ne prend pas de master fait à Sciences Po Paris (car ils ont une série de faille en droit, ce ne sont pas des juristes de droit public pour eux) A candidatures équivalentes, il choisira en premier les élèves de Paris II (avantage) Il faut mettre ce master en premier choix. Être bon élève en droit public Questions : En termes de débouchés envisageant les concours administratifs, que recommandez-vous comme branche ? Le Master 2 n’est pas une préparation de concours. Ce n’est pas parce qu’on a créé la branche de contentieux publics que c’est une préparation. Il n’y a pas de branche plus pertinente que les autres. Le choix des matières est déterminant pour le choix de la thèse ? Non. Les profs décident si l’élève peut faire une thèse. On privilégie les élèves sortant immédiatement d’un master 2. Le fait de ne pas faire de mémoire est un handicap ? Non pas du tout, au contraire. Les résultats du master seront avant le 6 juillet.
  5. Master 2 Droit de l’immobilier et de la construction Les concurrents de ce master se trouvent majoritairement en management de l’immobilier. Ce M2 est différent. Il est 3ème ou 4ème en général au classement en matière d’immobilier. Tous les étudiants trouvent un stage puis un emploi assez rapidement. Elément révélateur : la promotion entière est souvent invitée à déjeuner dans des grands cabinets d’avocats (4 ou 5 cette année). Débouché : Les débouchés sont assez généralistes, et concernent tout droit immobilier public et privé (urbanisme, constructions, marchés publics,…). Ce master n’est pas spécialisé en droit privé contrairement à ce qu’on pourrait croire, donc les étudiants de M1 droit privé comme de M1 droit public sont acceptés. Les professions visées sont relativement larges : avocats spécialisés (dans des grands cabinets ou des cabinets de niche), notariat, juristes d’entreprises immobilières (grands groupes de construction et filiales, groupes de promotions, foncières) ou juristes d’entreprises non immobilières ayant des problèmes immobiliers (SNCF, Disney). Le panel est donc assez divers. En revanche, le M2 ne forme pas d’agent immobilier ou de gestionnaire de copropriété (même si ce serait possible). Il n’y a pas de problèmes d’emploi pour les gens qui sortent du M2, les salaires et les évolutions de carrière sont bons dans l’ensemble. La conjoncture du secteur reste correcte pour le moment. La construction est en déclin mais les juristes ne sont pas impactés de la même façon par la crise car ils servent justement à la résoudre. La matière du droit de l’immobilier ou de la construction est très concrète : on parle d’un immeuble, d’un terrain et des questions juridiques qui les entourent. Le but est de trouver des solutions concrètes. Il y a une association d’anciens qui assure la circulation des offres d’emplois et de stages (environ 400 membres). Sélection : Il y a 300 dossiers dont 180 sont mis en premiers choix. Le M2 devient un M2 premier choix cette année car le professeur ne prend personne en 2nd choix. 30 places : pas plus parce qu’il faut un groupe homogène qui peut discuter en cours. Les notes sont très importantes mais pas seulement. Le professeur regarde les notes du bac au M1. Il sait que les notes d’Assas et les notes d’une autre fac n’ont pas forcément la même valeur. Au stade de l’examen du dossier, axé sur les notes, 80 étudiants environ sont retenus. Ils sont alors convoqués en entretien. A l’entretien, quelques questions de droit sont posées mais pas seulement. Ces questions peuvent être déstabilisantes mais c’est seulement pour voir comment l’étudiant gère une question à laquelle il n’a pas forcément la réponse. La motivation est importante mais si le professeur hésite, les notes vont à nouveau faire pencher la balance. Dès l’année prochaine, un M1 droit immobilier ouvrira ses portes et sera un élément de motivation pour les étudiants dans la sélection du M2. Il y a une liste complémentaire. Une fois recrutés, les étudiants reçoivent une liste de stage fin juillet. La vie au sein du master : Un voyage de promotion organisé. Il y a 6 galops d’essai dans l’année. Les cours sont donnés par des professionnels. Questions : Les stages sont-ils seulement en alternance ? Peut-on proposer nous-même un stage ? Le stage est souvent en alternance mais pas seulement. Il s’agit soit d’un stage à mi temps (cours du lundi midi au mercredi après-midi, stage le reste du temps), soit d’un stage pendant l’été à temps plein.Il peut être proposé par l’étudiant mais il doit avoir un lien avec l’immobilier et la construction. Quelle est la date des oraux d’admission ? Fin juin - début juillet (mais pas après le 8 juillet pour sûr). En revanche, il faut noter qu’il n’est pas toujours possible de le faire après les résultats du S2 de M1. Quelle est l’importance accordée aux stages et petits boulots ? C’est un élément pris en compte surtout au stade de l’entretien d’admission. Si l’étudiant a effectué un stage dans l’immobilier, c’est un élément de motivation. De quels M1 provient la promotion ? Il y a une moitié d’étudiants d’Assas, et une autre moitié d’étudiants parisiens hors Assas et d’étudiants provinciaux. Il n’y a pas de quotas fille / garçon ni de critère sur le domaine du M1 effectué (droit privé, droit public, droit notarial,…). Quelle est la moyenne générale des dossiers retenus ? Il n’y a pas de statistiques précises mais il est évident qu’un dossier à 14-15 de moyenne est souvent reçu. La moyenne est environ à 12 ou 13.
