Aller au contenu
Pamina

Topic films - Plein les bobines

Messages recommandés

Vu aujourd'hui le fameux Birdman !

 

En un mot : excellent ! Oscar du meilleur film entièrement mérité. Le film relate l'histoire d'un ex-acteur de blockbuster qui décide, pour relancer sa carrière, de monter une pièce de théâtre à Broadway. C'est un film sur... bah à peu près tout. C'est un film sur l'Homme (oui l'Homme, celui avec un grand H), sur la vie, sur les espoirs et les déceptions qui s'ensuivent, sur les peurs mais aussi, et peut-être surtout, sur l'art. Au fond, chacun peut y voir ce qu'il veut. Alors qu'il dépeint une véritable déclaration d'amour à l'art, le vrai, le réalisateur nous fait assister à la déchéance d'un homme, submergé par les doutes, qui s'enfonce de plus en plus dans son personnage mythique, le seul à travers lequel il a vraiment existé, s'il eut existé un jour, jusqu'à son inéluctable et irrémédiable chute.

 

Du point de vue technique, le film est entièrement tourné en plan-séquences, ce qui en rend le montage dans les transitions encore plus complexe, la photographie montre un Manhattan sale et crasseux où on se sert d'un sac poubelle en guise d'oreiller et reflète la vie post tapis-rouge et manoir clinquant de Malibu (l'envers du décors derrière ces blockbusters acidulés ?) et la rythmique à travers la bande son quasiment entièrement jouée à la batterie est parfaitement adaptée.

 

Micheal Keaton est phénoménal - sûrement le meilleur rôle de toute sa carrière - et ce choix trouve ici évidemment un écho particulier sachant que cet ancien Batman, aujourd'hui acteur passé de mode, pour ne pas dire ringard, avait énormément d'activité il y a 20 ans. Il est appuyé par une poignée de seconds rôles tous aussi excellents les uns que les autres qui ne cessent de relever la barre : un Edward Norton aussi sclérosé que le personnage principal et effrayé par la vie, une Emma Stone émouvante et un Zach Galifianakis parfait dans un rôle dramatique.

 

En conclusion, Birdman n'est pas un film, c'est une expérience vécue par des personnages qui se perdent dans ceux qu'ils interprètent pour fuir la vie. Expérience que Tim Burton n'aurait sans doute pas reniée. À voir absolument !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vu sur Canal+ à la demande, Maléfique ! (coucou @@Zeus )


Assez réticent lors de sa sortie au ciné, j'ai été agréablement surpris. Angelina Jolie, plus ténébreuse que jamais, est classe et en impose en sorcière et en héroïne. Pour le coup, elle "humanise" Maléfique. On comprend vraiment pourquoi elle est ainsi, ce qui la pousse à jeter cette malédiction sur Aurore. On en vient à éprouver une grande peine et de la compassion pour la célèbre sorcière. Puis vint la tristesse de la voir emprunter ce chemin de la vengeance


avant finalement de la suivre sur le chemin de la rédemption, d'abord via le lien qu'elle tisse avec Aurore puis, surtout, lors de sa preuve d'amour sincère (peut-être le seul amour sincère qui existe).



En bon fan de Disney, ça m'a permis de passer un bon moment en ce samedi après-midi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ! Dernier film vu, le dernier X-Men, à savoir Apocalypse. En bon fan du comics et de l'anim Evolution, et après l'immense réussite que fut son illustre prédécesseur, Singer était naturellement attendu au tournant, en tout cas par moi.

 

ET BAH QUEL PIED !!! Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit meilleur que Days of Future Past et comme ce n'est pas le cas je n'ai pas été déçu sur ce point. Oui, la dramaturgie est un peu moins bien construite dans ce film que dans le précédent mais on ne boude pas son plaisir. Comme pour DOFP, c'est Quicksilver qui se permet de voler la meilleure scène de tout le film qui est riche en éclats de rire. Les vannes sont beaucoup plus présentes dans la narration et c'est le bon parti pris, les auteurs ayant peut-être conscience d'une histoire un peu plus faible que la fois dernière, même si les drames et tragédies seront encore ici inévitables.