  6. Master Droit justice pénale internationale C’est un nouveau master qui ouvre dès la rentrée prochaine. Matière bicéphale = droit pénal et droit international. Les publicistes ont investi la matière des juridictions pénales internationales mais pas le champ de coopération pénale. Il forme des spécialistes en droit pénal international et en droit international pénal = équilibre entre le droit pénal et le droit international, c’est l’avantage de ce master. (Pôle crime de guerre, crime contre l’humanité sera pris en charge par le procureur du parquet antiterroriste) Contact avec le parquet antiterroriste et avec le pôle crime contre l’humanité, crime de guerre = intervention de ces personnes au sein des enseignements ENSEIGNEMENTS : On trouve un certain nombre de mutualisation et de création (question budgétaire) = les deux enseignements obligatoires du S1 sont déjà des cours existants dans d’autres diplômes (avec d’autres étudiants). Les créations : pratiques de l’entraide pénale, justice transitionnelle, contentieux de la CPI, régime et pratiques du droit de la défense devant les juridictions pénales, répression du terrorisme (création mais mutualisation également) Manque de recul puisque rentre en vigueur à la rentrée Il est possible de cumuler avec l’institut de criminologie en termes de masse de travail et temps (sous réserve de comptabilité des emplois du temps) même si ce sont des formations très différentes. Il est possible de cumuler avec une préparation à l’ENM mais attention charge de travail. Les cours sont interactifs, en petits comités (pas de cours de dictée), donc l’assiduité est importante même si pas obligatoire. STAGES : Concernant le parcours professionnel, il peut même être fait à l’étranger, en cabinet ou en organisations. RECRUTEMENT : La formation doit contenir 20 étudiants minimum, il est possible de recruter plus mais ce n’est pas obligatoire Le parcours est rattaché plus au droit international qu’au droit pénal. Mais au semestre 2 cours de procédure pénale en matière fondamentale. Le droit international est primordial notamment pour la coopération, c’est un avantage d’avantage d’avoir cette dimension. Il est préférable de faire des lettres de motivation manuscrites (mais lisibles). Chaque professeur à un avis sur les lettres de motivation : Mr Rebut : il ne faut pas qu’elles soient trop longues cardans la majorité des cas elle n’a aucune importance puisque souvent le dossier est pris ou rejeté d’emblée, elle aura de l’importance quand il y a un doute sur le dossier. Le dossier est très important : Surtout les notes (toutes sont importantes), le parcours, les séjours à l’étranger… La présence d’un entretien est encore incertaine pour la sélection Le master carrières judiciaire ne sera pas désavantagé au recrutement (souhait de ne pas faire de ce master 2 un master que d’internationaliste). Normalement pas de quota entre recherche et professionnel DÉBOUCHÉ : Dans l’avocature : La demande est certaine mais n’est pas équivalente à celle par exemple en droit des sociétés Demande sur le droit pénal des affaires, un peu sur crime contre l’humanité et crime de guerre (stages seront possibles), peu sur la CPI, en cabinet de pénal international (Cabinet Bourdon, Forman…). Cabinet anglo-américain spécialisé en crime de masse Dans les administrations : Spécialisées dans les organisations internationales. CPI, ONU, Comités, ONG (crimes de guerre, contre l’humanité, droit de l’Homme) Juristes : Par exemple candidature proposée de juriste au Cambodge dans les chambres extraordinaires (CDD, 5000$ par mois) Magistrature : Pour se spécialiser, ce master est un plus. Par exemple : magistrat de liaison à Washington ou à Rome, Berlin, Londres
  7. Master 2 Communication juridique, sociologie du droit et de la justice - Mme le Professeur Pérès Il s’agit du nouveau nom du Master 2 Usages sociaux du droit et Communication juridique. La plaquette d’enseignements a aussi changé pour la rentrée prochaine. Le Master a changé de nom parce que le professeur pensait que son ancienne dénomination n’était pas assez claire et que la communication juridique devait passer au premier plan. Ce Master a pour but d’avoir une approche différente du droit, davantage en prise avec la société. Il s’agit d’appréhender le droit au travers du social, et notamment par la sociologie et la communication. Droit et société sont mêlés et c’est en ça que le master est atypique. Il ne faut pas le confondre avec le Master 2 Droit de la communication dirigé par le professeur Broyelle. Ce Master a été dirigé par François Terré, puis Nicolas Molfessis, avant que Madame Pérès ne le reprenne il y a 5 ans. C’est d’ailleurs Nicolas Molfessis qui a ouvert le volet professionnel du Master 2, qui ne comportait autrefois qu’un volet recherche. Cette réorientation a été poursuivie et approfondie par Madame Pérès, qui pense qu’il s’agit d’une bonne chose pour le Master comme pour les étudiants. Le Master comporte des enseignements de lobbying, de légistique mais également de sociologie juridique, politique et judiciaire. On retrouve également des enseignements de documentation juridique, de journalisme, de communication judiciaire et de management de l’information juridique. Les nouvelles technologies et leur utilisation du droit (notamment les Legaltech) sont au centre des enseignements. Il y a 20 étudiants par promotion. La lettre de motivation est très importante et doit faire état d’un projet précis, réfléchi et en adéquation avec ce qui est proposé par le Master. Le professeur regarde les notes mais elle est aussi très attentive aux expériences professionnelles, notamment les stages, et à toute expérience faisant état d’une créativité de l’étudiant. Il n’y a pas de préférence pour un master de droit en particulier mais les enseignements sont souvent donnés par des professionnels de droit privé. Une fois au sein du Master, les étudiants ont le choix entre la rédaction d’un mémoire ou un stage de minimum 3 mois. Les débouchés sont assez variés. Certains étudiants poursuivent une thèse à la suite du Master, tandis que d’autres passent le barreau afin de devenir avocat. La plupart des débouchés se trouve en matière de communication juridique.
  8. Master 2 DROIT EUROPÉEN DES AFFAIRES ET DE LA CONCURRENCE - MME. LE PROFESSEUR CLAUDEL Organisation des enseignements : La concurrence est jointe au droit européen des affaires. En droit de la concurrence : Droit des pratiques anti concurrentielle Droit des concentrations Droit des aides d’Etat Procédure de la concurrence Economie de la concurrence (cours proposé par un économiste) En droit européen des affaires : Marchés intérieurs Cour de contentieux européen Enseignements en anglais juridique Création d’un partenariat avec le M2 droit du marché et de la régulation (dimension publiciste) Le master confère une bonne formation généraliste en droit de la concurrence, et une spécialisation en secteur régulé. Les enseignements sont assurés par des universitaires, mais également par des professionnels venant de divers horizons (avocats issus de grands cabinets, membres des institutions européenne, chefs d’entreprises etc.) Tous les enseignements sont programmé au S1 : 25h/semaine avec des préparations dans les matières méthodologiques. Début des enseignements : mi-septembre. Fin des enseignements : vacances de Noël. Le mois de janvier est consacré aux révisions et un examen se déroule début février. Le S2 reprend début février. Les étudiants peuvent faire des stages d’une durée de 2 mois. OBLIGATION DE RÉDIGER UN MÉMOIRE pour juin ou fin août. Débouchés : Avocat Grande entreprise Institution françaises ou européennes Beaucoup d’étudiants sortant cherchent à rejoindre le Collège d’Europe. Cette année, 10 étudiants y ont été pré-sélectionnés. Les étudiants trouvent rapidement des stages généralement au S2. C’est un master qui est très formateur Critères pour intégrer le master : Le parcours académique → résultats obtenus au cours du cursus, et SURTOUT L3 et S1 du M1. Les étudiants ayant redoublé systématiquement ou qui sont allé en sessions de rattrapages risquent de se voir opposer un refus Fluidité dans les passages aux années supérieures Mentions en L3 et M1 (moyenne de 13, 14 ou plus) mais certains étudiants actuels du master ont des moyennes plus basses. Ceux qui sont aux abords de la mention peuvent être pris. Les autres éléments du dossier seront alors analysés. Dynamisme : année à l’étranger, stages, expérience professionnelle, double cursus, investissement associatif, pratique d’un sport etc. À moins de 11 de moyenne, ne pas espérer intégrer le master. Master de 1e choix uniquement. 150 étudiants sont reçus en entretien chaque année. L’entretien dure 5 minutes. Analyse de la capacité d’expression de l’étudiant, son dynamisme, sa présentation. Quelques questions sont posées en fin d’entretien. ENTRE 26 ET 27 ETUDIANTS PRIS Questions : 1) Choix du mémoire Les mémoires ne portent pas nécessairement sur un sujet concurrentiel. Il est dirigé sous la direction du maitre de stage. Diversifier les directions à a priori les universitaires. Intérêt du mémoire : garantir que vous serez des étudiants qui sauront faire de la recherche spécifique, structurer un développement et avoir expression correcte. 2) A l’issue du stage Il faut rendre un rapport de stage d’une 10aine de stage + mémoire 80 pages. Présenter le cabinet, le travail attendu, ce qu’on a pu y voir etc. 3) Qui propose le sujet de mémoire L’ancien directeur du master donne une liste de mémoire et tout de suite on prend le 1er sujet Si l’étudiant choisi son sujet : Avantage : étudiant sent que c’est son sujet Inconvénient : comment contrôler la pertinence absolue du sujet + les sources, beaucoup de document en circulation sur lesquels les étudiants peuvent copier. 4) Pour étudiants en double diplôme Les double-diplômes sont un plus. Il arrive que des notes de gens qui viennent de l’étranger soit très bonne DONC il faut nuancer les résultats. Certains sont en double cursus avec semestre à l’étranger → cela ne pose pas nécessairement de problème. 5) Le master reste t-il un master professionnel ? Oui, il sera un peu hybride mais reste professionnel. 6) Est-il difficile de faire un stage annuel avec le master Il ne faut pas ! Aucune autorisation de commencer le stage avant février 7) Des étudiants font-il des thèses dans le master ? Oui 8 ) Matières du master Droit des entreprises à 25h. Enseignements magistraux → 25h Suppression des options fiscalités et sociale MAIS les fondamentaux marché intérieur et contentieux perdurent. Maintien du Droit international privé et Droit des affaires. Un bon européeaniste doit maîtriser le normes internationales. 9) Les enseignements magistraux seront-ils moins académiques? Oui et les enseignements méthodologiques seront présentés par des professionnels. Il n’y aura pas de structure de cours mais des thèmes à étudier avec des exercices pratiques. Possibilité de présentations de Power Point. 10) Le M2 prépare t-il a l’examen du barreau Ce n’est pas sa finalité, certaines matières peuvent servir mais ce n’est pas le but même du Master. 