 

Je redoutais aussi la baston finale qui, au vu des différents trailers, pouvait donner l'impression d'être un gros truc bourré de CGI et donnant le cancer des yeux. Mais force est de constater qu'il n'en est rien. Certes, ça part dans tous les sens. Certes, le combat est apocalyptique. Mais au moins le syndrome Snyder est évité.

 

Niveau personnages, on découvre les jeunes Scott, Jean, Tornade et Diablo et ils ne sont pas les pièces rapportées. On en arrive vraiment au point de départ de la saga tel que Singer nous le racontait il y a 16 ans déjà... et conclut ainsi d'une manière efficace cette prélogie.

 

Pour ceux qui l'ont pas encore vu, foncez !

 

 

@@Zeus, j'espère que tu t'en es remis ! :fufufu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime tellement vif argent :luv::luv: (aka quicksilver) ses scènes sont toujours ouf. Je recommande aussi ce film. Après il peut être plus déroutant pour ceux qui n'ont pas suivi les Xmen depuis le début et certains enchaînements peuvent manquer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a vu le nouveau film des Tortues Ninja cette semaine avec @@Zeus. Lui et moi ne sommes pas d'accords mais j'ai passé un très bon moment. Le scénario est vraiment nul à chier mais qu'est-ce que c'est drôle.

 

(Je mets pas de balise spoiler car tout ce qui suit était déjà dans le trailer mais si vous voulez garder la surprise, passez votre chemin.

 

On a tous les ingrédients de l'anim des années 80 : Shredder bien sûr (qui au passage va sacrément se faire humilier) mais c'est la première fois qu'on a dans un film des tortues Beebop et Rocksteady (qui décrochent la palme de l'humour lourdingue mais on ne s'y attend tellement pas dans un film "grand public" qu'ils en sont vraiment drôles) mais surtout Krang et... le TECHNODROME §§§§§§§§§§§§

 

Ce que j'ai ressenti en sortant de la projo, c'est vraiment le même effet que quand on sort du Macdo. On a pris son pied en consommant de gros effets spéciaux, on a eu du gros Michael Bay et tant pis si on se sent bien sale à la fin.

 

Les fans des Tortues ont été entendus !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu Inferno la semaine dernière.

 

J'ai pas lu le bouquin donc je peux pas avoir d'avis sur l'adaptation en tant que tel mais dans la comparaison aux deux opus précédents j'ai trouvé un peu dommage que l'histoire n'implique plus l'Église stricto sensu et ses complots, on change un peu d'univers. Après j'ai adoré et l'histoire reste prenante. On se sert toujours de l'histoire des symboles pour un jeu de piste visant cette fois à empêcher la propagation d'un virus mortel à travers le monde. Et quand on sent que tout commence à s'accélérer, on rajoute un gros retournement de situation et tout repart pour une fin haletante et rythmée.

 

Et puis Felicity Jones :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vu Rogue One ce midi et c'est du très très bon et c'était pas gagné. Bien meilleur que Le Réveil de la Force qui se contentait de faire un remake de La Guerre des Étoiles. Le tout met un peu de temps à démarrer, j'ai eu du mal à accrocher aux différents personnages. Mais une fois que le film part, impossible de décrocher. D'abord, on finit par s'attacher à Jyn et à son histoire personnelle et surtout grâce à un final épique et grandiose. Même si on sait tous comment ça va se finir, on se prend au jeu tellement le film se termine sur du grand spectacle : on a droit à une vraie bataille spatiale (le gros manque du Réveil de la Force) qui alterne avec un combat au sol sur une plage (style débarquement). Un vrai film de guerre à la sauce Star Wars.


Et puis il y a les petits caméos qui font toujours plaisir.


Et puis Felicity Jones :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu Ballerina

 

Parce qu'on a parfois besoin d'un peu d'innocence et d'insouciance, petit tour en salle pour emmener voir les petits frères et soeurs voir "Ballerina"

Un film d'animation plein de sensibilité et d'émotion à la fois, une petite production bien sympa, réaliste avec sa petite touche d'inventivité. Graphisme assez bien réussi je trouve (même si je ne peux me poser en grande critique !). Pour les grands enfants ou tout simplement pour ceux qui veulent voir des étoiles dans les yeux de leurs petits frères/sœurs/cousins je recommande vraiment, c'était beau, le rêve d'une vie qui se transpose à beaucoup d'autres situations, et qui fait réfléchir.