11) Dossier de sélection Les lettres de recommandations ne sont pas proscrites mais sa pertinence dépend de son contenu. Les lettres ne seront pas forcément déterminante. Lettre de motivation : un lettre dactylographié peut faire l’affaire à Il faut soigner la lettre en terme d’orthographe et de syntaxe. 12) Participation à plusieurs concours de plaidoirie. Pris en compte en tant qu’option. Ceux qui participent à ces concours méritent d’être déchargé d’une option MAIS tous les concours n’enlève pas. 13) Niveau d’anglais. Bon niveau requis. La maitrise d’autres langues peut être un plus, mais aucune langue autre que l’anglais juridique ne sera utilisée dans le cadre de ce master. La présentation d’un dossier doit mêler désir, affinité et probabilité d’être accepté. Il ne faut pas s’auto-censurer excessivement, mais il est nécessaire d’être raisonnable → à moins de 11/20 de moyenne, c’est bof, mais il peut y avoir quelque chose dans le dossier qui le justifie (par exemple : un accident → dans ce cas il faut le mettre dans la lettre de motivation). 15) Demandes 170 de demande chaque année. Pré-selection avant juin. 15 mai début d’enregistrement sur le server 15 juin fin d’enregistrement sur le serveur des candidatures 1er juillet examen des dossiers. 2ème juillet : convocation aux entretiens 8 juillet : entretien. Une fois qu’il y a la confirmation : il faut faire se pré-enregistrer très rapidement.
  9. Master 2 HISTOIRE DU DROIT - MR. LE PROFESSEUR ROUMY Calendrier : 1e semaine d’octobre : rentrée Vacances de Noël : fin du S1 5 janvier : reprise → + 1 semaine puis un oral (pas de partiel) 25 avril : fin du S2 Les inscriptions se font par internet du 15 mai au 5 juin pour tous les M2 à spécificité pour M2 histoire du droit du 1er au 15 septembre (session de rattrapage) Le master 2 en lui même: M2 est divisé en 2 semestre. À l’issue de ces 2 semestres à deux écris de 5h et 5 oraux + mémoire qui peut être soutenu en juillet mais qui ordinairement se soutient en septembre (13 et 14 septembre). Master avec beaucoup de recherche donc se termine généralement en septembre. Possibilité de le finir avant si on part à l’étranger mais du coup il faut voir avec son directeur de mémoire.Le Master permet à l’étudiant d’être soit diplômé de droit privée soit diplômé de droit public en fonction de son parcours antérieur. Le choix de ce parcours implique que l’étudiant qui l’a choisi ait opté pour des matières complémentaires facultatives d’histoire du droit (histoire du droit de la famille, histoire du droit international etc.) Petits effectif d’une douzaine d’étudiant dans ces options. Les enseignement ont tous lieux dans l’ancienne Bibliothèque Sainte-Barbe à l’institut d’histoire du droit. L’institut possède la bibliothèque la plus riche d’histoire du droit. Choix de deux enseignements généraux (25h) et 3 enseignements spécialisé (50h) Les enseignements généraux sont théoriques Les enseignements spécialisé sont pratiques. Mais cette distinction n’est pas absolue. Ces cours de 50h donnent lieu à un contrôle continu à ces cours sont sanctionné par un oral. Cette note d’écrit se détermine par le choix de l’étudiant soit écrit soit oral. Les matière de 25 h sont sur 20, les matière de 50h sont sur 40 (20 pour le contrôle continu et 20 pour l’examen). Mémoire : 120 points. à sujet de recherche donné par un professeur choisi dès la fin du mois d’octobre début du mois de novembre. Ce travail de recherche porte sur des documents originaux sur lesquels il y a très peu de bibliographie et qui impliquent d’aller chercher dans les sources. Il faut se focaliser sur l’apprentissage de la méthode de la recherche. La recherche est un domaine extrêmement important dans le monde juridique. Le master offre un enseignement de latin débutant et de grec débutant En plus de cet enseignement, une séance de latin juridique est dispensé sur des traductions du Digeste de Justinien + enseignants dans le cadre de séminaires. Ces langues peuvent être choisies selon le même régime des options et peuvent apporter 2 points. Examen écrit : commentaire de texte ou dissertation. Écrit : au mois de mai. Oraux : fin mai début juin Stage possible. Le Master peut être fait en 2 ans pour les étudiants salariés. Le Master totalise 200h de cours par an, ce qui donne 8h de cours par semaine. Souvent les étudiants suivent une matière complémentaire dans laquelle ils ne vont pas passer d’examens. (mieux vaut ne pas dépasser les 12h par semaines). Toute une série de conférence sont proposé avec des professeurs invités chaque année à chaque professeur invité fait une conférence et deux séminaires. Possibilité aussi de faire en option d’autres langues. Faire 2 M2 (exemple : un M2 recherche et un M2 de droit spécialisé) est une bonne idée. 95% des étudiants sortant de ce master trouvent un travail. Critère de sélection : 1) Résultat obtenu dans la matière 2) Lettre de motivation (très important). Le M2 demande beaucoup de travail. Les personnes ayant fait une année ou un semestre à l’étranger ou en Erasmus sont très bien vu : c’est un parcours valorisant.
  10. Master 2 DROIT DE LA PROPRIÉTÉ LITTÉRAIRE ARTISTIQUE ET INTELLECTUELLE - MR. LE PROFESSEUR GAUTIER Le master 2 en lui même : Le M2 a pour objet de faire découvrir les domaines du droit d’auteur de la propriété Intellectuelle et industrielle, dans différents domaines pour les grands cabinets, (données personnelles, droit d’auteur, …) et pour les entreprises. ⇨ Il y a donc plusieurs débouchés que ce soit dans des cabinets ou en entreprise. Il y a une très grande importance pour les marques des entreprises, les brevets, … Cela nécessite des connaissances en propriété intellectuelle mais également des connaissances généralistes. Dans les cours dispensés il y a donc de la PI, mais aussi du droit des obligations, du droit des affaires, … afin d’avoir la formation la plus complète possible. C’est une formation académique (faire des recherches, …) mais aussi axée sur la vie professionnelle. Ce M2 permet de consolider la méthodologie des étudiants sur la façon de travailler et sur le fond, et de les préparer à la vie professionnelle après l’Université. Rédaction d’un mémoire. Pas de stage. Excellente insertion grâce aux jobs fair. Sélection : Profil : tous les M1 de droit privé peuvent être admis. Le professeur aime bien les départs à l’international, et il n'est pas exigé de mentions. Il est mieux de rédiger la lettre de motivation à la main. Il n'y a pas d’entretien. Environ 38 places.
  11. Master 2 Assurance - Monsieur le Professeur Lecuyer C’est un Master 2 professionnel. On fait le tour des matières relatifs aux assurances : Contrat d’assurance Technique d’indemnisation Indemnisation de dommages … 2 matières écrites : Contrat d’assurance Techniques civilistes appliquées aux assurances Responsabilité civile et assurances de dommages Epreuves orales : Assurances de personnes Techniques appliquées à l’assurance (expertise, …) Une part considérable de l’équipe pédagogique est issue du monde professionnel. Mémoire à rédiger en relation avec le stage obligatoire de 2 mois au moins à effectuer. On peut suivre la formation en apprentissage pendant 1 an. Donc la soutenance du mémoire à lieu en septembre. Le mémoire peut être un point d’accès pour une vie professionnelle. Métiers : Avocats Entreprises d’assurances Courtage Département risques et assurances de grandes entreprises Sélection : Un petit peu moins élevé que pour droit privé général. Avoir eu une bonne note en M2 en assurances Avoir eu au moins une mention dans le parcours : mention de Paris II donc à 13 de moyenne Ne pas avoir redoublé Pas obligatoire de le mettre en premier choix 25 places sur 300 dossiers environ.
  12. Master 2 Droit privé général - Monsieur le professeur Leveneur C’est un diplôme assez sélectif, l’un des plus sélectifs d’Assas. Il vise à donner une formation de haut niveau en droit privé général. Pour préparer les étudiants qui le souhaitent à des méthodes de recherches. Peut déboucher sur : Thèse. Beaucoup d’étudiants passent l’ENM. La profession d’avocats. Ce diplôme a une très bonne réputation pour les grands cabinets d’avocats On peut ajouter la piste notariale, la profession allant être réformée Avocats au conseil Organisation du diplôme : Base de droit civil : droit des obligations doit être suivi par tout le monde Une matière doit faire l’objet d’un examen écrit : doit être de droit civil Une matière donne lieu à un exposé discussion Pour ces 2 matières TD avec des recherches à effectuer toutes les semaines 50 heures d’enseignements pour d’autres matières. Pas de TD mais cours magistraux. L’examen sera oral. Les enseignements méthodologiques des premières et deuxièmes matières n’ont pas pour objectif d’approfondir le cours, mais couvrent un vaste programme. L’examen ne portera pas forcément sur l’enseignement méthodologique. Sélection : Les dossiers ne sont examinés qu’à la fin du mois de juin pour avoir les résultats du Semestre 2. Ne peut être choisi qu’en premier choix 50 places Le redoublement est éliminatoire Il faut avoir des mentions Mémoire à rédiger mais pas de stage. Le sujet est choisi librement (en M2 assurances aussi).