 

Bonnes fêtes de fin d'année à tous :)

Modifié par Lauriine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu Premier contact: Synopsis : Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.

 

Ce film renoue bien avec le genre et propose quelque chose de nouveau sur un sujet pourtant assez vu et revu, à savoir l'arrivée d'aliens sur la Terre. J'ai bien aimé l'ambiance qu'il crée, en montrant les différentes réactions de l'humanité (cela pousse à s'interroger sur ce qu'il se passerait si cela arrivait réellement !). Le film est assez lent, on peut regretter parfois quelques longueurs et un manque d'approfondissement de certains aspects mais très intéressant malgré tout, avec un bon casting et une bonne mise en scène.

 

Vu également Sully : Synopsis : dernier film de Clint Eastwood sur le pilote qui a amerri dans l'Hudson à la suite d'impacts d'oiseaux sur l'avion.

 

Pas une grande fan de Clint Eastwood et des biopics, je me suis laissée séduire par ce film d'une grande émotion. La performance de Tom Hanks est tout simplement remarquable et rien que pour ça, le film est à aller voir. Au-delà , ce film montre bien le paradoxe de la nature humaine, et le combat d'un homme encensé par les médias et la population, qui le considèrent comme un héros, face à ses détracteurs et accusateurs qui ne cherchent qu'un coupable à cette catastrophe.

 

Voila, on fait revivre un peu le topic hein @@Billie Joe ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu avec @@Zeus hier soir Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2. Le premier film était une vraie bouffée d'oxygène au milieu des productions Marvel auto-normées. Avec celui-ci, James Gunn entre au Panthéon et rejoint les Spielberg, Zemeckis et autres Carpenter. C'est très simple, le mec a pris tout ce qui faisait le charme du premier opus et l'a multiplié par 10. Plus drôle, plus 80's, mieux écrit. Bref, meilleur. Gunn n'en oublie pas ses personnages et met la famille au centre de son récit. Et s'il remplit son cahier des charges avec ce qu'il faut d'action et de scènes à gros spectacle, ce sont bien les relations au sein des gardiens qui sont mises en avant surtout avec l'arrivée du père de Star-Lord qui trouble l'avenir de l'équipe. Le film flirtera même avec la perfection dans son dernier acte ravageur jusqu'à un final qui m'a tiré des larmes.

 

Côté pop culture, James Gunn plonge encore plus dans l'hommage aux 80's avec des chansons qui sont toujours appropriées et sont pas seulement là pour faire "hey on est cool" comme dans Suicide Squad. Il multiplie les références de toute sorte, Kurt Russel a un rôle majeur et cerise sur le gâteau un cameo de David Hasselhoff.

 

Bref, moi qui crache sur tout ce qui est estampillé Marvel Studios depuis plusieurs mois (ce qui exclut donc les X-Men que je mets volontairement de côté), je me suis retrouvé face au meilleur film Marvel Studios depuis le premier volet des Gardiens. Vive Les Gardiens ! Vive James Gunn !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu le fameux Get Out ce soir dont tout le monde parle en ce moment. Pour le pitch, un afro-américain se rend dans la famille de sa petite copine blanche soit disant très ouverts mais bien vite on s'aperçoit que quelque chose ne tourne pas rond dans cet esprit d'ouverture. Je m'arrête là, en dire plus serait une faute.

 

Excellent film ! Le réal - j'ai oublié son nom - mêle humour et horreur avec une facilité déconcertante. De très bonnes idées de mise en scène très subtiles où tout est suggéré, à la manière d'un Hitchcock, jusqu'au dernier acte où le mec nous plonge ni plus ni moins dans le musée de l'horreur. Et puis il évite l'écueil du film engagé sur les conditions des afro-américains pour plutôt suggérer un climat de tension délétère et mettre en évidence plus encore plus encore ce racisme troublant.

 

Un film à voir pour les aficionados du genre.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.