  13. Master 2 Droit fiscal et Master 2 Fiscalité internationale Messieurs les professeurs G. Blanluet et M. Collet I. Présentation par les professeurs Aspect généraux des deux masters Les deux masters (Droit fiscal et Fiscalité internationale) sont rattachés au Centre d’étude de fiscalité des entreprises de Paris II. Cela permet la création d’un environnement qui permet la réunion de fiscalistes de tous horizons, des cabinets d’avocats, de l’administration, d’entreprises, de magistrats … Les principaux débouchés du master 2 de droit fiscal sont les cabinets fiscalistes, les entreprises et l’administration fiscale ainsi que la carrière universitaire pour ceux qui s’engagent dans une thèse après le M2. Le master 2 de fiscalité internationale est conjoint avec HEC. Il y a environ 8 étudiant en moyennes, soit un tiers de la promotion, qui vient d’HEC. Ce master est davantage tourné vers l’international que le Master de Droit fiscal, même si ce particularisme tend à s’effacer. Pour les deux masters, la formation a à la fois un caractère académique et pratique. Il y a un côté « recherche », davantage présent en droit fiscal. Les débouchés sont proches pour les deux masters même si en pratique, la proportion d’avocats est un peu plus moins élevé parmi les ancien du M2 droit fiscal, dont un nombre significatif rejoint l’entreprise dès après l’année de master. Il n’y a pas de concurrence entre les deux masters, ils participent tous les deux aux mêmes événements car l’objectif est de créer un groupe qui aura vocation à s’entraider et travailler ensemble plus tard. Cela permet le rassemblement des promotions et de ceux qui les encadrent. Le master 2 est vu comme une année de transition. Ses principaux objectifs sont : Progresser en fiscalité Avoir un parcours académique bien rempli La mise en contact avec le milieu professionnel Le matin, les étudiants sont en cours et l’après-midi, ils sont en entreprise dans le cadre de l’apprentisage. Selon les professeurs, cela permet d’apprendre plus rapidement et de comprendre les enjeux de la fiscalité. Le réseau d’anciens s’occupe, sous la responsabilité des professeurs, de trouver des offres d’apprentissage pour les étudiants. Ainsi, au fil des années, les professeurs ont créé un vivier de près de 40 entreprises (par exemple :Total, Vivendi, EDF, Orange, banques commerciales, cabinets d’avocats) prêtes à prendre les étudiants en apprentissage sur l’année. Sélection Les enseignants s’appuient sur des professionnels de l’administration, de l’OCDE et du Conseil d’Etat mais aussi du secteur privé. Les masters sont sélectifs, la procédure de sélection est identique. Dans un premier temps, les résultats académiques globaux sont regardés avec attention et les stages sont également importants. Les moyennes générales de M1 et L3 sont les plus importantes. Les années de césure ne sont pas mal vues. Les notes de droit fiscal sont regardées en détail, en particulier pour les étudiants dont les moyennes générales ne sont pas les meilleures. Ensuite, il faut avoir fait du droit fiscal en M1 pour avoir des réflexes terminologiques dès l’arrivée en entreprise ou en cabinet, au début de l’année de master.Il y a des candidats qui viennent de l’ESSEC, de Science Po mais aussi d’autres universités. Dans un troisième temps, le niveau d’anglais est regardé. Le fait d’être bilingue est valorisé mais pas obligatoire. L’anglais est encore plus important en fiscalité internationale qu’en droit fiscal. Les deux masters sont parmi les plus sélectifs de Paris II. . D’une année sur l’autre, iI y a toutefois des disparités importantes dans les dossiers reçus, qu’ils viennent de Paris II ou de province. C’est la raison pour laquelle il est impossible de donner un niveau « plancher » en-deçà duquel la candidature n’a que peu de chances d’aboutit. Toutefois, en pratique, sur les dernières années, il est rare que des candidats ayant eu moins 2 mentions au cours de leurs études aient été retenues. Les deux masters ne peuvent être pris qu’en premier choix. Il faut une lettre de motivation manuscrite et bien rédigée. II. Question des étudiants Compatibilité du master 2 avec le barreau En général, la majorité des étudiants passent le barreau en fin de master 1, c’est plutôt une bonne chose car c’est un examen universitaire, on est sans doute mieux armé à ce moment-là qu’après un an en entreprise. Les cours ne commencent qu’après les écrits. Pour les oraux, les professeurs donnent le jour de l’oral aux étudiants. Pour ceux qui souhaitent passer le CRFPA après le M2, et prendre quelques semaines pour réviser avant l’examen, il faut en parler avec l’employeur dès le début du stage car les étudiants ont un statut de salarié dans l’entreprise (ce qui implique des congés payés). Il n’y a, en général, pas de difficulté pour négocier que le contrat se termine plus tôt que prévu avec l’employeur. Rapport de stage et mémoire Il n’y a pas de mémoire à rendre mais plutôt un article susceptible d’être publié dans une revue de droit fiscal. L’article doit comporter 6 à 18 pages. Le rapport de stage est obligatoire. Stages en haute administration Il n’y a pas de stages en haute administration. Toutefois, les étudiants en voie de recherche peuvent être envoyés à la section du contentieux du Conseil d’Etat. Ils sont au près du président de la chambre et font de l’aide à la décision. La rémunération est aux alentours de 500€ par mois (soit 3 fois moins environ que pour l’apprentissage). Niveau de sélectivité du parcours recherche Le niveau de sélectivité est le même que pour le parcours professionnalisant. Il n’y a pas de logique de quotas. Appréciation des notes des autres facs Les professeurs remettent à niveau les notes des autres universités par rapport à celles d’Assas. Sur les matières imposées par les doubles licences : Le fait d’avoir eu d’autres matières imposées est positif car l’enrichissement est pris en compte dans le choix des candidats. Néanmoins, il faut avoir fait du droit fiscal pour en connaitre certaines notions. Les notes sont très importantes pour les professeurs. Les parcours diversifiés sont très valorisés car cela permet de proposer plusieurs profils différents aux entreprises (investissement associatif, humanitaire, bénévole, etc). Sélection sur dossier et sur entretien : Seules les personnes que les professeurs ne sont pas sûrs de prendre ou de ne pas prendre seront convoqués pour un entretien.C’est surtout un entretien de personnalité sans questions pièges sur la personnalité même du candidat. Sur l’importance du 2e semestre de M1 Les professeurs recrutent tôt car ils envoient les élèves dès début septembre en entreprise. La plus grosse partie de la sélection est réalisée sur la base des résultats du premier semestre de M1 et de ce qui s’est passé avant. Les professeurs peuvent se remettre au deuxième semestre de master 1 dans le cas d’un accident - mais cela n’arrive que dans un ou deux cas par an. En conclusion le second semestre de master 1 n’est pris en compte que de manière marginale car il est bien souvent confirmatif des résultats précédents. NB : Il faut envoyer le dossier le plus tôt possible et insister sur les langues.
  14. Master 2 Droit social, Madame le Professeur Favennec Master de recherche Sélection sur dossier : tient compte de la cohérence du parcours. Année prochaine maquette M1 modifiée pour plus de cohérence. Cours plus approfondis. Choix M1 et M2 est assez déterminant. Mais pas irréversible. 2 masters de Droit Social en formation initiale et un master en formation continue pour les anciens étudiants dans la vie active. Master 2 : droit social en recherche : devient droit social général. Master 2 pratique et droit du travail de M. le Professeur Cezaro. A l’avenir, sorte de couplage entre M1 et M2. Lien entre sélection M1 et M2. Pas encore déterminé. Pour l’instant sélection à l’entrée M2. Choix entre les deux M2 pas déterminant, ceux qui prennent recherches beaucoup partent dans le monde du travail ensuite. Mais M2 droit social général peut conduire vers la thèse et la carrière universitaire. Approche méthodologique. Formation solide en droit du travail. Approche approfondie sur le droit international, européen et comparé. Qui est concerné ? Étudiants niveau M1 mieux si c’est le M1 droit social mais ce n’est pas obligatoire. Bon niveau mais mention pas obligatoire. Étudiant qui présente une cohérence : s’intéresse à la discipline, fait des stages, s’intéresse. Sélection au cas par cas. Il faut une ouverture d’esprit : étranger, stage, connaissance du monde professionnel. Discipline qui exige une ouverture d’esprit car une discipline à la croisée entre différents droits. A quoi sert le M2 ? Former de futurs stagiaires Former pour le barreau, les concours administratifs Étudiants qui peuvent finir dans les institutions Accent mis sur des matières un peu moins diffusées dans lesquelles il y a des débouchées. Il y a un faisceau de possibilités qu’il faut développer. Cours : 4 cours magistraux : Droit du travail approfondi : change de thème Droit de la protection social : aspect politique sociale Droit social international européen Droit social comparé avec un professeur invité (année 2019-2020 canadien) Enseignement méthodologique : Groupes de 12, 15 pour plus d’interaction Droit de la protection sociale : plus sur la protection sociale d’entreprises (très important dans la vie active Droit social international et comparé Pas submergé de cours : garder du temps pour travailler, faire des recherches. Possibilité de faire 2 jours dans un cabinet en début d’année. Mémoire à rédiger et à présenter au moins de juin. Suivi par un directeur de mémoire. Étudiants ont un ou deux exposés à préparer en groupe, à l’oral pour travailler l’oral. Laboratoire de droit social rue St-Jacques pour travailler avec d’autres. Travail mais pas scolaire. Thèmes et sujets et des modalités d’examen qui obligent à travailler la réflexion, l’esprit de synthèse. Épreuves : Dissertation Une épreuve par CM Notes à cumuler avec les notes des enseignements méthodologique. Exposé discussion en fin d’année : pour 15 min. Mémoire : note sur 40. Liste proposée pour les sujets par les différents professeurs intervenants. Peut accepter un thème de l’étudiant Écrits en mai Exposés et mémoire début juin → permet de terminer avant l’école du barreau Organisation : Association : AJDS : des anciens étudiants. Avec un parrain : grands cabinets dans le domaine social. Prix du major, du meilleur mémoire délivré par les cabinets lors de la remise des diplômes. Voyage par an Ancien du M2 de droit social qui permet de créer un réseau Étudiants font des tentatives dans les concours de plaidoiries en droit du travail. Organise petits déjeuners avec un grand cabinet Essaye de faire un réseau de relation pour créer un lien fort avec le milieu professionnel Dossier : lettre de motivation et CV qui exprime le parcours. Lettre de recommandation d’un maitre de stage. Pas celles de nature relationnelle. Dépend du type de recommandations. Ce qui compte c’est la L3 et M1. 20-25 environ : jusqu’à 35 max. Pas de privilèges pour Paris II, pas d’inconvénients non plus. Liste faite début juillet pour avoir les résultats du M1. Étudiants prévenus par téléphones et ils doivent confirmer dans les délais. Date de dépôt des dossiers : du 15 mai au 5 juin. Master 1 étrangers : peuvent candidater → preuve d’ouverture d’esprit.
  15. M2 DROIT DU MARCHÉ ET DU PATRIMOINE ARTISTIQUE- M. LE PROFESSEUR PFISTER Ce Master est né, il y a 5 ans dans une volonté de permettre aux étudiants ayant une double formation. Il est réfléchi avec Paris IV, qui y intervient. Cependant, seul Paris II délivre ce diplôme. Accès Ouvert à tous les étudiants titulaires d’un master en droit ou en histoire de l’art. La double formation n’est pas nécessaire. La procédure d’admission se décompose en deux temps : L’admissibilité : le dépôt des dossiers de candidature doit se faire au début du mois de juin (10 juin 2019). Les près de 200 dossiers sont regardés par le Professeur Pfister et par le Professeur Berger. L’étude de la démarche de l’étudiant, qui doit être pensée et réfléchie (ainsi pour les étudiants n’ayant qu’un seul master sont invités à mettre en avant leurs expériences professionnelles à travers le CV) est particulièrement importante. La lettre de motivation distingue un candidat d’un autre. L’admission : suite à la sélection des dossiers, 50 étudiants sont sélectionnés et auditionnés. Cela prend place le 4 et le 5 juillet 2019. 25 étudiants sont alors admis. A l’issue des résultats, une réunion d’informations est programmée dans la semaine suivante. L’année de césure n’est pas rédhibitoire. Objet Ce Master entend préparer les étudiants a travailler autour des objets et des œuvres d’art. Enseignements proposés Il se place au confluent du droit public des œuvres et du droit privé (prédominance) à travers la propriété intellectuelle ou du droit des ventes. Il existe une véritable interpénétration qui justifie du particularisme de ce Master. De ce fait, une large palette de connaissances se trouvent incorporés comme la protection pénale, de la valorisation du patrimoine ou de l’ingénierie culturelle. En outre, il y a également deux enseignements fondamentaux d’Histoire de l’art sur les grandes périodes artistiques et sur l’histoire du marché de l’art. L’enseignement d’expertise d’œuvres d’art permet également de joindre tant le domaine juridique que le domaine artistique. A cela j'ajoute un cours d’anglais (de 30h) ainsi que de management et entrepreneuriat afin de pouvoir monter un projet économique. Master professionnalisant Il doit s’agir d’un tremplin professionnel pour les étudiants. Il s’agit d’un master prévoyant une phase d’alternance. L’entrée dans le monde professionnel est donc aisée durant l’alternance, à son issue ou dans les 6 à 9 mois à l’issue de la formation. Cela repose largement sur le réseau (professionnels intervenants, professionnels sollicités par la promotion). Il existe deux types d’alternance : le stage ou l’apprentissage. Ce dernier cas permet d’être formé par son employeur pendant 10 mois minimum dès le début octobre. Sur l’année 2018-2019, il y 4 personnes en alternance (RMN, Musée Picasso, Magnum et entreprise de courtage en œuvres d’art). Issues Ce Master tend à préparer aux métiers de : Commissaire-priseur Dans les galeries d’art D’avocats dans le marché de l’art (dans toutes les formes de questions et notamment sur la restitution) ou en propriétaire intellectuelle et artistique L’assurance Institutions culturelles et fondations Calendrier du Master La rentrée est début septembre (après la première semaine afin de préparer le Barreau). L’année est scindée en deux grandes périodes : Durant la première période : les cours se déroulent du lundi au vendredi. Il y a une période d’examens à la mi-octobre. La période de novembre à septembre est réservée aux stages (Paris, France ou étranger). Durant la seconde période : elle débute au mois de février jusqu’à la mi-avril, les cours se déroulent du lundi au mercredi afin de pouvoir continuer le stage ou l’alternance. Les examens sont prévus la première semaine de Pâques. Enfin, dès le mois de l’année jusqu’au 30 septembre, il est possible d’envisager un stage. L’intérêt d’avoir deux périodes de stage est de connaître des différentes professions du domaine. Le stage ne doit pas excéder 5 semaines, mais la répartition du temps de travail est laissée libre à l’appréciation des étudiants. Cela permet également de suivre la formation de préparation au concours de commissaire-priseur. Autres formations similaires M2 Paris I : équivalent M2 Lyon III : marché de l’art et fiscalité. M2 Paris XI-Saclay et École du Louvre : protection du patrimoine.
×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.